Vision de l’apostasie et du jugement de l’église officielle

La vision d’Ove Falg en 1928

Ove falgPlusieurs connaissent déjà ce témoignage d’Ove Falg. Né en 1900, il fut pasteur en Europe pendant des dizaines d’années, puis missionnaire à Madagascar de 75 ans à 92 ans. Ce témoignage, bien que largement répandu sur la toile, mérite d’être une nouvelle fois partagé et publié pour tous ceux qui ne le connaîtrait pas, tant il est actuel, et cela afin, s’il est possible, de permettre au maximum de se poser les bonnes questions et de discerner la volonté de Dieu en ces tous derniers temps car oui, les textes de la Bible sont clairs et véritables :

Le Dieu des cieux n’a de cesse de comparer l’infidélité à la Torah (lois, enseignements de Dieu) à de la prostitution comme il est dit : « tu t’es prostitué en abandonnant l’Eternel, tu as aimé un salaire impur » (Osée 9.1)

Que cela soit Israël ou les assemblées de croyants en Yéshoua aujourd’hui représentées officiellement et principalement par l’Eglise Catholique et l’Eglise Protestante, l’infidélité et l’apostasie est, et a toujours été, de la prostitution aux yeux de Dieu.

Au contraire, l’épouse de Dieu sans tâche ni ride, est fidèle en Esprit et en Vérité à la Torah de Dieu et du Messie d’Israël (Saine Doctrine) et à la foi dans le glorieux Messie Yéshoua suscité en ces derniers temps par le Dieu d’éternité qui ne ment pas.

Nous savons que rapidement, dès les premiers siècles de notre ère et notamment avec l’arrivée de l’empereur Constantin au pouvoir (4ème siècle), les églises bâtiments se sont multipliées et le paganisme est rentré dans l’église dite “officielle” : le rejet et la persécution des juifs cumulée au rejet de la Torah de Dieu (trop juive) s’est accru durant des millénaires tout en accueillant à bras ouvert le monde païen avec la philosophie et la pensée grecque. Résultat : toutes sortes d’interprétations erronées des Saintes-Écritures ont vu le jour, s’entremêlant à toutes sorte de pratiques et de doctrines païennes pour former la bouillie infernale et immonde de l’apostasie prophétisée par les textes de la Brit Hadacha (alliance renouvelée).

Avant la fin, « il faut que l’apostasie soir arrivée » nous dit Paul. L’apostasie, en Grec, signifie l’éloignement de la base, de la Saine Doctrine, de la Torah de Dieu.

Actes 21.21 nous montre que l’expression Grec « APOSTASIA » est traduite par « renoncer à Moïse » ou si vous préférez : « abandonner la Torah de Dieu » comme il est dit : « Vos pères m’ont abandonné, dit l’Eternel, Ils sont allés après d’autres dieux, Ils les ont servis et se sont prosternés devant eux; Ils m’ont abandonné, et n’ont point observé ma loi (Torah). » (Jérémie 16.11)

Quiconque connait quelque peu l’histoire de l’Eglise catholique n’est pas ignorant des multiples concessions faites par cette dernière pour agrandir ses effectifs et son pouvoir en acceptant toutes sortes de pratiques païennes par la méthode dite de la « christianisation du paganisme » (voir ouvrage de Franck Viola « le christianisme paganisé »), sans même parler des rivières de sang que l’Eglise a fait coulé durant l’inquisition au nom d’un Jésus étranger au véritable Yéshoua « Roi des juifs ». On peut encore lire cette parole du prophète pleinement véritable :

« Quelle faiblesse de coeur tu as eue, dit le Seigneur, l’Eternel, en faisant toutes ces choses, qui sont l’oeuvre d’une maîtresse prostituée ! LorsqueFaux prophètes 650 tu bâtissais tes maisons de prostitution à l’entrée de chaque chemin, lorsque tu faisais tes hauts lieux dans toutes les places, tu n’as pas même été comme la prostituée qui réclame un salaire; tu as été la femme adultère, qui reçoit des étrangers au lieu de son mari. A toutes les prostituées on paie un salaire; mais toi, tu as fait des dons à tous tes amants, tu les as gagnés par des présents, afin de les attirer à toi de toutes parts dans tes prostitutions. Tu as été le contraire des autres prostituées, parce qu’on ne te recherchait pas; et en donnant un salaire au lieu d’en recevoir un, tu as été le contraire des autres. » (Ezechiel 16.29-31)

Ainsi, Dieu réserve un jugement et tirera certainement vengeance de ces choses comme il est dit pour les derniers temps :

« Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux. » (Apocalypse 17.1).

La réforme catholique fut une réaction à la folie dans laquelle s’est engouffrée l’Eglise catholique. Cette réforme donna naissance à de nombreux groupes de « catholiques réformés » aussi appelés « protestants », et ainsi naîtra le protestantisme et ses milliers de branches, qui se sépareront complètement de l’Eglise catholique.

Cependant et bien malheureusement, malgré un renouveau vivifiant et nécessaire permis par Dieu et ayant apporté, le Salut et la Parole de Dieu à des millions de « gens des nations », un certain nombre de pratiques et de doctrines erronées n’ont pas été abandonnées et l’Eglise protestante, toujours infectée par l’apostasie catholique, revient aujourd’hui vers sa mère catholique au travers du mouvement oeucuménique.

Quand aux puristes du mouvement protestant tel qu’il était à ses débuts, une nouvelle voie leur est offerte par le Dieu d’Israël, afin d’aller paître dans les verts pâturages de la vérité et sortir définitivement de toute cette apostasie, une voie qui nécessite humilité et amour de la vérité afin de « sortir du milieu d’elle », « de ne pas participer à ses péchés », et de ne « point avoir de part à ses fléaux » (Apocalypse 18.4). Pour ce qui est des tièdes que le Seigneur « vomira de sa bouche » ou de tous ceux qui ont part à l’oeucuménisme, les temps risques d’êtres difficiles… Cependant, Dieu avertit encore et encore : qui se laissera fléchir ?

Place maintenant au récit de la vision d’Ove Falg, une vision qui ne fait que confirmer ce qui est dit dans cette longue mais nécessaire introduction. Bonne lecture :

Le Seigneur m’ a donné en 1928 une vision qui m’a bouleversé. J’en ai parlé à deux pasteurs, qui tous deux m’ont dit:

– Cette vision est du Seigneur, mais tu ne peux pas en parler maintenant, personne ne l’acceptera.

– Mais que faire ? leur-ai-je répondu.

– Attendre.

J’ai attendu cinquante ans environ. L’un des deux frères est décédé et l’autre, le pasteur Anders Christiansen, m’a dit un jour :

– Le temps est maintenant venu que tu parles de cette vision, il faut prier pour qu’elle soit acceptée…

La voici :

Je me rendais à bicyclette dans une ville assez éloignée, heureux, serein,… Et tout à coup, j’ai entendu dans le lointain comme une belle musique, et des voix qui chantaient sans que l’on puisse distinguer les paroles. Cela s’est amplifié, et je me suis senti comme ravi en esprit, comme si quelque chose en moi s’élevait hors de mon corps. Je continuais à pédaler mais j’avais l’impression d’être soulevé au-dessus du paysage. Ce n’était pas du tout mon imagination, ni ma réflexion, pas du tout. Je ne m’ y attendais en rien. J’ai été surpris, abasourdi même. Soudain, j’ai entendu une voix qui me disait :

– Regarde en bas.

Et j’ai regardé, j’ai vu une carte géographique de mon pays, et,

sur cette carte une gigantesque croix qui s’étendait.

– Approche et regarde, me dit la voix.

La croix était une sorte d’immense prison, reconnaissable aux barreaux des fenêtres et à des cellules semblables à des cours intérieures.

Mais des extrémités de cette croixeglise apostat prison mod 640PX émanait un rayonnement.

Sur la branche verticale de la croix, une main avait écrit:  « église protestante »; sur la branche horizontale: « église catholique ».

Sur cette immense prison et ces cellules, la même main écrivait les noms des dénominations chrétiennes : baptistes, congrégationalistes, salutistes, apostoliques, pentecôtistes, luthériens,etc… Chaque cellule était pleine de gens qui criaient . Et de chacune de ces dénominations venaient des affirmations qui les caractérisaient. Alors une voix s’est élevée et a dit :

– Pourquoi tout ce monde reste-t-il prisonnier ? Mais je pars ! Je pars proclamer la grâce pour tous !

Puis la voix m’a à nouveau exhorté à regarder. Et j’ai vu cette prison entourée d’une immense et splendide prairie verdoyante, parsemée de bosquets, de fleurs, d’arbres, et remplie de brebis et d’agneaux. Un magnifique ruisseau la parcourait, et les brebis venaient s’abreuver à son eau claire. De cette prairie montait cette musique d’une indescriptible beauté que j’avais entendue. La voix a retenti encore, disant :

– Moi, JE SUIS le Bon Berger, le Bon Berger donne sa vie pour ses brebis.

Une question s’est alors imposée à moi :

– Mais Seigneur que signifie cela?

Tout à coup, le ciel au-dessus de la scène s’est assombri. Le tonnerre s’est fait entendre et des nuages menaçants sont arrivés. J’étais dans l’angoisse et j’ai demandé:

 – Seigneur, qu’est-ce qui va arriver ?

Alors le Seigneur m’a montré la fin, le jugement de la grande prostituée :  le ciel est devenu noir, les éclairs tombaient partout et soudain, dans un bruit terrifiant, le feu du ciel est descendu et a détruit en un instant le bâtiment en forme de croix.

Mais avant cela, la belle prairie s’était évanouie sans que je m’en aperçoive. Bouleversé, j’ai alors posé cette question au Seigneur:

– Mais Seigneur, où est l’Église ?

– Je te l’ai fait voir. C’est mon troupeau, et JE SUIS le Bon Berger.

Je ne sais pas comment expliquer avec précision cette vision mais,

je pense que les brebis de la prairie sortaient de toutes les dénominations emprisonnées.

Quand la vision s’est achevée, je pédalais toujours. J’avais fait une centaine de kilomètres et dépassé la ville où je devais m’arrêter.

Note Thomas : à ce stade du récit, je vous partage la note du site “l’épouse de Yéshoua” que je partage pleinement : « J’ai hésité à mettre aussi la conclusion et le choix malheureux de Ove Falg, mais comme me le faisait remarquer une sœur, il est important pour les lecteurs de bien prendre conscience des tensions provoquées par la révélation de cette vision et de voir les solutions ambivalentes que beaucoup mettent malheureusement en place au lieu de faire le bon choix. Dans ce cas précis, le désir légitime de vouloir faire partie du troupeau dans la prairie va être annulé par la décision d’entrer dans une des cellules (pentecôtiste) de la prison en forme de croix. Quelle tristesse de le voir retourner s’enfermer dans l’enclos alors que le Bon Berger appelle précisément à en sortir à sa suite dans les pâturages (voir Jean 10: 3.) !… »

– Seigneur, ai-je dit, je ne peux pas rester sans église, sans pasteur, révèle-moi dans quelle église je dois prendre place…”

Et je suis allé à l’église de Pentecôte, qui était la plus fidèle à Sa Parole. C’était vrai à cette époque-là… Ça a beaucoup changé depuis lors. Mais j’avais ajouté:

– “Seigneur, je veux être dans le troupeau de la prairie.”

Ove Falg.

Laisse un commentaire pour nous partager ton ressenti et ton expérience !

Une étude et un partage réalisée par la seule grâce infinie d’HaShem(Dieu) et avec la précieuse aide des rabbanim d’aujourd’hui et des sages d’Israël d’autrefois.

Si vous désirez aller plus loin dans les études, découvrir plus en profondeur les enseignements de la Torah du Maître du Monde à la lumière des enseignements du Messie Yéshoua et des sages d'Israël, dans le contexte et la pensée hébraïque des auteurs de la Bible, et bénéficier de cursus vidéo et autres études, le projet « Le Retour Aux Racines » pourrait vous convenir : https://www.leretourauxracines.com/

Note importante relative au contenu des articles du site web : Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète de l’article, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

En dehors des citations et autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes et/ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessaloniciens 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre liberté en Yéshoua pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine. En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages : « Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme.[…] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot). Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

Restez informés !
Articles, études, vidéos inédites : Recevez les dernières nouveautés du site web en rejoignant près de 8000 abonnés :
Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici
En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande avec d’éventuelles offres de services éthiques, bibliques et personnalisées qui pourraient en découler, si je le souhaite.

Réseaux sociaux :

Les 3 articles/vidéos les plus vus :

Pour aller plus loin :

paracha
paracha
paracha
paracha

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

9 Commentaires

  1. jean-marc

    Notre Seigneur Jésus Christ attend de nous fidélité .Il vient cherchez des âmes qui lui sont attachés exclusivement et non une dénomination d’église particulière.
    Appartenir à une structure religieuse n’est pas un gage de sécurité.
    Les lettres aux sept églises sont instructives.Elles nous révèlent ce que le Seigneur attend de nous.
    Restons dans une lecture fidèle et objective de la bible .
    Toute spéculation biblique apocalyptique est vaine. Le fils de l’homme viendra à l’heure que vous n’y pensez pas!(Luc 12-40).

    Réponse
  2. Livald

    Merci pour le partage de la vison d’Ove Falg. Même si ce serviteur de Dieu a mis si longtemps avant de partager la vision, c’est une bonne chose qu’il se soit décidé à le faire… J’ai rencontré cet homme un jour… c’était avant qu’il ne parte à Madagascar, et étant enfant, j’avais aimé sa simplicité et son regard perçant. Mon père l’avait connu dans les années 50… et c’était amusant de les voir plaisanter entre eux en se rappelant ces années là. Je ne savais pas alors que Dieu avait donné une telle vision à ce frère. Je ne l’aurai pas comprise probablement, pourtant je suis sur qu’elle m’aurait marqué. Aujourd’hui elle prend tout son sens et je demande à Dieu avec humilité, qu’Il conduise le plus grand nombre dans les verts pâturages… Jésus est toujours le Bon Berger

    .

    Réponse
  3. maribe

    Merci d’avoir bien voulu enfin publier ce témoignage !

    Réponse
  4. patricia

    Oui ce message est pertubant , je suis en train de sortir de la communauté évangéliste dont je suis membre. Je sort doucement, je n’ai plus du tout envie de participer au culte du dimanche, j’y retourne pour l’école du dimanche car je suis monitrice des petits.

    Je suis perdu, je ne sais pas si c’est vraiment la volonté de Dieu que je sorte de l’église. Mon pasteur préche qu’il ne faut pas sortir de l’église car on est sous la protection dans l’église.

    Réponse
    • Yannick

      Patricia, ce que tu vis est une prise de conscience, une révélation de la Vérité. Quelle grâce : Élohim te donne l’occasion de pouvoir faire un choix. Suivre la doctrine des hommes, ou celle de l’Éternel.

      La protection de l’église est une doctrine catholique reprise par les protestants (pas tous non plus). Ta seule et unique protection est la foi que tu places dans le Père céleste, par Son Fils, c’est pourquoi Yéshoua le Fils unique de Dieu EST ton Sauveur, et qu’il a dit :

      “Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.” (Jean 14)

      Sous entendu, crois à Dieu, à Adonaï, ton Élohim, par la foi dans le Fils unique de Dieu.

      L’église ne protège rien, si ce n’est la garantie d’une place dans leurs locaux. Un peu comme le monde rassure, telle la garantie d’un l’emploi, l’église te garantit ta place, tant que tu ne fais pas trop de vagues au sujet de leur doctrine.

      Reste en contact avec des frères et soeurs qui craignent l’Éternel, c’est mieux. Et fuis l’idolâtrie. Ne la côtoie pas, ou elle t’atteindra.

      L’argumentaire “l’église protège” est une énième confirmation que tu dois quitter cette église. Voilà pour mon conseil Patricia 🙂

      Réponse
  5. Melly

    Merci Thomas pour ce partage édifiant. Je ne connaissais pas la vision de ce monsieur. Quelle grâce.

    Réponse
  6. Jaona

    Large est la porte qui mène à la perdition, mais le chemin de la Vie éternelle est étroit. Il faut en payer le prix. AMEN!

    Réponse
  7. Samson

    Ce temoignage donne des éclairecissements de pouvoir faire un bon choix, mais malheureusement,la majorité des chrétiens pensent qu’ils ne peuvent pas être fidèles à Dieu sans qu’ils appartiennent à des églises. Mais pour le moment, il y a des assemblées qui suivent bien les commendemnts tels préscrits. Que l’Esprit Saint nous quide dans nos décisions!

    Réponse
  8. Yannick

    Ah bah ça c’est pas mal du tout comme vision, ça me parle bien ! Faisons partie du petit troupeau dans la prairie ! Vous savez que vous en faites partie lorsque vous vous retrouvez en dehors des assemblées douteuses (par rapport à la Parole et à ce texte). Mais Dieu qui est fidèle, vous montrera le troupeau de la prairie à rejoindre ! Parfois il y a du désert à traverser avant de l’atteindre, mais c’est formateur. Cela dit, il y a des tout de même des assemblées qui sont fiables, et c’est à chacun d’examiner ces choses… Le choix est personnel, intimement lié avec Dieu. Que chacun s’examine !

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This