Je suis converti au Dieu d’Israël, je crois dans le Messie Yéshoua (Jésus) et je bénis Israël

amour israel chretien yeshoua« Pour l’amour de Sion, Je ne me tairai point,  pour l’amour de Jérusalem, Je ne prendrai point de repos, jusqu’à ce que son salut paraisse, comme l’aurore, et sa délivrance, comme un flambeau qui s’allume. Alors les nations verront ton salut, et tous les rois ta gloire » (Esaïe 62)

Proclamer « Je suis chrétien et je bénis Israël », c’est la conviction des chrétiens amoureux de SION désirant se placer au côté d’Israël, en accord avec les Écritures.

Le peuple juif rejeté 

Des siècles durant, l’Eglise a usurpé une place qui n’était pas la sienne, en se proclamant “verus Israël” – le véritable Israël. “L’incompréhension (1), l’ignorance et la déformation presque illimitée de la vérité se sont infiltrées dans l’Eglise et ont amené le rejet du peuple juif… On peut remonter jusqu’à l’origine de cette confusion au sujet d’Israël en étudiant les Pères de l’Eglise primitive, qui développèrent une doctrine affirmant que cette dernière avait remplacé Israël quant au plan de Dieu… Cette sorte d’enseignement fut répandue aux environs de l’année 150 après Jésus-Christ par Justin Martyr et fut plus tard adopté et amplifié par de célèbres personnages tels Irénée, Origène et Augustin”. Pour eux, les Juifs étaient des “meurtriers invétérés, possédés par le diable…”. Au 4e siècle, l’empereur Constantin (2) mettant le Christianisme à l’honneur, s’adressa aux évêques à propos du peuple juif et dit : “Nous désirons n’avoir rien en commun avec ce peuple si haï…”. En 1215, au Concile de Latran, la grande haine de l’Eglise atteignit son apogée. Toute la chrétienté était représentée. Sur les 70 canons prononcés, 4 concernaient les Juifs (comme les résolutions de l’ONU). Une des conséquences terribles fut que les Juifs furent obligés de porter “un habit ou un signe distinctif”. Au 16e siècle, Luther, incarnant la glorieuse promesse du salut par la foi seule et inaugurant la foi protestante, tomba dans la même ornière et le même aveuglement en maudissant les Juifs. Le grand Réformateur mourut deux jours après avoir dit que les deux plus grands ennemis de Dieu étaient satan et les Juifs. Pourtant Dieu veille pour préserver la vérité, se gardant un reste fidèle. En 1933, un chrétien (3) se leva, à l’époque du boycott général contre les Juifs d’Allemagne et proclama :

« Celui qui ne crie pas en faveur des Juifs ne peut louer Dieu ! »

Maudits et persécutés…

Un ancien proverbe hébreu déclare (4) : « Dix mesures de beauté ont été répandues sur le monde ; neuf ont été prises par Jérusalem, et une par le reste du monde. Dix coupes de souffrances ont été déversées sur le monde, neuf sont tombées sur Jérusalem, et une seule sur les nations ».

Ces propos ont incité le psalmiste à formuler cette vibrante supplication : « Réjouis-nous autant de jours que tu nous as humiliés, autant d’années que nous avons vu le malheur ! » (Psaume 90:15)

En effet, aucun peuple de la terre n’a autant souffert que le peuple juif. Ce peuple a été humilié, persécuté, chassé de son pays et dispersé parmi les nations. Mais le D.ieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob n’abandonne pas Israël :

« Tu te lèveras, tu auras pitié de Sion; car le temps d’avoir pitié d’elle, le temps fixé est à son terme ;
Car tes serviteurs en aiment les pierres. Ils en chérissent la poussière.
Alors les nations craindront le nom de l’Eternel, et tous les rois de la terre ta gloire.
Oui, l’Eternel rebâtira Sion, II se montrera dans Sa gloire.
Il est attentif à la prière du misérable, II ne dédaigne pas sa prière.
Cela est écrit pour la génération dernière (aujourd’hui), et le peuple ainsi renouvelé célébrera l’Eternel » (Psaume 102)

Mais… Israël restaurée

L’ultime assaut contre le peuple juif se révéla il y a quelques 60 ans, au travers de la Shoah. Aux Accords d’Evian de 1938, les nations dites chrétiennes scellèrent le sort des Juifs en refusant de les sauver. Six millions périrent et le diable crut pouvoir se réjouir de la disparition du peuple élu. La restauration de l’Etat d’Israël fut la réponse cinglante de D.ieu à la lâcheté des nations et aux forces des ténèbres, et la résurrection d’Israël en 1948, le magnifique accomplissement de la vision d’Ezéchiel (Ez.37) – “… de ces ossements desséchés, sortira une armée nombreuse !…”
Comment ne pas s’émerveiller de la prescience de D.ieu et de Sa fidélité. Avec Israël, nous voyons l’accomplissement des prophéties millénaires sous nos yeux. Malgré l’antisémitisme et la haine des nations envers Israël qui perdure, D.ieu bénira Son peuple parfaitement, pour le bien de l’humanité :

« Je fais approcher ma justice, elle n’est pas loin ; et mon salut, il ne tardera pas. Je mettrai le salut en Sion, et ma gloire sur Israël » (Esaïe 46:13)

Ensemble, chrétiens et Juifs respectueux de la Torah, disons : « Baruch Haba beChem Adonaï ! »

(1) ” La destinée d’Israël et de l’Eglise “, de Derek Prince.
(2) ” Quand le jour et la nuit cesseront “, de Ramon Bennett – Editions Emeth
(3) II s’agit du pasteur Dietrich Bonhoeffer, qui mourut en captivité, exécuté par les sbires du nazisme.
(4) ” L’Etat juif, même contrariant, est une nécessité pour le salut du monde ! “, de Norbert Licth – Editions Appel de minuit

Source de cet article : http://www.shalom-israel.info/?page_id=205

Note importante relative au contenu des articles et des vidéos du site web : Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète de l’article, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

En dehors des citations et autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes et/ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessaloniciens 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre liberté en Yéshoua pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine. En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages : « Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme.[…] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot). Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

Pour de plus amples informations, voir la déclaration de foi

Note sur les commentaires : les commentaires ne sont publiés que s'ils sont conformes à La Politique De Modération du site : Lire la politique de modération

 

Rejoignez près de 10.000 abonnés et recevez régulièrement nos e-mails privés
→ Un parcours spirituel personnalisé par email
→ Toutes les dernières nouveautés (témoignages, articles, vidéos, enseignements)
→ Tous les articles phares du site
→ Vidéos et articles inédits pour les seuls abonnés
→ Certains sujets qu'il n'est pas possible de traiter en public
→ Plus de 10.000 abonnés
→ Ebook offert : Grand Recueil de 13 témoignages inédits de rencontre avec D.ieu
Vos informations resteront privées et la désinscription peut se faire à tout moment. Vous pouvez consulter notre politique de vie privée en cliquant ici

Dernières études :

Slider

Etude de la Paracha de la semaine :

Les démons existent et te poussent à un choix: repentance ou honte éternelle ? (Paracha Pin’has – Nombres 25:10 à 30:1) :

Shadow
Slider

A découvrir actuellement :

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Derniers articles du Blog :

Slider

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

3 Commentaires

  1. Damie emmanuel

    Moi aussi j’aime Israël et je remercie mon Dieu d’ avoir envoyé Jesus pour me sauver, c’est un peuple qui est beni et que je benis. J’ai récemment commencé à apprendre l’hébreu biblique afin d’être le plus près possible de l’original de la Bible, et si Dieu le permet j’espère aller visiter ce beau pays. Barouch ata ADONAi Elohenou melekh ha-olam. Shalom mon frère.

    Réponse
  2. Marcelin HAUMANI

    Je suis né dans l’ignorance du peuple d’ISRAEL pendant des années j’ai été aveugle sur ce peuple béni de DIEU je vis en Polynésie Française j’ai 44 ans et il y a 3 ans je me suis converti a CHRIST aujourd’hui je rends Gloire a DIEU pour m’avoir ouvert les yeux sur ISRAEL toute les prophéties de la Thorah se sont réalisé et nous en sommes témoins vous êtes bénis DIEU a maintenu sont alliance millénaire vous avez étés décriés persécutés dispersés aujourd’hui IL vous restaure merveilleux SEIGNEUR merci pour les enfants de SION louer soit le Nom de L’ETERNEL je vous aimes peuple chéri de DIEU Amen Marcelin HAUMANI de l’île de TAHITI

    Réponse
    • Edgar Frogier

      Merci pour ton commentaire et témoignage, Monsieur Haumani.

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

// fin nouveau code
3 Partages
Tweetez
Partagez3
Enregistrer