L’Évangile : une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit

Une série de témoignages authentiques de personnes ayant expérimenté la réalité du Dieu d’Israël

La grande surprise

voir dieuVoici un montage inédit regroupant des témoignages authentiques de personnes de tout bords ayant expérimenté la merveilleuse vérité du Dieu, ce grand Dieu opérant des prodiges et des miracles et se laissant trouver par tous ceux qui le cherchent et qui ont l’amour de la vérité !

Dans un train régional allemand, deux hommes parlaient de l’au-delà. L’un d’eux affirmait avec assurance qu’après la mort tout est fini. L’autre en était moins sûr et avançait de prudentes objections.

Assis dans le même compartiment, un vieux paysan suivait la discussion avec intérêt. Son visage buriné portait les marques d’une vie de travail et de peine, mais aussi de réflexion et d’harmonie intérieure.

Le premier interlocuteur se mit à claironner : « Si quelqu’un veut encore croire à ces vieilles histoires, libre à lui. Il peut bien y croire jusqu’à sa fin. Aurait-il le courage de s’exprimer ici ? Mais pour moi, ce qui est certain, c’est que quand on est mort, on est bien mort, et qu’aucune porte ne s’ouvrira sur l’au-delà… Ou alors ce sera la surprise ! »

À ce moment-là, le vieil homme ne put plus se contenir. « Si j’ai bien entendu, dit-il d’une voix profonde comme s’il se parlait à lui-même, on a débité de belles sornettes ! On pense que celui qui est mort et bien mort peut encore être surpris ? Tout n’est donc pas fini… Et cette surprise pourrait bien être celle d’un incroyant, en particulier de celui que nous venons d’entendre… Quand il mourra, et que s’ouvrira pour lui la porte de l’éternité devant Dieu, je pense bien que là, ce sera vraiment la grande surprise. Et on ne pourra pas plaisanter. » Le silence tomba d’un coup sur le compartiment ; personne n’avait plus envie de rire. Effectivement, comme le dit le livre de l’apocalypse : » Tout oeil le verra « .

Cette anecdote nous montre la folie de celui qui ose présumer de ce qui se passera après la mort tout en rejetant sciemment ce que le livre des livres qui est la Bible, affirme à ce sujet. Pour tous ceux qui auraient encore des doutes sur la fiabilité de la Bible, il est vivement conseillé de consulter les articles de cette catégorie : La fiabilité de la Bible.

Où sommes-nous et où allons-nous ?

Où sommes-nous dans l’histoire du monde ? En l’année 2012 après Jésus-Christ : il y a donc un peu plus de 20 siècles que le Fils de Dieu est venu sur la terre. Sa mort sur une croix ne fut pas seulement un martyre mais, selon la parole de Dieu, « Il a été blessé pour nos transgressions, il a été meurtri pour nos iniquités » (Esaïe 53.5). La Bible dit que « Lui-même a porté nos péchés en son corps sur le bois (de la croix)» (1 pierre 2.24).

Ne pas se reconnaître pécheur dénote un sérieux problème d’auto-analyse. Dieu nous parle dans la vérité, sans mensonge et fait tomber le voile sur notre véritable nature. Cette vérité, même si elle peut paraître dur à entendre dans un premier temps, est en fait salutaire et un coeur sincère finit par la reconnaître. Le péché est une réalité. La conscience et la morale sont des réalités très importantes aux yeux de Dieu. Face à la justice parfaite et à la sainteté de Dieu, tout homme est au même niveau : pécheur et coupable devant Dieu. Reconnaissons-le : Nous tous avons transgressé d’innombrables fois les lois de Dieu, en paroles, en actes et en pensées. Dieu dit des hommes qu’ils sont morts dans leurs fautes et dans leurs péchés. Comment des morts pourraient-ils faire quoi que ce soit ? Il suffit de regarder le monde pour voir ce que « les morts » font du monde : la mort domine et la souffrance aussi.

Un tel constat serait désespérant si Dieu n’avait pas donné une solution qui ne demande aucune participation de l’homme, à part la foi. Il n’attend rien de nous, sinon que nous reconnaissions notre incapacité et que nous lui fassions confiance.

Les fautes et les péchés qui nous empêchaient de nous approcher de Dieu ont été expiées par Jésus-Christ, son Fils. C’est un point central dans l’histoire du monde : la mort et la résurrection de Jésus annoncent l’ouverture d’une période où Dieu fait grâce à tous ceux qui se reconnaissent pécheurs.

Celui qui accepte pour lui-même la valeur de son sacrifice à la certitude d’être dans la faveur de Dieu et de recevoir son Saint-Esprit qui nous transformera de l’intérieur. Quel bonheur quand nous comprenons que « sans la foi, il est impossible de lui plaire » (Hébreux 11.6), mais que par la foi nous avons accès à la faveur de Dieu (Romains 5.2) !
Dieu nous a envoyé Jésus pour nous sauver des conséquences du péché. Il ne faut pas prendre le péché à la légère car non seulement il nous coupe de Dieu mais en plus il nous place sous l’autorité de Satan qui est une réalité. Si vous avez des doutes au sujet du monde spirituel, lisez cet article sur l’occultisme par exemple. Cependant, Dieu nous offre une issue de secours pour être sauvé des conséquences évidentes du mal qui est en nous et autour de nous. Cette période de la grâce divine dure encore aujourd’hui. Son terme, toutefois, est marqué par le retour du seigneur Jésus-Christ pour enlever son église, c’est-à-dire tous ceux qui ont saisi pour eux-mêmes cette grâce. Jésus dit lui-même à la fin de la Bible : « Je viens bientôt ».

L’imminence de cet événement remplit de joie le croyant, mais constitue, il faut le dire, une terrible menace pour ceux qui ne croient pas. Car à cette période de la grâce succédera le temps des jugements annoncés dans l’Apocalypse. Tous ceux qui auront refusé de croire à l’Évangile de la grâce ne pourront être sauvés en raison de leur propre choix. Tous les croyants, par contre, ont devant eux l’espérance certaine d’un avenir glorieux. Ils verront s’accomplir la promesse du sauveur qui leur a dit : « Je vais vous préparer une place… Je reviendrai, et je vous prendrai auprès de moi » (Jean 14.2,3).

L’inévitable rencontre

On peut bien essayer d’écarter Jésus de sa vie, peut-être en se moquant de lui, parce qu’on le trouve gênant et indésirable. Mais, de toute façon, il faudra le rencontrer un jour. Où et quand ? Maintenant, pendant que nous sommes encore sur la terre, nous pouvons rencontrer le sauveur qui offre le salut à quiconque croit. La vidéo présentée dans cet article montre clairement cette réalité. Sinon on peut le rencontrer plus tard, lors du jugement dernier mais sans possibilité de faire appel. Il sera comme le juge inflexible de tous ceux qui auront refusé et méprisé le salut qu’il a pourtant offert gratuitement en le payant de son sang.

Oui, cette rencontre est inévitable. Il n’y aura aucun moyen d’y échapper. Celui qu’on n’aura pas reconnu comme le sauveur qui propose sa grâce et son pardon, se trouvera dans la position d’un juge inexorable. Ceux qui seront alors contraints de se jeter à ses pieds n’auront aucune excuse : le salut dont ils n’ont pas voulu leur avait été offert gratuitement, à eux aussi mais ils ont préféré le rejeter.

Au contraire, ceux qui, sur la terre, ont reçu Jésus comme leur sauveur, le contempleront dans sa gloire. Ils verront sur ses mains la marque des clous, souvenirs éternels de sa mort expiatoires sur la croix, de sa victoire sur la mort et le péché. Et alors, ils seront avec le Seigneur, pleinement participant au royaume de Dieu, qui est le paradis, qu’il instaurera.

« Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus […] Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. » Apocalypse 21

Comment réussir à lutter contre ce que l’on sait de mal mais qui nous domine ?

Dieu est toujours disposé à nous aider et Dieu est toujours puissant pour nous aider. Dans l’Évangile nous voyons une personne dire à Jésus : « si tu veux… » Et Jésus lui assure avec amour : « je veux ». Plus loin une autre personne lui dit : « si tu peux », et Jésus lui répond : « le ‘si tu peux’, c’est : crois ! ». Sa puissance est sans limite, même si notre foi est faible… Sachons donc lui dire : « je crois que tu peux m’aider dans telle ou telle situation, ou tel problème, viens en aide à mon incrédulité ! ». Marc 9.24.

Croire au message de l’évangile de tout son coeur et mettre en pratique sa foi en la parole de Dieu au quotidien donne tout simplement un accès à Dieu et ouvre les portes du ciel, dès à présent et pour toujours. D’innombrables témoignages spectaculaires ne cessent de le confirmer ! N’attendez pas de voir ces incroyables choses de Dieu dans les médias pour vous tourner vers Jésus, ils n’en parleront jamais car cela détruirait leur pouvoir d’influence néfaste sur la nature humaine et ferait perdre le pouvoir et la domination aux puissants de ce monde qui, pour la plupart, se moquent du seul vrai Dieu vivant…

Cherchez Dieu de tout votre coeur et, soyez-en certain, vous le trouverez et vous saurez alors ce que signifie réellement « être sauvé ».

Article de Thomas inspiré de plusieurs « paroles du jour » provenant du livre/calendrier « bonne semence 2011 ».

Restez informés !
Articles, études, vidéos inédites : Recevez les dernières nouveautés du site web en rejoignant près de 8000 abonnés :
Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici
En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande avec d’éventuelles offres de services éthiques, bibliques et personnalisées qui pourraient en découler, si je le souhaite.

Réseaux sociaux :

Les 3 articles/vidéos les plus vus :

Pour aller plus loin :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Une étude et un partage réalisée par la seule grâce infinie d’HaShem (Dieu) et avec la précieuse aide des rabbanim d’aujourd’hui et des sages d’Israël d’autrefois

Note importante relative au contenu des articles du site web : Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète de l’article, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

En dehors des citations et autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes et/ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessaloniciens 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre liberté en Yéshoua pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine. En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages : « Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme.[…] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot). Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

/* */

2 Commentaires

  1. alexandra

    Merci pour votre merveilleux site! Je viens le visualiser chaque jour car les vidéos, les témoignages et la musique couplées aux Ecritures saintes donnent davantage de puissance pour convaincre. Souvent je suis très émue, bouleversée et en pleurs devant Sa puissance révélée. Ici au travers votre travail. Alléluyah! Grâce à cela, je peux enseigner à mon fils de 18 ans qui est bien souvent dans le monde et ne veut pas ouvrir sa Bible. Ces vidéos ont un impact phénoménal sur les jeunes qui boudent l’église. Je recommande ce site très sérieux pour quiconque souhaite amener des non-croyants sur la Voie de Jésus Christ notre sauveur.
    Pour autant ici j’ai un problème pour visualiser cette vidéo qui se coupe net à 5 ou 6 minutes. Dommage j’ai râté 20 minutes!
    Merci mille fois Thomas pour votre travail.

    Réponse
    • alexandra

      La vidéo est finalement passée entièrement au bout de la troisième fois! merci! Magnifique!

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This