Top 10 des preuves bibliques qui montrent pourquoi nous devrions garder le Shabbat – Paracha Bechala’h

« Bechala’h » signifie « Il Renvoya, laissa aller » – Exode 13.17 à 17.16

« C’est ce que l’Eternel a ordonné. Demain est le jour du repos, le Shabbat consacré à l’Eternel; » (Exode 16.23)

Dans le coffre au trésor de la paracha Bechala’h, nous trouvons un des plus beaux joyaux et cadeaux de l’Eternel : le Shabbat ! (Bechala’h signifie « Il Renvoya, laissa aller »). Il semble donc que c’est le moment opportun pour publier un tel article !

La Paracha Bechala’h (Exode 13.17 à 17.16) nous parle de la sortie d’Egypte et c’est dans cette paracha que nous voyons Dieu donner pour la première fois le commandement du Shabbat à Son peuple. Il y a ici un premier lien très intéressant à faire entre la sortie d’Egypte et le don du Shabbat : la délivrance du joug de ce monde et de l’emprise du péché amène à l’obéissance aux commandements de Dieu…

Le site Chiourim, dans le cadre de cette paracha, enseigne des choses précieuses et véritables au sujet du Shabbat :

Toute mitsva (commandement) accomplie lie l’homme au Créateur, et influe sur les Mondes spirituels de manière prodigieuse. Mais sur ce point, le Chabbat se distingue des autres mitsvot (commandements) de la Torah : ce jour sacré ne se résume pas seulement à cesser d’exécuter des travaux, il est également un « jour de sérénité et de sainteté », comme nous le disons dans nos prières. Il imprègne le peuple juif d’une sainteté suprême, comme l’écrit le Alchikh (sur Ki Tissa) : « Ne crois pas que le Chabbat n’est pas davantage que le fait de chômer. Dans la mesure où ce jour se définit comme une alliance, il véhicule une valeur intérieure, un “lien entre Moi et les hommes” – c’est-à-dire qu’une dimension divine pénètre dans les hommes, à l’intérieur de leur âme. (…) »

À cet égard, l’homme doit apprêter son âme et la conditionner pour être à même de recueillir cette sainteté supérieure. Le Sfat Émet renchérit sur cette idée en écrivant : « Chaque Juif doit avoir la certitude qu’une sainteté l’habite le Chabbat, que ce soit avec une grande ou une faible intensité, comme le dit le verset : “Car il est sanctifié pour vous [ou encore : il vous sanctifie].” La Torah nous signifie ainsi que cette sainteté habite même ceux qui ne la ressentent pas, car ceux qui la ressentent en ont conscience d’eux-mêmes » (Ki Tissa 5648).

Cependant, même si cette élévation spirituelle imprègne tout homme, elle requiert néanmoins des préparatifs adéquats, comme l’écrit le Réchit ‘Ho’hma : « La sainteté du Chabbat émane d’un niveau extrêmement élevé. L’homme ne peut la ressentir tant qu’il est ‘vêtu’ des six jours de la semaine. C’est pourquoi il convient, pendant toute la semaine, de se sanctifier en vue du Chabbat, afin que le septième jour, il puisse accueillir Sa Sainteté. Ceci est à l’image d’un homme séjournant dans l’obscurité : s’il venait à sortir soudain à la lumière du jour, celle-ci l’éblouirait et il ne pourrait pas en profiter convenablement… » (Chaar HaKédoucha ch. 7, alinéa 98). Par Yonathan Bendennnoune,Adapté à partir d’un article du rav Moché Reiss, pour Hamodia en hébreu.

Cependant, dans le monde chrétien, il est populaire d’entendre dire que le Shabbat aurait été supprimé, aboli ou que nous n’aurions plus besoin d’observer et de garder le Shabbat. Certains disent même que le Shabbat aurait été changé et remplacé par le dimanche.

En vérité, comprenons bien qu’il n’existe absolument aucune base scripturaire solide qui pourrait soutenir la moindre abrogation ou changement du 4ème commandement de Dieu.

Dans la Bible entière, il n’y a pas un seul verset qui nous enseigne que le Shabbat aurait été changé ou supprimé ni aucun verset qui enseignerait les disciples à cesser de garder le Shabbat.

En revanche, il y a plus de cent versets clairs et explicites dans la Bible qui nous disent de garder le Shabbat…

 

Voici un top 10 des principales preuves et arguments scripturaires qui montrent clairement combien chaque croyant devrait garder le Shabbat.

 

10. LE SHABBAT FUT CRÉÉ AU MOMENT DE LA CRÉATION

 

Genèse 2.2-3 : « Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu’il avait faite : et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu’il avait faite.

Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu’il avait créée en la faisant. »

 

9. LE SHABBAT EST L’UN DES 10 COMMANDEMENTS

 

Exode 20.8-11 :

« Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

Mais le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes.

Car en six jours l’Eternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour : c’est pourquoi l’Eternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié. »

8. LE SHABBAT EST UN SIGNE ENTRE DIEU ET SON PEUPLE

 

Exode 31.13-17 : « Parle aux enfants d’Israël, et dis-leur:

Vous ne manquerez pas d’observer mes Shabbats, car ce sera entre moi et vous, et parmi vos descendants, un signe auquel on connaîtra que je suis l’Eternel qui vous sanctifie. Vous observerez le Shabbat, car il sera pour vous une chose sainte.

Celui qui le profanera, sera puni de mort; celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là, sera retranché du milieu de son peuple.

On travaillera six jours; mais le septième jour est le Shabbat, le jour du repos, consacré à l’Eternel.

Celui qui fera quelque ouvrage le jour du sabbat, sera puni de mort. Les enfants d’Israël observeront le Shabbat, en le célébrant, eux et leurs descendants,

comme une alliance perpétuelle. Ce sera entre moi et les enfants d’Israël un signe qui devra durer à perpétuité;

car en six jours l’Eternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour il a cessé son oeuvre et il s’est reposé. »

Ezechiel 20.12-20 : Je leur donnai aussi mes Shabbat comme un signe entre moi et eux, pour qu’ils connussent que je suis l’Eternel qui les sanctifie. Et la maison d’Israël se révolta contre moi dans le désert.

Ils ne suivirent point mes lois, et ils rejetèrent mes ordonnances, que l’homme doit mettre en pratique, afin de vivre par elles, et ils profanèrent à l’excès mes Shabbat.

J’eus la pensée de répandre sur eux ma fureur dans le désert, pour les anéantir. Néanmoins j’ai agi par égard pour mon nom, afin qu’il ne soit pas profané aux yeux des nations en présence desquelles je les avais fait sortir d’Egypte. Dans le désert, je levai ma main vers eux, pour ne pas les conduire dans le pays que je leur avais destiné, pays où coulent le lait et le miel, le plus beau de tous les pays, et cela parce qu’ils rejetèrent mes ordonnances et ne suivirent point mes lois, et parce qu’ils profanèrent mes Shabbat, car leur coeur ne s’éloigna pas de leurs idoles. Mais j’eus pour eux un regard de pitié et je ne les détruisis pas, je ne les exterminai pas dans le désert. Je dis à leurs fils dans le désert : Ne suivez pas les préceptes de vos pères, n’observez pas leurs coutumes, et ne vous souillez pas par leurs idoles ! Je suis l’Eternel, votre Dieu. Suivez mes préceptes, observez mes ordonnances, et mettez-les en pratique. Sanctifiez mes Shabbat, et qu’ils soient entre moi et vous un signe auquel on connaisse que je suis l’Eternel, votre Dieu. »

 

7. LE SABBAT EST UN CADEAU POUR SES ENFANTS

 

Marc 2.27 : « Puis il leur dit : Le Shabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le Shabbat, »

Ezechiel 20.12 : « Je leur donnai aussi MES Shabbat comme un signe entre moi et eux, pour qu’ils connussent que je suis l’Eternel qui les sanctifie. »

 

6. DIEU BÉNIT CEUX ET CELLES QUI GARDENT LE SHABBAT

 

Esaïe 56.2-7 :

« Heureux l’homme qui fait cela, Et le fils de l’homme qui y demeure ferme, Gardant le Shabbat, pour ne point le profaner, Et veillant sur sa main, pour ne commettre aucun mal !

Que l’étranger qui s’attache à l’Eternel ne dise pas: L’Eternel me séparera de son peuple ! Et que l’eunuque ne dise pas: Voici, je suis un arbre sec ! Car ainsi parle l’Eternel : Aux eunuques qui garderont mes Shabbats, Qui choisiront ce qui m’est agréable, Et qui persévéreront dans mon alliance, Je donnerai dans ma maison et dans mes murs une place et un nom Préférables à des fils et à des filles; Je leur donnerai un nom éternel, Qui ne périra pas.

Et les étrangers qui s’attacheront à l’Eternel pour le servir, Pour aimer le nom de l’Eternel, Pour être ses serviteurs, Tous ceux qui garderont le Shabbat, pour ne point le profaner, Et qui persévéreront dans mon alliance, Je les amènerai sur ma montagne sainte, Et je les réjouirai dans ma maison de prière; leurs holocaustes et leurs sacrifices seront agréés sur mon autel; Car ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples. »

 

5. LE SHABBAT SERA TOUJOURS GARDÉ DANS LA NOUVELLE CRÉATION

 

Esaïe 66.22-23 : « Car, comme les nouveaux cieux Et la nouvelle terre que je vais créer subsisteront devant moi, dit l’Eternel, Ainsi subsisteront votre postérité et votre nom.

A chaque nouvelle lune et à chaque Shabbat, Toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l’Eternel. »

 

4. NOUS SOMMES COMMANDÉS A NOUS SOUVENIR DU SHABBAT

 

Exode 20.8 : « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. »

3. OUBLIER OU CESSER D’OBSERVER LE SHABBAT EST CONSIDÉRÉ COMME UN CHÂTIMENT DIVIN

 

Lamentation 2.6 : « Il a dévasté sa tente comme un jardin, Il a détruit le lieu de son assemblée; L’Eternel a fait oublier en Sion les fêtes et le Shabbat, Et, dans sa violente colère, il a rejeté le roi et le sacrificateur. »

Osée 2.11-13 : « Je ferai cesser toute sa joie, ses fêtes, ses nouvelles lunes, ses Shabbat et toutes ses solennités. Je ravagerai ses vignes et ses figuiers, dont elle disait : C’est le salaire que m’ont donné mes amants ! Je les réduirai en une forêt, et les bêtes des champs les dévoreront. Je la châtierai Pour les jours où elle encensait les Baals, où elle se paraît de ses anneaux et de ses colliers, allait après ses amants, Et m’oubliait, dit l’Eternel. »

2. YESHOUA, PAUL, ET LES CONVERTIS DES NATIONS GARDAIENT LE SHABBAT

 

Luc 4.16 : « Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du Shabbat. Il se leva pour faire la lecture  »

Actes 13.42-44 : « Lorsqu’ils sortirent, on les pria de parler le Shabbat suivant sur les mêmes choses; et, à l’issue de l’assemblée, beaucoup de Juifs et de prosélytes pieux suivirent Paul et Barnabas, qui s’entretinrent avec eux, et les exhortèrent à rester attachés à la grâce de Dieu. Le Shabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole de Dieu. » 
Actes 17.2 : « Paul y entra, selon sa coutume. Pendant trois Shabbats, il discuta avec eux, d’après les Écritures »
Actes 18.4 : « Paul discourait dans la synagogue chaque Shabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs. »

 

1. JAMAIS LA BIBLE NE DIT DE NE PLUS OBSERVER LE SHABBAT

 

Exode 31.16-17 : « Les enfants d’Israël observeront le Shabbat, en le célébrant, eux et leurs descendants, comme une alliance perpétuelle. Ce sera entre moi et les enfants d’Israël un signe qui devra durer à perpétuité; car en six jours l’Eternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour il a cessé son oeuvre et il s’est reposé. »

BONUS SCRIPTURAIRE : LES MAUVAIS OUVRIERS NE GARDENT PAS LE SHABBAT

 

Ezechiel 22.26 : « Ses sacrificateurs violent ma loi et profanent mes sanctuaires, ils ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane, ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur, ils détournent les yeux de mes Shabbat, et je suis profané au milieu d’eux. »

 

En espérant que vous avez apprécié ce top 10, et si vous n’êtes pas en train de garder le Shabbat, nous prions que cet article vous incitera à réfléchir afin que vous envisagiez de le faire.

Source d’une partie de cet article traduite par l’Equipe du site RencontrerDieu : http://www.unlearnthelies.com/sabbath-top-10/

 

Restez informés !
Articles, études, vidéos inédites : Recevez les dernières nouveautés du site web en rejoignant près de 8000 abonnés :
Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici
En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande avec d’éventuelles offres de services éthiques, bibliques et personnalisées qui pourraient en découler, si je le souhaite.

Réseaux sociaux :

Les 3 articles/vidéos les plus vus :

Pour aller plus loin :

paracha

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Laissez un commentaire pour nous partager votre ressenti et votre expérience !

Une étude et un partage réalisée par la seule grâce infinie d’HaShem (Dieu) et avec la précieuse aide des rabbanim d’aujourd’hui et des sages d’Israël d’autrefois.

Note importante relative au contenu des articles du site web : Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète de l’article, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

En dehors des citations et autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes et/ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessaloniciens 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre liberté en Yéshoua pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine. En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages : « Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme.[…] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot). Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

30 Commentaires

  1. Line Lamontagne

    Pour le sabbat pourriez-vous expliquer Hébreux 4:3 qui dit que pour entrer dans le repos de Dieu il suffit de croire en Lui! Merci car je me pose des questions sur le sabbat dans ma vie chrétienne car on me dit qu’il y a un repos de sabbat pour le peuple de Dieu et non pas un jour de sabbat dans Hébreux 4:9. Merci pour votre site

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom, hébreux 4 parle du repos dont jouiront les fidèles ayant mené le bon combat de la foi ici-bas et pour cela, l’auteur utilise une comparaison avec le repos du Shabbat. Qu’on se le dise : C’est un piège et une vraie perversion de l’Ecriture que d’y voir l’abolition du 4ème commandement de Dieu. Certes, suivre les voies de Dieu donne le repos de l’âme et nous permet d’avoir un avant gout du repos final mais en attendant, nous sommes en combat, nous travaillons, le vrai repos dont parle Hébreux 4, c’est après.

      Comme Yeshoua l’a dit, suivre Ses voies, c’est suivre les voies de son Père, et suivre les voies de son Père, c’est suivre Ses commandements et suivre Ses commandements mène au repos biblique : « Ainsi parle l’Eternel : Placez-vous sur les chemins, regardez, Et demandez quels sont les anciens sentiers, Quelle est la bonne voie; marchez-y, Et vous trouverez le repos de vos âmes ! » (Jérémie 6.16). « Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi » (Psaumes 119.165).

      Voici le repos final :

      « Et j’entendis du ciel une voix qui disait : Ecris : Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur ! Oui, dit l’Esprit, afin qu’ils se reposent de leurs travaux, car leurs oeuvres les suivent. » (Apocalypse 14:13)

      « Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. » (Hébreux 4.11)

      Je vous conseille ce court montage vidéo inédit si vous ne l’avez pas déjà vu :
      https://www.rencontrerdieu.com/project/revolution-monde-chretien-retour-shabbat-cours/

      Réponse
  2. damas

    Thomas Bonjour, si je comprends bien, durant le sabbat, 7è jour de la semaine, il faut célébrer un culte tel que qu’on le fait dimanche? et annuler le culte dominicale?

    Réponse
  3. martin

    shalom a tous: voici l’action de l’esprit de dieu.
    0 Voici, des jours vont venir, dit le Seigneur, où je conclurai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle, 31 qui ne sera pas comme l’alliance que j’ai conclue avec leurs pères le jour où je les ai pris par la main pour les tirer du pays d’Egypte, alliance qu’ils ont rompue, eux, alors que je les avais étroitement unis à moi, dit le Seigneur. 32 Mais voici quelle alliance je conclurai avec la maison d’Israël, au terme de cette époque, dit l’Eternel: Je ferai pénétrer ma loi en eux, c’est dans leur coeur que je l’inscrirai; je serai leur Dieu et ils seront mon peuple.
    c’est la vrai liberté quand la loi de dieu s’inscrit dans nos coeur. car la vérité nous affrnchie, et c’est l’esprit de dieu qui le fait.
    quand on ne comprend pas de suite et on ne comprend jamais de suite; il faut commencé a obeir, c’est la clé. ensuite le seigneur devoilera les choses . on mastique l’aliment, on l’avale, et s’est acqui, il repand ses bienfaits en nous.
    shabbat, shalom a tous.

    Réponse
  4. Laurent

    Bonjour , j’heberge mon frère depuis 2ans , qui lui n’est pas né de nouveau et qui consomme de l’alcool et fume , il est bien évident que moi je veux obéir à Dieu et que je veux respecter le Sabbat si Dieu nous le demande mais je ne pourrais empêcher mon frère de cuisiner ou même travailler dans la maison ce jour de Sabbat , comment faire ? Par la même occasion je vous demande si vous voulez bien prier pour lui pour qu’il soit libéré de ses mauvais démons et qu’il puisse naître de nouveau , merci frères et soeurs .

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom Laurent, merci pour ton message. Que ceux qui ont à coeur de te conseiller te conseille mais je sais une chose que tu n’ignores pas non plus : nous avons un Dieu incroyablement bon et miséricordieux qui regarde au coeur : Des lors que ton coeur est sincère devant Lui, muni d’une vrai Kavana (désir et intention sincère de le suivre et de lui être agréable accompagné), non seulement il ne te condamnera jamais pour une chose lorsqu’il est clair que tu ne peux pas faire autrement (dans ton cas, la situation est délicate) mais de plus, si tu persévères dans la foi et dans la volonté à bien faire, HaShem saura conduire les événements pour qu’en son temps, tu puisses observer pleinement le shabbat comme il est écrit au sujet des épreuves que nous vivons : « Aucune tentation (épreuve) ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés (éprouvés) au delà de vos forces; mais avec la tentation (l’épreuve) il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. » (1 Corinthien 10.13).

      Par contre, il est absolument clair qu’en aucun cas tu ne dois forcer ton frère à observer le shabbat : s’il cuisine, c’est lui qui cuisine et non toi. Il n’est pas converti et même s’il l’était, la relation que l’on a avec Dieu et notre compréhension de ses commandements ne doit jamais être imposé à qui que ce soit. Pour lui, n’étant pas converti, c’est encore plus vrai. Avant même de parler Shabbat, il doit d’abord faire une vraie Téchouva (repentance) et après, dans son cheminement, le processus de sanctification l’amènera naturellement à l’obéissance, étape par étape.

      Prions pour que Dieu t’aide à observer le shabbat dans les meilleur conditions possibles et qu’il accorde à ton frère une profonde Teshouva. Courage Laurent, que Dieu t’aide à faire au mieux selon ce que tu as compris et l’Eternel aplanira certainement tes sentiers par les mérites infinis de notre sauveur et Messie d’Israël Yéshoua. Il n’a encore jamais faillis à ses promesses.

      Que Dieu permette à chacun de ceux qui liront ton message d’adresser des prières en ta faveur.

      A bientôt Laurent,
      Thomas.

      Réponse
  5. Nathalie Vienneau

    Vraiment EXCELLENT Thomas !!
    Magnifique étude sur le plus merveilleux des cadeaux qui nous est offert par le Maître du monde soit, le Saint Shabbat.

    Après tout ces versets relatés qui prouvent combien ce jour est sacré pour HaShem, comment pourrait-on encore le profaner.

    Todah rabah pour cette étude qui démontre l’incontournable vérité que le Shabbat n’a jamais été aboli, ni par les écritures ni par Yeshoua qui en est le Maître, qu’au contraire, non seulement il est toujours d’actualité, mais le sera pour l’éternité tout entière. Amen vé hallélu Yah !!

    Réponse
  6. Juliens

    Si shabbat correspond à samedi dans le calendrier actuel. Comment faire pour la respecter?

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom Juliens,

      Je te copie-colle une partie de la réponse que je viens de faire à Françoise :

      « En ce qui concerne l’observation du Shabbat à proprement parler, regarde dans les commentaires, certains frères et soeurs ont répondu à Michael, il y a des éléments de réponses intéressants. Mais à l’avenir, nous parlerons en détail et au temps de Dieu de ces choses là. Cet article est juste un petit rappel sur l’importance que Le Vrai Dieu accorde au Shabbat, malheureusement délaissé par une grande partie de la chrétienté, mais les choses changent, bien heureusement.

      Cependant, comme dit dans les commentaires, ne perds surtout pas le shalom de ton coeur mais réjouis toi au contraire d’avoir la grâce de t’ouvrir à un commandement nouveau pour toi : Le Shabbat est un jour de délice tout particulier, bien au dessus des 6 autres jours de la semaine au niveau de la Brakha (bénédiction) et de la Kdoucha (sainteté). Une vie entière ne serait pas suffisant pour percer tous les secrets et les merveilles de ce commandement et nul ne peut prétendre l’observer parfaitement.

      Tu peux déjà commencer par considérer et honorer ce jour en sondant les Ecritures, en demandant à HaShem de t’éclairer, et lors du shabbat, commencer à t’éloigner des pensées et des activités profanes de le semaine pour te concentrer et te consacrer pleinement à Dieu comme il est dit :

      « Si tu retiens ton pied pendant le Shabbat, Pour ne pas faire ta volonté en mon saint jour, Si tu fais du Shabbat tes délices, Pour sanctifier l’Eternel en le glorifiant, Et si tu l’honores en ne suivant point tes voies, En ne te livrant pas à tes penchants et à de vains discours » (Ésaïe 58.13)

      Par exemple, lorsque j’ai pu observer la vie de beaucoup de frères et soeurs chrétiens qui n’observent pas le Shabbat, ils ont beau dire que pour eux, c’est le Shabbat tous les jours, mais le jour du Shabbat (du vendredi soir au samedi soir) il n’est pas rare d’entendre toutes sortes de discours profane (parler du boulot, des préoccupations de ce monde, etc) ou encore des les voir faire les courses en ce jours là, de faire du shopping, de travailler etc. Il ne faut surtout pas les condamner et je me permettrais pas de condamner qui que ce soit, seul Dieu est juge. Cependant, il faut annoncer clairement et sans compromis ce que déclare HaShem dans sa Glorieuse Torah. C’est à nous de suivre notre Maître, non l’inverse et comme dirait Paul : « comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche ? » (Romains 10.14)

      Dieu sonde nos coeurs et si nous sommes bien disposé à le suivre, il nous conduira et nous enseignera en temps voulu, progressivement, dans la joie et l’amour. Le joug du Dieu d’Israël et de Son Messie est infiniment plus doux et léger que le Joug de ce monde, ne l’oublions pas.

      A bientôt.

      Réponse
  7. Consani

    Comme des petits enfants, entrons dans ce repos de shabbat que notre PERE CELESTE nous offre, cela est pour notre plus grand bien.
    Prions pour ceux qui ne l’ont pas reçu, car il est l’œuvre de l’esprit de sainteté en l’honneur de Yeshoua Ha Mashiah.
    Un grand SHALOM a tous.

    Réponse
    • Robert Consani

      Dans les dix commandements nous avons le quatrième qui nous dit, Souviens-toi du jour du repos de l’Eternel Dieu, pour le sanctifier. C’est le quatrième, si les Chrétiens enlève ce commandement, pourquoi n’enlèveraient-il pas le sixième commandement, tu ne tueras point. Et ainsi de suite …..
      Puis dans apocalypse 12 verset 17 il est écrit : le dragon fut irrité contre la femme et il s’en alla faire la guerre au reste de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus . version Louis second.
      Je pense que nous sommes le reste de sa postérité de cette ecclésia qui gardons le shabbat et bien plus, les fêtes!
      Dieu tout puissant et créateur de toute choses est le même hier aujourd’hui et éternellement il ne changera jamais, ce sont les hommes qui changent . Ils veulent adapter cette époque à celle de notre Créateur , sachons le, que notre Dieu ne changera jamais et toute sa parole nous l’enseigne. Quand je lis sa parole, je prie que je ne vienne pas y prendre ce que j’y apporte moi même.
      Un grand shalom a tous .

      Réponse
  8. christine

    Merci pour cette étude avec les références. Quelle soit une source de bénédiction pour ceux qui sont à la recherche de la vérité concernant le shabbat. shabbat shalom

    Réponse
  9. Myriam

    Merci cher frère Thomas, pour cette belle étude sur le shabbat. Très bien expliqué et très clair.

    Réponse
  10. Françoise

    Shalom,
    J’ai bien lu, mais de mon côté j’aime bien comprendre les choses. Dans les écritures bibliques, les choses sont citées, mais, que difficilement je n’arrive pas à discerner, alors mon frère Thomas, dit moi comment observer un shabbat de HASHEM ? J’aurais aimé aussi les détails juste m’aider pour ne pas faillir.

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom Françoise, merci pour ton commentaire. Peux-tu être plus précise : que n’arrives-tu pas à discerner exactement ?

      Si tu parles uniquement de l’observation du Shabbat à proprement parler, regarde dans les commentaires, certains frères et soeurs ont répondu à Michael, il y a des éléments de réponses intéressants. Mais à l’avenir, nous parlerons en détail et au temps de Dieu de ces choses là. Cet article est juste un petit rappel sur l’importance que Le Vrai Dieu accorde au Shabbat, malheureusement délaissé par une grande partie de la chrétienté, mais les choses changent, bien heureusement.

      Cependant, comme dit dans les commentaires, ne perds surtout pas le shalom de ton coeur mais réjouis toi au contraire d’avoir la grâce de t’ouvrir à un commandement nouveau pour toi : Le Shabbat est un jour de délice tout particulier, bien au dessus des 6 autres jours de la semaine au niveau de la Brakha (bénédiction) et de la Kdoucha (sainteté). Une vie entière ne serait pas suffisant pour percer tous les secrets et les merveilles de ce commandement et nul ne peut prétendre l’observer parfaitement.

      Tu peux déjà commencer par considérer et honorer ce jour en sondant les Ecritures, en demandant à HaShem de t’éclairer, et lors du shabbat, commencer à t’éloigner des pensées et des activités profanes de le semaine pour te concentrer et te consacrer pleinement à Dieu comme il est dit :

      « Si tu retiens ton pied pendant le Shabbat, Pour ne pas faire ta volonté en mon saint jour, Si tu fais du Shabbat tes délices, Pour sanctifier l’Eternel en le glorifiant, Et si tu l’honores en ne suivant point tes voies, En ne te livrant pas à tes penchants et à de vains discours » (Ésaïe 58.13)

      Par exemple, lorsque j’ai pu observer la vie de beaucoup de frères et soeurs chrétiens qui n’observent pas le Shabbat, ils ont beau dire que pour eux, c’est le Shabbat tous les jours, mais le jour du Shabbat (du vendredi soir au samedi soir) il n’est pas rare d’entendre toutes sortes de discours profane (parler du boulot, des préoccupations de ce monde, etc) ou encore des les voir faire les courses en ce jours là, de faire du shopping, de travailler etc. Il ne faut surtout pas les condamner et je me permettrais pas de condamner qui que ce soit, seul Dieu est juge. Cependant, il faut annoncer clairement et sans compromis ce que déclare HaShem dans sa Glorieuse Torah. C’est à nous de suivre notre Maître, non l’inverse et comme dirait Paul : « comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche ? » (Romains 10.14)

      Dieu sonde nos coeurs et si nous sommes bien disposé à le suivre, il nous conduira et nous enseignera en temps voulu, progressivement, dans la joie et l’amour. Le joug du Dieu d’Israël et de Son Messie est infiniment plus doux et léger que le Joug de ce monde, ne l’oublions pas.

      A bientôt.

      Réponse
  11. HUGUETTE

    Peux-tu m’expliquer Thomas, comment fait-on le Shabbat ? Son déroulement.
    Merci.

    Réponse
  12. Annie : bibliquement (Hannah)

    Merci cher Thomas …. que du bonheur à parcourir ton site pour parfaire ce que j’ai déjà appris !
    Sois béni dans le merveilleux Nom de Yéshoua Ha Mashiah

    Réponse
  13. Gabriel NIOUMA

    Bonjour, il est écrit … le Fils de l’homme est maître du SABBAT… pour le chrétien le dimanche, premier jour de la
    semaine, jour de la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ,est un jour sanctifié voilà pourquoi le monde entier
    ce jour est respecté…

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Gabriel, le Maître du Shabbat n’aboli pas le Shabbat, il l’observe en tant que Maître, exemple et modèle. Egalement, il ne saurait déplacer le Shabbat de son Père du Samedi au dimanche, Yéshoua ayant déclaré : « Ma doctrine n’est pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé. » (Jean 7:16)

      Par contre, Jéroboam est un modèle biblique connu dont la doctrine est de lui et non du Père : il a déplacé une fête d’HaShem. On connait comment il a terminé et ce que Dieu en a pensé.

      La vérité est que le Catholicisme a supprimé le Shabbat et a inventé le dimanche. Le protestantisme a suivi sur ce point. Je vous renvoie à un fascicule « Lumière Du Monde Magazine » qui explique ces choses en détail : https://www.rencontrerdieu.com/linvention-culte-catholique-dimanche-face-shabbat-biblique-samedi/

      Réponse
  14. cyrille Wandji

    Salut, je suis Cyrille Wandji, nouvellement abonné au site. Jusqu’à présent je le trouve intéressant car je sais combien il est difficile de trouver des personnes qui adorent le VRAI DIEU et son Fils Yeshua.

    Mais je me demande si là vous ne faites pas un peu du pharisaïsme… D’après ce que je viens de lire, Yeshua serait condamné à mort parce qu’un jour il guérit un homme le jour du Shabbat ? Ne sont-ce pas les Pharisiens qui essayèrent de le condamner à cause de ces actes ? Et que leur répondit-il ? Aujourd’hui par cet article vous prêchez le même enseignement contre lequel le Maître s’est toujours soulevé ? Le Shabbat a été fait pour l’homme, afin qu’il se repose et sanctifie Dieu, mais s’il a une raison valable (comme Yeshua en a eu une…) pour ne pas l’observer, il ne sera jamais puni. Voilà ce que Le Maître par ses actes nous a appris, voilà ce que nous devons suivre et enseigner…

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom Cyrille, merci pour ton commentaire. Je t’encourage à rester abonné, un ouvrage sur l’Apostasie sortira bientôt sur le site si Dieu le permet, et abordera en détail certains points que tu mentionnes dans ton commentaire comme le pharisaïsme, le comportement de Yéshoua le jour du Shabbat etc. Plusieurs erreurs d’interprétation majeures commise par une large partie de la chrétienté y seront dévoilés et étayés par les érudits et les spécialistes de la question.

      Oui le Shabbat a été fait pour l’homme et non l’homme pour le shabbat : avant même Yéshoua, c’est déjà un des enseignements rapporté par les pharisiens et Les scribes modérés : “le shabbat a été transmis à vous, pas vous au shabbat” (midrash sur exode 31.14)…

      Attention à ne pas mettre tout le monde dans le même sac : le Judaïsme pluriel (y compris à l’intérieur du pharisaïsme) de l’époque de Yéshoua est bien plus vaste, complexe et différent de que la majorité ne l’imagine.

      J’en viens à la partie de ton commentaire qui semble parler directement de l’article :

      Tu dis : “D’après ce que je viens de lire, Yeshua serait condamné à mort parce qu’un jour il guérit un homme le jour du Shabbat ?”

      Peux-tu me dire en quel endroit il est dit que Yéshoua serait condamné à mort pour avoir guérit le jour du Shabbat ?

      Tu dis aussi : “par cet article vous prêchez le même enseignement contre lequel le Maître s’est toujours soulevé ?” De plus en plus étonnant : Peux-tu la aussi me dire précisément quel passage de l’article s’oppose à l’enseignement du Maître ?

      Je rappelle que le coeur de l’article est une manière simple parmi tant d’autre, de démontrer par l’Ecriture que le Shabbat est un commandement de Dieu toujours en vigueur contrairement à L’enseignement chrétien majoritaire et répandu qui enseigne à abolir ce commandement.

      Je pense qu’il faut aussi faire attention à une chose : Plusieurs, en s’appuyant sur quelques passages de l’Evangile mal compris (comme l’épisode de l’arrache de blé), s’inventent une sorte de “shabbat mutant” qu’ils s’autorisent à suspendre, à transgresser ou à ne pas observer selon les pulsions et les passions de leur chair qu’ils qualifient de direction de l’esprit, mais qui en vérité, sont la conséquences d’une mauvaise compréhension de l’Ecriture et du judaïsme dans lequel évoluait Yéshoua.

      Ces choses seront abordées plus en détail dans un ouvrage à venir.
      A bientôt.

      Réponse
  15. Dolande

    Toda rabba a’hi ! Que YHWH Eloheynu te bénisse et te comble de ses bienfaits. Shabbat Shalom Thomas !

    Réponse
  16. Karen

    SHABBAT SHALOM !!
    🙂

    Réponse
  17. Marie

    Très bonne étude qui tombe à point nommé ! Shabbat Shalom !

    Réponse
  18. michael

    merci mes frères (sœurs) pour cette étude de rappel, moi j’ai juste une problème et mon shabbat se transforme en frustration car
    je m’arrête de travailler je reste à la maison j’étudie avec mes enfants, mais j’ai un problème avec le fond car je ne le comprends pas, les repas ? l’interdiction de préparer ? d’alumer un feux ect… j’y comprends rien et du coups à chaque shabbat je suis stressé et plutôt triste alors que c’est une fête mais l’homme complique tout, alors si quelqu’un peu me donner un peu de lumière qu’il à reçu de notre Père au non de Jésus-Christ merci Amen

    Réponse
    • Benjamin

      Bonjour Michael,
      Shabat Shalom à tous !
      Tu trouveras de bonnes réponses à tes questions dans cette article : http://www.aish.fr/print/?contentID=134031083&section=/shabbat/a&tab=y
      Ce qui compte avant tout c’est le coeur si tu fais les choses avec frustration pour appliquer des commandements tu te fais religieux et c’est ce dont nous délivre Jésus pour être des adorateurs en esprit et en vérité. A ton écoute.
      Sois béni en Yeshoua !

      Réponse
    • ABAD Joseph

      Le shabbat n’est pas quelque chose de compliqué,reste simple en étudiant la torah avec tes enfants ,prendre du temps avec ton épouse,en te promenant,en appréciant la nature car si tu veux le suivre méticuleusement à la lettre tu risques de stresser pour rien.On apprend dans les familles juives aux enfants dès leur jeune âge et si tu n’a pas cette éducation c’est difficile.Le verset que cite Thomas est très pratique le shabbat est fait pour l’homme et non l’homme pour le shabbat . Nous servons le Seigneur de l’Univers et de la Création et il laisse toujours la place à notre créativité dans ce jour.

      Réponse
    • Florence

      Shabbat Shalom Michael,

      Je me posais les mêmes questions que toi il y’a quelques mois , je ressentais aussi une certaine frustration, et j’avais même questionné Thomas à ce sujet.
      Tu retrouveras la réponse qu’il m’avait apporté ( encore merci Thomas) sous une des études de la paracha du site ( je crois que c’était celle en rapport avec l’apôtre Paul et la loi de Moise ).

      Dieu voit les dispositions de ton cœur et la sincérité avec laquelle tu souhaite honorer ce commandement par amour envers lui et son Fils Yéshoua. Donc ne t’inquiètes pas si tu te poses des questions c’est normal.

      Le 7ème jour , jour du Shabbat, Dieu s’est reposé de ses œuvres, dans le sens qu’il a cessé toute oeuvre créatrice. Il l’a béni et sanctifié c’est à dire qu’il en a fait un jour particulier, un jour Saint, différent des autres jours de la semaine.

      Dieu nous a donné ce jour afin que nous puissions nous approcher de lui tout en ayant cessé toute activité servile.
      Cela ne veut pas dire qu’il est loin de nous les autres jours de la semaine mais je vois le jour du shabbat comme étant le jour où chaque homme et chaque femme peut sortir des contraintes du quotidien qui nous lie comme le travail, les soucis etc pour se tourner vers Dieu en toute liberté et trouver le repos de son âme auprès de lui.
      Cesser toute activité n’est alors plus un fardeau , mais une liberté, un choix volontaire qui est pris pour honorer notre Père, créateur de toutes choses.

      D’ailleurs, Dieu a donné le shabbat aux israélites après leur sortie d’Egypte, après leur libération de l’esclavage.

      Bien entendu , observer shabbat nécessite des actions concrètes:
      -cesser toute oeuvre créatrice ( c’est pour cela qu’il est recommandé de cuisiner ses plats, de faire le ménage avant d’entrer dans shabbat),
      – ne pas porter de lourds fardeaux (qui peuvent fatiguer l’homme),
      – ne pas vendre, ni acheter car ce jour est saint ( je fais mes achats les autres jours de la semaine ),
      – prendre du temps pour étudier la Parole de Dieu ( lecture de la paracha), pour remercier Dieu de nous avoir donné ce merveilleux jour,
      – se reposer,
      – le shabbat est aussi un temps de bénédiction pour la famille. C’est un temps où les membres de la famille se retrouvent, échangent et se bénissent mutuellement ( je t’avoue qu’ étant membre d’un foyer où tous ne suivent pas les commandements de Dieu, je n’expérimente pas encore cette facette du shabbat mais je prie à ce sujet).

      Il est vrai que les rabbins ont rajouté des commandements afin de ne pas transgresser le shabbat mais je ne les ai pas encore étudiés en profondeur pour le moment. Sachant que les Juifs sont les seuls à avoir gardés la Torah avec la grande aide de Dieu, je pense que sincèrement leurs recommandations ne sont pas dénuées de sens et ont une signification spirituelle.

      En tout cas, il est certain qu’un débutant dans l’obéissance des commandements ne peut pas dès le début avoir la même expérience qu’une personne qui aurait été enseignée à ce sujet dès son enfance. Dieu regarde aux dispositions du cœur et si nous obéissons à ses commandements avec une bonne disposition , nous en apprendront davantage au sujet de ses commandements et nous progresseront dans leur mise en pratique. Je suis également débutante dans l’observation des commandements de notre Dieu.

      Soyez bénis!

      Réponse
    • Jeremy

      Bonjour Michaël,
      Dans quel coin habites-tu ? Le mieux est que tu vois de tes yeux comment pratiquer sans stress 🙂

      Commence à observer comme tu le sens, comme tu le peux sans te mettre un fardeau de traditions sur les épaules.
      Arrête toi le shabat pour que ce jour soit une journée entre toi, ta famille et Elohim. Ne cherche pas plus loin pour commencer. En clair un shabat dans la joie !

      A très vite.

      Réponse
    • boyer Aline

      Shalom Michael
      Non, c’est trop dommage de voir un jour de délice transformé par la tristesse, à cause de choses matérielles comme le repas, alors que c’est un moment très important pour HaShem de se tenir à table avec ses enfants qui se réjouissent dans sa présence !
      Voici les versets qui précisent l’injonction de ne pas cuire et allumer du feu : Les repas du Shabbat sont préparés et cuits la veille : Vendredi pendant la journée, la mère se met au fourneau et prépare de bonnes choses qui se garderont jusqu’au lendemain et avant l’entrée dans le shabbat toute la maison est belle et la bonne odeur du pain de shabbat la remplit et elle est prête pour recevoir le Maitre et Seigneur du Shabbat : Yeshoua Ha Machia’h !
      La maman va allumer les bougies du shabbat et tout le monde autour d’elle, dans la joie et la douceur des lumières vacillantes et douces des bougies …
      « Et Moïse leur dit: C’est ce que l’Éternel a ordonné. Demain est le jour du repos, le sabbat consacré à l’Éternel; faites cuire ce que vous avez à faire cuire, faites bouillir ce que vous avez à faire bouillir, et mettez en réserve jusqu’au matin tout ce qui restera. »Exode 16 :23″
      5. ­ Ne pas allumer un nouveau feu le Shabbat. Ce qui exclut la cuisson des aliments :
      « Vous n’allumerez point de feu, dans aucune de vos demeures, le jour du sabbat. » Ex 35 :3
      Ne soyez plus triste, et réjouissez vous avec vos enfants, et que HaShem vous bénisse de sa douce présence, au nom de Yeshoua.
      Aline

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This