Lettre de Pierre à Jacques : une Homélie fidèle à la Torah (Saine Doctrine)

Cliquez sur le mag pour ouvrir le eBook (en dessous, vous avez l’article texte en entier directement sur le site)

Une Homélie Fidèle à la Torah (saine doctrine) pour avertir de l’Apostasie.

« Ils ne recommandent à personne d’enseigner, à moins qu’il n’apprenne d’abord Comment les Écritures Doivent être Utilisées. » Lettre de Pierre à Jacques 1 : 6

L’authenticité de la lettre de Pierre à Jacques

« Choisis parmi tout le peuple des hommes capables »  – Exode 18 : 21

La lettre ou homélie de l’Apôtre Pierre présentée dans ce fascicule, est issue des écrits Pseudo-Clémentins.

Le  roman  pseudo-clémentin est un Apocryphe. En grec, le mot apocryphe veut dire  « caché», «secret » ; non retenu dans l’ensemble des écrits de la Nouvelle Alliance sélectionnés par les Pères de l’Église Catholique (Canon Biblique Catholique) :

pour rappel, c’est au Concile de Cartage en l’an 397, que le Canon fut officialisé par l’Église Catholique, les mêmes qui plus tôt, au Concile de Nicée en 325 et de Laodicée en 363, déclarèrent l’Abolition du 4e Commandement (Shabbat) de Dieu et changèrent la date et la pratique biblique d’une Fête Majeure (Pessah renommée Pâque(s)) ordonnée par Dieu dans la Torah, concrétisant ainsi le verset du prophète Daniel : « (Satan) espérera changer les Temps et la Loi » (Daniel 7:25).

Une question se pose:

Comment admettre l’infaillibilité du Canon Biblique lorsque celui-ci est proclamé définitivement fermé par les mêmes qui, en plus d’avoir changé les Temps et la Loi, ont été capables dans la même période (IVe siècle) de se livrer à l’antijudaïsme, au culte des saints, des anges et de la vierge Marie ?

La question reste donc ouverte et la lettre de Pierre à Jacques mérite ainsi toute notre attention. Le Roman Pseudo-Clémentin est un ensemble d’homélies (prédication, exhortation, écrit, enseignement) tout comme les lettres des Apôtres retenues dans la Bible.

Voici ce que déclare Bernard Pouderon, spécialiste de la Littérature Grecque des premiers âges du Christianisme, Maître de Conférence à l’Université de Tours où il enseigne entre autres, sur les Apologistes, Clément d’Alexandrie, le Roman Pseudo-Clémentin et les textes Judéo-Chrétiens :

« Le Roman Pseudo-Clémentin est l’un des documents les plus précieux du Christianisme Primitif. Il constitue notre meilleure source pour la connaissance du Judéo-Christianisme Antique (1ersiècle). »

Clément (d’où le Roman Pseudo-Clémentin) était un fidèle compagnon des Apôtres Pierre et Paul  : «(…) qui ont combattu pour l’Évangile avec moi, et avec Clément et mes autres compagnons d’oeuvre, dont les noms sont dans le Livre de vie. » (Philippiens 4 : 3, Louis-Segond)

Confirmation biblique : Yéshoua (Jésus) enseigne l’avertissement de Pierre : « Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent. » (Matthieu 7 : 6, L.S.)

L’apôtre Paul confirme : « Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. » (2 Timothée 2 : 2) « 8 Les diacres (serviteur de l’assemblée) aussi doivent être honnêtes, éloignés de la duplicité, des excès du vin, d’un gain sordide, 9 conservant le mystère de la foi dans une conscience pure. 10 Qu’on les éprouve d’abord, et qu’ils exercent ensuite leur ministère, s’ils sont sans reproche.» (1 Tim. 3)

L’origine scripturaire de cet enseignement : « Choisis parmi tout le peuple des hommes capables, craignant Dieu, des hommes intègres, ennemis de la cupidité ; établis-les sur eux comme chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix. » (Exode 18 : 21)

Confirmation de pierre lui-même : «(…) il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine. » (2 Pierre 3 : 16

Confirmation talmudique : Cette homélie correspond aussi à l’enseignement du Talmud (Torah orale) qui était observé par les Apôtres ainsi que par le Mashiah (Messie) Yéshoua. Nous pouvons retrouver le même type d’avertissement dans le Talmud Traité Haguiga 14 B,  qui enseigne qu’il ne faut pas transmettre à n’importe qui les enseignements de la Saine Doctrine Sinaïtique pour ne pas les déformer.

——-

Lettre de Pierre à Jacques, Conforme à la Saine Doctrine.

Chapitre 1

1 Kephas (Pierre) à Ya’akov (Jacques), seigneur et surveillant de la Sainte Assemblée, sous le Père de tous, à travers Yéshoua Ha Mashiah (Jésus Christ), soit la paix pour toujours.

2 Sachant mon frère ton désir ardent de ce qui est à l’avantage de nous tous, je te prie et te supplie de ne communiquer les livres de mes prédications à personne des nations (le monde) ni de notre nation (Israël) sans épreuve probatoire,  3 mais si quelqu’un s’avérait et fut jugé digne, alors confie-les lui, selon le Mode de Transmission dont Moshé (Moïse) délivra ses Livres aux 70 (Exode 24 : 9, Luc 10…) qui succédèrent à sa chaire.

4 C’est pourquoi aussi le fruit de cette précaution apparaît même jusqu’à maintenant. Car ceux de la même nation (Israël) gardent la même Règle Monarchique et Politique partout, étant incapables de penser autrement ou de sortir de la Voie des Écritures tant Révélatrices. 5 Car selon la Règle qui leur a été promulguée, ils s’efforcent de corriger les discordances entre les écrits. 6 Si quelqu’un ne connaissant probablement pas les traditions se confond dans les différentes Déclarations des Prophètes, c’est pourquoi, ils ne recommandent à personne d’enseigner, à moins qu’il n’apprenne d’abord comment les Écritures doivent être utilisées (Jac. 3 : 1). 7 Et ainsi, ils ont parmi eux, un seul Élohim, une seule Torah, une seule Espérance (Éph. 4:5).

Chapitre 2

1 Ainsi donc, pour qu’advienne à ceux qui sont des nôtres ce qui est advenu aux 70, donne les livres de mes prédications à nos frères, comme avec le Mystère de l’Initiation, 2  pour qu’ils endoctrinent ceux qui veulent prendre part à l’enseignement, 3 car si ce n’est pas accompli ainsi, notre Parole de Vérité sera déchirée en plusieurs opinions (Matt. 7 : 6).

4 Et je le sais, n’étant moi-même pas un prophète, mais en voyant déjà le commencement de cette malfaisance. 5 Car certains parmi les nations ont rejeté la Prédication conforme à la Torah qui était la mienne, pour adopter un enseignement contraire à la Torah, les sornettes de l’homme qui est mon ennemi. 6 Et cela, de mon vivant : certains ont entrepris de travestir mes paroles par des interprétations artificieuses pour abolir la Torah (2 Pierre 3 : 16), 7 en prétendant que moi-même, je pensais ainsi, même si je ne le proclamais pas ouvertement. Loin de moi pareille attitude !

8 Car cela serait agir contre la Torah d’Élohim qui a été dite à travers Moshé (Moïse), et dont notre Seigneur a attesté l’éternelle validité. 9 Car il a dit  : « Le ciel et la terre passeront ; mais pas un iota ni un signe de la Torah ne passera.» (Matthieu 5 : 18) Et cela dit-il pour que tout soit accompli.

10 Mais ces hommes, déclarant connaître, je ne sais comment, mes pensées, entreprennent d’expliquer mes paroles qu’ils entendirent de moi plus intelligemment que moi qui les ai dites, racontant à leurs apprentis que ceci est ce que j’ai voulu dire, que je n’ai moi-même en effet jamais pensé. 11 Mais si, alors que je suis encore en vie, ils osent me dénaturer ainsi, combien plus ceux qui viendront après moi ! Chapitre 3

1 Ainsi, pour qu’une telle chose n’arrive pas, j’ai considéré approprié et je t’ai demandé de ne communiquer les livres de mes prédications à personne ni de notre nation ni d’une autre nation sans épreuve probatoire, 2 mais si quelqu’un s’avérait et fut jugé digne, alors confie-les lui, selon le mode de Transmission dont Moshé (Moïse) délivra ses Livres aux 70 qui succédèrent à sa chaire. 3 Et qu’ils gardent la foi, et propageant partout la Règle de la Vérité, expliquant toutes choses selon notre Tradition (Néhémie 8 : 8). 4 Et qu’ils ne soient pas traînés vers le bas par l’ignorance, en étant attirés dans l’erreur par les conjectures de la pensée (Jacques 1 : 22), et qu’ils n’entraînent pas les autres dans le même trou de perdition (2 Timothée 3 : 13).

5 Je t’ai révélé ces choses qui me paraissent bonnes, et ce qui te paraît bon, mon seigneur, exécute-le convenablement. Au revoir.

Restez informés !
Articles, études, vidéos inédites : Recevez les dernières nouveautés du site web en rejoignant près de 8000 abonnés :
Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici
En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande avec d’éventuelles offres de services éthiques, bibliques et personnalisées qui pourraient en découler, si je le souhaite.

Réseaux sociaux :

Les 3 articles/vidéos les plus vus :

Pour aller plus loin :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :
/* */

3 Commentaires

  1. Christian-Yves Constans

    Holà, Shalom,
    Je reste un peu sur ma faim en fin de lecture, ou sont les livres dont il est parlé dans ce texte, car se sont eux que l’Apôtre, si s’était bien lui, demande à Jacques surveillant de l’église de Jérusalem, qu’il appelle monseigneur, contre l’ordre même de son maître auquel il dit obéir ! Matthieu 23/8-11. Étrange non ?

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom, une marque de respect n’est pas contre l’ordre de son maître. Les livres dont il est question dans ce texte sont certainement ses lettres qui ne peuvent être bien comprises que par un enseignement fidèle à la Torah et à la pensée juive des Ecritures afin d’éviter les catastrophes et les dérives qui sont malheureusement arrivées dès lors que ce conseil n’a plus été suivi.

      Réponse
  2. kautzmann Suzanne

    Merci pour vos saines réflexion, et pour tout ce que vous nous apportez,

    Soyez-richement béni et encouragé,

    Un plein shalom,

    Suzanne

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This