Dernière mise à jour : 18 Mai 2022

Juste plainte ou mauvais murmure ? Transforme l’épreuve en réjouissance !

« Je répands ma plainte devant Lui, Je lui raconte ma détresse. Quand mon esprit est abattu au dedans de moi, Toi, tu connais mon sentier ». (Psaume 142)

Transforme epreuve rejouissance 640PX_CPDans la paracha Beaalotekha (Nombres 8 : 1 à 12 : 15), à la fin du chapitre 10 du livre des Nombres, nous lisons : « Ils partirent de la montagne de l’Eternel » d’où ils avaient reçu la Torah (Nombres 10:33). Quelques versets plus loin, au début du chapitre 11, c’est alors que commencent les murmures du peuple comme il est dit : « Le peuple murmura et cela déplut aux oreilles de l’Éternel. »

Les deux versets sont liés et proches l’un de l’autre pour nous apprendre que les murmures ne viennent que lorsque nous nous éloignons de la montagne de l’Eternel, du Har (montagne) Sinaï, c’est-à-dire, de la Torah : c’est alors que progressivement, nous commencerons à nous plaindre de notre vie avec HaShem (Dieu) et de la façon dont Il dirige notre vie, et ces plaintes peuvent aller jusqu’à nous faire regretter notre Egypte.

C’est bien là ce qu’avait compris Myriam (Marie) la soeur de Marthe, « qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. » (Luc 10 : 39).

En se tenant aux pieds du Maître et du Messie Yéshoua, elle était semblable à une femme se tenant au pied du Sinaï et recevant la Torah de Vie de la bouche même d’HaShem (Dieu).

C’est aussi pour cela que Yéshoua fit cette remarque lourde de sens: « Une seule chose est nécessaire. Myriam a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. » (Luc 10 : 42).

Se tenir aux pieds du Messie Yéshoua et entendre Sa Parole, c’est se tenir à nouveau aux pieds du Sinaï ! Mais celui qui s’en éloigne ou qui méprise les paroles de La Torah et du Messie d’Israël tombe dans le piège; et si, comme le dit le Maharal de Prague, « les paroles des sages d’autrefois sont un Sinaï qui peut valoir à celui qui les touche d’être percé de traits ou lapidé » (Exode 19 : 13), à combien de plus forte raison lorsqu’il s’agit des paroles du Sage des sages, notre Messie Yéshoua !

Certaines personnes, au sein de l’épreuve, écoutent les tromperies du Satan qui dans sa fourberie, tente de leur faire croire que leur douleur, leur plainte et leurs sanglots sont telles des murmures qui offensent davantage un Dieu qui les déteste, ajoutant ainsi au fardeau de leur épreuve, un poids de culpabilité digne de l’accusateur.

Cependant, je veux que tu saches une chose afin que tu sois fortifié(e) en ton être intérieur face aux diverses épreuves de la vie:

Malgré tes chutes et tes faiblesses, si Dieu permet à diverses épreuves physiques ou morales de t’assaillir, alors tes plaintes et tes sanglots sont légitimes, dès lors qu’ils ne sont pas dirigés contre Dieu et qu’ils ne se transforment pas en murmures.

L’erreur ultime à ne pas commettre serait d’attribuer de l’injustice à ce grand Dieu dont l’unique désir est de nous prodiguer le bien suprême et qui, pour cela, est parfois obligé de procéder à quelques opérations douloureuses pour extirper le mal qu’il y a en nous.

Sache que le murmure qui irrite l’Éternel provient d’une bouche ingrate qui se plaint de la façon dont Dieu dirige sa vie tout en regrettant son Egypte passée, mettant ainsi en oubli les merveilles de Dieu et Sa grande bonté.

Ainsi, mon frère, ma soeur, si tu n’es pas dans ce cas et que tu passes actuellement par le feu de l’épreuve ou si la prise de conscience de tes propres lacunes t’accable pour un peu de temps, ne laisse pas les mensonges du Satan te faire croire que tu murmures contre Dieu, qu’il n’est pas Bon ou que tu serais coupé(e) de son amour tandis que tu es en vérité en train de réagir de la manière la plus saine qui soit ainsi que le disent les Sages d’Israël :

« Car la chair du vivant sent la coupure du couteau, tandis que la chair morte ne la sent pas. N’ayant plus la vie, elle ne sent pas ce qui manque. Il en résulte que la reconnaissance de nos lacunes est le degré le plus élevé auquel nous puissions nous trouver.

Que nous ne les reconnaissions pas et que nous ne les sentions pas est dû à l’immensité du défaut de sagesse qui est en nous. » a dit le Maharal de Prague, un sage d’Israël.

Mais dans la souffrance et l’épreuve morale que tu vis et qui peut atteindre tout juste, ne fixe pas tes yeux sur le mal et tes frustrations sans te décharger de tous tes soucis sur ton sauveur.

C’est une chose précieuse et très appréciée dans le Ciel : dans ton lieu secret, épanche ton coeur devant Dieu, questionne ton Sauveur et ton Roi aimant, parle et confie-toi en Celui qui voit dans le secret, et Il te le rendra. C’est bien ainsi qu’agissait David Ha Melekh (Le Roi), cet homme selon le coeur de Dieu de qui nous avons tant à apprendre :

« Je répands ma plainte devant lui, Je lui raconte ma détresse. » (Psaume 142:3) et encore : « confiez-vous en lui, Répandez vos coeurs en sa présence ! Dieu est notre refuge » (Psaume 62:9)

Il est intéressant de regarder la définition courante d’une plainte : une plainte est un acte par lequel une victime d’une infraction prévient l’autorité compétente. La plainte est dite « contre X » lorsque l’on ne connaît pas l’auteur.

Ainsi, lorsqu’il y a infraction à ton bonheur et à ton épanouissement avec Dieu, toi aussi, préviens immédiatement l’autorité compétente, le Roi de toute chair, et si tu ne sais d’où vient le tourment, si tu en ignores la cause où si elle est extérieure à toi-même, alors dépose une plainte contre X et Celui devant qui rien n’est caché, te fera promptement justice, tôt ou tard.

Et même si c’est tardivement, qu’est-ce que la durée de la vie d’un homme, cette vapeur ? Mais en persévérant dans la foi tu sauveras ton âme et c’est une règle implacable émanant de la justice du Tout-Haut : plus grands sont les tourments et les souffrances qui accablent notre âme, plus grande et savoureuse sera la délivrance.

En agissant de la sorte, tu seras agréable au Dieu vivant à l’instar de David, et alors, ni le murmure, ni les accusations du diable ne t’atteindront, mais la majesté divine s’approchera de toi et te fortifiera comme il est dit par la bouche des prophètes du Dieu des armées :

« Crie vers moi, et je te répondrai, et je te déclarerai des choses grandes et cachées que tu ne connais pas. » (Jérémie 33 :3).

En attendant la réponse de Ce Prince de Gloire qui t’aime et qui te destine, après quelques souffrances, à une félicité éternelle, il est dit à celui qui passe par la souffrance :

« Il est bon d’attendre en silence Le secours de l’Eternel. » (Lamentation 3 :36).

Si tu savais combien Dieu te désire et combien Il aime entendre ton coeur se répandre devant Lui avec sincérité et vérité.

Si tu savais les bénédictions spirituelles qui atteignent l’homme qui régulièrement, répand son coeur devant Dieu, tu irais à l’instant même devant ce Roi de Gloire pour lui confier tous tes soucis et tu jubilerais de joie en voyant son regard chargé de bonté décidé à te donner de nouvelles forces pour t’introduire prochainement dans la félicité éternelle.

Oui cher lecteur, chère lectrice, toi qui lis ces lignes et qui peut-être passes par le feu de la souffrance et du tourment, toi qui ploies peut-être sous le poids du péché et des accusations du malin, ne te laisse pas défaire mais épanche ton cœur devant le Saint, et attends en silence le secours du Fort d’Israël, et bientôt, très bientôt, par les voies qui Lui sont propres, son Esprit dissipera tes ténèbres, Sa Face sera tournée vers toi et alors tu expérimenteras la consolation du Tout Puissant et Sa lumière éclairera tes yeux, ton cœur et toutes tes voies.

Lorsque tu es dans la fournaise de l’épreuve, médite bien ce que nos sages enseignent, cela fortifiera ton coeur et si l’Esprit du Très Haut te révèle quelques fautes commises alors ces quelques paroles te soutiendront:

Rabbi Eliezer ben Yaacov dit : « Tant qu’un homme vit dans la tranquillité, aucune de ses transgressions n’est pardonnée. Par les souffrances, il est désiré de Dieu : « car celui que Dieu aime, Il corrige, comme un père son fils désiré » (Proverbe 3 :12) »

« Sache et comprends que le châtiment divin a pour objectif le bien de l’homme. Dieu le punit avec deux desseins : le premier objectif de la punition est l’expiation de son péché et le pardon de sa faute, comme il est dit « vois mon affliction et mes difficultés et pardonne tous mes péchés » (Psaume 25 :18). Le châtiment permet aussi la guérison de son âme par les souffrances physiques et morales que Dieu lui envoie. « Guéris mon âme car j’ai fauté contre toi ». »

Lorsqu’un homme accepte le châtiment divin et améliore ses voies et ses actes, il doit se réjouir de ses souffrances en ce qu’elles lui font beaucoup de bien. Il doit donc remercier Dieu pour ses souffrances, comme il Le remercie pour ses autres réussites, ainsi qu’il est écrit : « Je lève la Coupe de la délivrance, et j’invoque le nom de Dieu » (Psaume 116 :13.) (Rabbi Yonah de Gérone).

C’est bien là ce que dit Yaacov (Jacques) : « Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, 3 sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. » (Jacques 1 : 2) et l’auteur de l’épître aux Hébreux : « Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils. » (Hébreux 12 : 8)

Et lorsque tu es éprouvé(e) alors que tu es repentant et fidèle, remercie le ciel et sache donc que, par quelques chemins mystérieux, L’Eternel est en train de te purifier et de te tester afin de savoir s’Il peut te faire monter en grade spirituel, et augmenter ton niveau d’emouna (foi) comme il est dit en Dvarim (Deutéronome) 8:2 : « Souviens-toi de tout le chemin que l’Eternel, ton Dieu, t’a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de t’humilier et de t’éprouver, pour savoir quelles étaient les dispositions de ton coeur et si tu garderais ou non ses commandements. »

Car « Dieu éprouve le juste » (Psaume 11 :5). Nos sages illustrent ce sujet d’une parabole : « Lorsque le propriétaire du lin sait que son lin est fort, il le bat pour le rendre tendre et bon » (Berechit rabva, Noa’h 32) (Rabbi Yonah de Gérone).

L’École du Dieu vivant n’est pas toujours aisée, le chemin est resserré mais n’oublions jamais les Paroles du Maître par excellence : « par votre persévérance vous sauverez vos âmes. » (Luc 21 : 19).

Mon frère, ma soeur, le frisson du ciel me parcourt lorsque je songe au fruit de vie que tu mangeras dans l’éternité, si tu appliques les conseils de ce partage lorsque l’épreuve et la douleur se présenteront à toi. Oui, il y a une demeure de gloire qui t’attend, beaucoup d’amour et une joie éternelle.

Médite les choses qui sont contenues dans ce document afin d’agir selon les Écritures et transformer ainsi les épreuves en réjouissance pour t’élever vers Dieu et transmettre à ton tour, à ton prochain, le fruit bénéfique de ton expérience.

Ainsi, certainement que le Maître de toute chose se complaira en toi, Sa puissance s’accomplira dans ta faiblesse,  et dans ton épreuve, Le Prince de la Vie usera de bonté à ton égard, déliera ton fardeau, jettera tes nombreuses iniquités au fond de l’océan, dans les profondeurs abyssales de l’oubli, le Puissant de Yaacov fortifiera tes membres et tes os, et ce Dieu Tout Bon, Tout parfait, gardera toutes tes voies jusqu’à ce jour où, avec un visage radieux et rempli d’affection, tu l’entendras te dire d’une voix paisible et pleine de bonté : « Cela est bien, bon et fidèle serviteur/servante; tu as été fidèle en peu de chose, je t’établirai sur beaucoup; entre dans la joie de ton seigneur. » (Matthieu 25 :21)

Amen vé amen. Une pensée du jour, face aux épreuves que nous rencontrons tous.

▼ Réagissez à cet article en laissant un commentaire ! ▼

  • Note importante relative aux articles et vidéos faisant intervenir à la fois des juifs, des rabbins, des chrétiens et des pasteurs : Si vous avez une interrogation ou une incompréhension à ce sujet, nous vous renvoyons au volet concerné qui explique en détail notre position. Cliquez ici : F.A.Q - Rencontrer Dieu
  • Note sur les commentaires sur ce site et ailleurs (YouTube, etc.) : les commentaires ne sont publiés que s'ils sont conformes à La Politique De Modération du site : Lire la politique de modération

Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète des contenus de ce site web, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

▼ Réagissez à cet article en laissant un commentaire ! ▼

Etude de la Paracha de la semaine :

Écoutes-tu la Torah ou idolâtres-tu un homme ? – Paracha Haazinou (Deutéronome 32)

Écoutes-tu la Torah ou idolâtres-tu un homme ? Paracha Haazinou
La loi de Dieu : joug pesant ou fardeau léger ? Paracha Nitsavim
La crise des migrants face au jugement divin décrit dans la Torah du Dieu d’Israël – Paracha Ki Tavo (Deutéronome 26.1 à 29.8)
Pépite de la paracha – La loi de Dieu : source du bonheur dans le malheur – Paracha Ki Tetsé
Les Véritables Fruits du faux prophète face à la Torah du Dieu d’Israël – Paracha Reeh & Chofetim (Deutéronome 11.26 à 21.9)
Le chrétien est-il obligé d’obéir à la loi de Moïse ? Paracha Ekev
Souviens-toi – Déluge, canicule, terrorisme, fin des temps et jugement imminent ? Paracha Devarim
1000 au combat, 1000 en prière pour une puissante victoire ! Paracha Matot/Massé
Les démons existent et nous poussent à un choix: repentance ou honte éternelle ? Paracha Pin’has
Les malédictions causées par nos paroles – Deux témoignages exceptionnels de la puissance de notre bouche – Paracha Balak
Réponses aux mensonges et diffamations contre le Talmud – Paracha Kora’h (Nombres 16 : 1 à 18 : 32)
Si tu penses être quelque chose, sache que tu n’es rien – Paracha Chela’h Lekha (Nombres 13 : 1 à 15 : 41)
Une Torah sans frontières ! Pépites de la Paracha Nasso
Les apparences sont trompeuses – Paracha Bamidbar (Nombres 1 à 4.20)
Observer les Fêtes de Dieu : une clé précieuse pour marcher dans la sanctification – Paracha Emor
Savoir réprimander et accepter la réprimande : qui, quand, comment ? Paracha Kedochim
Les ravages de la moquerie et de la mauvaise langue : cas d’étude (Paracha Tazria et Metsora)
Le secret de la grande Apostasie de l’Eglise, d’Israël et du monde entier – Tsav
Le meilleur remède contre le stress ! Paracha Vayikra + préparation fête de Pessah
L’influence du monde mène au veau d’or et à la marque de la bête, c’est écrit – Paracha Ki Tissa
Jalousie religieuse et guerre secrète entre les enfants de Dieu : une racine de tous les maux – Pourim-Tetsavé
Le Nom « HaShem » est-il biblique ? Une réponse à la maladie anti-rabbinique (Paracha Yitro et Michpatim)
Une clé précieuse pour garder le zèle et gagner le Bon Combat de la foi : fais des efforts et place un arc-en-ciel dans ta vie ! Paracha Vaéra
Déchirer le voile d’illusion et Dévoiler la gloire divine – Paracha Vayehi
Humiliation publique, honte, science moderne et jugement divin : que dit l’Écriture ? Paracha Vayigach
Mesure pour mesure : On récolte ce que l’on sème – Paracha Vayechev
Comment fuir le compromis et la tiédeur du libéralisme religieux ? Paracha Vayichla’h
La foi, l’échelle, l’argent et l’évangile de prospérité – Paracha Vayétsé
Le libéralisme religieux, grand responsable d’un génocide spirituel : la preuve scientifique – paracha Toledot
Israël : la bénédiction pour les nations ou le suicide du monde entier par le Boycott ? – Paracha Lekh Lekha
La perversion des mots dans le monde profane et croyant – Un secret de l’arche de Noé
L’effort dans le service divin : clé de la bénédiction et antithèse du “salut sans les oeuvres” (Paracha Vezot Habrakha)
Nul n’est irremplaçable mais chacun est indispensable – Paracha Vayélekh
La Torah, Ce Trésor qui révèle l’orgueil du coeur (Paracha Choftim)
La morsure salutaire du serpent : un outil céleste pour surmonter et sublimer les épreuves (Paracha Réeh)
Apostasie, naufrage et chute spirituels : analyse d’une cause majeure (Paracha Devarim)
Secrets prophétiques du bâton fleuri d’Aaron : Preuve Ultime de l’élection d’Israël et du Messie Yéshoua
Les explorateurs : coulisses d’une faute immense – paracha Chela’h Lekha
Le secret des deux trompettes d’argent – Paracha Béhaalotékha
La paix dans le couple, une valeur essentielle aux yeux de D.ieu – Paracha Nasso (Nombres 4 :21 – 7:89)
L’Étude de la Torah délivre de la mort ! Témoignage exceptionnel de la providence ! Paracha Behar
Expérimenter la véritable bénédiction de Dieu avec Le miracle de la shemitah – Paracha Behar
L’importance d’Honorer ses parents et d’honorer l’Éternel selon la Torah – Paracha Aharei Mot-Kedochim(Lévitique 16 à 20)
Cacherout & Médisance : Focus sur le véritable enseignement de Yéshoua (Jésus) et des Sages d’Israël – Paracha Tazria/Metsora- Copie
Ce n’est pas ce qui rentre dans la bouche qui souille l’homme – Prendre un texte hors contexte pour en faire un prétexte ? – Paracha Chémini (Lévitique 9 à 11)
Pépites de la paracha : arrête de t’prendre pour un grand, t’es tout p’tit ! – Vayakel
Les 2 extrêmes de l’histoire de l’Eglise en quelques versets – Paracha Ki Tissa
Homme Spirituel ou Animal Spirituel ? Le test par la dîme et les offrandes (Terouma)
L’esclavagisme moderne et la date du début de la délivrance finale prophétisés dans la Torah ? – Paracha Bechalah
Pourquoi le chaos et les crises mondiales de la fin des temps ? Analyse des racines spirituelles du mal selon la Torah
La haine contre Yossef : la source de tous les Haman de ce siècle – Paracha Mikets
Qu’est-ce que La vraie bénédiction et malédiction selon la Torah d’Israël ? Paracha ‘Haye Sarah
Le Messie, Fils unique du Dieu unique selon La Torah et les sages d’Israël – Vayera
La source de toutes confusions et de toutes divisions et son remède – Paracha Berechit (Genèse) et Noah (Noë)
Comment discerner les Balaam modernes et s’en préserver ? Paracha Balak
Le testeur d’intégrité spirituelle – Paracha ‘Houkat (Nombres 19 à 22:1)
« Crois au Messie Yéshoua et tu seras sauvé toi et ta famille » : explications – Parasha Kora’h
Médisances, diffamations et calomnies : comment réagir et s’en préserver ? Tazria-Metsora
Prodiges dans la cacherout ! L’inspiration divine de la Torah démontrée par les lois alimentaires et les Sages d’Israël (Chémini)
Le miroir des Princesses d’Israël – transformer la flatterie, l’orgueil et la vanité en vertu & le profane en sacré – Paracha Vayakhel et Pekoudei
Le Véritable Amour et la Véritable Liberté selon Dieu – Paracha Michpatim(Exode 21 – 24)
Pépites de la Torah : l’éducation et l’honneur des parents – Paracha Yitro
Top 10 des preuves bibliques qui montrent pourquoi nous devrions garder le Shabbat – Paracha Bechala’h
Comment garder sa foi bouillante ? Une arme céleste à disposition de tous ! Paracha Bo
La force, la valeur et l’immense impact spirituel des noms – Paracha Shemot et Vaera
Prophétie : c’est la dernière génération avant la venue du Messie ! Paracha Noah (Noé)
L’ingratitude : la pire des abominations devant Dieu ? – Paracha Kitavo
Souviens-toi de ce que Dieu a fait à Myriam : Une leçon éternelle sur le fléau de la médisance (lachon hara) – Paracha Behaalotekha/Ki Tetsé
Que signifie observer la Loi de Dieu ? Comment, pourquoi, pour qui ? (Paracha Vaethanan et Ekev)
Prophétie des temps de la fin: Les abeilles de l’Apocalypse ! Paracha Devarim
Shadow

Dates et horaires de la fête ou du jeûne du moment (en cours ou à venir prochainement) :

Fête des trompettes aussi nommée Yom Kippour (« fête de l’expiation »)  :

Entrée le Dimanche 24 Septembre 2023 à 19:26 (PARIS)
Sortie le Lundi 25 Septembre 2023 à 20:30

Dernière vidéo publiée :

La grande explosion de Beyrouth 2020 : la grande enquête spirituelle à la lumière de la Torah et de la Prophétie Biblique (Paracha Ekev)
La grande explosion de Beyrouth 2020 : la grande enquête spirituelle à la lumière de la Torah et de la Prophétie Biblique (Paracha Ekev)
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Dernier article écrit publié :

Comment observer les 613 commandements de la Loi de Moïse ? Est-ce possible ? Preuves scripturaires et sagesse des sages.
Comment observer les 613 commandements de la Loi de Moïse ? Est-ce possible ? Preuves scripturaires et sagesse des sages.
Shadow

Découvrez notre Plateforme d'Étude de la Torah :

Pour les convertis à Dieu qui veulent aller plus loin et étudier en profondeur la Torah d'Israël à la lumière de l'Alliance Renouvelée.


Pépite de vérité à la une actuellement :

protection dieu contre covid vaccin et complots

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

14 Commentaires

  1. Lombard

    Bonjour Thomas ,bonjour à vous tous qui pourrez me lire.
    Je traverse les ténèbres depuis mon enfance(victime d’inceste et de non reconnaissance de la part de mes parents ),je me suis construite comme je pouvais et j’ai tout mis dans le sport,le culte la maîtrise sur mon corps….j’ai toujours été insatisfaite et à la recherche d’un bonheur que je n’ai jamais trouvé…depuis 3 ans je suis en grande dépression suite à des complications posté opératoire(j’ai perdu l’audition totale de l’oreille gauche,on a découvert un meningiome qui a été opéré …encore complications…) aujourd’hui j’ai perdu mon identité…je souffre de vertiges et pression dans la tête …je n’arrive pas à trouver un sens à ma vie….et pourtant,j’ai 2 filles d’un mariage qui a fini par un divorce…je prie chaque jour pour que Dieu me fortifie et me donne la Paix …je me repentis des péchés que j’ai fait,je lui donne ma Vie …depuis quelques jours j’ai des pensées sombres (Satan…)ces pensées essaient de m’amener au suicide ,alors je supplie dieu de me remettre sur le droit chemin !
    Thomas j’ai si peur de faillir…j’ai honte de ne pas trouver la force …je ne trouve plus l’étincelle de vie
    Thomas et vous qui me lisez unissez vous à moi par la prière car je me sens en danger….
    Que Dieu m’accorde une grâce et me donne la force de dépasser mes limites,qu’il me protège de Satan !
    Amen.

    Réponse
  2. Lambert Kashiama Nkoy

    Dieu est un forgeron. Pour nous donner la véritable forme, il nous fait passer au creuset et utilise le marteau et l »enclume. Nous sommes l »argile entre ses mains, et lui est un potier. Quand nous venons au monde, nous sommes formaté par la société qui pour nous intégrer, nous imprime un mode de vie selon sa culture, ses coutumes, ses traditions, ses principes. A l »appel de Dieu (la vocation), Nous avons une nouvelle naissance et devenons enfants de Dieu et par conséquent citoyen céleste, nous devons vivre selon la culture céleste. Nous devons avoir le format que le ciel veut. Pour cela, Dieu nous fait élève dans son école ( le désert). La réussite comprend le passage de 3 étapes: l’étape  » BON » puis « AGRÉABLE » enfin l »étape  » PARFAITE ». C’est le chemin par où passe grand nombre de ses serviteurs pour produire des fruits dignes de repentance. Que Dieu vous bénisse Frère THOMAS.

    Réponse
  3. Yannick

    Amen, persévérons, et même dans la fournaise ardente de l’épreuve de la vie, car qui sait si nous ne couvrons pas ainsi une multitude de péchés ? L’amour couvre toutes les fautes !

    Réponse
  4. Traorè Abdoulaye Jeshurun

    Je voudrais savoir quelles sont les traductions françaises de la bible proches de la version originale Hébraïque et Greque? Merci

    Réponse
  5. quintin

    Merci Thomas pour ce que D.ieu t’a inspiré, c’est vrai que beaucoup de chrétiens passent par des épreuves, des médisances et tout cela cause de la souffrance. Ce texte m’a vraiment inspiré aujourd’hui jour de Shabbat le lire à mon épouse car nous traversons aussi des moments difficiles, mais nous gardons foi en Celui qui peut nous délivrer. Satan a détruis notre famille, et nous lui avons réclamé ce qu’il a déchiré. Déjà, le Seigneur a exaucé, après 17 ans d’épreuves nos jumeaux nous sont revenus et en plus de cette bénédiction, ils sont au Seigneur! Comment ne pas se réjouir, il nous reste trois autres enfants, nous ne désespèreront jamais, car là ou tout est impossible à l’être humain, tout est possible à notre grand D.ieu.
    Que le Seigneur continue à t’inspirer, ce message nous fait du bien, car nous sommes sans assemblées depuis 15 ans mais toujours dans la foi en Christ. Soit béni Thomas!

    Réponse
  6. PLANCKEEL

    Merci pour ce beau message d’encouragement, je me souviens d’une grande épreuve qui m’est arrivée, alors que j’étais rentré à l’hôpital pour une opération banale, le lendemain j’étais paraplégique ! quel choc, j’avais 36 ans, une épreuve pour moi terrible, et si aujourd’hui j’en ai encore des séquelles, je remarche (avec des cannes anglaises) mais combien cela a été une grande bénédiction pour moi.
    A l’époque j’étais un chrétien comme tout le monde, mais mon mal (je l’ai compris après) était le travail, je voulais réussir! monter toujours plus en grade, faire des heures ect.. mais mon Maître dans son amour incomparable m’a sauvé de ce chemin qui me conduisait à ma perte, car peu à peu je m’éloignais du but, du salut sans m’en rendre compte, sans le réaliser j’avais un autre dieu !
    Quand je vois la bonté de mon D.ieu et Seigneur envers moi, quelle joie aujourd’hui de pouvoir me plonger dans l’étude de sa Torah et sa Parole. Nous avons un sauveur merveilleux, plein d’amour.Mais il a fallu que je me repente, que je retourne à la source d’eau vive, et je dois travailler à mon salut avec crainte et tremblement en mettant en pratique les commandements
    A Lui soit toute la gloire. (j’aime lire le livre de Job)
    Soit bénis Thomas

    Réponse
    • Letaz

      Oui, les commandements de notre Père ne sont pas pénibles!

      Réponse
  7. Estelle

    Merci pour ce message qui tombe à pic ! Soyez béni Thomas et merci Seigneur de ton amour et secours

    Réponse
  8. lydia

    merci Thomas pour ce message réconfortant dont nous avons besoins pour notre traverser (moment d’ épreuve).
    sois abondamment béni!!!

    Réponse
  9. Patricia

    Merci pour ce message qui mérite d’être lu et relu.
    Soyez béni.

    Réponse
  10. Syndie

    Merci Thomas ! Quel plaisir de lire un texte aussi riche, juste et essentiel pour notre marche !! Sois abondamment béni !

    Réponse
  11. Esther

    Infiniment merci,pour ce riche message. Pluie de bénédiction sur vous.

    Réponse
  12. maxette

    Soyez béni, ce message est très édifiant.

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

154 Partages
Tweetez
Partagez154
Enregistrer