Série vidéo inédite sur le Web : Le conflit israélo-palestinien disséqué

A la lumière de la Torah, des prophètes et des Sages d'Israël

10 vidéos inédites sur le web pour enfin comprendre en profondeur le conflit israélo-palestinien selon l’enseignement de la Torah et des Prophètes (Bible) :

Pourquoi avoir créé la Grande Série vidéo inédite sur le Web : « Le conflit israélo-palestinien Disséqué » ? Lire les 8 objectifs.

« Les Philistins [palestiniens cf. voir définition plus bas] firent encore la guerre à Israël. David descendit avec ses serviteurs, et ils combattirent les Palestiniens. David était fatigué. » - La Bible, 2 Samuel 21.15

Nous avons découvert qu'une meilleure compréhension du très épineux conflit israélo-palestinien, selon l'enseignement des Saintes Écritures, nous rapprochait de Dieu et ouvrait la porte à la paix et à de grandes bénédictions divines.

Nous avons alors ressenti le besoin impérieux de créer un dossier spécial inédit sur le web pour partager aux chercheurs de vérités les bienfaits de nos découvertes.

Nous espérons que ce travail permettra à chacun d’appréhender ce complexe conflit avec un œil spirituel nouveau et bienveillant afin de se rapprocher toujours plus de notre Créateur.

Pour cela, nous avons mis à disposition une série vidéo assez unique dans son genre :

en faisant intervenir différents experts de la question, des Ravs (Rabbins), des pasteurs, des hommes politiques de tout bord, des conférenciers, et autres différentes personnalités, cette série apportera un regard nouveau sur ce vaste conflit, en harmonie avec l'enseignement prophétique de la Bible.

Au roi qui lui demandait en un mot la preuve tangible de l’existence de Dieu, Voltaire n’a pas hésité à répondre : « Oui Sire, les Juifs. ».

Aujourd’hui, jamais cette simple réponse n’aura été aussi vraie.

Voici les 8 objectifs de cette série vidéo :

1) Permettre un dévoilement inédit de la véracité, de la grandeur, de la puissance et de l’intelligence sans limites du Dieu d’Israël qui, par l’histoire de Son peuple dans ce conflit, manifeste au monde entier une des preuves les plus écrasantes de son omniscience et de sa toute-puissance.

2) Bénir le peuple juif, lui donner la place qui lui est due et montrer aux juifs qu'ils sont soutenus en cette période dure de l'histoire durant laquelle la délivrance finale est à la porte.

C'est volontairement que cette série n'aborde pas ou très peu les problèmes inhérents à la nation d'Israël (problèmes valables dans tous les gouvernements) afin de se concentrer sur l'aspect prophétique et biblique uniquement.

Cette série veut regarder le peuple juif du bon oeil, le juger du bon côté.

Pour toutes les critiques, les médisances et les aspects négatifs inhérents à chaque peuple, il existe malheureusement déjà suffisamment de médias "amalécites" et "édomites" qui se font les relais du mal et des calomnies, nous ne désirons donc pas donner davantage de bois à leur feu.

3) Permettre aux musulmans authentiques et sincères, de se libérer des amalgames et des esprits de partis, en découvrant d'un oeil nouveau la Torah, l'Évangile et Am (peuple) Israël.

4) Permettre aux musulmans authentiques et sincères de se dissocier définitivement de cette frange cruelle de l'Islam qui ne respecte pas plus le Coran que certains chrétiens de la sombre époque de l'Inquisition ne respectaient la Bible.

5) Permettre aux chrétiens sincères et authentiques d'initier un retour merveilleux à la Torah tout en redécouvrant d'un oeil nouveau d'incroyables prophéties bibliques en cours d'accomplissement sous nos yeux.

6) Donner le contre-pied à cette désinformation constante au sujet d’Israël, peuple de Dieu situé au coeur des prophéties de la fin des temps.

7) Sensibiliser le plus grand nombre au sujet de cette montée de l'Islam radical prophétisée pour la fin des temps.

8) Permettre aux chrétiens authentiques et sincères de se libérer des amalgames et des esprits de partis, et de développer un regard neuf sur leurs frères aînés dans la foi, le peuple d'Israël, afin que le plus grand nombre puisse découvrir le précieux héritage juif de la foi chrétienne qui fut perdu pendant des millénaires.

En effet, malgré les apports considérables du christianisme à l'humanité, tant au niveau de la diffusion des écrits bibliques, de l'Évangile et de la moralité divine « aux 4 extrémités de la terre », que des oeuvres de charité en grands nombres, il convient de se rappeler que durant les premiers siècles de notre ère, s'est répandue une malfaisance dans l'église naissante, nommée "la théologie du remplacement" d'Israël par l'Église.

Selon cette théologie, le nouvel Israël, c'est l'Église. Le peuple juif serait définitivement perdu, abandonné de Dieu et exclu de la partie.

Cette théologie de "l'usurpation de l'identité" a perduré pendant des siècles et demeure malheureusement encore répandue dans la pensée et l'esprit de tout un pan du christianisme, qu'il soit protestant ou catholique.

Un antisémitisme flagrant et exacerbé s'est également développé et a accompagné la "théologie du remplacement" tout au long des siècles.

C'est aussi pourquoi beaucoup de lois divines, considérées comme "trop juives" ont été écartées puis abandonnées dans une très large partie du christianisme (abandon des lois alimentaires, du Shabbat, des fêtes de l'Éternel, etc.)

En raison de traductions parfois incorrectes et d'une méconnaissance de la pensée juive des auteurs de la Bible, beaucoup amalgament aujourd'hui encore l'héritage formidable d'Israël, ses sages et ses rabbins, avec les sadducéens ou un certain pharisianisme corrompu de l'époque prédestruction du second Temple.

Aujourd'hui encore, beaucoup de croyants sont influencés par cet héritage millénaire à tendance judéophobe et antisémite qui est une des racines de la haine du juif et du judaïsme, produisant une peur ou une hostilité farouche envers le juif, le judaïsme, la tradition juive et la loi de Dieu donnée à Moïse.

Cette haine et cette hostilité sont ouvertement proclamées par les uns lorsqu'elles ne sont pas refoulées et inavouées par les autres.

Les autodafés de l'histoire, les persécutions, les pogroms, la plupart des positions  judéophobes, anti-rabbiniques, anti-juives, antisionistes, etc., puisent leur carburant dans cet héritage malfaisant dont le monde chrétien et musulman doit se repentir.

Mais il convient de noter un point positif : depuis Vatican II, nous pouvons noter de nombreux efforts et une volonté de repentance de la part de l'Église catholique.

De même, un nombre croissant de musulmans et de chrétiens du monde protestant se repentent du mal et des erreurs passées et renouent, chacun à son échelle, avec les racines juives hébraïques de la foi d'Avraham, d'Isaac, de Yaacov et du Messie Yéshoua (Jésus).

Ces efforts sont salutaires et méritent d'être encouragés.

Cette série vidéo donnera d'ailleurs la parole à plusieurs palestiniens qui marchent dans ces sentier bénis qui mènent vers une paix authentique et durable.

Nous ne devrions cependant pas fermer les yeux sur ce problème ancestral prophétisé dans la Bible et encore très présent aujourd'hui comme l'actualité le démontre régulièrement et comme on peut encore le lire :

« O Dieu, ne reste pas dans le silence ! Ne te tais pas, et ne te repose pas, ô Dieu ! Car voici, tes ennemis s'agitent, Ceux qui te haïssent lèvent la tête. Ils forment contre ton peuple des projets pleins de ruse, Et ils délibèrent contre ceux que tu protèges. Venez, disent-ils, exterminons-les du milieu des nations, Et qu'on ne se souvienne plus du nom d'Israël ! Ils se concertent tous d'un même coeur, Ils font une alliance contre toi; [...] Amalek, Les Philistins [Palestine] » (Psaumes 83, prophétie faite il y a plus de 2500 ans)

Auteur : Israël Project sous licence CCBY et CCSA

Près de 2500 ans plus tard, extrait du discours du Hamas, mouvement islamiste du peuple palestinien cité dans le psaume 83 : 

« Israël existe et continuera d'exister jusqu'à ce que l'islam l'efface » (Charte du Hamas)

Le site libération.fr dans un article de 2004 :

« La haine commune du sionisme et de l'État d'Israël (...) Une alliance ponctuelle, scellée sur le dos d'un ennemi commun : l'État d'Israël. »

Continuerons-nous de fermer les yeux ?

Le conflit Israelo-Palestinien disséqué

(*) : Le nom Palestine est utilisé pour la première fois en l’an 135 de l’ère actuelle par l’empereur romain Hadrien, qui, non content d’avoir éradiqué la présence juive en Judée (une présence qui durait depuis plus de 1300 ans !), non content d’avoir détruit le Saint Temple de Jérusalem, non content d’avoir interdit l’accès du pays aux derniers Juifs, se persuada qu’il fallait annihiler toute trace de civilisation juive dans le pays en le débaptisant au profit d’un nom dérivé du peuple Philistin. Les philistins se situaient sur la bande de Gaza et formaient le peuple auquel appartenait Goliath et que les Hébreux parvinrent à vaincre des siècles plus tôt comme on peut le lire dans la Bible par exemple :

« Et l'Eternel fut avec Ezéchias [...] Il battit les Philistins jusqu'à Gaza, et ravagea leur territoire depuis les tours des gardes jusqu'aux villes fortes. » (2 rois 18:7-8)

Ce baptême était pour les Romains une façon d’ajouter l’insulte à la blessure. La Palestine en tant qu’entité autonome n’a jamais existé au cours de l’Histoire.

Ce conflit est avant tout spirituel. Sa résolution sera aussi spirituelle. Toute autre chemin est une voie sans issue.

La série vidéo :

Pourquoi avoir créé la Grande Série vidéo inédite sur le Web : « Le conflit israélo-palestinien Disséqué » ? Lire les 8 objectifs.

« Les Philistins [palestiniens cf. voir définition plus bas] firent encore la guerre à Israël. David descendit avec ses serviteurs, et ils combattirent les Palestiniens. David était fatigué. » - La Bible, 2 Samuel 21.15

Nous avons découvert qu'une meilleure compréhension du très épineux conflit israélo-palestinien, selon l'enseignement des Saintes Écritures, nous rapprochait de Dieu et ouvrait la porte à la paix et à de grandes bénédictions divines.

Nous avons alors ressenti le besoin impérieux de créer un dossier spécial inédit sur le web pour partager aux chercheurs de vérités les bienfaits de nos découvertes.

Nous espérons que ce travail permettra à chacun d’appréhender ce complexe conflit avec un œil spirituel nouveau et bienveillant afin de se rapprocher toujours plus de notre Créateur.

Pour cela, nous avons mis à disposition une série vidéo assez unique dans son genre :

en faisant intervenir différents experts de la question, des Ravs (Rabbins), des pasteurs, des hommes politiques de tout bord, des conférenciers, et autres différentes personnalités, cette série apportera un regard nouveau sur ce vaste conflit, en harmonie avec l'enseignement prophétique de la Bible.

Au roi qui lui demandait en un mot la preuve tangible de l’existence de Dieu, Voltaire n’a pas hésité à répondre : « Oui Sire, les Juifs. ».

Aujourd’hui, jamais cette simple réponse n’aura été aussi vraie.

Voici les 8 objectifs de cette série vidéo :

1) Permettre un dévoilement inédit de la véracité, de la grandeur, de la puissance et de l’intelligence sans limites du Dieu d’Israël qui, par l’histoire de Son peuple dans ce conflit, manifeste au monde entier une des preuves les plus écrasantes de son omniscience et de sa toute-puissance.

2) Bénir le peuple juif, lui donner la place qui lui est due et montrer aux juifs qu'ils sont soutenus en cette période dure de l'histoire durant laquelle la délivrance finale est à la porte.

C'est volontairement que cette série n'aborde pas ou très peu les problèmes inhérents à la nation d'Israël (problèmes valables dans tous les gouvernements) afin de se concentrer sur l'aspect prophétique et biblique uniquement.

Cette série veut regarder le peuple juif du bon oeil, le juger du bon côté.

Pour toutes les critiques, les médisances et les aspects négatifs inhérents à chaque peuple, il existe malheureusement déjà suffisamment de médias "amalécites" et "édomites" qui se font les relais du mal et des calomnies, nous ne désirons donc pas donner davantage de bois à leur feu.

3) Permettre aux musulmans authentiques et sincères, de se libérer des amalgames et des esprits de partis, en découvrant d'un oeil nouveau la Torah, l'Évangile et Am (peuple) Israël.

4) Permettre aux musulmans authentiques et sincères de se dissocier définitivement de cette frange cruelle de l'Islam qui ne respecte pas plus le Coran que certains chrétiens de la sombre époque de l'Inquisition ne respectaient la Bible.

5) Permettre aux chrétiens sincères et authentiques d'initier un retour merveilleux à la Torah tout en redécouvrant d'un oeil nouveau d'incroyables prophéties bibliques en cours d'accomplissement sous nos yeux.

6) Donner le contre-pied à cette désinformation constante au sujet d’Israël, peuple de Dieu situé au coeur des prophéties de la fin des temps.

7) Sensibiliser le plus grand nombre au sujet de cette montée de l'Islam radical prophétisée pour la fin des temps.

8) Permettre aux chrétiens authentiques et sincères de se libérer des amalgames et des esprits de partis, et de développer un regard neuf sur leurs frères aînés dans la foi, le peuple d'Israël, afin que le plus grand nombre puisse découvrir le précieux héritage juif de la foi chrétienne qui fut perdu pendant des millénaires.

En effet, malgré les apports considérables du christianisme à l'humanité, tant au niveau de la diffusion des écrits bibliques, de l'Évangile et de la moralité divine « aux 4 extrémités de la terre », que des oeuvres de charité en grands nombres, il convient de se rappeler que durant les premiers siècles de notre ère, s'est répandue une malfaisance dans l'église naissante, nommée "la théologie du remplacement" d'Israël par l'Église.

Selon cette théologie, le nouvel Israël, c'est l'Église. Le peuple juif serait définitivement perdu, abandonné de Dieu et exclu de la partie.

Cette théologie de "l'usurpation de l'identité" a perduré pendant des siècles et demeure malheureusement encore répandue dans la pensée et l'esprit de tout un pan du christianisme, qu'il soit protestant ou catholique.

Un antisémitisme flagrant et exacerbé s'est également développé et a accompagné la "théologie du remplacement" tout au long des siècles.

C'est aussi pourquoi beaucoup de lois divines, considérées comme "trop juives" ont été écartées puis abandonnées dans une très large partie du christianisme (abandon des lois alimentaires, du Shabbat, des fêtes de l'Éternel, etc.)

En raison de traductions parfois incorrectes et d'une méconnaissance de la pensée juive des auteurs de la Bible, beaucoup amalgament aujourd'hui encore l'héritage formidable d'Israël, ses sages et ses rabbins, avec les sadducéens ou un certain pharisianisme corrompu de l'époque prédestruction du second Temple.

Aujourd'hui encore, beaucoup de croyants sont influencés par cet héritage millénaire à tendance judéophobe et antisémite qui est une des racines de la haine du juif et du judaïsme, produisant une peur ou une hostilité farouche envers le juif, le judaïsme, la tradition juive et la loi de Dieu donnée à Moïse.

Cette haine et cette hostilité sont ouvertement proclamées par les uns lorsqu'elles ne sont pas refoulées et inavouées par les autres.

Les autodafés de l'histoire, les persécutions, les pogroms, la plupart des positions  judéophobes, anti-rabbiniques, anti-juives, antisionistes, etc., puisent leur carburant dans cet héritage malfaisant dont le monde chrétien et musulman doit se repentir.

Mais il convient de noter un point positif : depuis Vatican II, nous pouvons noter de nombreux efforts et une volonté de repentance de la part de l'Église catholique.

De même, un nombre croissant de musulmans et de chrétiens du monde protestant se repentent du mal et des erreurs passées et renouent, chacun à son échelle, avec les racines juives hébraïques de la foi d'Avraham, d'Isaac, de Yaacov et du Messie Yéshoua (Jésus).

Ces efforts sont salutaires et méritent d'être encouragés.

Cette série vidéo donnera d'ailleurs la parole à plusieurs palestiniens qui marchent dans ces sentier bénis qui mènent vers une paix authentique et durable.

Nous ne devrions cependant pas fermer les yeux sur ce problème ancestral prophétisé dans la Bible et encore très présent aujourd'hui comme l'actualité le démontre régulièrement et comme on peut encore le lire :

« O Dieu, ne reste pas dans le silence ! Ne te tais pas, et ne te repose pas, ô Dieu ! Car voici, tes ennemis s'agitent, Ceux qui te haïssent lèvent la tête. Ils forment contre ton peuple des projets pleins de ruse, Et ils délibèrent contre ceux que tu protèges. Venez, disent-ils, exterminons-les du milieu des nations, Et qu'on ne se souvienne plus du nom d'Israël ! Ils se concertent tous d'un même coeur, Ils font une alliance contre toi; [...] Amalek, Les Philistins [Palestine] » (Psaumes 83, prophétie faite il y a plus de 2500 ans)

Auteur : Israël Project sous licence CCBY et CCSA

Près de 2500 ans plus tard, extrait du discours du Hamas, mouvement islamiste du peuple palestinien cité dans le psaume 83 : 

« Israël existe et continuera d'exister jusqu'à ce que l'islam l'efface » (Charte du Hamas)

Le site libération.fr dans un article de 2004 :

« La haine commune du sionisme et de l'État d'Israël (...) Une alliance ponctuelle, scellée sur le dos d'un ennemi commun : l'État d'Israël. »

Continuerons-nous de fermer les yeux ?

Le conflit Israelo-Palestinien disséqué

(*) : Le nom Palestine est utilisé pour la première fois en l’an 135 de l’ère actuelle par l’empereur romain Hadrien, qui, non content d’avoir éradiqué la présence juive en Judée (une présence qui durait depuis plus de 1300 ans !), non content d’avoir détruit le Saint Temple de Jérusalem, non content d’avoir interdit l’accès du pays aux derniers Juifs, se persuada qu’il fallait annihiler toute trace de civilisation juive dans le pays en le débaptisant au profit d’un nom dérivé du peuple Philistin. Les philistins se situaient sur la bande de Gaza et formaient le peuple auquel appartenait Goliath et que les Hébreux parvinrent à vaincre des siècles plus tôt comme on peut le lire dans la Bible par exemple :

« Et l'Eternel fut avec Ezéchias [...] Il battit les Philistins jusqu'à Gaza, et ravagea leur territoire depuis les tours des gardes jusqu'aux villes fortes. » (2 rois 18:7-8)

Ce baptême était pour les Romains une façon d’ajouter l’insulte à la blessure. La Palestine en tant qu’entité autonome n’a jamais existé au cours de l’Histoire.

Mise en garde :

En raison des diverses références à la vaste et riche littérature juive du peuple à qui « les oracles de l’Éternel ont été confiés » (Romains 3.2), en raison de la présence d’un grand nombre de Ravs et de rabbins intervenant dans cette série vidéo et suscitant bien malheureusement et par ignorance quelques appréhensions chez bon nombre de croyants chrétiens et musulmans, il est fortement recommandé de lire avec attention ces quelques volets complémentaires :

Note importante relative aux articles et vidéos faisant intervenir à la fois des juifs, des rabbins, des chrétiens et des pasteurs

Plusieurs sont étonnés et parfois même choqués de voir côte à côte dans une même vidéo, des rabbins et des pasteurs n'ayant pas toujours les mêmes convictions religieuses.

Il convient alors de préciser qu'excepté les citations et les différents extraits provenant de sources externes et publiées dans les études de ce site, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des différents intervenants : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessalonicien 5:21).

Sur ce site web, nous usons de notre « liberté en Yéshoua » (Galates 2:4) pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine.

En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages :

« Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme […] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot).

Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

Enfin, nous veillons également à ne jamais trahir la foi de ceux que nous choisissons de citer dans les vidéos et les articles, même s'ils apparaissent aux côtés de personnes aux croyances et aux pratiques qui diffèrent parfois des leurs sur plusieurs points.

Tout le monde sait que les juifs et les chrétiens ne se rejoignent pas sur plusieurs points doctrinaux concernant la personne du Messie. Mais il est dommage que beaucoup oublient combien ils se rejoignent sur beaucoup d'autres aspect doctrinaux, y compris concernant la description du Messie. Le temps arrive où toutes les confusions et les incompréhensions seront définitivement balayées. Modestement, dans plusieurs de ses articles, ce site web désire aussi oeuvrer dans ce sens.

L'essentiel pour nous étant de garder un fil conducteur général et commun dans les enseignements qui désirent être transmis, malgré les divergences particulières des uns et des autres.

Voici quel est ce fil conducteur : Il y a un seul Dieu qui est E'had (Unique), le Dieu d'Israël qui est Esprit; La Torah d'Israël est la vérité; La Bible est la vérité; La loi de Dieu n'a jamais été abolie par le Messie ni par l'enseignement de Paul et des premiers apôtres; Il n'y a qu'un seul Messie et un seul rédempteur. C'est Lui qui viendra bientôt mettre tout le monde d'accord, pour le bonheur et la paix de tous.

Pour de plus amples informations concernant notre foi, voir la déclaration de foi

Note sur les commentaires : les commentaires ne sont publiés que s'ils sont conformes à La Politique De Modération du site : Lire la politique de modération

Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète des contenus de ce site web, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

 

Torah d'Israël (Loi de Moïse) et Alliance Renouvelée (Nouveau Testament) en harmonie sur un même site ? Une étape précieuse vers la délivrance finale.

Depuis de nombreuses années, et suite à quantité de découvertes fidèles à l'Écriture, de révélations personnelles et de confirmations très nettement providentielles, le site RencontrerDieu.com a pris un tournant majeur.

En plus de présenter le message de l'Évangile et de faire connaître le prodigieux Messie Yéshoua (Jésus) à ceux qui ne le connaissent pas encore, notre nouvelle ambition est aussi de faire découvrir au grand nombre la compréhension des Saintes Écritures dans la pensée hébraïque des auteurs juifs de la Bible.

Il nous semble cardinal de parler et de partager la formidable importance d'opérer un retour aux racines juives/hébraïques de la foi chrétienne et de considérer cette grande dernière étape prophétique dans laquelle l'humanité est rentrée :

la restauration d'Israël et le retour contre vents et marées du peuple juif sur sa terre constitue la réalisation littérale de plusieurs grandes prophéties multimillénaires qui s'accomplissent avec une précision d'orfèvre sous nous yeux.

Cette nouvelle orientation prise par le site web a pour fondement et motivation l'obéissance à Dieu dans ce qu'Il nous a révélé et confié.

Tout le Tanakh (Bible hébraïque allant de Genèse à Malachie) est un livre purement juif écrit par des juifs d'une grande piété. Le "Nouveau Testament" aussi.

En cette fin des temps, l'Éternel permet à énormément de croyants non-juifs parmi les nations de renouer avec les racines juives de leur foi.

Ce retour aux racines permet une compréhension renouvelée et tellement rafraichissante des différents textes composant le "Nouveau Testament".

Découvrir la pensée juive des Écritures apporte de grands bienfaits et permet aux convertis d'être toujours plus proche de la Saine Doctrine telle qu'elle était transmise et enseignée par les premiers apôtres aux premiers disciples du Messie d'Israël : Ils étaient tous fondés sur les richissimes enseignements émanant de la Torah, des prophètes, des psaumes et des sages d'Israël.

La véritable compréhension et interprétation des textes saints permettait aux croyants une obéissance « de coeur à la règle de doctrine » (Rom. 6:17) dans laquelle ils étaient instruits, afin de devenir de véritables disciples « accomplis et propres à toute bonne oeuvre » (2 Timothée 3.17).

Évidemment, il n'est pas ici question de renier les bienfaits sans nombres apportés à l'humanité par l'entremise du christianisme, bien que la "nouvelle religion naissante" fut en partie dépouillée de sa judaïté.

Par un effet de la grâce de Dieu et malgré l'absence d'une lecture juive des textes, l'Eternel a utilisé pour Sa gloire de nombreux hommes et femmes fidèles et pieux tout au long des siècles.

Il serait fou et malhonnête d'ignorer tous ces modèles de vertus et de piété qui ont jalonné l'histoire du christianisme et dont la vie, empreinte de crainte du ciel et de piété, a été un témoignage vivant de la puissance salvatrice du Messie ressuscité notre Seigneur Yéshoua (Jésus), seule Prince de la paix et seul Roi capable de façonner et de transformer de façon aussi bouleversante une âme humaine. 

Leur foi d'enfant, leur humilité et leur fidélité aux paroles du Messie Yéshoua (Jésus) leur ont valu d'être de puissants instruments entre les mains de l'Eternel pour répandre le « parfum de bonne odeur du Messie » et la connaissance de Dieu dans le monde.

Cependant, la compréhension juive des textes sacrés aujourd'hui permise par le Ciel, apporte aux nations une dimension nouvelle d'une infinie beauté que ces grands hommes d'antan auraient certainement chérie et propagée à leur tour s'ils y avaient eu accès en leur époque.

Dans ce processus de restauration propre à la fin des temps, la Torah d'Israël (5 livres de Moïse) est centrale tout comme elle l'était à l'époque du Messie Yéshoua et de ses disciples.

Lorsque Paul parlait de la Saine Doctrine, il parlait en tant que juif de la Torah et des prophètes, socles et fondement doctrinal du croyant d'hier et d'aujourd'hui.

Ce retour à la Torah et à la Vérité, malgré les difficultés, les oppositions qu'il engendre, permettra si possible, et si Dieu le permet, de fortifier et de nourrir efficacement les « convertis à Dieu » selon que le Messie l'a ordonné lorsqu'il donna jadis à ses disciples cette double mission majeure : « Faites de toutes les nations des disciples et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. » (Matthieu 28.19-20)

Ce retour bénéfique aux racines permettra de vivre pleinement l'enseignement de Shaoul (Paul) dans Romains 11 : être greffé « parmi » les branches de l'olivier franc d'Israël (et non « à la place » comme dans plusieurs traductions erronées), et ne jamais oublier que nous ne portons pas la racine, mais que c'est la racine qui nous porte.

Se remémorer ces vérités s'avère précieux pour ne pas facilement se glorifier aux dépens des branches de l'olivier franc d'Israël selon qu'il est aussi dit :

 « Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains; car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus. » (Romains 11.20-21)

Ainsi, ce retour aux racines permettra par la même occasion au grand nombre de s'extirper de plusieurs fausses conceptions et enseignements émanant de cette dramatique séparation historique d'avec le peuple d'Israël, nos frères aînés « à qui les oracles de Dieu ont été confiés » (Romains 3.2).

Enfin, ce retour permettra aussi de rendre à César ce qui appartient à César, car, nous rappelle Yéshoua (Jésus) :

« Le Salut vient des juifs » (Jean 4.22).

« Gloirehonneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec ! » (Romains 2:10)

Ce juste retour à une compréhension des Écritures fidèles à la pensée juive de leurs auteurs permettra en outre de bénir le peuple juif qui n'a que trop souffert d'un Messie "déjudaïsé" présenté par une partie du monde chrétien.

Le vrai Messie d'Israël observait la Torah, enseignait à observer la Torah et demandait à ses disciples d'en faire de même, voir Matthieu 5.17-19

Dieu restaure son peuple Israël, Il rétablit les juifs sur leur terre depuis 1948, les prophéties s'accomplissent toutes, et dans ce contexte, une partie non négligeable de l'Église chrétienne ferait bien de travailler à réparer certaines grandes erreurs passées.

Non, Dieu n'a pas abandonné le peuple juif. Pendant trop longtemps, de nombreux croyants parmi les nations se sont approprié ce qui revient au peuple juif, en déformant les Saintes Lettres, et en présentant aux juifs un Messie anti-juif ayant aboli la Torah.

En perpétuant ces erreurs aujourd'hui avérées, l'église prive un grand nombre des enfants d'Israël de la vérité.

Rappelons-nous des paroles de Shaoul (Paul) en Actes 3.26, lorsqu'il parle au peuple juif :

« C'est à vous (le peuple juif) premièrement que Dieu, ayant suscité son serviteur, l'a envoyé pour vous bénir, en détournant chacun de vous de ses iniquités. ». 

 Et encore, rappelons-nous et écoutons la plainte de Dieu au travers du prophète Ésaïe :

 « Consolez, consolez mon peuple, Dit votre Dieu. » (Ésaïe 40.41)

Mais comment croiront-ils, comment seront-ils consolés et bénis si nous leur présentons un Messie à coloration gréco-romaine et païenne, qui repousse, amoindrit ou aboli la Torah éternelle de Dieu, transgresse le Shabbat, mange du porc, et enseigne à faire de même ?

Nous devons comprendre pourquoi ces choses ne peuvent que provoquer une saine et légitime irritation parmi les craignant Dieu du peuple juif.

Que les fondements soient rétablis, c'est un bienfait pour la multitude. Et croyons-le : la bénédiction du Dieu d'Israël n'en sera que plus riche et plus grande sur notre vie et sur les peuples du monde entier.

Ainsi, ce site web ne mélange pas la Torah d'Israël (Loi de Moïse) avec l'Alliance Renouvelée (Nouveau Testament); ce site a plutôt pour ambition de rapprocher et de réconcilier ce qui n'a été que trop longtemps séparé par la querelle doctrinale, la haine et l'incompréhension.

Shalom et paix à tous les lecteurs et visiteurs de ce site web, que Dieu soit avec vous !

Chrétiens, Rabbins, Sages d'Israël, Talmud, Zohar, Jésus et Nouveau Testament : incompatible, vraiment ?

Dans certaines parties du monde croyant chrétien et musulman, quantité d'amalgames, d'erreurs, de mensonges, de confusion et de chimères sont colportés au sujet du monde juif et de sa littérature.

Ces propos délétères sont malheureusement crus naïvement par une majorité qui semble mettre en oubli l'exercice du discernement dont parlent les Écritures.

Un des revers d'internet est ici observé : en donnant "pignon sur rue" à toute cette propagande souvent haineuse et remplie d'erreur et de manipulation, un mauvais renom a été fait au peuple juif pourtant qualifié par l'Ecriture Sainte de peuple "prunelle de l'oeil du Créateur".

C'est ainsi que beaucoup de chrétiens et de musulmans, souvent malgré eux, vont juger d'un mauvais oeil le peuple juif, ses rabbins et sa littérature sacrée.

De plus, cette position malheureuse les priveront des trésors que Dieu a déposé au sein du judaïsme authentique, et destinés à ceux qui aiment et respectent Son peuple.

En vérité, nous croyons que le croyant devrait au contraire travailler sa capacité à examiner toute chose d'un bon oeil, en retenant ce qui est bon, sans tomber dans l'irrespect, la médisance et le dénigrement outrancier dès lors qu'il se voit confronté à une incompréhension ou à une opposition quelconque.

Il est connu que l'orgueil et le mauvais oeil entrainent « les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons » (1 Timothée 6:4). Nous devons absolument fuir énergiquement ce type de comportement en vue de la paix.

À cet effet, il nous a paru bon de créer tout un article pour clarifier certains points et donner une énième fois la position du site web concernant l'honneur qui est fait aux Sages d'Israël, aux rabbins et à la littérature bénie et sacrée du peuple juif :

Torah, Rabbins, Sages d'Israël, Talmud, Zohar : Explication et position du site web

Recevez régulièrement nos messages privés par e-mails :
→ Podcast, vidéos, pensées du jour, analyses spirituelles de l’actu, réponses aux questions, etc.

→ Toutes les dernières nouveautés et articles phares du site : témoignages, enseignements, exhortations, etc.
Vos informations resteront privées et la désinscription peut se faire à tout moment. Vous pouvez consulter notre politique de vie privée en cliquant ici

Pépite de vérité à la une actuellement :

protection dieu contre covid vaccin et complots

Fête ou jeûne du moment (en cours ou à venir prochainement) : Fête de Yom Kippour

Date de la fête :
Entrée le mercredi 15 Septembre 2021 au soir à 19h45 (PARIS)
Sortie le jeudi 16 Septembre 2021 au soir à 20h49

Préparez-vous à la fête de Yom Kippour :

Shadow
Slider

Etude de la Paracha de la semaine :

Écoutes-tu la Torah ou idolâtres-tu un homme ? – Paracha Haazinou – Deutéronome 32

PlayPause
Shadow
Slider

Dernière étude vidéo publiée :

Shadow
Slider

Dernière étude texte publiée :

Slider

A découvrir actuellement :

Shadow
Slider
Shadow
Slider
Shadow
Slider
Shadow
Slider

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :
479 Partages
Tweetez
Partagez479
Enregistrer