Guerres mondiales, crises, etc. : Comprendre la notion de punition divine selon la Bible (Torah)

par | Mar 4, 2022 | 2 commentaires

Puisque les guerres et les bruits de guerres s’intensifient, voici une vidéo qui aborde succinctement la notion de punition divine.

Ce thème a mauvaise presse, car beaucoup n’osent plus ou ne veulent plus entendre parler de certaines réalités bibliques fondamentales inhérentes à la saine doctrine telles que la colère de Dieu, le péché, la punition divine et le jugement à venir.

Il est pourtant essentiel et même indispensable d’en parler.

Toutefois, il est vrai que les notions de “colère divine” et de “punition divine” sont souvent très mal comprises et perçues d’une manière infantile, en déphasage complet avec leur signification profonde.

C’est peut-être pourquoi le message passe difficilement. De plus, d’autres versets semblent parfois rentrer en contradiction avec cette image d’un Dieu vengeur qui se mettrait en colère et punirait la planète tout entière !

Il ne faudrait cependant pas éluder que le manque de repentance de la part de l’humanité en générale, est directement à l’origine de graves prophéties bibliques telles que celle-ci : « Car voici, l’Éternel sort de sa demeure, Pour punir les crimes des habitants de la terre; Et la terre mettra le sang à nu, Elle ne couvrira plus les meurtres. » (Esaïe 26:21)

Il nous faut donc comprendre un peu plus en profondeur ce que signifie la punition divine.

Cette compréhension nous aidera à faire le seul travail véritablement efficace pour repousser le mal qui plane sur nos têtes.

C’est ce que je te propose dans cette vidéo volontairement très courte.

Ce n’est qu’une ébauche, l’objectif est d’aborder le sujet et avec l’aide de Dieu, nous y reviendrons peut-être de manière plus approfondie dans une autre vidéo d’étude consacrée.

Mais au vu de l’actualité, je pense que cette vidéo sera utile pour nous remémorer quelques fondamentaux.

J’espère que cette réflexion spirituelle t’apportera.

À très bientôt, je souhaite le meilleur à chacun de la part de l’Éternel.

Thomas.

Réagissez à cet article en laissant un commentaire (en bas de la page).

Si vous souhaitez aller plus loin, découvrez ce module d’étude vidéos :

Réagissez à cet article en laissant un commentaire !

Note importante relative aux articles et vidéos faisant intervenir à la fois des juifs, des rabbins, des chrétiens et des pasteurs :

Plusieurs sont étonnés et parfois même choqués de voir côte à côte, dans une même vidéo des rabbins et des pasteurs n'ayant pas toujours les mêmes convictions religieuses.

Il convient alors de préciser qu'en dehors des citations ou autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessalonicien 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre « liberté en Yéshoua » (Galates 2:4) pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine.

En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages :

« Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme […] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot).

Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

Pour de plus amples informations, voir la déclaration de foi

Note sur les commentaires : les commentaires ne sont publiés que s'ils sont conformes à La Politique De Modération du site : Lire la politique de modération

Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète des contenus de ce site web, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

 

2 Commentaires

  1. Deogratias

    Merci Thomas pour cet enseignement sur un thème difficile de punition divine. Tu dis clairement que Dieu a créé le mal, mais ne fait le mal. Une nuance de taille!

    A la question «D.ieu a-t-Il créé le mal? …. Si D.ieu est bon, comment a-t-Il pu créer le mal ? » Aron Moss du site fr.chabad.com répond comme suit:
    Tel est le paradoxe : le bien existe parce que D.ieu l’a désiré ; le mal existe parce que D.ieu ne le veut pas.

    Si un être humain désire quelque chose, mais ne fait rien de concret à ce sujet, il ne se passe rien. Si vous voulez une part de gâteau, celle-ci ne va pas se matérialiser à moins que quelqu’un ne prépare un gâteau.

    Mais lorsque vous êtes un Être Divin, vos désirs créent la réalité. Chez D.ieu, le fait de vouloir quelque chose le fait exister. Après tout, Il est omnipotent ; s’Il veut cette chose, qu’est-ce qui pourrait l’empêcher d’exister ? Il voulut un monde, et le monde fut. Il voulut le bien, et le bien fut.
    Le même principe s’applique au fait de ne pas vouloir quelque chose : cela lui donne aussi une réalité. Si D.ieu décide qu’Il ne veut pas quelque chose, cette décision même porte cette chose à l’existence. L’omnipotence de D.ieu signifie que même son non-désir crée. Le mal est ce que D.ieu ne veut pas. Donc il existe.

    Cependant, le mal n’existe pas de la même manière que le bien existe. D.ieu désire le bien, ainsi son existence est vraie et éternelle. Le mal, en revanche, est négatif – c’est quelque chose que D.ieu ne veut pas – et donc son existence est faible et transitoire. Le mal n’est rien d’autre qu’une non-entité indésirable, un chemin à ne pas prendre. En commettant des actes mauvais, nous attribuons au mal plus d’importance qu’il n’en mérite. Nos mauvais choix confèrent au mal une existence plus réelle qu’elle ne l’est véritablement.

    En définitive, le mal ne peut pas vaincre. Ce n’est qu’un spectre inutile, une illusion temporaire, une façade ténue. Avec le temps, le mal se dissipe, aussi menaçant qu’il ait pu paraître. Les empires malfaisants s’écroulent, les idées corrompues sont dénoncées et le bien finit par briller avec éclat. C’était là le souhait originel de D.ieu, mais c’est à nous qu’Il a confié la tâche de mener ceci à bien.
    La seule manière de bannir le spectre du mal est d’allumer la lumière du bien.
    =Fin de citation=

    Et comme le dit Jean-Marc Thoboi, c’est un des points forts de l’athéisme moderne: Si Dieu est Dieu, pourquoi permet-Il le mal. Comment un Dieu juste, un Dieu bon, un Dieu d’amour peut-Il permette le mal?
    Pourquoi le mal?

    Jean-Marc Thobois répond: Parce qu’il ya un tentateur, un méchant qui provoque le mal et tout ce qui en découle.

    D’où vient ce mauvais, ce méchant? Qui est-il?

    Il poursuit en disant que c’est Satan qui s’est corrompu par sa propre beauté. Il s’est révolté contre Dieu. Et cette révolte est en soi l’origine de tout mal et de toute le souffrance. (Ézéchiel 28:11-19)
    La révolte contre Dieu entraine toujours le mal.
    Satan est entré le domaine du mal comme dans un pays inexploré, comme lorsque les explorateurs découvraient une région vierge.
    Satan est devenu d’une certaine manière un dieu, le dieu du mal. Forcément ça a impliqué que satan soit EXACTEMENT LE CONTRAIRE de Dieu. Dieu est saint, lui lucifer est le contraire. Dieu est juste, satan est injuste, ect…
    Satan est devenu ce dieu du mal qui pouvait ainsi échapper à l’autorité de Die et être son propre maître. Mais il demeure sous le contrôle de Dieu.

    Au travers de sa chair et de son sang Yéshoua participe à notre humanité. Ce faisant, Il est le Dernier Adam, le grand point du départ de re-création de Dieu. Il est à nouveau le champion de Dieu contre Satan:
    «14Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, Yéshoua y a également participé Lui-même, afin que, par la mort, IL ANÉANTÎT CELUI QUI A LA PUISSANCE DE LA MORT, C’EST-À-DIRE LE DIABLE, 15 et qu’il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude. » (Hébreux 2:14-15)
    =Fin de citation/paraphrase=

    Réponse
  2. Ditoma maludi

    J’ai besoin des enseignements sur le signes des temps.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos messages privés par e-mails :
→ Pensées de Torah sur la Paracha de la semaine, les Prophètes, les hagiographes, l'Alliance Renouvelée (Nouveu Testament)
→ Enseignements et messages d'exhortations (conseils, éthique divine, etc.)
→ Réflexions et analyses spirituelles de l’actualité
Vos informations resteront privées et la désinscription peut se faire à tout moment. Vous pouvez consulter notre politique de vie privée en cliquant ici

Etude de la Paracha de la semaine :

Expérimenter la véritable bénédiction de Dieu avec Le miracle de la shemitah – Paracha Behar (Lévitique 25.1 à 26.2)

PlayPause
Shadow
Slider

Dernière vidéo publiée :

Shadow
Slider

Dernière article écrit publié :

Shadow
Slider

Fête ou jeûne du moment (en cours ou à venir prochainement) :

Date de la fête de Chavouot (Pentecôte)

Entrée le Samedi 4 Juin 2022 à 22h53 (PARIS)
Sortie le Dimanche 5 Juin 2022 à 22h54

Pépite de vérité à la une actuellement :

protection dieu contre covid vaccin et complots

Pour aller plus loin, découvrez notre plateforme d’étude de la Torah :

Site web Le Retour aux racines : sortir de l'apostasie et découvre les racines juives hébraïques de la foi

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :
// fin nouveau code
78 Partages
Tweetez
Partagez78
Enregistrer