Dernière mise à jour : 13 Nov 2019

Témoignage exceptionnel de Pierre Gatefossé : de multiples interventions divines ont bouleversé sa vie

[shareaholic app= »share_buttons » id= »17769253″]

« Il n’y a que 2 sortes d’hommes: les uns justes, qui se croient pécheurs ; les autres pécheurs , qui se croient justes. » (Blaise Pascal)

Il y a certains témoignages de personnes ayant fait une rencontre personnelle avec Dieu qui ne manquent pas d’humour et celui de Pierre Gatefossé en fait parti. Il nous livre ici un témoignage inédit, saisissant, et coloré d’un humour qui n’est pas sans rappeler celui d’un certain Coluche dans la façon qu’il a de s’exprimer. En un mot : rafraichissant. On est bien loin de certains discours avec une solennelle religiosité à l’excès et cela fait du bien.

Pierre Gatefossé était un homme sans problème. Marié, il exerçait le métier de marchand de poisson. Cet homme ne connaissait ni la Bible, ni les choses de Dieu et pourtant Dieu est venu le chercher en lui démontrant qu’il est bien réel, rempli d’amour et qu’il répond aux prières des hommes qui s’approchent de lui avec sincérité. Depuis sa rencontre fulgurante avec Dieu au travers de la personne de Jésus, sa vie fut radicalement bouleversée. Avec sa femme, il est aujourd’hui pasteur et missionnaire en Afrique, annonçant le message de l’Evangile au plus grand nombre. Un témoignage décapant qui se doit d’être écouté dans son ensemble afin de bien en apprécier les subtilités et la valeur.

M. Gatefossé témoigne de la puissance du message de l’Evangile, depuis sa conversion en rapportant aussi les nombreux miracles qu’il a vécu sous l’action puissante de Jésus-Christ dans la brousse Africaine.  Après avoir écouté son témoignage, il apparait avec toujours plus d’évidence que nous avons un Dieu qui agit bel et bien, faisant toujours et encore d’innombrables miracles et quantités de guérisons dans la vie de ceux qui le suivent avec sincérité. Pierre nous raconte donc ici, non sans humour, comment un simple pécheur de poissons est devenue un pécheur d’hommes.

Bien évidemment cette expression « pécheur d’hommes » n’est pas sans rappeler ce passage de la Bible, dans Matthieu 4:18-19, où l’on voit Jésus s’adresser à ses disciples avec les mêmes termes :

« Au bord de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon appelé Pierre, et André, son frère, qui jetaient un filet dans la mer; en effet, ils étaient pêcheurs. Il (Jésus) leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. »

Savaient-ils ce que cela voulait dire ? Ce n’est pas évident. Ce qui est clair, c’est que Jésus les appelait à un changement de vie pour aller à la rencontre des hommes. Mais pour faire quoi ? Pour leur annoncer l’Evangile qui est la bonne nouvelle que Dieu veut annoncer à chacun. Le message complet de la bonne nouvelle de Jésus est une divine proclamation qui a le pouvoir de sauver et de transformer l’âme de celui qui veut croire. Ses disciples pourront alors parachever au nom de Jésus ce qu’il est venu faire sur terre en tant que Fils de Dieu : offrir le salut à l’homme et le guérir pour le préparer au royaume de Dieu à venir. Il est intéressant de noter que dans l’ancien testament et jusqu’à  l’arrivée de Jésus, l’eau pouvait être perçu comme un  vecteur de danger et de mort (Déluge, la traversée de la mer rouge qui retombe sur les égyptiens etc.). Sous cet angle, Le pécheur d’homme peut alors être considéré comme celui qui sauve son prochain de la noyade mortelle du péché grâce à l’annonce de l’Evangile de Jésus qui est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit selon ce que dit la Bible. L’Evangile demeure le seul moyen de rétablir cette relation avec Dieu, relation brisée par le péché et par les transgressions sans nombres de chaque homme. Pierre Gatefossé est réellement devenu pécheur d’hommes et son simple témoignage nous montre à quel point les vérités bibliques sont toujours d’actualité. Dieu ne change pas et lorsqu’il dit quelque chose, il l’accomplit. Jésus l’a dit : « Il est plus facile au ciel et à la terre de disparaître que d’anéantir mes paroles »

Pour travailler avec lui à remettre d’aplomb le cœur de l’homme, Jésus n’a pas fait appel aux intellectuels du quartier. Il a interpellé des hommes simples et directs, des manuels : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes ». L’inouï, c’est que ces hommes sont partis immédiatement, ils ont tout laissé en plan pour suivre Jésus. Pas « le suivre des yeux » comme des vaches regarderaient passer le train, ni « le suivre de loin » à l’aide de son GPS, mais réellement lui emboîter le pas. Ils n’ont pas demandé si, dans l’aventure, leur pouvoir d’achat serait garanti, leur niveau de vie respecté et les acquis préservés, non : ils sont partis sur un coup de tête. Mais là c’était un bon coup de tête, un coup de cœur. Ce qui prouve par ailleurs qu’ils en avaient un, et non pas une brique à la place, cela arrive. Ou bien une machine à calculer. Ils n’ont pas exigé une assurance tous risques, ni le rapatriement sanitaire en cas de trouble politique. L’évangile nous dit : « aussitôt, laissant là leurs filets, ils le suivirent ». Cela pour Pierre et André. Quant à Jean et Jacques, le texte réitère : « Aussitôt laissant leur barque et leur père, ils le suivirent ». Ils n’ont pas répondu sans rien savoir de Jésus. La renommé de Jésus commençait déjà à se répandre lorsqu’il leur parla et Jésus devenait connu en raison des nombreux miracles qu’il faisait et des discours emprunts de puissance et de sagesse divine qu’il prononçait avec autorité. Ils en avaient donc très probablement déjà entendu parlé.

Dessinateur : Alain Auderset

Nous admirons le oui, « franc et massif » des premiers disciples mais pourquoi y a-t-il si peu de jeunes actuellement qui entendent l’appel du Christ, et surtout qui y répondent ? Disons plutôt qui y répondent durablement, sans se laisser influencer par la première créature croisée en chemin. En fait, Dieu nous appelle toujours. Il ne nous envoie pas forcément un ange pour faire la commission, ou bien un facteur, ni même un mail ou un SMS bien qu’il peut tout à fait utiliser tous ces moyens réunis à la fois. Alors, quand Dieu nous parle, ne faisons pas la sourde oreille. Répondons-lui : bon d’accord. OK. Volontiers. Au début, ça dérange et ça bouscule un peu d’écouter Dieu et de lui obéir tant son message de droiture et de vérité se heurte à la courbure de nos manquements et de notre nature corrompue. Mais après on se trouve bien. Pour prendre une comparaison, c’est un peu comme à la piscine. Quand on arrive, on a peur que l’eau soit froide, on tâte du bout du pied. Mais après, quand on s’est jeté à l’eau, on se trouve bien, l’eau sur la peau, comme une caresse. Jésus l’a dit : « La Vérité vous rendra réellement libre ». Et c’est là une nouvelle magnifique que de servir le Dieu vivant, d’être appelé son enfant et d’être réconcilié avec Lui grâce au sacrifice sanglant mais salutaire de Jésus-Christ, qui est venu prendre sur Lui le juste jugement de celui qui croit. Sans la foi dans ce sacrifice du Seigneur Jésus et face à la pureté de Dieu et à sa justice sans faille, c’est l’obscurité des ténèbres qui attend tout homme pour l’éternité. Vérité dur mais capitale.

Pierre Gatefossé est un énième témoin de Jésus démontrant à chacun que Dieu est bel et bien vivant et qu’il ne condamne pas l’homme, au contraire, il désire le sauver. Condamner, selon le dictionnaire, c’est être déclaré comme inguérissable. Le coeur de l’homme est touchée d’une maladie incurable qui s’appelle en terme religieux le péché. Si Dieu nous condamnait, il nous laisserait tel quel. (voir cet article sur le péché). Pierre Gatefossé, dans son témoignage, nous témoigne d’une vision qu’il a eu concernant la mort dans cet état de péché :  Toutes nos actions et toutes nos moindres pensées sont passées en revue et nos moindres péchés, petit et grand, sont placés sur une même ligne devant nos yeux. N’importe quel homme voyant  ainsi le bilan de sa propre vie et de son coeur plongerait dans la démence et dans une affliction si profonde qu’il n’en ressortirais jamais, tellement le spectacle de notre vraie nature et des motivations profondes et cachées de nos coeurs est insupportable. Cette maladie nous condamne mais Dieu, venu en chair sous la personne de Jésus a le pouvoir de nous délivrer de cette maladie et de la mort certaine vers laquelle elle nous conduit : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle. » Il faut cesser de considérer Dieu comme un mauvais père muni d’un bâton et cherchant à frapper puis condamner celui ou celle qui fait des bétises. Bien qu’il ne faut jamais négligé la juste sévérité de Dieu face au mal, il ne faut pas non plus oublié que Dieu est rempli d’amour et a donné ce qu’il a avait de plus chère pour nous sauver : son Fils. Allons nous suivre Jésus, seul remède contre une mort certaine ?

Si tout cela vous parait flou, étrange ou incompréhensible, allez donc visiter la rubrique Bonne nouvelle pour bien comprendre le message de l’Évangile et parcourez les nombreux témoignages de ce site afin d’admirer les transformations magnifiques et les miracles authentiques que Dieu produit dans la vie et dans les coeurs de ceux qui viennent à Lui.

Réagissez à cet article en laissant un commentaire !

Note importante relative aux articles et vidéos faisant intervenir à la fois des juifs, des rabbins, des chrétiens et des pasteurs :

Plusieurs sont étonnés et parfois même choqués de voir côte à côte, dans une même vidéo des rabbins et des pasteurs n'ayant pas toujours les mêmes convictions religieuses.

Il convient alors de préciser qu'en dehors des citations ou autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessalonicien 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre « liberté en Yéshoua » (Galates 2:4) pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine.

En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages :

« Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme […] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot).

Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

Pour de plus amples informations, voir la déclaration de foi

Note sur les commentaires : les commentaires ne sont publiés que s'ils sont conformes à La Politique De Modération du site : Lire la politique de modération

Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète des contenus de ce site web, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

 

Dernière vidéo publiée :

Climat en Folie : le changement climatique, Dieu et la prophétie Biblique : explication
Climat en Folie : le changement climatique, Dieu et la prophétie Biblique : explication
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Dernier article écrit publié :

‘Hanouka, Noël et coupe du monde de football 2022 : Providence au sein de la grande bataille de La Sainteté contre les forces du mal
‘Hanouka, Noël et coupe du monde de football 2022 : Providence au sein de la grande bataille de La Sainteté contre les forces du mal
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Découvrez notre Plateforme d'Étude de la Torah :

Pour les convertis à Dieu qui veulent aller plus loin et étudier en profondeur la Torah d'Israël à la lumière de l'Alliance Renouvelée.


Etude de la Paracha de la semaine :

Une clé précieuse pour garder le zèle et gagner le Bon Combat de la foi : fais des efforts et place un arc-en-ciel dans ta vie ! Paracha Vaéra : Exode 6 : 2 à 9 : 35

Une clé précieuse pour garder le zèle et gagner le Bon Combat de la foi : fais des efforts et place un arc-en-ciel dans ta vie ! Paracha Vaéra
Déchirer le voile d’illusion et Dévoiler la gloire divine – Paracha Vayehi
Humiliation publique, honte, science moderne et jugement divin : que dit l’Écriture ? Paracha Vayigach
Mesure pour mesure : On récolte ce que l’on sème – Paracha Vayechev
Comment fuir le compromis et la tiédeur du libéralisme religieux ? Paracha Vayichla’h
La foi, l’échelle, l’argent et l’évangile de prospérité – Paracha Vayétsé
Le libéralisme religieux, grand responsable d’un génocide spirituel : la preuve scientifique – paracha Toledot
Israël : la bénédiction pour les nations ou le suicide du monde entier par le Boycott ? – Paracha Lekh Lekha
La perversion des mots dans le monde profane et croyant – Un secret de l’arche de Noé
L’effort dans le service divin : clé de la bénédiction et antithèse du “salut sans les oeuvres” (Paracha Vezot Habrakha)
Écoutes-tu la Torah ou idolâtres-tu un homme ? Paracha Haazinou
Nul n’est irremplaçable mais chacun est indispensable – Paracha Vayélekh
La crise des migrants face au jugement divin décrit dans la Torah du Dieu d’Israël – Paracha Ki Tavo (Deutéronome 26.1 à 29.8)
La Torah, Ce Trésor qui révèle l’orgueil du coeur (Paracha Choftim)
La morsure salutaire du serpent : un outil céleste pour surmonter et sublimer les épreuves (Paracha Réeh)
Le chrétien est-il obligé d’obéir à la loi de Moïse ? Paracha Ekev
Apostasie, naufrage et chute spirituels : analyse d’une cause majeure (Paracha Devarim)
1000 au combat, 1000 en prière pour une puissante victoire ! Paracha Matot/Massé
Les démons existent et nous poussent à un choix: repentance ou honte éternelle ? Paracha Pin’has
Les malédictions causées par nos paroles – Deux témoignages exceptionnels de la puissance de notre bouche – Paracha Balak
Secrets prophétiques du bâton fleuri d’Aaron : Preuve Ultime de l’élection d’Israël et du Messie Yéshoua
Les explorateurs : coulisses d’une faute immense – paracha Chela’h Lekha
Le secret des deux trompettes d’argent – Paracha Béhaalotékha
La paix dans le couple, une valeur essentielle aux yeux de D.ieu – Paracha Nasso (Nombres 4 :21 – 7:89)
L’Étude de la Torah délivre de la mort ! Témoignage exceptionnel de la providence ! Paracha Behar
Expérimenter la véritable bénédiction de Dieu avec Le miracle de la shemitah – Paracha Behar
Observer les Fêtes de Dieu : une clé précieuse pour marcher dans la sanctification – Paracha Emor
Savoir réprimander et accepter la réprimande : qui, quand, comment ? Paracha Kedochim
L’importance d’Honorer ses parents et d’honorer l’Éternel selon la Torah – Paracha Aharei Mot-Kedochim(Lévitique 16 à 20)
Cacherout & Médisance : Focus sur le véritable enseignement de Yéshoua (Jésus) et des Sages d’Israël – Paracha Tazria/Metsora- Copie
Ce n’est pas ce qui rentre dans la bouche qui souille l’homme – Prendre un texte hors contexte pour en faire un prétexte ? – Paracha Chémini (Lévitique 9 à 11)
Le meilleur remède contre le stress ! Paracha Vayikra + préparation fête de Pessah
Pépites de la paracha : arrête de t’prendre pour un grand, t’es tout p’tit ! – Vayakel
Les 2 extrêmes de l’histoire de l’Eglise en quelques versets – Paracha Ki Tissa
Homme Spirituel ou Animal Spirituel ? Le test par la dîme et les offrandes (Terouma)
L’esclavagisme moderne et la date du début de la délivrance finale prophétisés dans la Torah ? – Paracha Bechalah
Pourquoi le chaos et les crises mondiales de la fin des temps ? Analyse des racines spirituelles du mal selon la Torah
La haine contre Yossef : la source de tous les Haman de ce siècle – Paracha Mikets
Qu’est-ce que La vraie bénédiction et malédiction selon la Torah d’Israël ? Paracha ‘Haye Sarah
Le Messie, Fils unique du Dieu unique selon La Torah et les sages d’Israël – Vayera
La source de toutes confusions et de toutes divisions et son remède – Paracha Berechit (Genèse) et Noah (Noë)
Pépite de la paracha – La loi de Dieu : source du bonheur dans le malheur – Paracha Ki Tetsé
Souviens-toi – Déluge, canicule, terrorisme, fin des temps et jugement imminent ? Paracha Devarim
Comment discerner les Balaam modernes et s’en préserver ? Paracha Balak
Le testeur d’intégrité spirituelle – Paracha ‘Houkat (Nombres 19 à 22:1)
« Crois au Messie Yéshoua et tu seras sauvé toi et ta famille » : explications – Parasha Kora’h
Une Torah sans frontières ! Pépites de la Paracha Nasso
Les apparences sont trompeuses – Paracha Bamidbar (Nombres 1 à 4.20)
Médisances, diffamations et calomnies : comment réagir et s’en préserver ? Tazria-Metsora
Prodiges dans la cacherout ! L’inspiration divine de la Torah démontrée par les lois alimentaires et les Sages d’Israël (Chémini)
Le secret de la grande Apostasie de l’Eglise, d’Israël et du monde entier – Tsav
Le miroir des Princesses d’Israël – transformer la flatterie, l’orgueil et la vanité en vertu & le profane en sacré – Paracha Vayakhel et Pekoudei
Le Véritable Amour et la Véritable Liberté selon Dieu – Paracha Michpatim(Exode 21 – 24)
Pépites de la Torah : l’éducation et l’honneur des parents – Paracha Yitro
Top 10 des preuves bibliques qui montrent pourquoi nous devrions garder le Shabbat – Paracha Bechala’h
Comment garder sa foi bouillante ? Une arme céleste à disposition de tous ! Paracha Bo
La force, la valeur et l’immense impact spirituel des noms – Paracha Shemot et Vaera
Prophétie : c’est la dernière génération avant la venue du Messie ! Paracha Noah (Noé)
La loi de Dieu : joug pesant ou fardeau léger ? Paracha Nitsavim
L’ingratitude : la pire des abominations devant Dieu ? – Paracha Kitavo
Souviens-toi de ce que Dieu a fait à Myriam : Une leçon éternelle sur le fléau de la médisance (lachon hara) – Paracha Behaalotekha/Ki Tetsé
Les Véritables Fruits du faux prophète face à la Torah du Dieu d’Israël – Paracha Reeh & Chofetim (Deutéronome 11.26 à 21.9)
Que signifie observer la Loi de Dieu ? Comment, pourquoi, pour qui ? (Paracha Vaethanan et Ekev)
Prophétie des temps de la fin: Les abeilles de l’Apocalypse ! Paracha Devarim
Shadow

Dates et horaires de la fête ou du jeûne du moment (en cours ou à venir prochainement) :

Jeûne d’Esther :

Entrée le Lundi 6 Mars 2023 à 05:50 (PARIS)
Sortie le Lundi 6 Mars 2023 à 19:20

Fête de Pourim : 

Entrée le Lundi 6 Mars 2023 après la tombée de la nuit (PARIS)
Sortie le Mardi 7 Mars 2023 après la tombée de la nuit.

Pépite de vérité à la une actuellement :

protection dieu contre covid vaccin et complots

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

1 Commentaire

  1. biolo ANNE

    Juste pour dire merci au SEIGNEUR JÉSUS DE MA VIE QUI EST ENTRER DANS LE COEUR DE MA MÈRE ! QUE JÉSUS DEMEURE LE SEIGNEUR DE MA VIE, QU’IL ME CONDUISE TOUS LES JOURS A LE CONNAITRE ! QUE SAINT NOM SOIS BÉNI !

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer