Le Retour à La Véritable Saine Doctrine est en cours : Montage vidéo inédit

(Pour les lecteurs, n’oubliez pas l’article sous la vidéo)

« Les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; » (2 Timothée 4:3)

Le sujet de cette vidéo et de cet article est difficile, mais fondamental et il ne serait pas bon de reculer devant cette tâche quelque peu ardue puisqu’il s’agit de parler de certains réels problèmes qui infectent le monde croyant. En guise d’introduction au thème développé dans cette série vidéo, il semble bon de rapporter ce qu’affirment plusieurs célèbres prédicateurs modernes dont quelques uns apparaissent dans le montage vidéo inédit que nous vous proposons :

« Le plus grand terrain missionnaire aujourd’hui, c’est l’Eglise ». Nous sommes d’accord.

Plus que jamais, il est crucial de ne pas taire la vérité en flirtant avec le compromis et la légèreté puisque nous sommes confrontés à 2 grandes réalités : Le Messie est à la porte et le christianisme est très malade. Il est du devoir des croyants qui ont été appelés à cela, de se revêtir de courage pour avertir et interpeller le peuple de Dieu sans se lasser, comme il est dit dans cette célèbre recommandation lancée par Paul à Timothée :

« Prêche la parole, insiste en temps et hors de temps, convaincs, reprends, exhorte, avec toute longanimité et doctrine; » (2 Timothée 4:2) et encore : « Pour toi, dis les choses qui sont conformes à la saine doctrine. » (Tite 2:1). Cette vidéo et la série qui lui succédera si Dieu permet, seront pour plusieurs un bon outil.

On se rappelle aussi de cet appel retentissant envoyé au prophète : « Crie à plein gosier, ne te retiens pas, Elève ta voix comme une trompette, Et annonce à mon peuple ses iniquités, A la maison de Jacob ses péchés ! » (Ésaïe 58:1). Chacun sa façon de crier. Pour nous, nous crions actuellement au travers des articles et des vidéos que nous sommes heureux de diffuser massivement sur la toile jusqu’à ce que Dieu en décide autrement.

Malgré ce que dit sans ambiguïté et sans détour l’Ecriture, plusieurs imaginent qu’il n’est pas bienséant, qu’il n’est pas bon ni nécessaire de parler des réels et graves problèmes qui existent et persistent dans ce que l’on appelle l’Eglise chrétienne. Plusieurs pensent qu’il est avantageux de ne parler que de ce qui unit et rassemble tout en préférant fermer les yeux, éviter et esquiver ce qui ne va pas et ce qui divise sous prétexte d’amour et d’unité et ce faisant, ils veulent contraindre l’ensemble du peuple de Dieu à agir de même.

Si l’amour biblique, l’unité et l’union sont des choses fondamentales, la tentation d’en faire une idole est grande pour beaucoup.

Mais face aux péchés manifestes des dirigeants spirituels tels que Kora’h, on se rappelle que sur la demande de Moshé, la terre s’est ouverte pour engloutir le fauteur et sa troupe. Face aux péchés manifestes de Zimri, Pin’has a saisi la lance pour éradiquer le mal et en échange de son acte zélé, l’Eternel lui a accordé Son alliance de paix pour toujours. De même, ne soyons pas étonnés de voir la terre s’ouvrir pour engloutir les rebelles et saisissons nous aussi la lance de Dieu pour percer le mal dans nos vies car assurément, il n’y aura pas de saine unité si la doctrine et les fondamentaux sont mis de côté.

Plusieurs ne supportent plus d’être troublés et remis en question dans leur conscience par l’enseignement pur des Ecritures qui est justement très utile pour nous convaincre, nous corriger et nous remettre en question afin de ne pas s’éloigner du chemin vertueux mais étroit tracé par le Seigneur des armées. C’est pour notre bien que régulièrement, le Très-Haut nous recadre, nous montre nos erreurs et nos lacunes afin que nous grandissions en stature, en sagesse et en humilité pour continuer de cheminer dans Ses sentiers.

Mais ces personnes réfractaires aux réprimandes et séduites par une doctrine qui place l’unité et la paix en idole, oublient un peu vite que tout le monde n’est pas appelé à la même vocation et que l’Esprit souffle où Il veut, quand Il veut et de la manière dont Il veut.

Si tous ne sont pas appelés à sonner du chofar et à avertir, d’autres le sont foncièrement.

L’unité et la paix doivent être poursuivies avec zèle, mais pas au détriment de la doctrine du Dieu vivant et de Sa Torah, jamais. Plusieurs oublient que la vérité a toujours eu pour effet de diviser et, s’il est vrai que certains sujets de moindres importances ne méritent aucunement de provoquer des divisions entre croyants, il en est tout autrement pour d’autres sujets qui de part leur importance ne peuvent que provoquer une saine division, notamment lorsque l’enseignement du Messie, la Saine Doctrine et la Loi de Dieu sont touchés et ébranlés dans leurs fondements, comme c’est le cas aujourd’hui avec, par exemple, la fausse doctrine de l’abolition de la Loi de Dieu ou encore la théologie du remplacement d’Israël par l’Eglise et le mépris du peuple juif : autant de théologies et de manières de lire les Écritures qui persistent dans bien des mentalités occidentalisées et qu’il convient de combattre énergiquement.

Yéshoua nous rappelle solennellement ces vérités en ces termes : « Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre ? Non, vous dis-je, mais la division. » (Luc 12:51). Cette sentence prophétique reste énigmatique pour certains et s’il est vrai que nous n’en saisirons jamais toute la portée, elle demeure en partie très compréhensible et expérimentée par tous ceux qui ont décidé de prendre leur croix pour suivre le Messie, fidèlement à la Torah de Son Père, sans déchoir en rien de leur fermeté et de leur fidélité qu’ils placent dans l’Evangile éternel du Dieu bienheureux. Le combat est réel, grand et glorieux.

Nous sommes plusieurs, chacun de notre façon, à répondre tant bien que mal, au milieu de toutes sortes de tribulations, à l’appel de Dieu nous invitant à sonner du chofar (Trompette). Ces quelques réflexions et le thème ici abordé, si près de la fête de Roch HaShana, ne pouvaient pas mieux tomber.

Il est clair et entendu que, plus que jamais, nous sommes dans ces temps dont parle Paul et dans lesquels les croyants « ne supporteront pas la saine doctrine et détourneront l’oreille de la vérité » (2 Timothée 4:2-4).

Parler de péché, de jugement, de repentance, de sanctification, de violence spirituelle, morale et physique pour s’efforcer de rentrer dans le royaume de Dieu n’a pas bonne presse. Parler de la Torah d’Israël (Saine Doctrine) et parler en faveur du peuple juif que Dieu a rétabli sur Sa terre depuis 1948, ne sont pas non plus des choses qui attirent la faveur des hommes et qui réjouissent les foules mais avec Paul, efforçons-nous de plaire à Dieu et non aux hommes, car, dit l’apôtre, « Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Mashia’h (Christ). » (Galates 1:10).

Je disais il y a peu à un frère : « Des polémiques et des oppositions, il y en aura toujours et parfois, si Dieu nous appelle à réagir face aux propos de tous ces “vains discoureurs et séducteurs auxquels il faut fermer la bouche” (Tite 1.11), alors il nous faut absolument accepter de souffrir avec Mashia’h, et “exhorter selon la saine doctrine et réfuter les contradicteurs.” (Tite 1.9). » et alors « après que vous aurez souffert un peu de temps, Dieu vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. » (1 Pierre 5:10).

« Encore un lanceur d’alertes qui cherche à nous faire peur » diront certains.

Si le diable lève toutes sortes de faux lanceurs d’alertes qui soufflent dans la trompette du démon et non dans la corne de bélier du Dieu 3 fois saint, faisons preuve de discernement afin de ne surtout pas fermer l’oreille aux vrais sentinelles que l’Eternel suscite et à qui Dieu, en lettre de feu, écrit dans leur cœur : « Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part. » (Ezéchiel 33:7).

Tout le monde n’est pas appelé à cette tâche délicate qui engendre certes des souffrances de la part de toutes sortes de religieux qui s’opposent au message de la Saine Doctrine, mais pour ceux qui ont été appelés à cela, regardons-les, avec satisfaction, suivre le modèle des apôtres qui s’estimaient « joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Yéshoua ». C’est ici le bon combat de la foi et sur ce chemin resserré, nous avons cette parole de réconfort que régulièrement, Dieu permet aux siens d’expérimenter :

« Si vous êtes outragés pour le nom de Messie, vous êtes heureux, parce que l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu, repose sur vous. » (1 Pierre 4:14)

Pour nous, et par la seule grâce de Dieu, nous recevons régulièrement des encouragements de la part de nombreux croyants et ici encore, c’est l’occasion de les remercier. Mais évidemment, les oppositions sont également nombreuses. Par exemple, il y a peu, une lectrice du site nous a écrit un message assez difficile, en copie à plusieurs personnes que nous ne connaissons pas, bravant d’entrée de jeu la première recommandation du Messie qui consiste d’abord à avertir une personne seule à seule en privé, avant de réunir et de porter ses accusations devant d’autres personnes.

Son message portait sur la même thématique que celle qui est exposée dans cette vidéo et nous croyons de notre devoir de publier ses écrits, tout en conservant l’anonymat de la personne en question. Plusieurs pourraient se retrouver dans ce qu’elle déclare et c’est ici une nouvelle occasion de leur répondre car nous n’ignorons pas les frictions spirituelles que de telles prises de positions peuvent engendrer, tant de leurs côtés, que du notre.

Cette personne nous a écrit la chose suivante :

« Je viens de me désinscrire du site RENCONTRER DIEU car les propos tenus dans toutes les rubriques CULPABILISENT les chrétiens qui ne sont plus sous la loi mais sous la GRACE
je pourrais, ici, écrire grand nombre de versets bibliques qui disent que le chrétien n’est plus sous la loi mais sous la grâce mais ce serait trop long.
Quoi qu’il en soit, depuis plusieurs semaines, je suis VERITABLEMENT TRES TROUBLEE par les propos de votre site et j’ai dû jeûner et prier pour que le Seigneur vienne à mon secours et me rendre la paix de sa grâce. Je viens de lire dans GALATES 5/10
Le Seigneur m’a dit :”mais celui qui vous trouble, quel qu’il soit, en portera la peine.” Faites attention à vos propos culpabilisateurs qui peuvent ébranler les âmes faibles et sensibles qui pourraient être “déchues de la grâce” Galates 5/4. Recevez mes salutations. »

Un tel message, vous en conviendrez, a de quoi remettre en question tout homme qui cherche non à troubler et à faire le mal, mais à suivre les voies droites du Seigneur. Il n’est pas question ici de régler nos comptes avec qui que ce soit mais l’analyse du reproche fait par cette personne et la réponse que nous y apportons vaut certainement la peine qu’on s’y attarde. Avec Job nous voulons aussi dire :

« Je veux parler au Tout-Puissant, Je veux plaider ma cause devant Dieu; (…) Ecoutez, je vous prie, ma défense, Et soyez attentifs à la réplique de mes lèvres (…) devant Lui, je défendrai ma conduite. Cela même peut servir à mon salut, Car un impie n’ose paraître en sa présence. Ecoutez, écoutez mes paroles, Prêtez l’oreille à ce que je vais dire. Me voici prêt à plaider ma cause; Je sais que j’ai raison. » (Job 13:3-17)

Il semblerait que le type de réaction que certains articles du site web ont suscité chez l’auteure du mail reçu plus haut, soit un des fruits mauvais et visible de la pernicieuse doctrine de l’abolition de la Loi puisque, l’argumentaire classique défendu par cette personne apparaissant nettement dans ses écrits, consiste à dire que nous ne sommes plus sous LA LOI mais sous LA GRÂCE, ce qui pour elle comme pour beaucoup, signifie l’abolition de la loi de Dieu par Jésus et son remplacement par la grâce, ainsi que l’enseigne cette large partie du christianisme à laquelle cette personne appartient.

Nous assistons ici à une division certes dommageable, mais qui demeure biblique : suivre la Loi de Dieu et s’y opposer sont 2 chemins totalement différents.

Il faut être clair : cette doctrine d’une grâce sans loi, d’une foi sans commandements, plonge les croyants les plus faibles et fragiles dans un océan d’illusions et de paraisse spirituelle et les figent dans une terrible incapacité à se remettre en question puisque, la Loi de Dieu ne pouvant plus agir sur eux, ne pouvant plus les convaincre de péché, de justice et de jugement, la repentance disparaît alors et ainsi, ils s’abritent alors dans une grâce déraisonnable et réfractaire à toute tentative de correction et de réprimande.

Comme le dit très bien Paul : détournant l’oreille de la vérité et de la loi de Dieu, ces personnes ne supportent plus la saine doctrine.

Comprenons bien qu’en Yéshoua, la Loi de Dieu ne nous condamne plus mais nous montre le chemin à suivre et la volonté de Celui qui est le Maître de l’Univers. Abolir la Loi, c’est abolir le chemin, barrer la route qui mène à la sanctification, placer un obstacle devant les aveugles de ce siècle et s’attirer par conséquent la malédiction.

Il n’est pas étonnant de voir tant de scandales et de dérèglements dans l’Eglise officielle : c’est ici le fruit de cette doctrine millénaire antinomique qui transforme la grâce de Dieu en dissolution, causant une profonde division parmi les croyants.

C’est d’ailleurs certainement en partie pour cela que, faisant fit de la loi de Dieu nous enseignant à ne jamais accuser un frère devant plusieurs autres membres de l’Assemblée sans l’avoir préalablement averti en privé, cette personne s’est sentie libre de transgresser la Loi de Dieu pour nous charger d’un blâme devant plusieurs.

Nous ne pouvons malheureusement que comprendre le trouble de cette personne puisque sur ce site, les articles consacrés aux preuves irréfutables de l’immense erreur d’interprétation qui consiste à faire de Jésus et de Paul des « abolitionnistes » de la loi divine, sont innombrables et face aux dégâts visibles de cette doctrine qui retranche les commandements de Dieu pour ne garder qu’une grâce abstraite et dépouillée de son sens véritable, cette personne ne peut être que troublée devant la montagne d’articles qui réfutent sa compréhension des Écritures et de ses “mentors spirituels” puisque nous prêchons non pas une grâce de Dieu qui enseigne l’abolition de la Loi mais une grâce de Dieu qui « nous enseigne à renoncer à l’impiété » (Tite 2.12).

Voici, pour finir, ce que nous avons répondu à cette personne, dans une vive conviction :

« Il semblerait que vous faites erreur : “toutes les rubriques” de ce site ne sont pas constituées d’articles qui sont de l’ordre de la réprimande ou du rétablissement de la juste saine doctrine telle qu’enseignée par le Messie et ses disciples.

Il y a aussi des rubriques constituées uniquement des glorieux témoignages de personnes visitées et transformées par l’Esprit vivant de notre Messie Yéshoua, des rubriques qui sont de l’ordre de l’édification pour les assemblées, des rubriques consacrées à la science, à l’archéologie, à l’apologétique chrétienne, etc. Je pense qu’il est important d’apprendre à écouter afin de ne pas juger selon les apparences, et d’éviter ainsi de colporter le mal en généralisant votre mauvaise expérience avec le site web qui, selon de nombreux autres témoignages, portent de bons fruits.

Maintenant, je crois qu’il est important d’apprendre à discerner ce qui est de l’ordre de la réprimande du Seigneur qui reprend et châtie ceux qu’Il ‘aime, et ce qui est de l’ordre de l’accusation provenant du malin. Sans ce discernement et en dépit de tous vos jeûnes, vous risquez de commettre l’erreur qui consiste à faire passer la réprimande du Seigneur pour l’accusation du malin. Si le jeûne apaise, nettoie le corps et clarifie même l’esprit d’un athée comme de nombreux témoignages de spécialistes du jeûne le démontrent, le jeûne n’est pas encore le meilleur outil pour affiner son discernement.

Par exemple, comment expliquez-vous que beaucoup de croyants nés de nouveau, baptisés du Saint-Esprit, rapportent au contraire un témoignage absolument contraire au votre, et témoignent au contraire que leur relation avec Dieu s’est renforcée après être sortis du trouble de certaines fausses doctrines qui enseignent l’abolition des lois de Dieu (ce qui heurte le bon sens, d’où le trouble qui s’empare temporairement des chercheurs de vérité encore liés par la fausse doctrine abolitionniste) ? Comment expliquer le témoignage de plusieurs qui affirment avoir reçu via le site de belles bénédictions, sans parler des personnes qui ne font qu’encourager les multiples études qui permettent d’approcher la saine doctrine avec la pensée juive hébraïque des auteurs des saintes lettres de Dieu, et non pas avec la pensée gréco-romaine qui comprend et interprète parfois si mal les textes de l’Alliance Renouvelée qui, comme le disent des théologiens tels que le juif David H. Stern, ne peuvent être compris sans une bonne approche et connaissance de l’Ancien Testament dans la pensée et la culture juive ?

Et comment expliquez-vous les autres frères et sœurs qui ont jeûné et prié et qui ont pourtant reçu tout l’inverse de vos propos au sujet du site web et des articles qui y sont présentés ?

Notre appel est de prêcher l’Evangile ainsi que la Saine Doctrine, sans compromis, et il est donc normal que l’Esprit de Dieu travaille et puisse déranger ceux et celles qui sont dans l’erreur, mais ce n’est pas une tare d’être dans l’erreur tant que nous restons attentifs à la réprimande de l’Eternel et à Son conseil qui débouchent toujours sur un fruit paisible de justice, pour celui qui sait écouter [se remettre en question et qui accepte la correction du Tout Puissant.]

[Assurément, et plus que jamais, cette parole du prophète Esaïe (mentionnée dans la vidéo) est d’une redoutable actualité :

« Car c’est un peuple rebelle, Ce sont des enfants menteurs, Des enfants qui ne veulent point écouter la loi de l’Eternel, Qui disent aux voyants : Ne voyez pas ! Et aux prophètes : Ne nous prophétisez pas des vérités, Dites-nous des choses flatteuses, Prophétisez des chimères ! Détournez-vous du chemin, Ecartez-vous du sentier, Eloignez de notre présence le Saint d’Israël ! » (Ésaïe 30:9-11)

Tant que nous reconnaissons nos erreurs avec humilité, Sa faveur et Sa bénédiction reposeront sur nous et, comme le dirait Paul Washer en commentant la parabole du fils prodigue qui revient vers son père : notre vie est un chemin de repentance et chaque jour que Dieu fait, l’Eternel nous permet de grandir dans Ses voies et cela se traduit par de nouvelles découvertes et un affinement de notre perception de la réalité qui nous entoure, mais aussi par la découverte d’erreurs que l’on a pu commettre à cause d’enseignements erronés. Mais Dieu qui est bon est fidèle, en Son temps, nous le révèle, augmente Sa lumière et nous éprouve : suivrons-nous la vérité ou voulons-nous suivre le confort religieux que certaines fausses doctrines pernicieuses ont installé dans la vie de bien des croyants, des doctrines pernicieuses abolissant par exemple la Loi immuable de Dieu, transformant la grâce de Dieu en dissolution comme le disent les épîtres.

Vous pourrez certes écrire un grand nombre de versets parlant de la grâce et de la Loi avec une approche erronée et je pourrais publier autant de réponses et d’explications de chacun des versets que vous proposerez, comme nous le faisons déjà sur le site web, en nous appuyant non seulement sur l’expérience personnelle avec le Seigneur, mais avec la confirmation et l’explication des érudits en la matière. C’est bien ce que nous faisons sur ce site et beaucoup sont bénis bien que d’autres grinces des dents.

Attention à ne pas rejeter la Loi de Dieu, si précieuse pour grandir dans la sanctification véritable. Attention de ne pas non plus vous appuyer sur une grâce mal comprise car jamais le chrétien n’est invité à ne pas observer la Loi de Dieu, le Messie enseigne spécifiquement l’inverse de nombreuses fois, notamment en Matthieu 5:17-19. Il y a une façon convenable et bonne d’observer la Loi et sans légalisme, en marchant dans la grâce immense de Dieu. Tout est une question d’obéissance et de confiance dans la bonté de Dieu.

Enfin, songez à cela : les prophètes tels que Jérémie ou Amos ont beaucoup troublés et remués le peuple de Dieu en leur temps et croyez-le, ils n’en ont pas porté la peine. Le trouble mauvais dont parle l’Ecriture ne vient pas de celui qui prêche la saine doctrine et qui, comme le dit le prophète, annonce au peuple de Dieu ses dérives et ses péchés ainsi qu’il est dit :

« annonce à mon peuple ses iniquités » (Esaïe 58.1)

Le trouble mauvais vient de celui qui s’oppose à la Torah de Dieu, tant dans sa lettre que dans son Esprit.

Il est donc normal d’être troublé lorsque l’Eternel décide, dans Sa bonté, de nous révéler certaines graves erreurs doctrinales répandues au cours de ces 2000 dernières années : c’est un trouble bénéfique. Nous sommes au temps du rétablissement de toute chose (Actes 3:21) et Dieu lève le voile sur bien des erreurs qu’Il désire maintenant exposer à la lumière afin de préparer la venue très prochaine du Messie. Comme bien d’autres frères et sœurs, nous avons reçu l’appel de Dieu de parler de ces choses, [non de la part des hommes, ni par un homme, mais par Le Messie Yéshoua et Dieu le Père, qui l’a ressuscité des morts]. Il est vrai, ce n’est pas toujours facile à annoncer, tant pour celui qui parle, que pour celui qui écoute mais jamais nous ne renierons l’appel de Dieu.

Pendant près de 2000 ans, il n’y avait pas d’internet, pas d’accès à la sagesse d’Israël mais en cette fin des temps, Dieu permet aux amoureux de la vérité de renouer avec la pure doctrine du Dieu d’Israël et du Messie Yéshoua. Pour faire le pont entre l’enseignement des sages d’Israël, des rabbins et l’enseignement de la Nouvelle Alliance, Dieu lève des hommes et des femmes : nous sommes heureux d’en faire partie, bien que nous n’ayons aucun mérite : seul Sa bonté le permet.

Que Dieu vous bénisse et vous permette d’affiner encore et encore votre discernement et de vous éloigner du colportage et de tout ce qui consiste à former “une mauvaise réputation” à son prochain, surtout s’il fait profession de servir Dieu, car pour le coup, quiconque agit de la sorte, en portera effectivement la peine. ».

Avec Paul nous voulons dire : « Pour ma part, peu m’importe le jugement que vous, ou une instance humaine, pouvez porter sur moi. D’ailleurs, je ne me juge pas non plus moi-même. Car, bien que je n’aie rien à me reprocher, ce n’est pas cela qui fait de moi un juste. Celui qui me juge, c’est le Seigneur. Ne jugez donc pas avant le temps. Attendez que le Seigneur revienne. Il mettra en lumière tout ce qui est caché dans les ténèbres et il dévoilera les intentions véritables qui animent les cœurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui revient. » (1 Corinthiens 4:4-5)

Chers lecteurs et visiteurs de ce site web, à vous de juger pour vous-même de ce qui est dit ici et dans cette vidéo, et quelque soit votre conclusion, que le Roi des rois garde et bénisse votre vie et qu’Il nous aide à achever la course, d’un même cœur, dans la joie, la paix et la vérité, sans garder rancune envers personne mais, comme le dit l’Ecriture, « S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. » (Romains 12:18), sans pour autant se compromettre avec la Vérité. Un chemin resserré, oui. Mais celui-ci mène à la Gloire éternelle. Amen vé amen.

Laissez un commentaire pour nous partager votre ressenti et votre expérience !

Info Nouveau Projet Majeur :

Si vous voulez allez plus loin dans les études, et découvrir plus en profondeur les enseignements de la Torah du Maître du Monde à la lumière des enseignements du Messie Yéshoua et des sages d’Israël, nous vous invitons à découvrir un nouveau projet majeur : 

La WebYeshiva LeRetourAuxRacines (Yeshiva = centre d’étude de la Torah écrite et orale) : Une WebYeshiva pour les nations

Note importante relative au contenu des articles du site web : Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète de l’article, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

En dehors des citations et autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes et/ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessaloniciens 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre liberté en Yéshoua pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine. En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages : « Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme.[…] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot). Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !I

ntervenants dans la vidéo : Les Pasteurs, enseignants et évangélistes Paul Washer, Tim Conway, David Wilkerson, Raymond Bourgier ainsi que les Rabbins Haïm Dynovisz, Ron Chaya, David Touitou.

Restez informés !
Articles, études, vidéos inédites : Recevez les dernières nouveautés du site web en rejoignant près de 7000 abonnés :
Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici
En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande avec d’éventuelles offres de services éthiques, bibliques et personnalisées qui pourraient en découler, si je le souhaite.

Réseaux sociaux :

Les 3 articles/vidéos les plus vus :

Pour aller plus loin :

paracha
paracha
paracha

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

14 Commentaires

  1. ducobu

    Au sujet de” Simon le magicien”: www latrompette.fr. Aller sur “littérature”, ouvrir en pdf “les anglo-saxons selon la prophétie”
    page 189.

    Réponse
  2. PLANCKEEL

    J’ ai eu la même réaction quand j’ai parlé de la Loi à des chrétiens , il m’ont effectivement répondu que dans l’épître aux Galates la Loi est bien abolit! Ce qu’il faut comprendre de cette lettre aux Galates, c’est que certains infiltrés dans l’assemblée apportaient une fausse doctrine : il faut mettre en pratique les oeuvres de la Loi, pour être sauvé! de ce fait le salut en Yeschoua était inutile, puisque sans Yeschoua la malédiction de la Loi s’applique! c’est pour cela que l’apôtre leur dit: Vous observez les jours, les mois, les années! Je crains d’avoir inutilement travaillé pour vous.
    Pour mettre en pratique la Loi il faut d’abord se repentir, accepter Yeschoua comme Sauveur pour être justifié par Lui par son sacrifice et ensuite mettre en pratique peu à peu les commandements qui permettent de marcher dans la sanctification sans laquelle nul ne verra le Seigneur. A partir de ce moment avec Yeschoua on peut comprendre ce qu’Il a dit: Mon joug et facile et mon fardeau léger.

    Réponse
  3. moché

    Si on supprime la loi la grâce n’existe pas
    comment peut on savoir est ce c’est la grâce sans la loi
    JESUS a dit je ne suis pas venu pour abolir la loi mais pour l’accomplir
    la loi et la grâce vont ensemble

    Réponse
  4. Smondack

    Un peu mal à l’aise par les propos d’opposition dans cette vidéo surtout avec Verset biblique pour soutien.
    Continuons le chemin qu’Ashem a mis devant nous.
    Ne jugeons ni en bien ni en mal.
    Ne jugeons pas ceux qui ne sont ou ne sont pas encore sur la voie du retour a la GRÂCE de la loi.
    Oui je dis bien Grâce.
    Je remercie Hashem pour le pardon, la patience et surtout l’amour qu’il déploie afin que je puisse grandir et cheminer avec lui, par Sa Grâce dans ses lois afin de changer mon cœur.
    Oui je suis effectivement sous la Grâce, gardons intact ce cadeau merveilleux.
    De Yeshoua sans en faire une parole de doctrine qui oppose.
    Oui je suis sous la Grâce j’aime le répéter ….
    Les lois de l’Eternel sont parfaites, parfaites merveilleuses et je m’emerveille de leur perfection de leur sagesse.
    Certes notre Yeshoua les a accompli, mais je n’ai pas envie de me contenter de regarder de loin, mais Je veux y entrer et être un disciple
    C’est un grand honneur de pouvoir participer à ce plan Eternel
    Je ne puis décider, je ne peux convaincre les autres, mais si je peux donner envie à quelqu’un de suivre également, alors on pourra se réjouir ensemble et la Joie de l’Eternel sera parfaite.
    Pour l’amour et le respect que j’ai pour toi Thomas, sois vigilant, ne réponds d’aucune manière à toute discussion qui oppose.
    Cette vidéo même si elle est pleine de vérité, pardon… n’a pas été constructive pour moi.
    Prions les uns pour les autres.
    Merci pour ton zèle.
    Bon Roch HaShana.

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom ma soeur, merci pour ce commentaire qui va me permettre une fois encore de préciser ma pensée car le malaise dont tu parles, je pense qu’il pourrait trouver quelques explications dans ce qui sera écrit ici.

      Avant tout, au vue de tes écrits, il va de soit ma soeur que ce type de vidéo ne nous est pas destiné puisque grâce à Dieu, nous avons bien compris que les notions de grâce et de loi de Dieu ne s’opposent pas mais au contraire se conjuguent avec beauté et merveille. Nous cheminons vers Dieu, de notre mieux, découvrons de jour en jour les profondeurs ineffables de sa loi et nous avons compris ce que signifie : “Ses commandements ne sont pas pénibles” (1 Jean 5.3). Seul notre chair et notre manque de vigilance, l’attrait des plaisirs de ce monde peut nous rendre la tâche difficile mais en s’attachant à ce que dit Dieu, nous sommes plus que vainqueurs, malgré nos chutes et nos faiblesses car si le juste tombe 7 fois, il se relève (proverbes 24.16)

      Cependant, et c’est une partie de mon appel : il est essentiel “d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs” (Tite 1.9), et des contradicteurs qui s’opposent aux propos durs mais véritables de cette vidéo, il y en a un paquet qui n’hésitent pas ouvertement et librement à enseigner contre la loi de Dieu en méprisant la richesse de l’héritage du peuple juif et la loi que Dieu, dans un spectacle inouïe de feu, de flamme et de sonneries retentissantes, à donner à son peuple sur le mont Sinaï, car c’est de cette loi non abolie, parfaite et éternelle qu’il a été dit en un autre endroit : “Tu descendis sur la montagne de Sinaï, tu leur parlas du haut des cieux, et tu leur donnas des ordonnances justes, des lois de vérité, des préceptes et des commandements excellents.” (Néhémie 9.13)

      Tous ces opposants à la loi de Dieu donnée à Moshé (Moïse) trouveront ici du répondant et surtout, ceux qui sont dans leur girons ont ici de quoi s’échapper de leur griffe tout en trouvant un argumentaire pour les aider dans leurs échanges. Evidemment, il ne s’agit pas de systématiquement répondre à tous ceux qui viennent s’opposer car bon nombres d’entre eux, par leur seule façon de s’exprimer ne mérite qu’un silence en guise de réponse… Mais à cause des dégâts de ses faux ouvriers trompeurs, il est bon de régulièrement remettre le couvert et répondre à leur folie. “Insiste en toute occasion” dit Paul. A quelques jours de Roch Hachana, l’occasion était donnée, et nous avons donc insisté.

      Je pense qu’il n’est que trop important de demander l’aide à Dieu pour que l’on reste équilibré car le vrai danger est toujours là : tomber dans un excès de loi (légalisme qui condamne tout le monde) ou dans un excès de grâce (laxisme qui empêche de reprendre les gens): des propos qui opposent, dans la bouche de Paul, de ses enfants dans la foi ou dans celle de Yéshoua, cela abondent et il ne serait ni saint, ni correct, ni honnête de les cacher et de les éviter.

      La Saine Doctrine inclue la rigueur de Dieu et sa sévérité et non que Sa bonté et Son amour. Cette vidéo n’est qu’un aperçu des dures paroles de l’Evangile que beaucoup, par complaisance, peur ou paraisse ne prêchent plus car trop frileux, trop soucieux de garder leur petite tranquilité ou trop lâche pour rentrer dans le vrai combat de la foi qui est certes rempli de grâce, de bonté et d’amour, mais qui est aussi composé de luttes, d’oppositions, de douleurs, de repentance et de réprimandes face à de « vains discoureurs auxquels il faut fermer la bouche » (Tite 1.11) dit Paul à Tite. « luttes au dehors, craintes au dedans. » dit Paul en 2 Cor 7.5. Mais, il y a une chose qui triomphe du monde et du Satan, c’est notre foi et lorsque l’on est outragé pour le nom du Messie, l’Esprit de Dieu, l’Esprit de gloire repose sur nous dit l’Ecriture.

      Lorsque Yéshoua (Jésus) dira “Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse.” (Matthieu 12.30), il est en train d’opposer et ce n’est pas chose mauvaise car il faut faire le ménage et un certain tri : “Otez le méchant du milieu de vous.” (1 Cor 5.13) ainsi que l’enseigne Paul et la Torah. “Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée” dira encore notre Messie qui, en parlant de l’épée, parlera de la saine division que produit la doctrine de Dieu. La bonté, la compassion, la grâce OUI mais pas en oubliant la rigueur et la sévérité de Dieu contre le laxisme et les rebelles, au risque de tomber dans un déséquilibre et un extrême qui tôt ou tard portera un grave préjudice à plusieurs. “Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu” (Romains 11.22) dira Paul.

      Et que dire des prophètes de la Bible qui s’opposaient avec force et réprimande aux péchés du peuple de Dieu et qui en ont parfois payé de leur vie par fidélité à Dieu en défendant la vérité par toutes sortes de dures réprimandes qu’ils convenait de lancer à un peuple devenu rebelle à la loi de Son Dieu.

      Et encore ma soeur, réjouissons nous, car ici, nous n’avons probablement pas tous encore “résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché.” (Hébreux 12.4)

      Comprenons donc bien : ce type de vidéo n’est pas destinée à ceux qui, par la bonté ineffable de Dieu, ont déjà compris que la loi n’est pas aboli et qui s’efforcent de cheminer aux côté de Dieu, allant de merveilles en merveilles, découvrant les richesses et les secrets enfouis de la Torah d’Israël en Yéshoua… Non, ce type de vidéo est là pour secouer ceux qui s’opposent encore à la Torah, méprisent le peuple juif, ses sages et ses rabbins et entrainent avec eux les disciples dans leur égarements certains et malheureusement, ils sont nombreux. Il faut donc une réponse, encore et encore, oui.

      Ce type de vidéo permet aussi à certains de se recentrer sur des choses oubliées.
      Ce type de vidéo permet aussi bien des choses, comme ce type de discussion.

      A bientôt et merci encore pour ton message.
      Thomas.

      Réponse
  5. Michel Pilloni

    L’intervention du Rav sur l’ancien et nouveau testament me révèle que ce n’est pas les mots “ancien” et “nouveau” qui sont inadéquats mais bien TESTAMENT, après tout, comment quelqu’un qui ne meurt jamais ,appelé, à juste titre dans le Tanya Ein Sof (le sans fin) donc toujours vivant, laisserait-il un écrit à considérer après son décès ? La Torah est vivante tout comme le message des évangiles, à l’image d’Icha (Eve)sortie d’Ich (Adam) ne faisant qu’un, un seul message qui n’est que le code de conduite d’amour donné par Notre Créateur pour nous réunir et ne faire qu’un, car tiré de Lui nous retournons en Lui par l’intermédiaire de Yeshoua….

    Réponse
  6. ducobu

    A présent nous ne sommes plus sous la Loi, c’est à dire sous sa malédiction qui entraîne la mort, mais sous la Grâce par le Christ qui nous a sauvé de cette malédiction et nous promet la Vie Eternelle. Cela ne veut pas dire que la Loi a été abolie.

    Prenons l’exemple d’ un juge de Paix recevant une personne qui a enfreint les règles du code de la route. Après audition, ce juge lui dit: “C’est bon pour cette fois, je ne vous condamne pas mais à l’avenir, respectez la Loi, il en va de la sécurité de tous”.

    Donc, le code de conduite n’a pas été supprimé pour autant!

    Même si notre compréhension est limitée, engageons- nous personnellement au sujet de la Parole de Dieu, pas derrière des versets bibliques qui deviennent autant de coups assénés sur la tête du “rebelle”. Nous sommes tous chercheurs de Vérité, gardons l’Unité et l’Amour de Christ en nous.

    Réponse
  7. THOMAS Antoine

    Merci pour ce commentaire Thomas fait par le Saint-Esprit et qui reprend avec amour sans cité son nom. Amen !
    Élohim reprend celui qu’il aime et ceux qui se détournent de la loi leur prière même est une abomination dit les proverbes.
    il est dit dans apocalypse 1 : 6 ,9 je Yeshoua dit je hais les actions des Nicolaïtes ce sont ceux qui se détournent de la loi d ‘ Élohim et les calomnies de ceux qui se disent juif et ne le sont pas ils sont la synagogue de Satan. Mes amis ne vous détournez jamais du Seul vrai Élohim le père et son Fils Yeshoua. La loi et la racine et la fleur en est l’Évangile Éternel.
    Bon Sabbat dans La joie D’Élohim et de son Fils Yeshoua.

    Antoine

    Réponse
    • ducobu

      Extrait de “Les Anglo-Saxons selon la prophétie” – “La Trompette”:
      Simon le magicien de Samarie, du temps des Apôtres, le chef de la religion babylonienne à mystères, dont le titre était celui de Pater, ce qui signifie Papa, s’appropria le nom de CHRIST et adopta le principe chrétien de la Grâce, qu’il changea en LICENCE de désobéir, de supprimer la LOI DE DIEU (Jude4), et commença la religion sous le nom de “Christianisme”. Le monde va être stupéfait quand il s’apercevra que cette religion n’est pas, et n’a jamais été la continuation de l’EGLISE DE DIEU fondée par Jésus-Christ et ses Apôtres.

      Réponse
      • RencontrerDieu.com

        Shalom, quelles sont les sources et les références au sujet de ce qui est dit sur Simon le magicien de Samarie ?

        Réponse
  8. Sylvie

    Je crois et affirme qu’il n’y a rien de plus beau que la loi de DIEU elle nous a fait comprendre combien nous avions besoin de nouvelle règle de vie quand nous avons rencontré JESUS ce n’était pas facile de changer de manière de vivre et de penser mais par notre engagement DIEU nous a bénis et aider à nous libérer de touts ce qui était une transgression devant lui
    Encore aujourd’hui nous n’oublions pas ces lois ,oui il y a la grâce mais les commandements de DIEU sont comme un CSE de la route si tu les transgresses il y auras des conséquences ,mais là on parle dû SALUTS
    Nous nous avons choisis d’obéir à la parole de DIEU que cela nous plaise ou non et nous en tirons une vie meilleure et béni
    Bonne journée à tous DIEU vous bénisse

    Réponse
  9. Yannick LOEMBE

    Woaouh! Un message simple, claire et porteur de vie pour quiconque le reçoit et le met en pratique. Les écailles tombent de mes yeux!!! Quel assurance ai-je retrouver à propos! Ne nous y trompons pas en ne se moque pas d’Hashem, ce qu’un homme aura semer il le moissonnera; soit l’obéissance pour récolter la vie ou soit l’endurcissement pour récolter le jugement….

    Réponse
  10. Deogratias

    Merci Thomas pour cet enseignement!

    «…nous prêchons non pas une grâce de Dieu qui enseigne l’abolition de la Loi mais une grâce de Dieu qui « nous enseigne à renoncer à l’impiété » (Tite 2.12).»

    Que l’Eternel aide Ses serviteurs à sonner du chofar (Tompette) chaque fois qu’Il le leur demande. Car Il a dit à Ezéchiel (et à tous ceux qu’Il appelle aujoud’hui):
    « 18 Quand je dirai au méchant: Tu mourras! si tu ne l`avertis pas, si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa mauvaise voie et pour lui sauver la vie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang.
    19 Mais si tu avertis le méchant, et qu`il ne se détourne pas de sa méchanceté et de sa mauvaise voie, il mourra dans son iniquité, et toi, tu sauveras ton âme.
    20 Si un juste se détourne de sa justice et fait ce qui est mal, je mettrai un piège devant lui, et il mourra; parce que tu ne l`as pas averti, il mourra dans son péché, on ne parlera plus de la justice qu`il a pratiquée, et je te redemanderai son sang.
    21 Mais si tu avertis le juste de ne pas pécher, et qu`il ne pèche pas, il vivra, parce qu`il s`est laissé avertir, et toi, tu sauveras ton âme. » (Ezéchiel 3:18-21)

    Réponse
  11. Mehdi

    Le Père reprend et châtie tous ceux qu’il aime, à nous donc d’accepter la réprimande et d’avoir des oreilles pour entendre et un cœur pour comprendre. Ne refusons pas l’amour d’HaShem et celui de son Messie, l’amour de Dieu c’est le seul amour qui est véritable dans ce monde, celui du monde flatte la chair mais ne transforme pas les cœurs.

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This