L’influence du monde mène au veau d’or et à la marque de la bête, c’est écrit – Paracha Ki Tissa

par | Mar 5, 2021 | 0 commentaires

Comme David le dit souvent dans les Psaumes, faisons nous aussi de la Torah nos délices ! 😄

Le Shabbat de La Paracha Ki Tissa, la célèbre faute du veau d’or sera étudiée et considérée par des milliers et des millions de croyants juifs et non-juifs.

Comme nous l’enseigne le Livre de La Vérité :

« Défrichez-vous des terres nouvelles, et ne jetez pas vos semences parmi les épines. » (Jérémie 4:3)

Sur ce verset, les Sages nous expliquent une chose intéressante.

De la même manière qu’on ne sème un champ qu’après l’avoir débarrassé de ses mauvaises herbes, ainsi devons-nous faire spirituellement dans le cadre du bon combat de la foi : 

Nous devons préparer le terrain convenablement en apprenant les manœuvres du mauvais penchant et du Satan, pour être capables par la suite d’éviter tous ses pièges.

À cet égard, la faute du veau d’or regorge d’enseignements d’une richesse insoupçonnée nous offrant de mieux comprendre comment l’ennemi de toute justice fonctionne.

Ces choses sont fondamentales à connaître et nous permettront de prévenir le mal et de neutraliser toutes les séductions du malin.

Le Rav Yaacov Israël Beifuss explique que le Satan et le mauvais penchant de l’homme ne se posent et n’ont d’influences que sur des bases corrompues.

C’est aussi pourquoi le mauvais penchant est comparé à une mouche, qui ne loge que dans les lieux souillés.

Les Justes parmi le peuple de Dieu connaissent la manière d’agir du mauvais penchant, c’est pourquoi ils peuvent repousser d’emblée ses arguments, sans les laisser  se développer dans leur coeur et leurs pensées.

Les Sages d’Israël savent arracher le mal à sa racine et c’est pourquoi il nous est profitable de venir nous imprégner de cette précieuse Sagesse que Dieu a déposée dans leur coeur comme le dit le verset : 

« Celui qui fréquente les sages devient sage, Mais celui qui se plaît avec les insensés s’en trouve mal. » (Proverbes 13:20)

Les insensés sont ceux qui sont pauvres en Torah et qui ne craignent pas Dieu.

L’insensé peut être une personne très agréable et gentille en apparence, mais celui qui  sans être averti, s’imprègnera de ses conseils, en subira un dommage et une perte.

Le midrash (commentaire des maîtres d’Israël) dit : 

« Celui qui fraye avec les sages devient sage ».

Ceux qui suivent les traces du sage, même s’ils ne sont que comme la queue du lion, deviennent sages eux aussi.

« Mais celui qui fréquente les sots souffrira des pertes », même s’il devient leur chef.

À quoi peut-on le comparer ? Un homme qui pénètre chez le tanneur.

Même s’il n’achète rien, quand il ressort de la tannerie, ses vêtements sont salis et imprégnés d’une odeur désagréable et persistante.

C’est pourquoi soyons sur nos garde car celui qui commet la tragique erreur de s’imprégner régulièrement des enseignements, des avis et des conseils de ceux qui ne craignent pas l’Éternel et qui suivent l’esprit de ce monde, en subira des dommages et peut-être même périra comme il est dit :

« car la fausse quiétude des sots causera leur ruine » (Proverbes 1:32).

Finalement, on comprend aisément que celui qui trébuche, faute parce qu’il ne réalise pas la portée des séductions du mauvais penchant.

Ne faisons pas l’immense erreur d’imaginer que la faute du veau d’or ne nous concerne pas et que nous aurions été plus malins que les enfants d’Israël lors de cet épisode malheureux.

Cette faute du veau d’or est bien plus subtile qu’on ne l’imagine et si elle apparaît dans la Torah c’est aussi parce qu’elle est porteuse d’enseignements précieux pour toutes les générations afin que nous puissions nous prémunir du mal.

Beaucoup parmi le peuple de Dieu n’étaient pas conscients de plusieurs stratagèmes diaboliques de l’ennemi.

C’est pourquoi plusieurs ont terminé devant un veau en fonte et se pensaient agréer de Dieu…

Oui, le texte est clair : ils pensaient servir l’Éternel, d’une façon nouvelle certes, mais ils pensaient réellement le servir, l’honorer er oeuvrer pour Lui…

« Demain, il y aura fête en l’honneur de l’Éternel ! Le lendemain, ils se levèrent de bon matin, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d’Actions de grâces. » (Exode 32:56).

Que de pieuses intentions devant ce veau en or !

D’une façon analogue, beaucoup parmi le peuple de Dieu se trompent par de faux raisonnements, se dupent eux-mêmes et se dirigent vers ce veau d’or.

D’autres sont déjà en train de l’adorer, que Dieu nous en préserve !

Beaucoup de personnes parlent de la marque de la bête et spéculent à ce sujet, comme en en tout temps.

Comme nous l’avons déjà évoqué dans la vidéo YouTube sur la marque de la bête, je crois que cette marque en surprendra beaucoup et atteindra particulièrement ceux qui se montrent arrogants, qui sont dans une fausse quiétude et qui sont mal renseignés sur les fourberies et les séductions du serpent ancien…

D’autres parlent de transhumanisme et spéculent beaucoup là aussi, s’imaginant qu’il suffit d’échapper physiquement à la marque pour être préservé de l’adoration du veau d’or de la fin des temps (la bête).

Mais finalement, bien peu parlent sérieusement et prioritairement de repentance, de sanctification, de la crainte de l’Éternel et de Ses promesses.

Et pourtant, depuis la nuit des temps, il existe un seul remède pour se défaire des pièges du malin : l’étude constante, persévérante et régulière de La Torah.

Cette étude mènera à des prières de feu.

Ces prières de feu mèneront à des actions bénies, des oeuvres vivantes.

Ces actions bénies mèneront à la délivrance finale et à la venue du Messie, que Dieu nous y aide.

Cher lecteur, si tu désires toi aussi « fréquenter les Sages afin de devenir sage » et comme David, te “régaler” de la Sainte Torah du Maître Suprême, nous te conseillons un module spécialement dédié : 

Les Pépites de La Paracha.

Beaucoup de coeur a été mis dans la création de ce module.

Toute notre gratitude va à l’Éternel qui Seul, a permis à ce travail de sortir comme le dit Son Messie : « sans moi vous ne pouvez rien faire. » (Jean 15:5)

Beaucoup de reconnaissance également envers les frères et les sœurs dans la foi qui soutiennent tout ce travail et grâce à qui ce type de module a pu voir le jour, que l’Éternel leur envoi la brakha (bénédiction) avec largesse, par les mérites de notre Messie !

Le principe de ce module d’étude est simple : se renforcer ensemble dans la émouna (foi), augmenter notre discernement, travailler à notre salut, être toujours plus  efficace dans notre service divin et « éteindre tous les traits enflammés du malin; » (Ephésiens 6:16)

Par ce travail, puisse HaShem (Dieu) nous compter parmi ceux qui hâtent la délivrance et la venue du Messie et qui répandent la lumière et la paix dans ce monde.

Voici la page de présentation de ce module qui est d’une grande bénédiction, je crois :


Note importante relative aux articles et vidéos faisant intervenir à la fois des juifs, des rabbins, des chrétiens et des pasteurs :

Plusieurs sont étonnés et parfois même choqués de voir côte à côte, dans une même vidéo des rabbins et des pasteurs n'ayant pas toujours les mêmes convictions religieuses.

Il convient alors de préciser qu'en dehors des citations ou autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessalonicien 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre « liberté en Yéshoua » (Galates 2:4) pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine.

En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages :

« Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme […] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot).

Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

Pour de plus amples informations, voir la déclaration de foi

Note sur les commentaires : les commentaires ne sont publiés que s'ils sont conformes à La Politique De Modération du site : Lire la politique de modération

Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète des contenus de ce site web, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez régulièrement nos messages privés par e-mails :
→ Podcast, vidéos, pensées du jour, analyses spirituelles de l’actu, réponses aux questions, etc.

→ Toutes les dernières nouveautés et articles phares du site : témoignages, enseignements, exhortations, etc.
Vos informations resteront privées et la désinscription peut se faire à tout moment. Vous pouvez consulter notre politique de vie privée en cliquant ici

Pépite de vérité à la une actuellement :

protection dieu contre covid vaccin et complots

Fête ou jeûne du moment (en cours ou à venir prochainement) : Fête de Roch Hashana

Date de la fête :
Entrée le Lundi 6 Septembre 2021 au soir à 21h09 (PARIS)
Sortie le Mardi 7 Septembre 2021 au soir à 21h07

Préparez-vous à la fête de Roch HaShana :

Shadow
Slider

Etude de la Paracha de la semaine :

La morsure salutaire du serpent : un outil céleste pour surmonter et sublimer les épreuves – Paracha Reeh (Vois) : Deutéronome 11:26 à 16:17

PlayPause
Shadow
Slider

Dernière étude vidéo publiée :

Shadow
Slider

Dernière étude texte publiée :

Slider

A découvrir actuellement :

Shadow
Slider
Shadow
Slider
Shadow
Slider
Shadow
Slider

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :
// fin nouveau code
25 Partages
Tweetez
Partagez25
Enregistrer