Dernière mise à jour : 13 Nov 2019

Roland : Ex-communiste athée témoin d’un miracle

« Ce n’est pas Dieu qui est silencieux, c’est nous qui sommes sourds. »

[shareaholic app= »share_buttons » id= »17769253″]

« Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces oeuvres.» Jésus dans l’Évangile de Jean chapitre 14.11

foi pont qui sauveÉbranlé par la guérison miraculeuse de son frère, Roland, communiste athée va plier les genoux dans sa chambre. Il fera une merveilleuse rencontre avec Dieu.
Je suis l’aîné de quatre frères et nous étions une famille ouvrière pauvre. J’aurais aimé devenir docteur car nous avions un vieux médecin qui venait soigner ma mère sans jamais la faire payer. L’exemple de cet homme m’a touché. C’est pourquoi, j’aurais voulu continuer après mon certificat d’étude, mais nous étions pauvres et les études étaient pour les riches. De plus, mon père buvait et ma mère était malade. Alors, j’ai dû travailler très jeune pour aider ma famille à vivre un peu mieux. J’ai commencé à travailler très jeune dix heures par jour. Autour de moi j’entendais les propos de mes aînés qui me parlaient de lendemains qui chantent et d’un monde meilleur où il n’y en aurait pas seulement pour les riches. Alors , petit à petit ces discours ont fait leur chemin en moi et je suis devenu marxiste. J’y croyait, les ouvriers deviendraient les patrons et je disais à ma mère, si les communistes prenaient le pouvoir, tu irais en vacances. Mais ma mère, qui était très pieuse, me répondait: Ah ! mon pauvre gars !

Je lisais les oeuvres de Karl Marx qui disait que la religion c’était l’opium du peuple, surtout que je voyais ma mère très malheureuse avec sa religion. Et puis, j’avais remarqué que dans les églises, les riches avaient leurs bancs avec leurs noms et je voyais que les pauvres là aussi se faisaient encore avoir. Je suis rapidement devenu un révolutionnaire, surtout que les communistes me disaient que Jésus était un fils d’ouvrier et charpentier et que c’étaient les religieux qui l’avaient crucifié, ce qui était un peu vrai d’ailleurs. C’est ainsi que je me suis retrouvé embrigadé dans les jeunesses révolutionnaires de l’époque. J’ai cru avec les autres que dans ce paradis terrestre, l’ouvrier serait roi un jour prochain . Ma mère me disait: Ah mon pauv’gars ! Là où je travaillais, il y avait des ouvriers chrétiens qui nous parlaient de Dieu, malgré nos moqueries .

Un jour mon beau père, qui était encore jeune, était parti chercher des pommes. Comme il ne revenait pas, ma mère demande à mon frère Claude d’aller le chercher. Mon frère découvre alors qu’il vient de mourir foudroyé par une embolie. Fou de douleur, il prend le corps dans une couverture en hurlant et le jette par dessus la balustrade devant la famille consternée. Par suite de la mort de mon père, mon frère avait été traumatisé et il avait contracté une maladie grave.

A l’usine les 2 chrétiens continuent de nous parler. Cette fois, je ne me moque plus, j’écoute. L’un d’eux s’approche de moi en disant: ça ne va pas Roland ! Non, ça ne va pas, mon frère est malade, il a eu une lésion à l’aorte, il est condamné ! Alors ce chrétien me répond: Roland, je connais un spécialiste qui peut guérir ton frère, il peut guérir ton frère gratuitement ! Gratuitement ! donne moi son adresse ! Cet homme me répond: c’est Jésus de Nazareth ! J’étais en colère ! pourquoi profiter de la détresse des gens pour leur parler de cela ! Mon ami me quitta en me lançant: Roland, je t’apporte une solution, si ton frère meurt, ça ne sera pas de ma faute !

Le soir, à la maison, mon frère fut pris d’un malaise. Ma mère me dit: va chercher l’infirmière. Je prends ma veste, j’allais partir, quand une voix à l’intérieur de moi me dit: Jésus peut guérir ton frère ! J’hésitais, ma mère voyant mon indécision me dit: alors qu’est-ce que tu attends ? De nouveau la voix se fit entendre : dis le lui que je veux le guérir ! En moi, c’était un combat terrible: le gars qui vendait l’ Humanité le dimanche matin et cette voix à l’intérieur de moi qui résonnait dans ma conscience! Ma mère de nouveau me secoua: dépêche toi d’y aller ! Oui, oui j’y vais. J’ai couru à travers le jardin et là, devant la barrière, la voix se fait plus forte: ton frère va mourir, va lui dire que je veux le guérir ! On a beau avoir ses idées, mais la voix du sang est la plus forte. J’aimais mon frère, je ne voulais pas qu’il meure.

Je suis retourné sur mes pas et j’ai dit à ma mère: ne me pose pas de questions, j’ai quelque chose à demander à mon frère. Sa crise avait empiré, je me suis approché de lui, il était affalé sur la table, les yeux révulsés, la moue aux lèvres et je lui ai dit: Claude, veux tu qu’on prie pour toi ? Dans un hoquet, mon frère me répondit: au point ou j’en suis, n’importe quoi. Je suis allé chercher le pasteur avec mon collègue chrétien. Ils sont arrivés en moto et ce pasteur a parlé de l’amour de Dieu à ma mère et déclara : Jésus est ici et il guérit votre fils, remerciez le maintenant. Je dormais avec mon frère, et cette nuit-là il n’a plus eu aucune crise. Les médecins ont fait des analyses et ils ont constaté sa guérison totale. Mon frère a pu reprendre son travail comme avant . Dieu l’avait totalement guéri. J’ai voulu aller à l’église évangélique, j’ai écouté l’évangile, c’était l’histoire du fils prodigue, c’était mon histoire. Je me suis avancé à la fin pour la prière et le pasteur a dit: ce jeune homme n’est pas malade, il a besoin d’une délivrance et je suis tombé à la renverse sous la puissance de Dieu. Je suis rentré chez moi et dans ma chambre, à côté des oeuvres de Karl Marx , je me suis mis à à parler à ce Dieu. J’avais vu la guérison de mon frère, j’avais été confronté à la puissance de Dieu,  toutes mes convictions communistes étaient ébranlées.

Al o r s j ‘ a i prié , et je me suis rendu compte de tout le mal que j’avais fait, toutes ces fois où je rentrais saoul à lamiracle Seigneur maison, et ma mère qui avait voulu se suicider tellement je lui en faisais voir ! Je lui ai dit : Oh ! Dieu si tu existes, révèle toi à moi, je veux que ma mère sois heureuse, aide moi à changer de vie, à sortir de cette misère, de l’alcool, du tabac ! Tout un coup la présence de Dieu a envahi ma chambre. J’ai su qu’il était là ! Tellement cette rencontre était puissante j’ai pensé mourir. C’était incroyable ! Ma mère peu après me dit: Roland qu’est ce qui t’arrive ? Ton visage a changé ! Depuis ce jour ma vie a totalement changée. Ce jour là j’ai rencontré Dieu. Cela fait maintenant bien des années que je le sers et j’ai vu bien des miracles avec lui et beaucoup de vies transformées. La politique peut changer un gouvernement, mais c’est seulement Jésus qui peut changer un coeur !

Pourquoi toi aussi tu ne lui ferais pas confiance ?

Réagissez à cet article en laissant un commentaire !

Note importante relative aux articles et vidéos faisant intervenir à la fois des juifs, des rabbins, des chrétiens et des pasteurs :

Plusieurs sont étonnés et parfois même choqués de voir côte à côte, dans une même vidéo des rabbins et des pasteurs n'ayant pas toujours les mêmes convictions religieuses.

Il convient alors de préciser qu'en dehors des citations ou autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessalonicien 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre « liberté en Yéshoua » (Galates 2:4) pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine.

En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages :

« Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme […] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot).

Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

Pour de plus amples informations, voir la déclaration de foi

Note sur les commentaires : les commentaires ne sont publiés que s'ils sont conformes à La Politique De Modération du site : Lire la politique de modération

Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète des contenus de ce site web, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

 

Etude de la Paracha de la semaine :

Les secrets de l’échelle de Yaacov (Jacob), l’argent, le croyant et l’évangile de prospérité – Paracha Vayétsé : Genèse 28 : 10 à 32 : 3

La foi, l’échelle, l’argent et l’évangile de prospérité – Paracha Vayétsé
Le libéralisme religieux, grand responsable d’un génocide spirituel : la preuve scientifique – paracha Toledot
Israël : la bénédiction pour les nations ou le suicide du monde entier par le Boycott ? – Paracha Lekh Lekha
La perversion des mots dans le monde profane et croyant – Un secret de l’arche de Noé
L’effort dans le service divin : clé de la bénédiction et antithèse du “salut sans les oeuvres” (Paracha Vezot Habrakha)
Écoutes-tu la Torah ou idolâtres-tu un homme ? Paracha Haazinou
Nul n’est irremplaçable mais chacun est indispensable – Paracha Vayélekh
La crise des migrants face au jugement divin décrit dans la Torah du Dieu d’Israël – Paracha Ki Tavo (Deutéronome 26.1 à 29.8)
La Torah, Ce Trésor qui révèle l’orgueil du coeur (Paracha Choftim)
La morsure salutaire du serpent : un outil céleste pour surmonter et sublimer les épreuves (Paracha Réeh)
Le chrétien est-il obligé d’obéir à la loi de Moïse ? Paracha Ekev
Apostasie, naufrage et chute spirituels : analyse d’une cause majeure (Paracha Devarim)
1000 au combat, 1000 en prière pour une puissante victoire ! Paracha Matot/Massé
Les démons existent et nous poussent à un choix: repentance ou honte éternelle ? Paracha Pin’has
Les malédictions causées par nos paroles – Deux témoignages exceptionnels de la puissance de notre bouche – Paracha Balak
Secrets prophétiques du bâton fleuri d’Aaron : Preuve Ultime de l’élection d’Israël et du Messie Yéshoua
Les explorateurs : coulisses d’une faute immense – paracha Chela’h Lekha
Le secret des deux trompettes d’argent – Paracha Béhaalotékha
La paix dans le couple, une valeur essentielle aux yeux de D.ieu – Paracha Nasso (Nombres 4 :21 – 7:89)
L’Étude de la Torah délivre de la mort ! Témoignage exceptionnel de la providence ! Paracha Behar
Expérimenter la véritable bénédiction de Dieu avec Le miracle de la shemitah – Paracha Behar
Observer les Fêtes de Dieu : une clé précieuse pour marcher dans la sanctification – Paracha Emor
Savoir réprimander et accepter la réprimande : qui, quand, comment ? Paracha Kedochim
L’importance d’Honorer ses parents et d’honorer l’Éternel selon la Torah – Paracha Aharei Mot-Kedochim(Lévitique 16 à 20)
Cacherout & Médisance : Focus sur le véritable enseignement de Yéshoua (Jésus) et des Sages d’Israël – Paracha Tazria/Metsora- Copie
Ce n’est pas ce qui rentre dans la bouche qui souille l’homme – Prendre un texte hors contexte pour en faire un prétexte ? – Paracha Chémini (Lévitique 9 à 11)
Le meilleur remède contre le stress ! Paracha Vayikra + préparation fête de Pessah
Pépites de la paracha : arrête de t’prendre pour un grand, t’es tout p’tit ! – Vayakel
Les 2 extrêmes de l’histoire de l’Eglise en quelques versets – Paracha Ki Tissa
Homme Spirituel ou Animal Spirituel ? Le test par la dîme et les offrandes (Terouma)
L’esclavagisme moderne et la date du début de la délivrance finale prophétisés dans la Torah ? – Paracha Bechalah
Pourquoi le chaos et les crises mondiales de la fin des temps ? Analyse des racines spirituelles du mal selon la Torah
Déchirer le voile d’illusion et Dévoiler la gloire divine – Paracha Vayehi
Humiliation publique, honte, science moderne et jugement divin : que dit l’Écriture ? Paracha Vayigach
La haine contre Yossef : la source de tous les Haman de ce siècle – Paracha Mikets
Mesure pour mesure : On récolte ce que l’on sème – Paracha Vayechev
Qu’est-ce que La vraie bénédiction et malédiction selon la Torah d’Israël ? Paracha ‘Haye Sarah
Le Messie, Fils unique du Dieu unique selon La Torah et les sages d’Israël – Vayera
La source de toutes confusions et de toutes divisions et son remède – Paracha Berechit (Genèse) et Noah (Noë)
Pépite de la paracha – La loi de Dieu : source du bonheur dans le malheur – Paracha Ki Tetsé
Souviens-toi – Déluge, canicule, terrorisme, fin des temps et jugement imminent ? Paracha Devarim
Comment discerner les Balaam modernes et s’en préserver ? Paracha Balak
Le testeur d’intégrité spirituelle – Paracha ‘Houkat (Nombres 19 à 22:1)
« Crois au Messie Yéshoua et tu seras sauvé toi et ta famille » : explications – Parasha Kora’h
Une Torah sans frontières ! Pépites de la Paracha Nasso
Les apparences sont trompeuses – Paracha Bamidbar (Nombres 1 à 4.20)
Médisances, diffamations et calomnies : comment réagir et s’en préserver ? Tazria-Metsora
Prodiges dans la cacherout ! L’inspiration divine de la Torah démontrée par les lois alimentaires et les Sages d’Israël (Chémini)
Le secret de la grande Apostasie de l’Eglise, d’Israël et du monde entier – Tsav
Le miroir des Princesses d’Israël – transformer la flatterie, l’orgueil et la vanité en vertu & le profane en sacré – Paracha Vayakhel et Pekoudei
Le Véritable Amour et la Véritable Liberté selon Dieu – Paracha Michpatim(Exode 21 – 24)
Pépites de la Torah : l’éducation et l’honneur des parents – Paracha Yitro
Top 10 des preuves bibliques qui montrent pourquoi nous devrions garder le Shabbat – Paracha Bechala’h
Comment garder sa foi bouillante ? Une arme céleste à disposition de tous ! Paracha Bo
Une clé précieuse pour garder le zèle et gagner le Bon Combat de la foi : fais des efforts et place un arc-en-ciel dans ta vie ! Paracha Vaéra
La force, la valeur et l’immense impact spirituel des noms – Paracha Shemot et Vaera
Comment fuir le compromis et la tiédeur du libéralisme religieux ? Paracha Vayichla’h
Prophétie : c’est la dernière génération avant la venue du Messie ! Paracha Noah (Noé)
La loi de Dieu : joug pesant ou fardeau léger ? Paracha Nitsavim
L’ingratitude : la pire des abominations devant Dieu ? – Paracha Kitavo
Souviens-toi de ce que Dieu a fait à Myriam : Une leçon éternelle sur le fléau de la médisance (lachon hara) – Paracha Behaalotekha/Ki Tetsé
Les Véritables Fruits du faux prophète face à la Torah du Dieu d’Israël – Paracha Reeh & Chofetim (Deutéronome 11.26 à 21.9)
Que signifie observer la Loi de Dieu ? Comment, pourquoi, pour qui ? (Paracha Vaethanan et Ekev)
Prophétie des temps de la fin: Les abeilles de l’Apocalypse ! Paracha Devarim
Shadow

Étudier la Fête ou le jeûne du moment ou à venir : Fête de ‘Hanouka !

‘Hanouka : une fête de L’Éternel fidèle à l’Évangile et à la Torah d’Israël (réponse aux détracteurs)
Les croyants non-Juifs, la Torah et la fête de Souccot (Tabernacles) : une arme de lumière d’une redoutable efficacité !
Shadow

Dates et horaires de la fête ou du jeûne du moment (en cours ou à venir prochainement) :

Fête de H’anouka

Dimanche 18 Décembre 2022 à 17:40 (PARIS)
Sortie le Lundi 26 Décembre 2022

Dernière vidéo publiée :

Secrets prophétiques du bâton fleuri d’Aaron : Preuve Ultime de l’élection d’Israël et du Messie Yéshoua (Paracha Kora’h)
Secrets prophétiques du bâton fleuri d’Aaron : Preuve Ultime de l’élection d’Israël et du Messie Yéshoua (Paracha Kora’h)
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Dernière article écrit publié :

Pessa’h : éradication de toute trace d’orgueil, pas même 1/64ème !
Pessa’h : éradication de toute trace d’orgueil, pas même 1/64ème !
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Pépite de vérité à la une actuellement :

protection dieu contre covid vaccin et complots

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer