Le Messie souffrant clairement décrit dans le judaïsme

« Et pourquoi est-il écrit du Fils de l’homme qu’il doit souffrir beaucoup et être méprisé ? » (Marc 9.12)

La grande coupure du monde chrétien d’avec ses racines juives, prive un grand nombre de croyants de bien des trésors contenus dans la tradition juive et dans les enseignements des sages d’Israël. Regardons ici un extrait du Pesikta Rabbati. Le Pesikta Rabbati est une collection de Midrash (études) sur le Pentateuque, les prophéties etc. Il a été construit autour de 845 de notre ère. Voici ce que l’on peut y lire :

XXX SON-GOD-MOV-39.JPG A ENT MAR« Le Saint dit… « O Messie, ma Justice, dit-Il, les iniquités de ceux qui sont cachés à tes côtés te causeront d’être soumis à un joug difficile : tes yeux ne verront pas la lumière, et tes oreilles écouterons les reproches des nations du monde; tes narines sentiront des odeurs nauséabondes; ta bouche goûtera l’amertume, et ta langue se collera a tes gencives, ta peau pendra sur tes os, et ton corps sera affaibli de chagrin et de gémissements. Es-tu prêt à accepter ceci ? Si oui, tout ira pour le mieux (pour eux) si non; voici je les conduirait loin de moi pour toujours. »

Le Messie dit : « Maître de l’univers, je l’accepte avec joie et je souffrirais par ces châtiments, à la condition que tu donnes à nouveau la vie à ceux qui mourront en mes jours, et ceux qui sont morts depuis le premier homme jusqu’à maintenant, et que tu sauves les hommes non seulement de mes jours… mais ceux qui sont nés hors du temps (avortement) ; et non plus seulement ceux-ci, mais également ceux qui tu as pensé à créer mais ne le furent point ». Le Saint répondit : « Je le ferai »; et c’est ainsi que le Messie accepta les châtiments d’amour, comme il est écrit « Il a été maltraité et opprimé ». (Peskita Rabbati 36, 37).

Quoi de plus clair et net que cette description du Messie à laquelle correspond parfaitement Yéshoua(Jésus) venue une première fois sous la forme du Messie souffrant Ben Joseph selon qu’il est dit de Lui : « Alors il commença à leur apprendre qu’il fallait que le Fils de l’homme souffrît beaucoup, qu’il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât trois jours après. » (Marc 8.31)

Oui, assurément, c’est ce même Yéshoua qui reviendra bientôt en tant que Messie Roi des rois Ben David selon qu’il est aussi écrit : « le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. » (Matthieu 25.31).

Et alors, beaucoup se frapperont la poitrine, se lamenteront et pleureront devant celui qui a été frappé de la colère divine à notre place, puis élevé à la droite du Maître de l’univers, afin de faire abonder le pardon et la miséricorde envers tous ceux qui croiront en Lui selon qu’il est dit :  « Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. » (Jean 6:51).

Et aussi : « Ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. » (Zacharie 12.10)

Oui : qu’on le veuille ou non, c’est ici par la bouche du prophète Ésaïe que l’Éternel déclare souverainement au sujet du Messie Yéshoua : « Mon serviteur juste en justifiera plusieurs, par la connaissance qu’ils auront de lui, et lui-même portera leurs iniquités. » (Ésaïe 53.11)

Que l’Éternel Dieu, l’unique et véritable, apporte la connaissance glorieuse de son Evangile de puissance et du Messie Yéshoua à son peuple d’Israël et au reste du monde et puisse ainsi leur faire considérer que Yéshoua est bien Le véritable Messie, celui dont il est question dans le midrash que nous venons de lire et aussi aussi Celui dont il est parlé en Ésaïe 53, tel que le croyait de nombreux sages d’Israël à travers les siècles.

Il revient bientôt, cette fois-ci non plus pour offrir le pardon au monde, mais pour le juger ainsi qu’il est dit :

« Le Seigneur Yeshoua apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance, Dans un feu flamboyant, pour exercer la vengeance contre ceux qui ne connaissent point HaShem (Dieu), et qui n’obéissent pas à l’Évangile de notre Seigneur Yeshoua HaMashia’h (Jésus-Christ). » (2 Thessaloniciens 1.8-9).

Seriez-vous prêts ?

Restez informés !
Articles, études, vidéos inédites : Recevez les dernières nouveautés du site web en rejoignant près de 8000 abonnés :
Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici
En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande avec d’éventuelles offres de services éthiques, bibliques et personnalisées qui pourraient en découler, si je le souhaite.

Réseaux sociaux :

Les 3 articles/vidéos les plus vus :

Pour aller plus loin :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :
/* */

14 Commentaires

  1. BENJAMIN

    J’aimerais savoir qui est le DIEU véritable ?

    Réponse
  2. NGUIMBI BAYONNE Joseph

    Merci Thomas pour toute la connaissance que tu nous permet d’acquérir au travers les paroles et les de l’alliance. Nous pouvons au travers de ces paroles ressentir combien des fois notre seigneur nous a aimé d’un amour parfait ,sans tache .C’est pourquoi cette grâce venue du ciel par le don gratuit de Hascheme par son fils YESHOUA pour l’humanité , à l’homme que je suis! d’être permanemment conscient de cette bénédiction .Oh Mercie mon Dieu! ton amour donne vie à mon âme et que ma vie t’appartienne jusqu’à mon dernier jour sur cette terre ,permet moi de mettre en pratique toutes les paroles de l’alliance. Amen!

    Réponse
  3. Pierre

    Il est écrit : Le royaume des cieux consiste à te connaître toi le Seul Vrais Elohim et Celui que Tu as envoyé Yeshua Ha Mashia’h.
    La connaissance est un trésor, elle libère, elle affranchit et instruit. Avec une bonne usage d’elle, elle mène à la vie.
    Merci Thomas pour ces enseignements que tu te donne beaucoup des peines tant physiques, morales et surtout financières pour nous le faire parvenir.
    Que HaShem t’approvisionne pour tout ceux qu’il te faux. Et qu’IL met à notre disposition un soutien pour toi.

    Réponse
  4. weiss dominique

    je remercie YECHOUA pour avoir donne sa vie pour nous ce qu il a fait est au dessus de tout .la réconciliation d’ avec LE PÈRE était impensable pour nous La bible dit dans les évangiles a DIEU tout est possible heureusement car grâce a lui il nous a donné la paix le pardon la liberté d aller vers DIEU pour cela je le bénis éternellement

    Réponse
  5. Stanchar

    Bonsoir, je suis béni de recevoir cette révélation.
    Soyez tous bénis

    Réponse
  6. Zandvliet Johannes

    Amèn et un grand merci pour ce partage et tous ces commentaires. Comme nos amis et frères Israelites, soyons ardents “brulant de désir” dans l’attente du retour prochain de Mashiah, du Christ, “hâtant le jour” comme l’écrivait l’apôtre Pierre.

    Réponse
  7. PLANCKEEL

    Très intéressent le Midrash que je découvre , ils ont un voile sur les yeux mais je pense que ce voile se lève de plus en plus et que nos frères le reçoivent c’est à dire Yeschoua, et pour nous qui l’avons reçu, travaillons à notre salut avec crainte et tremblement en observant tout les commandements de la Torah afin que cela nous aident à grandir dans la sanctification.
    Sois bénis Thoma
    Shabbat Shalom

    Réponse
  8. Maribé

    Et si les chrétiens pouvaient réaliser que les juifs ne peuvent reconnaître leur Messie dans le Jésus romain tout comme Joseph était devenu comme un étranger aux yeux de ses frères qui ne l’avaient pas reconnu en le voyant habillé comme un Egyptien.

    Et une histoire dans le Talmud que j’affectionne aussi particulièrement : “Le Machia’h à la porte de Rome”

    “Dans un fascinant récit, le Talmud relate1 la singulière rencontre de Rabbi Yehochoua ben Lévi avec le Machia’h. Voici ce qui arriva : Rabbi Yehochoua rencontra tout d’abord le prophète Élie à l’entrée de la grotte où s’était caché Rabbi Chimone bar Yo’haï. Il lui demanda quand viendrait le Machia’h.
    – Va donc le lui demander, lui répondit Élie.
    – Mais où le trouverai-je ? demanda Rabbi Yehochoua ben Lévi.
    – À la porte de Rome, fut la réponse d’Élie.
    – Comment le reconnaîtrai-je ? demanda encore Rabbi Yehochoua.
    – Il est assis parmi les pauvres affligés de maladies. Ceux-ci défont tous leurs bandages, soignent leurs plaies et refont ensuite tous leurs pansements. Le Machia’h agit différemment : il enlève un seul pansement, soigne la plaie qu’il recouvrait puis le remet en place. Il agit ainsi pour chacune de ses plaies, de sorte que, s’il est appelé pour délivrer le peuple d’Israël, il ne tardera pas.
    Le Talmud raconte que Rabbi Yehochoua ben Lévi se rendit auprès du Machia’h et qu’il lui demanda :
    – Quand viendras-tu, Maître ?
    – Aujourd’hui, répondit le Machia’h à la grande joie de Rabbi Yehochoua.
    Toutefois, le jour passa et le Machia’h ne vint pas. Rabbi Yehochoua ben Lévi s’en fut se plaindre auprès du prophète Élie que le Machia’h lui avait menti. Élie lui répondit que ce que le Machia’h voulait dire, c’était : « Aujourd’hui, si vous écoutez Sa voix. » (Psaumes 95, 7) Ainsi s’achève le récit de cette rencontre.

    Merci ! Sois béni et que tous soient bénis à la lecture de ces pages…

    Réponse
  9. Nell

    Je me prépare car il Est écrit dans la Lecture Matyah 24:32-44 :

    « C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas. »

    Réponse
  10. Yannick

    Dites-moi : IL revient vraiment tout bientôt !!

    Daniel 12 : 4 = “Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu’au temps de la fin. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera.”

    Réponse
    • dandjee

      bonsoir, je peux peut-être me trompper, mais d”après ce que m’ont dit les Pasteurs de mon église, c’est une erreure de traduction. le “bientôt” que nous lisons souvent dans la bible Louis second, ce n’est pas la bonne traduction. dans l’écriture grec c’est de preference ” subitement”. Donc le CHRIST revient subitement. Là encore ce n’est pas le plus important. ce qui l’est vraiment, c’est que JESUS reviendra,que l’on veuille ou non. Alors soyons près!

      Réponse
  11. Marie Beauchesne

    Shalom,

    Je vous remercie pour ce beau partage, c’est une réelle bénédiction de vous lire.

    Soyez béni abondamment en Yéshoua HaMashia’h

    Marie, Québec, Canada

    Réponse
  12. Michelle

    Je repends ce travail sur mon blog: toujours super !

    Réponse
    • zandvliet

      Amen. et un grand merci pour ce partage.

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This