Témoignage de Thierry, biologiste : « Dieu m’a clairement parlé, je sais qu’il existe! »

« Depuis, je vis cette relation vivante d’échange avec Dieu. Pour rien au monde je ferais demi-tour. »

Je ne me posais pas la question de l’existence de Dieu. Et puis un jour Dieu s’est adressé à moi et j’ai découvert son amour immense pour moi.

priere repentanceLes sciences – et la biologie en particulier – m’ont toujours attiré. Mais si mes études ne m’ont pas trop posé de problème, côté relationnel, je n’étais pas à l’aise. Je manquais énormément de confiance en moi et j’étais très timide.

Il y avait dans ma classe une copine qui était chrétienne. J’avais déjà eu des copains qui allaient à la messe le dimanche. Mais ils n’étaient pas différents de moi ou des autres. Je n’avais jamais eu d’éducation religieuse ; toute ma famille est non croyante et je ne me posais même pas la question de l’existence de Dieu. Cette copine, elle, était différente. Elle vivait quelque chose avec “son Dieu”. Ça se voyait ! Elle me racontait comment Dieu agissait dans sa vie et dans celle des chrétiens qui, comme elle, avaient “une relation personnelle avec Dieu”. “Dieu n’est pas une religion, me disait-elle, c’est quelqu’un qui est vivant et qui t’aime”. Mais en bon rationaliste non-croyant, je me faisais un malin plaisir de démonter ses dires par des explications scientifiques. L’existence de Dieu ? Foutaise !

En même temps, la biologie m’avait montré combien le monde est fait de manière merveilleuse. N’y aurait-il pas un grand horloger derrière cette magnifique horloge, comme disait Voltaire ? Intrigué par cette foi vivante, je suis allé à l’église avec cette copine. Et là, Dieu m’a parlé ! Un chrétien de l’assistance, qui ne me connaissait pas et que je n’ai jamais revu, inspiré par Dieu, m’a délivré un message de Sa part. Dieu décrivait mes pensées de l’instant et me disait où j’en étais dans ma vie !

Ça m’a fait un sacré choc ! Je voulais chasser de ma tête l’hypothèse d’une présence qui sonderait tout mon être, mais c’est ce que je vivais ! C’était la première fois que je réalisais qu’il y avait “quelqu’un” là-haut. Tous mes raisonnements scientifiques tombaient d’un coup. L’existence de Dieu devenait un fait !!

La semaine d’après, j’étais de nouveau à l’église, trop intrigué par ce que j’y avais vécu la première fois. Et Dieu m’a encore parlé ! Cette fois, il me proposait de faire un choix : soit de vivre avec lui (je sentais un grand amour dans cette voie), soit de vivre sans lui, comme je l’avais fait jusqu’à présent. Alors je lui ai répondu, intérieurement, pendant que la cérémonie du dimanche matin continuait : “Non. Je n’ai pas besoin de Dieu dans ma vie”. Sur le moment il ne s’est rien passé. Mais j’ai ensuite réalisé que je venais de rater ma vie. Comme tout le monde, j’allais être seul pour mener ma barque et essayer d’être heureux. La seule chance qui m’était offerte d’être vraiment heureux – ce qui nécessitait de l’aide -, je venais de la louper. Je me suis rendu compte que j’avais de l’orgueil en moi et cet orgueil m’avait fait faire la bêtise de ma vie. J’ai pleuré.

C’est alors que Dieu a relancé son appel : il m’offrait une seconde chance ! Alors je n’ai pas hésité. J’ai dit “oui” (toujours intérieurement) ; je lui ai demandé de venir dans ma vie. A la fin du culte, je suis allé voir le pasteur (c’était une église protestante évangélique) et je lui ai raconté ma découverte de l’existence de Dieu. Il a prié pour moi et j’ai ressenti un amour immense venant de Dieu m’envahir de la tête aux pieds.

Depuis cet instant, tout a changé dans ma vie. Ça a été pour moi un total bouleversement. D’abord, j’ai eu moi aussi cette relation personnelle avec Dieu, comme ma camarade. Il était là, je sentais sa présence ; je le priais et je le voyais agir. Plus encore : je lui parlais et il me répondait. C’était tout simplement extraordinaire ! Je me suis mis à lire la Bible, parce que j’avais vu que Dieu est celui qui se révèle dans la Bible. J’ai compris que Jésus était Dieu fait homme, pour nous montrer son amour, et surtout pour mourir à notre place, nous délivrer du mal qui se trouve en nous (je ne suis pas si « bien » que ça). J’ai compris aussi que Science et Foi ne sont pas opposées. Et puis ma timidité a disparu ; je me suis épanoui ; je suis devenu bavard. Tous ceux qui m’entouraient me demandaient ce qui se passait tellement le changement avait été brutal chez moi.

Depuis, je vis cette relation vivante d’échange avec Dieu. Pour rien au monde je ferais demi-tour. Même si la vie n’a pas changé et offre toujours son lot de souffrances, moi je suis changé et je ne suis plus seul. Et ça, ça fait toute la différence !

Source : http://www.atoi2voir.com

Restez informés !
Articles, études, vidéos inédites : Recevez les dernières nouveautés du site web en rejoignant près de 8000 abonnés :
Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici
En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande avec d’éventuelles offres de services éthiques, bibliques et personnalisées qui pourraient en découler, si je le souhaite.

Réseaux sociaux :

Les 3 articles/vidéos les plus vus :

Pour aller plus loin :

paracha

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Une étude et un partage réalisée par la seule grâce infinie d’HaShem (Dieu) et avec la précieuse aide des rabbanim d’aujourd’hui et des sages d’Israël d’autrefois

Note importante relative au contenu des articles du site web : Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète de l’article, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

En dehors des citations et autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes et/ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessaloniciens 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre liberté en Yéshoua pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine. En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages : « Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme.[…] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot). Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

5 Commentaires

  1. rene10hr52@gmx.fr

    Dieu se laisse trouver par ceux qui n’ont plus de motivations pour cette vie
    quand tout s’effondre autour de soit ; un accident, une vie désordonnées, lorsque l’ont devient une loque,
    c’est là qu’ont le trouve lorsque l’on prends conscience des ses péchés, de sa chute.

    Il est un Père
    Il est aussi une mère qui n’oublie pas ses enfants !

    Lorsqu’une brebis est perdue, et a une pâte brisée
    Le berger part à sa recherche et quand il la trouve, il panse ses blessures.

    Réponse
  2. ToF

    Amen !! Dieu est grand

    Réponse
  3. Yannick

    Oui, de la tête jusqu’aux pieds, cet amour venu d’en haut, alléluia !!!

    Réponse
  4. Chantoune

    C’est un merveilleux témoignage, que Dieu te bénisse très fort Thierry ;0)))Oui tu as raison et c’est toute l’immense différence qu’il y a de vivre avec ou sans Dieu mais quand on décide de venir à Lui et qu’on l’accepte dans son coeur comme Son Seigneur et Son Sauveur, rien alors n’égale ni ne surpasse Sa sublime surnaturelle paix qu’Il nous accorde, elle change la vie, c’est le plus précieux des Trésors et je ne pourrais plus vivre sans maintenant !!! ;0)))

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This