Une cause profonde d’Apostasie et de chute spirituelle : se sentir détesté par Dieu ? Un seul Médecin pour les guérir tous (Paracha Devarim)

par | Juil 21, 2021 | 0 commentaires

La Torah de l’Éternel a ceci de formidable : Son conseil demeure valable pour toutes les époques et, en révélant des mécanismes spirituels et psychologiques propre à chaque homme, elle parle et communique Sa sagesse à quiconque est capable d’écoute.

Le Sage Salomon fait parler la Torah en ces termes :

« Ecoutez : la Sagesse appelle, la raison élève la voix. Elle est postée sur les hauteurs, le long des routes, aux carrefours. Tout près des portes de la ville, là où l’on passe pour entrer, elle fait retentir sa voix :

« C’est à vous, humains, que je parle, c’est pour vous que ma voix se fait entendre, 5 à vous, stupides : apprenez donc à réfléchir ; et à vous, insensés : devenez des gens raisonnables ! Ecoutez-moi, car j’ai à dire des choses capitales, et ce sont des paroles justes qui franchiront mes lèvres. » (Proverbes 8 : 1-6)

Dans cette formidable Paracha Dévarim (Deutéronome 1:1 à 3:22), il y a un verset très particulier qui met en lumière un formidable problème inhérent à la nature humaine.

Le sujet traité met en lumière une vraie maladie morale dont il faut absolument parler : une grande multitude d’âmes est directement impactée.

Ce mal psychologique est un vrai poison : hommes, femmes, religieux, athée, etc. : tous sont concernés.

À cause de ce mal, certains croyants peuvent sombrer dans des tristesses excessives ou des dépressions.

Ces états de mal-être conduisent plusieurs à de sérieuses chutes spirituelles au point parfois de retourner dans leur ancienne « Égypte » et sombrer dans la plus complète Apostasie.

À cause de ce mal, d’autres ne veulent même pas s’approcher de Dieu et ne cherchent pas à le connaître : ils jugent impossible qu’un Dieu pur et parfait puisse s’intéresser à eux et les aimer avec passion.

Et surtout, ce mal morale “attriste” beaucoup notre Créateur tant il est antinomique avec Son infinie Bonté.

Nous verrons aussi et surtout quel est le conseil de Dieu pour traiter et guérir de cette maladie morale qui concerne beaucoup de monde.

Car c’est un principe connu : identifier un mal moral permet d’en guérir beaucoup plus facilement.

Grâce à ce type d’enseignement que nous révèle la Torah de Dieu, nous avons l’occasion de redécouvrir la beauté du message de l’Evangile, si essentiel pour trouver la paix de l’âme et guérir de certains maux que nous peinons parfois à identifier.

Que l’Éternel bénisse ceux qu’Il jugera bon de bénir au travers du message de cette vidéo.

Thomas.

La vidéo de cet article provient du module d’étude vidéo « Les Pépites de La Paracha ».

Si vous souhaitez aller plus loin et découvrir ce module, cliquez ici :

Note importante relative aux articles et vidéos faisant intervenir à la fois des juifs, des rabbins, des chrétiens et des pasteurs :

Plusieurs sont étonnés et parfois même choqués de voir côte à côte, dans une même vidéo des rabbins et des pasteurs n'ayant pas toujours les mêmes convictions religieuses.

Il convient alors de préciser qu'en dehors des citations ou autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessalonicien 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre « liberté en Yéshoua » (Galates 2:4) pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine.

En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages :

« Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme […] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot).

Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

Pour de plus amples informations, voir la déclaration de foi

Note sur les commentaires : les commentaires ne sont publiés que s'ils sont conformes à La Politique De Modération du site : Lire la politique de modération

Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète des contenus de ce site web, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez régulièrement nos messages privés par e-mails :
→ Podcast, vidéos, pensées du jour, analyses spirituelles de l’actu, réponses aux questions, etc.

→ Toutes les dernières nouveautés et articles phares du site : témoignages, enseignements, exhortations, etc.
Vos informations resteront privées et la désinscription peut se faire à tout moment. Vous pouvez consulter notre politique de vie privée en cliquant ici

Pépite de vérité à la une actuellement :

protection dieu contre covid vaccin et complots

Fête ou jeûne du moment (en cours ou à venir prochainement) : Fête de Roch Hashana

Date de la fête :
Entrée le Lundi 6 Septembre 2021 au soir à 21h09 (PARIS)
Sortie le Mardi 7 Septembre 2021 au soir à 21h07

Préparez-vous à la fête de Roch HaShana :

Shadow
Slider

Etude de la Paracha de la semaine :

La morsure salutaire du serpent : un outil céleste pour surmonter et sublimer les épreuves – Paracha Reeh (Vois) : Deutéronome 11:26 à 16:17

PlayPause
Shadow
Slider

Dernière étude vidéo publiée :

Shadow
Slider

Dernière étude texte publiée :

Slider

A découvrir actuellement :

Shadow
Slider
Shadow
Slider
Shadow
Slider
Shadow
Slider

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :
// fin nouveau code
0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer