Le Nouvel An : une tradition agréable à Dieu ?

 

Abonnez-vous au magazine ! (Gratuit)

 

Recevez en avant première les nouveaux numéros et bien d'autres surprises !

En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande avec d’éventuelles offres de services éthiques, bibliques et personnalisées qui pourraient en découler, si je le souhaite.

Pour télécharger le PDF, cliquez sur ce lien :

Le nouvel an : une tradition agréable à Dieu ?

Au sommaire :

  • Introduction : Les festivités païennes et l’Ecriture
  • Analyse de la tradition du Nouvel An
  • La fête Babylonienne AKITU
  • Le Dieu local Marduk
  • Le Dieu des romains Janus et l’Ecriture

/* */

21 Commentaires

  1. issia

    amen.sois benie

    Réponse
  2. isabelle

    Pour moi il est évident que l’anniversaire a des origines idolâtre, en ce que la cérémonie bougie en plus lorsqu'”on te chante
    “Joyeux anniversaire” c’est toi qu’on célèbre et non Elohim.
    Jean baptiste disait :

    Jean: 3.30 Il faut qu’il croisse, et que je diminue.

    Nous sommes nés dans une nation qui a des traditions idolâtres et il n’a pas été très long pour nous et nos enfants de nous rendre compte que nous faisions fausse route.
    Il nous a fallu que nos enfants soient grands pour nous affranchir de toutes les fêtes païennes qui nous rendaient esclaves.
    Ne pas fêter ses fêtes ne signifie pas ne pas prendre soin de nous et de nos enfants mais juste ne pas y ajouter de levain.

    Jean: 8.36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

    Réponse
  3. Philippe

    Après l’étude sur Noël, un grand merci à vous Thomas et Yannick et à notre D.ieu qui vous conduit dans le partage de vos convictions en toute droiture et simplicité de coeur.
    C’est un combat contre l’ignorance et les strates de traditions que nous supportons trop passivement, se conformer est tellement plus “confortable”! Pour ma part, je n’ai jamais été à l’aise et je ne m’y conformais pas, mais je manquais de repères précis. Alors encore merci de nous les proposer. Après, je reprendrais : que ceux qui ont des oreilles pour entendre, entendent.

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Un grand merci à toi Philippe pour ton commentaire encourageant et motivant pour persévérer au mieux dans les voies droites de l’Eternel. Que Sa Bonne et Puissante Main garde tous tes sentiers, à bientôt pour de nouveaux partages 😉
      Thomas.

      Réponse
    • weiss dominique

      merci pour ces bons enseignements voila ce que mon cœur cherchait depuis longtemps je suis chrétienne des assemblées de DIEU et jamais je n y ai trouve ma place mais depuis que je suis les parachas de Luc Micciche et les cultes de l eglise de beth yechoua je revis jamais je n ai aime les fêtes de noël jour, de l an et tout le reste je me disais il y a toujours quelque chose qui cloche ce n est pas normal j essaie de faire le sabbat le vendredi et désire fortement faire les fêtes de l ÉTERNEL ce qui est juste je ne mange plus de porc en obéissance au lévitiques j ai un problème je ne sais pas faire le shabbath comme je vis seule , le vendredi soir je me mets une paracha je mange et vais me coucher je ne sais pas si c est bien pour cela j aurai besoin d un peu d aide je voudrai me sanctifier d avantage et être dans la vérité un grand bonjour a luc Micciche que j aime beaucoup shalom a tous que D.IEU vous bénisse

      Réponse
  4. Florence

    Merci pour cet article.
    Je me pose une question qui n’est pas en lien direct avec cet article : Peut-on fêter Roch Hachana, le nouvel an Juif en même temps que les Juifs? En effet, Roch Hachana tombe toujours vers fin septembre, mois de Tichri. Or, dans Exode 12 et Lévitique 23, le premier mois de l’année est le même mois que la fête de Pessah donc le mois de nisan en avril généralement.
    Merci d’avance pour l’aide que vous pourrez me donner pour comprendre ces divergences dans les calendriers.
    Shalom.

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom Florence, oui Roche Hachana est une fête de l’Eternel très importante. Il y a plusieurs “nouvel an” dans le calendrier biblique hébraïque et Roche Hachana, selon la tradition, correspond au nouvel an du calendrier civil qui commémore la création d’Adam. Le 1er du mois de Nissan (avril) correspond au nouvel an du calendrier religieux. Des études sont à paraitre à ce sujet, notamment dans le projet de formation ou cela sera abordé en détail.

      Réponse
      • Florence

        Merci pour la réponse. J’apprends par la même occasion qu’il existe donc un calendrier civil et un religieux. Je vais approfondir mes recherches en attendant l’occasion de lire vos études.
        Merci encore.
        Shalom

        Réponse
        • OUDIN

          Oui Florence je confirme qu’il y a l’année religieuse qui commence le 1er Nissan et une année civile qui commence au 1er du mois de Tishri, comme nous dans notre calendrier grégorien païen il y a l’année civile qui commence le 1er janvier et une année scolaire qui commence courant septembre.

  5. Emma

    C’est bien de pouvoir enfin lire ce genre d’article. J’ai moi même fait une soirée premier de l’an dans une Eglise!
    Je n’ai jamais aimé cette fête et je ne m’y suis pas amusée. J’avais compris cela depuis quelques années et j’ai trouvé le courage de le dire autour de moi ce qui m’a valu de passer pour une penible. Mais maintenant on comprend ce que c’est qu’être dans le monde mais ne pas être du monde (et de l’église parfois aussi).

    Réponse
    • Bernard

      T’en fais pas EMMA, tu n’es pas la seule à passer pour une pénible dans ton Assemblée, c’est également mon cas dans la mienne. On me trouve un peu trop Messianique. Je découvre depuis trois ans les racines hébraïque de la foi, c’est très enrichissant. Je t’encourage à persévérer.

      Cordial shalom.

      Réponse
  6. Françoise

    Je remercie DIEU de m’avoir montrer le vrai chemin

    Réponse
  7. valdo

    Bon article merci, pour ma part ça fait 28 ans que je ne fais plus ces fêtes de noel et nouvel an, Dieu m’a ouvert les yeux sur toute cette idôlatrie et je suis bien content d’être délivré des traditions du monde, j’adore le Père en esprit et en vérité(de qui toute grâce excellente et tout don parfait descendent et chez qui il n’y a ni changement ni ombre de variation. Jacques1:17) en suivant ses commandements ainsi que ses Sabbats, les Nouvelles Lunes et les Fêtes.
    Toutes ses Fêtes et Sabbats seront rétablies par le Messie lui même dans le Royaume ( Esaie 66: 23 et Zach 14: 16-18), donc si on n’est pas prêt à les observer maintenant, on ne sera pas avec lui dans son Royaume.
    Shalom Sabbat.

    Réponse
  8. dufresne

    j’ai brisé tout lien avec les coutumes et les traditions de ce monde. Et s’il y a des choses dont je ne suis pas consciente encore, que le Seigneur me montre. Merci pour votre article. Soyez bénis Aline

    Réponse
  9. Ondine

    Merci infiniment pour cet enseignement cela fait déjà plusieurs années que je ne fais plus les fêtes païennes je me sentais un peu seule qu’elle joie de savoir que d’autres sont éclairés
    Qu’hashem vous bénisse richement en yeshua mashiah

    Réponse
  10. Samuel

    Shalom mes frères Yanick et Thomas, C’est le temps du retour à la vraie racine de notre foi. Que le Très-Haut soutient Ses Serviteurs qui se dispose pour délivrer Son peuple de la gueule de Loup.

    Réponse
  11. Nell

    ca va de sois que pour les anniversaires aussi

    Réponse
    • Yannick

      Bonjour Nell,

      pour les anniversaires, c’est différent. Si ton anniversaire est un culte idolâtre, en effet, c’est très grave. Mais si c’est pour faire plaisir à celui qui le fête, tu te fais alors tout à tous. Un anniversaire n’est pas mauvais en soi à partir du moment qu’il n’y a pas de culte idolâtre, à partir du moment qu’on ne vole pas la gloire du Seigneur.

      Réponse
      • Mélanie LALIRE

        Shalom,

        Je souhaite donner mon avis. J’ai entendu que la Torah ne mentionne pas l’égo. Or, à mon sens l’anniversaire de naissance engendre l’égo et je ne vois pas en cela comment Hashem peut être à l’honneur. De plus, l’exemple donné par le nouveau testament, un anniversaire de naissance, celui d’Hérode, montre bien une fête célébrée par un homme non croyant et désobéissant à Hashem. Comme fin de cette célébration il y a eu la mort de Jean… Bref, de ma vision actuelle des choses et ça n’engage que moi, ça n’honore pas Hashem.

        Que Hashem soit bénit et vous bénisse abondamment.
        Soyez encouragés.

        Réponse
        • isabelle

          Je suis tout à fait d’accord sur ce point d’autan que cette fête est une pratique des nation et n’est ordonnée nulle part par Elohim, que le messie ni les disciples encore moins les prophètes ne le fêtaient, que l’apôtre Paul a bien dit que nous devions être ses imitateurs comme il l’était le Christ qui lui même ne le fêtait pas.

          Que votre attitude soit identique à celle de Jésus-Christ :
          6 lui qui est de condition divine, il n’a pas regardé son égalité avec Dieu comme un butin à préserver,
          7 mais il s’est dépouillé lui-même en prenant une condition de serviteur, en devenant semblable aux êtres humains. Reconnu comme un simple homme,
          8 il s’est humilié lui-même en faisant preuve d’obéissance jusqu’à la mort, même la mort sur la croix. philipiens 2.5-8

          Amos: 5.21 Je hais, je méprise vos fêtes, Je ne puis sentir vos assemblées.

          Nahum: 1.15 (2 : 1) Voici sur les montagnes Les pieds du messager qui annonce la paix ! Célèbre tesfêtes, Juda, accomplis tes voeux ! Car le méchant ne passera plus au milieu de toi, Il est entièrement exterminé…

          un sujet de refflexion…

      • isabelle

        Une erreur s’est glissé dans mon dernier commentaire:
        Nous avons mis très longtemps et NON pas longtemps à nous apercevoir que les fêtes que nous fêtions n’étaient pas agréable à Elohim.
        Et nous avons découvert que derrière ses fêtes se cachait un “amour” factice, apparent, de la bouche seulement.
        Je crois que aimer vraiment c’est autan que nous pouvons pousser nos enfants à Servir le Dieu d’Abraham d’Isaac et de Jacob et son Fils unique sans levain afin qu’il parviennent au salut.
        Que le Père vous donne dêtre puissament guidés dans la lumière de son Fils qui est notre lumière dans ce monde.
        Shalom à tous

        Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This