Témoignage – “En route pour la Joie” : du “New Age” à Yéshoua (Jésus)

par | Fév 18, 2022 | 9 commentaires

Chères lectrices, chers lecteurs, 

Le but de mon témoignage est de rendre toute la Gloire à Notre D.ieu, de me fortifier en retraçant mon parcours et bien évidemment de vous encourager.

J’ai 54 ans, mariée, deux enfants et une petite-fille à croquer. Je suis issue d’une modeste famille d’immigrés, de parents travailleurs et de religion catholique. Vue de l’extérieur, une famille des plus ordinaires. De l’intérieur, la lutte commence depuis mon plus jeune âge (vers 10 ans), par mes angoisses, notamment la peur de la maladie et de la mort. 

À ces angoisses, se rajoutent la lutte pour se faire une place en tant qu’étrangère, lutte pour se forger une identité, lutte contre la solitude, lutte à ne pas dépasser les bornes lors de l’adolescence… 

 

Une fois mariée, lutte de couple où les angoisses, le mal de vivre, la solitude, etc. étaient gérés par des médicaments et des séances chez le psy. Sans oublier les troubles d’estomac, de digestion…Au travail, je subissais de l’exploitation…La naissance de mes deux enfants, qui aurait dû me procurer beaucoup de joie, s’est tournée en baby blues (dépression). 

Un soir, pendant ma prière que j’entretenais depuis mon enfance, un désir de sagesse s’empara de moi. Depuis cette révélation, je me rendais le dimanche à la messe catholique et pour la première fois, j’avais commencé à lire la Bible, mais sans rien y comprendre. 

Environ une année plus tard, n’ayant pas trouvé les réponses à mes questions, je fus fascinée par la philosophie « New Age ». J’avais cru trouver enfin une réponse à ma recherche de paix intérieure et me suis donnée toute entière à cette philosophie. J’ai cherché la vérité, la raison d’être avec persévérance pendant environ douze ans au sein de ce mouvement.

À chaque étape de ma recherche, il me semblait qu’il ne me manquait plus beaucoup pour enfin arriver au but de mon cheminement et vaincre mes doutes, mes angoisses, mes hauts et mes bas, mes découragements, mes peurs…

 

Vers l’année 2003, un jour, sur le pas de ma porte, je fis la connaissance d’un chrétien évangélique itinérant qui me parla du Seigneur d’une manière que je n’avais jamais entendue. Je n’ai pas tardé à me convertir. 

Par l’œuvre libératrice de Jésus-Christ, j’ai détruit tout ce qui me liais au « New Age ». J’avais consacré beaucoup de temps à ce mouvement et écrit un livre de 100 pages que j’avais distribué autour de moi. J’avais aussi écrit une pièce de théâtre qui était sur le point d’être mise en scène. J’ai demandé à chaque personne de me rendre les ouvrages distribués, dont le message véhiculé ne correspondait plus à ma nouvelle façon de penser, et j’ai tout détruit par le feu. 

Six mois après ma conversion, j’ai pu arrêter les médicaments contre mes angoisses ainsi que mes séances chez le psy. Depuis, je n’ai plus jamais eu recours à cela, Merci Seigneur !

Mon cheminement dans les milieux évangéliques dura douze ans. Je sentais que l’Esprit s’éteignait du fait que les églises se soient enfermées dans un système religieux à la pensée greco-romaine. Ce fut par le biais de ma fille qui était en quête de la profondeur de la Parole, que je découvris à mon tour l’importance de revenir aux racines hébraïques de la foi.

Pratiquement, du jour au lendemain, nous quittâmes l’assemblée évangélique. Vous pensez bien, une autre lutte vint s’installer : celle de la non-compréhension et de la condamnation (on nous disait être sous la malédiction de la Loi).

Avec le recul, j’ai pu leur pardonner et user de compassion, car sans révélation divine et sans être prêt à en payer le prix, il est extrêmement difficile de revenir aux racines. 

 

Ma prière de remerciement à HaShem (D.ieu)

 

Laissez-moi terminer mon témoignage en résumant mes six années de retour aux racines hébraïques de la foi qui m’ont affinée afin de pouvoir écrire cette prière :

MERCI SEIGNEUR pour les angoisses qui m’ont poussée à chercher leur contraire : la Paix et la Sagesse. 

MERCI SEIGNEUR pour mon mal de vivre qui m’a poussée à chercher la Vie.

MERCI SEIGNEUR pour mon défaitisme qui m’a poussée à chercher la Confiance. 

MERCI SEIGNEUR pour les injustices subies qui me poussent à chercher le Refuge, la Consolation, l’Amour gratuit. 

MERCI SEIGNEUR pour les épreuves qui me poussent à chercher continuellement Ta Face pour parvenir à la Foi inébranlable. 

 

MERCI SEIGNEUR pour mes parents, qui par leur exemple, m’ont poussé à l’humilité, l’honnêteté, l’unité, la modestie, la persévérance, le sacrifice, la discrétion, la serviabilité, le respect, la dignité…

MERCI SEIGNEUR pour mon mari qui a poussé mon égo à diminuer et à l’aimer de Ton Amour. 

MERCI SEIGNEUR pour mes deux merveilleux enfants qui m’ont poussée à l’abnégation de soi pour apprendre le dévouement.

MERCI SEIGNEUR pour toutes les personnes que tu mets sur mon chemin qui me poussent à m’entrainer à juger favorablement, à m’exercer à maitriser ma langue, à me faire à tous afin qu’en toutes circonstances Ton Nom soit proclamé. 

 

Père Céleste, depuis mon retour aux racines, mon âme a repris vie et se voit, même au travers des épreuves, s’élever comme une bougie dont la flamme monte pour tendre toujours plus à l’essentiel, soit à « l’essence du Ciel ».

À toi HaShem, par les mérites de Yéshoua, soit glorifié pour l’Éternité. 

 

Ta fille

Réagissez à cet article en laissant un commentaire !

9 Commentaires

  1. Deogratias

    Merci pour ce témoignage qui démontre la fidelité de l’Eternel à travers la façon dont Il a fait aboutir le désir de sagesse éprouvé ce soir-là pendant la prière!

    La destruction de tout lien avec le « New Age » n’est pas sans rappeler le zèle des disciples de Yéshoua à Ephèse qui ont rejeté publiquement et détruit leurs objets et livres de magie. (Actes 19.19-20).

    Oui. Sans révélation divine et sans être prêt à en payer le prix, il est extrêmement difficile de revenir aux racines.
    Je pense que nous devons constamment en prendre conscience. Ainsi, cela va nous maintenir en éveil pour prier pour ceux qui n’ont pas encore eu cette révélation. Et pas seulement cela: cela va nous maintenir en éveil pour tenir ferme. Car l’exhoration de l’apôtre Paul dans Ephésiens 6:13 est aussi valable pour le cas du retour aux racines: « C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, ET TENIR FERME APRÈS AVOIR TOUT SURMONTÉ. »

    En fait, la révélation des racines hébraïques pour les croyants authentiques issus des nations est comparable, toutes proportions gardées, à la révélation de Yéshoua aux Juifs pratiquants. Car il y a des croyants authentiques qui aiment les Ecritures, qui aiment Israël et qui reconnaissent même que la Torah n’a pas été abolie, mais qui ne voient pas (encore) la nécessité de revenir aux racines. Et chacun de nous, je pense, a connu cette phase avant de prendre résolument la décision revenir aux racines.
    Seul Dieu sonde les coeurs et les reins. Persévérons dans la prière pour ceux qui n’ont pas (encore) eu la révélation divine des racines.

    Soyez tous bénis!

    Réponse
  2. PLANCKEEL

    Merci pour ce superbe témoignage qui prouve que notre D.ieu nous connaît depuis toujours et son plan reste continuellement fidèle pour ramener ses enfants dans toute la vérité de sa Parole, la Torah qui nous guide vers Yeshoua et vers toute la vérité.
    C’est vraiment un beau parcours et une belle vie avec Yeshoua pour berger, et malgré toute les difficultées notre
    Soeur est sur le vrai chemin RETOUR AUX RACINES
    Gloire à HaShem au nom de notre sauveur et Seigneur

    Réponse
  3. Christiane Dupuy

    Chère Sœur, je me réjouis de toutes vos expressions de gratitude. Que celui qui vous a amenée à la conversion soit béni et qu’il soit pour nous tous un modèle à suivre afin de témoigner du salut en toute occasion. J’ai soixante seize ans et j’ai donné mon coeur au Seigneur depuis près de six décennies. Il m’a bénie par une vie de couple fortifiée par la pratique du pardon réciproque. Il m’a bénie par de nombreuses maternités et des guérisons miraculeuses. Gloire en soit à la Trinité ! Mon parcours a été jalonné de fréquentations de diverses dénominations chrétiennes : calvinistes, orthodoxes, pentecôtistes, évangéliques, catholiques, baptistes… Je les considère toutes comme des restaurants où j’ai reçu là du lait pour nourrisson, là une bonne tisane guérissante, là un plat édifiant, là un délicieux dessert spirituel. Mais c’est chez les Juifs Messianiques, chez ceux qui reviennent aux racines hébraïques que je reçois une nourriture solide qui me comble à tous points de vue et me pousse à la partager avec le plus grand nombre. L’immense variétés de toutes les nombreuses assemblées quoique différentes les unes des autres, forment la grande église de Yeshua, notre Sauveur! Sous l’onction et par le discernement de l’Esprit Saint, chacune d’elles nous édifie à sa manière. Cependant, le plus important n’est pas de se remplir de savoir, mais d’être éperdument amoureux du Roi de l’Univers, profondément convaincu de Son amour pour soi et pour TOUS les hommes. Amen !

    Réponse
  4. Jean Rouvier

    Respectueusement, je m’incline en un prosternement de tout mon être devant la manifestation de l’Esprit Saint qui anime et éclaire d’un bout à l’autre le contenu de cette magistrale étude de ce qu’est devenue « la Chrétienté » manipulée par « le Satan ». Et je m’interroge : jusqu’où ai-je pu être séduit ou suis-je encore séduit par ses arguments ? Retire-toi, Satan, car il est écrit ….et la lettre tue, alors que seul l’Esprit y donne vie pour moi !
    Jusqu’au bout, je veux te suivre,
    Dans les bons, les mauvais jours!
    À Toi pour mourir et vivre,
    À Toi, Jésus, pour toujours !
    Cela fait plus de 60 ans que nous chantons avec mon épouse bien aimée ce bon vieux cantique…

    Réponse
  5. Yvonne

    Gloire et amen à HaShem qui a libéré sa fille. Très beau témoignage qui me touche et me fais voir encore et encore la grandeur de HaShem. Cette partie m’a beaucoup touchée : MERCI SEIGNEUR pour toutes les personnes que tu mets sur mon chemin qui me poussent à m’entrainer à juger favorablement, à m’exercer à maitriser ma langue, à me faire à tous afin qu’en toutes circonstances Ton Nom soit proclamé. Soyez bénis ma sœur ainsi que vous tous. ❤️

    Réponse
  6. Dominique Beaudoin

    Wow quel beau message d’espoir. Je sais que j’ai tellement a apprendre pour être mieux en moi et être plus près de Yéshoua. Je débute dans les connaissances dans la Torah et je veux cette intimité avec mon Sauveur afin que ma lampe soit rempli d’huile avant son retour éminent.
    Merci !

    Réponse
  7. BELLETTE BRUNO

    Bonjour, c’est un magnifique témoignage et une belle rencontre avec le Seigneur. J’ai pour ma part vécu une histoire semblable mais avec l’alcool en plus. Je suis aujourd’hui abstinent depuis deux ans grâce à Yéshua que j’ai invoqué pour m’en sortir, mais mon couple n’y a pas survécu. Je vie aujourd’hui avec une femme merveilleuse que j’aime beaucoup mais cette situation m’empêche de vivre heureux car je suis selon la parole du Seigneur en situation de péché d’adultère. Je prie tous les jours, je lis la bible pratiquement tous les jours, je remets ma vie au Seigneur pour qu’il en soit fait selon sa volonté et non la mienne car je n’ai pas le courage de me séparer de cette femme admirable. J’attends que Yéshua intervienne. Voilà, merci Madame pour votre témoignage qui me réchauffe le cœur et l’âme. Que D.IEU vous bénisse abondamment. Bruno

    Réponse
    • Maryse V.

      Merci pour ce beau témoignage. A Bruno B. : si vous avez rencontré votre “femme merveilleuse” après que votre couple se soit délité, il n’y a pas adultère. Il y a adultère lorsque vous allez avec une femme pendant votre mariage avec votre épouse. Si vous étiez séparés il n’y a pas adultère.

      Réponse
      • Bruno BELLETTE

        Merci Maryse, votre commentaire me réchauffe le cœur et l’âme.
        Que D.ieu vous bénisse.

        Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos messages privés par e-mails :
→ Pensées de Torah sur la Paracha de la semaine, les Prophètes, les hagiographes, l'Alliance Renouvelée (Nouveu Testament)
→ Enseignements et messages d'exhortations (conseils, éthique divine, etc.)
→ Réflexions et analyses spirituelles de l’actualité
Vos informations resteront privées et la désinscription peut se faire à tout moment. Vous pouvez consulter notre politique de vie privée en cliquant ici

Etude de la Paracha de la semaine :

Secrets prophétiques du bâton fleuri d’Aaron : Preuve Ultime de l’élection d’Israël et du Messie Yéshoua – Paracha Kora’h (Nombres 16 :1 à 18 fin)

PlayPause
Shadow
Slider

Dernière vidéo publiée :

Shadow
Slider

Dernière article écrit publié :

Shadow
Slider

Fête ou jeûne du moment (en cours ou à venir prochainement) :

Date du jeûne du 17 Tamouz

Entrée le Dimanche 17 Juillet 2022 à 03h42 (PARIS)
Sortie le Dimanche 17 Juillet 2022 à 22h37

Pépite de vérité à la une actuellement :

protection dieu contre covid vaccin et complots

Pour aller plus loin, découvrez notre plateforme d’étude de la Torah :

Site web Le Retour aux racines : sortir de l'apostasie et découvre les racines juives hébraïques de la foi

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :
// fin nouveau code
1 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer1