Donald Trump face à Israël : nouveau Cyrus ou mauvais Pharaon ? – Paracha Shemot

I] La paracha et l’actualité : l’investiture de Trump face à Israël et les 70 nations

Nous voici arrivés au second livre de la Torah, le livre d’Exode ou Shemot (Les noms), livre comparable à un large fleuve de lumière auprès duquel l’Éternel nous fait la grâce de venir nous abreuver !

Nous continuerons sur la lancée du dernier article paru sur le site la semaine dernière et parlerons ici de l’actualité et de son lien tout à fait remarquable avec la paracha: cela devient une habitude, mais pour tous ceux et celles qui découvriraient ces choses pour la première fois, rappelons que le rythme d’étude de la Torah (paracha du shabbat) basé sur le calendrier biblique hébraïque institué par les sages d’Israël, est grandement utilisé par HaShem (Dieu) pour parler à son Peuple et au monde entier.

Dans la paracha de le semaine dernière, nous avons vu un lien assez fort avec l’actualité dans la mesure où, au moment précis de cette conférence historique de Paris qui regroupait 70 nations contre Israël, nous avons vu que la paracha parlait précisément du chiffre 70, des nations du monde et d’Israël. A ce sujet, nous vous invitons grandement à lire le dernier article si ce n’est pas fait : « Urgent : Conférence du 15 janvier 2017 : Dieu vient de parler ouvertement aux 70 nations + Preuve de la véracité du calendrier des sages d’Israël »

Ainsi, d’une manière tout aussi remarquable, la paracha de ce shabbat du 21 janvier nous parle encore très précisément du peuple d’Israël et du chiffre 70 qui, comme nous allons le revoir plus en détail, correspond aux 70 nations.

Il y a déjà des milliers d’années, les sages d’Israël révélaient que le chiffre « 70 » est un chiffre clé correspondant aux nations du monde. Par exemple, sur le site breslev.co.il, nous lisons à ce sujet :

« Selon le Talmud, nous apprenons de la liste des descendants de Noé qu’il existe soixante-dix nations dans le monde. Cette tradition du nombre des nations dans le monde possède des racines profondes. Selon de nombreux commentateurs, ce concept semble trouver son origine dans le verset du Deutéronome 32:8 où il est dit que D.ieu « fixa les limites des peuples [des soixante-dix nations] d’après le nombre des enfants d’Israël », c’est-à-dire les soixante-dix personnes qui descendirent en Égypte avec Ya’aqov.

Les Sages relèvent que D.ieu établit soixante-dix nations car la famille de Jacob qui descendit en Égypte était composée de soixante-dix personnes. Pour quelle raison le nombre des nations doit-il correspondre au nombre des juifs ? Chacune des soixante-dix nations possède une caractéristique unique. Comme les Sages l’ont dit : telle nation excelle dans l’art de la guerre, une autre dans la débauche, une autre dans la beauté… Toutes ces vertus nationales et les différents aspects de caractères se retrouvent également dans le peuple d’Israël ; de fait, chaque personne possède des dons à développer et des tentations à surmonter. D.ieu désire que toutes les nations s’élèvent au maximum de leur potentiel spirituel. Ces variations étaient présentes dans les soixante-dix personnes de la famille de Jacob qui descendirent en Égypte. »

Nous lisons également dans le midrash (Esther Rabba 10,11), une chose très intéressante qui ne manquera pas de sonner d’une manière bien familière aux oreilles des lecteurs assidus de l’Évangile :

– L’empereur Adrien a dit à Rabbi Yéhochoua : « Grand est l’agneau qui survit parmi 70 loups »
– Rabbi Yéhouchoua lui a répondu : « Plus grand est le Berger (D.ieu) qui sauve l’agneau (Israël), et repousse les attaques du loup (les autres nations) »

Rappelez-vous : Ce n’est pas sans raison que le Messie Yéshoua, en son temps, envoya 70 de ses disciples pour manifester et annoncer le Royaume de Dieu aux foules : notez les termes qu’Il emploie et la portée prophétique de son choix d’envoyer 70 disciples, rien n’est laissé au hasard :

« Le Seigneur désigna encore soixante-dix autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller. Il leur dit (…) : voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. » (Luc 10.1-4) : Les paroles de Yéshoua s’enracinent parfaitement avec ce que nous venons de voir en quelques mots dans le Talmud et le midrash.

 

Nous voyons ici, comme en tellement d’autres endroits, à quel point le vrai Messie Yéshoua était enraciné dans la pensée juive, connaissant très bien les enseignements oraux des sages d’Israël émanant de la Torah et de la Torah orale, des choses qu’Il approuvait au grand dam de certains.

 

Maintenant, au travers de l’étude de la paracha, admirons la providence que Dieu manifeste dans sa bonté, comme pour parler à nos coeurs et nous montrer à quel point Il veille et dirige les temps et les circonstances :

Le jour de cette conférence historique du 15 janvier 2017 qui regroupait le nombre clé de 70 nations (loups) contre Israël (agneau), fut comme « entouré » ou « encerclé » par deux autres jours clés : les shabbats du 14 et 21 janvier 2017 : durant ces shabbats ont été étudiées les deux seules parachot de toute la Torah qui se succèdent et qui nous parlent précisément, d’un chapitre à l’autre, du chiffre 70 en rapport avec les nations et Israël (Genèse 50 et Exode 1) et tout cela, au moment précis de cette conférence historique et unique des 70 nations se réunissant contre d’Israël ! En soit, c’est déjà assez remarquable pour qui prend la peine d’y réfléchir…

 

Mais ce n’est pas tout : Nous savons que ce 20 janvier 2017, année 5777 du calendrier hébraïque, à 70 ans, 7 mois et 7 jours, Trump est devenu officiellement le nouveau président de la plus grande puissance mondiale moderne (Etats-Unis). Ainsi, au moment précis de l’investiture du président américain Donald Trump, il est encore une fois tout à fait remarquable de noter que notre paracha parle aussi de l’investiture du « nouveau président » de la puissance mondiale de l’époque (l’Egypte) comme il est dit : « Il s’éleva sur l’Egypte un nouveau roi, qui n’avait point connu Joseph » (Exode 1.8).

Ces correspondances entre l’actualité et la paracha sont assez exceptionnelles, vous en conviendrez. En soi, il serait bon de s’arrêter ici pour contempler la divine providence que Dieu manifeste si ouvertement à Son peuple afin de nous amener à louer et à adorer le Souverain Maître de toutes les Créatures, Lui qui règne éternellement sur les temps et les circonstances ! La providence entre l’actualité et la paracha démontre à quel point Dieu est au contrôle.

A ce sujet, pour tous ceux et celles qui sont quelque peu troublés par cet autre calendrier basé sur le livre d’Enoch et des Jubilés et promulgué par quelques minorités, tout doute devrait maintenant se dissiper : Ne comptez pas voir ce type de providence se répéter régulièrement dans ces autres calendriers qui se prétendent “non rabbiniques” et fidèles à la Torah, mais qui en vérité, en plus de cacher une erreur et d’engendrer le mépris des sages et des rabbins, empêche à ceux du peuple de Dieu pris dans leur giron, de recevoir certains messages providentiels majeurs.

II] Donald Trump et Pharaon

N’oublions pas une chose fondamentale que la Bible nous révèle pour la fin des temps : il y aura la fameuse grande guerre de Gog et Magog où Gog, dirigeant de Magog, entraînera les 70 nations à se liguer contre Israël selon l’enseignement des prophètes du Tanakh (Bible hébraïque) et des sages comme il est dit dans notre paracha :

« (…) et l’on prit en aversion les enfants d’Israël. » (Exode 1.12)

Ceci devrait nous pousser à analyser l’actualité à la lumière de ce que la Torah, les prophètes et l’histoire nous enseignent : après tant d’événements d’actualité liés à la paracha et aux prophéties bibliques sur la grande guerre de Gog et Magog censée unir les nations contre Israël, USA compris, que penser du nouveau président Donald Trump qui, officiellement, se positionne largement en faveur d’Israël ?

Comme beaucoup, nous serions tentés de nous réjouir de voir le nouveau président de la première puissance mondiale être l’ami d’Israël, surtout au vue des chiffres entourant son investiture  :

En l’année 2017 du calendrier grégorien, année 5777 du calendrier hébreu, le nouveau président sioniste Trump a 70 ans, 7 mois et 7 jours en cette 70ème année de la création de l’Etat d’Israël. Le chiffre 7 et le chiffre 70 sont des chiffres bibliques chargés de sens : le chiffre 7 représente l’intégralité et l’achèvement : Après sept jours, le monde est devenu complet; sept semaines après la sortie d’Egypte le peuple d’Israël devenait une nation et recevait la Torah; les sept branches de la ménorah; les sept assemblées du livre de l’Apocalypse etc. Le chiffre 70 représente à la fois Israël et les nations : les 70 nations; les 70 anciens d’Israël etc. Tous ces chiffres semblent pointer vers quelque chose de positif pour le peuple de Dieu.

Cependant, regardons de plus près ce que nous enseigne l’histoire et notre paracha après l’investiture de Pharaon, nouveau président des temps antiques :

« Alors les Egyptiens réduisirent les enfants d’Israël à une dure servitude. Ils leur rendirent la vie amère par de rudes travaux en argile et en briques, et par tous les ouvrages esclavage servitude egypte israeldes champs : et c’était avec cruauté qu’ils leur imposaient toutes ces charges. » (Exode 1 : 13-14)

Regardons maintenant les commentaires rapportés par le Rav Eliaou Hassan sur ce verset et qui sont très intéressants pour nous aujourd’hui :

Ce qui est traduit dans notre verset par « avec dureté » est le mot « Parekh ». Si nous décomposons ce mot en deux parties « Pa-Rekh », il signifie sans les voyelles « Pé Rakh », une bouche douce.

C’est à dire que pour parvenir à faire des juifs ses esclaves, Pharaon usa de ruse, il utilisa des paroles douces. Comme nous le décrive Hazal :

Pharaon se rendit un jour dans un champ, une brique accrochée à son cou. Il se saisit d’une pelle et commença à travailler ! Les Juifs qui assistaient à la scène lui demandèrent ce qu’il faisait. Il leur répondit: « Chers frères, comme vous le savez, l’Égypte est en plein essor et nous devons tous participer à son édification. C’est pour cela que j’ai décidé de m’atteler moi-même à la tâche ! Les Juifs qui souhaitaient s’assimiler au peuple égyptien avaient développé un grand sens patriotique ! Ainsi ils dirent à pharaon: « pouvons-nous montrer notre fidélité à l’Égypte en participant à l’effort national ? » Et Pharaon de répondre que quiconque voulait travailler au développement de l’Égypte le pouvait ! Tous les Juifs commencèrent ainsi à travailler de leur plein gré, avec un zèle extraordinaire. Seul la tribu de Lévy ne fut pas dupe de cette ruse et ne se présenta pas au travail le premier jour, c’est ainsi que ses membres furent tous épargnés par l’esclavage. Les autres mirent du cœur à l’ouvrage et reçurent le premier jour une pièce d’or ! Puis, petit à petit, Pharaon ne revint bien sûr plus jamais travailler avec eux, les paroles douces et encourageantes du début se transformèrent peu à peu en un langage dur et autoritaire. Ils furent non seulement obligés de travailler à une allure qui dépassait leurs forces, mais ils ne reçurent plus aucune rémunération. La nourriture fut réduite à un peu de galette et de l’eau (…)

C’est ainsi que Pharaon réussit, par ruse, à entraîner un peuple entier dans l’esclavage…

Nous pouvons remarquer un détail intéressant :

Là Torah répète par deux fois que Pharaon les accabla avec dureté en utilisant le même terme « parekh” (verset 13 et 14). La raison est simple et fondamentale : chaque fois que Pharaon voulut accabler les enfants d’Israël d’une nouvelle peine, d’un nouveau décret, il usa de ruse en les séduisant par ses paroles mielleuses et prometteuses. Il prononçait pour cela un grand et beau discours, comme tous les grands dictateurs démoniaques que l’histoire a connu !

On raconte qu’en Russie, sous le régime tsariste, on nomma officiellement le Rabbin d’une certaine ville représentant de ses concitoyens juifs. La chose déplut au grand dirigeant de la communauté juive et une forte opposition s’éleva. Le nouveau Rabbin essaya de les convaincre qu’il ne pourrait advenir que des choses positives de cette nomination, tant au niveau religieux que économique… Le Rav Meisels lui cita alors les paroles de Rabbi Itsélé de Vologine concernant Pharaon et conclut ainsi :

« Ceci viens nous apprendre que toute nomination émanant d’un gouvernement impie n’est pas faite pour le bien de la communauté. Bien au contraire, c’est un moyen d’accomplir ses misérables desseins ! »

Dans un autre endroit, le Rav Eliaou Hassan nous rapporte une histoire semblable :

« Après les événements de février 1917 qui menèrent à l’abolition de la royauté du tsar Nicolas II, un état provisoire se mit en place et se comporta de façon démocratique. Il annula toutes les lois antisémites et les juifs purent bénéficier de l’égalité civile en Russie. Face à un disciple qui se réjouissait de cela, le Rabbi Baroukh Ber Leïbovitch (Zatsal) répondit : « Fais-tu toi aussi partie de ceux qui font la fête ? » Ce qui voulait dire : « Est-ce que même un Talmid Hakham (disciple d’un sage) peut voir les choses d’un regard si superficiel ? » Une fois de plus, les événements qui suivirent prouvèrent la justesse du jugement de nos sages, qui connaissent les répercussions de chaque acte et leur portée. En effet le Rav avait compris que les communistes serait amenés à faire encore plus de mal aux Juifs que ce qu’avait fait le Tsar… La bonté des nations s’est une fois de plus révélée comme un leurre (‘Hessed Léoumim ‘Hatat) !

Mais comment Dieu a-t-il pu laisser de telles choses s’accomplir ? Rappelons-nous de cet épisode, dans notre paracha, où Moshé tente d’intervenir entre 2 frères hébreux qui se querellaient. Un des deux hommes lui rétorqua :

« Qui t’a établi chef et juge sur nous? Penses-tu me tuer, comme tu as tué l’Egyptien ? Moïse eut peur, et dit : Certainement la chose est connue. Pharaon apprit ce qui s’était passé » (Exode 2.14)

Le Rav Eliaou Hassan nous enseigne :

« La Torah de vérité (Tora Emet) ne pouvait être transmise que par un homme de vérité : Moshé (Moïse).

… Selon le Midrash, Moshé s’est dit : « l’énigme qui me tourmentait est à présent résolue. En quoi Israël a-t-il pêché plus que les 70 nations pour être ainsi accablé par une servitude aussi cruelle ? Je m’aperçois qu’il le méritait ! » (à cause de la délation et du Lachone hara : le Lachone hara veut dire la mauvaise bouche, la médisance, le colportage etc.)

Pourquoi Moshé ne comprit-il la raison de leur souffrance qu’après avoir vu qu’ils faisaient du Lachone hara ? La réponse à cette question se trouve dans le Zohar Hakadosh qui explique que lorsque l’on fait ici bas du Lachone hara, nous permettons au grand accusateur des sphères célestes de parler contre nous et de nous attaquer.

Oui, ce n’est pas sans raison que le livre de l’Apocalypse, profondément ancré dans la pensée juive, parle dans les mêmes termes du Satan : « Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait : Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Messie; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. » (Apocalypse 12.10)

C’est ici un rappel d’une immense importance : nous devons absolument veiller sur notre bouche et, à moins que l’intention véritable de notre coeur soit d’avertir d’un danger ou d’aider une personne qui nécessiterait de lui révéler certaines choses sur une personne, il ne faut jamais parler négativement sur quiconque (médisance) ni colporter. Rappelons que la médisance n’est pas le fait de dire une chose fausse sur quelqu’un, mais de dire une chose vraie, mais négative sur une personne : dès lors que nos propos, bien que vrais, sont négatifs au sujet d’autrui et le rabaisse, même un peu, alors cela devient du Lachone Hara et l’accusateur des frères est en droit, à son tour, de nous nuire et de nous accuser : mesure pour mesure : c’est une règle spirituelle fondamentale, tellement importante mais si négligée par beaucoup, d’où tant de maux… Celui qui se préserve du Lachone hara verra la faveur de Dieu sur sa vie.

III] Donald Trump et Cyrus

CyrusTrump compressTous ces éléments, forts importants, que nous enseigne la paracha sont là pour nous tenir en éveille, nous alerter afin de ne surtout pas se réjouir trop vite par le discours pro-Israël du président Donald Trump : comme la Bible et l’histoire du peuple juif nous l’enseigne, il n’y a en général rien de bon à attendre des nations et de plus, les prophéties doivent se réaliser : la guerre de Gog et Magog et l’ensemble des nations contre Israël constituent une réalité prophétique probablement sur le point de s’accomplir.

Ce n’est ici qu’une interprétation que nous faisons en prenant volontairement à revers ce contentement et ce soulagement apparemment légitime, constaté chez beaucoup de juifs, d’Israéliens et d’amis d’Israël semblant faire l’impasse sur ce que l’histoire nous a trop montré: La bonté des nations se révèle bien souvent comme un leurre.

Cependant, notons bien que cette interprétation, bien que fidèle à la Torah, n’est pas nécessairement juste. Il en existe au moins une autre pouvant parfaitement coller au nouveau président :

Cyrus fut un personnage biblique semblable à Trump à bien des égards : Comme nous le rappelle le site Dreuz.info, Cyrus est ce non juif roi de Perse, vainqueur des assyro-babyloniens en 539 et qui devient selon la Bible un véritable « Messie » pour le peuple de Dieu malmené par l’histoire.

On n’est pas habitué à ce que la Bible nous parle d’un souverain païen en des termes pareils ! Car le prophète Isaïe lui accorde le nom de « Mashiah », réservé aux descendants du roi David, et le voit comme le « centurion » providentiel de Yahvé intervenant en faveur des siens. A l’époque en question, il n’y a plus de roi en Israël depuis un demi siècle. Comment l’Ecriture peut-elle parler d’un roi perse dénommé Cyrus, qui n’est même pas juif, comme d’un Messie et d’un sauveur pour Israël ? Parce que ce roi a permis aux exilés de rentrer à Jérusalem et de rebâtir le Temple pour y honorer leur D.ieu.

Pour Isaïe, le roi d’Israël doit être au service de la paix, assurer le bonheur du peuple et témoigner d’une concorde universelle au milieu des nations païennes. Lorsque Cyrus prend le pouvoir, la géopolitique de la région en est bouleversée ; le texte nous le dit, il fait sauter les verrous qui empêchent la paix, et il aplanit les chemins qui mènent à la justice. Car il est respectueux de tous, y compris de la minorité des juifs exilés.

Contrairement aux anciens envahisseurs d’Israël, son attitude permet aux exilés juifs de reprendre espoir en un D.ieu de miséricorde et cette période va être pour eux comme un second exode, une seconde libération des esclavages (parmi lesquels les malfaisantes influences païennes).

Un nouvel horizon s’ouvre alors, à la lumière de la Torah. Isaïe chante donc les qualités inattendues de ce roi païen Cyrus, arrivé au pouvoir en Perse en profitant des bagarres entre adeptes du dieu-lune et adeptes du dieu baal. Alors pourquoi ce roi est il appelé Messie ? Sans doute parce qu’il veut tracer des chemins nouveaux vers l’entente entre les peuples, et qu’il ouvre la voie vers de nouvelles manières de vivre les uns avec les autres sans violences. Pas de massacres des ennemis, pas de villes détruites. Cyrus attribue de l’argent aux juifs pour qu’ils retournent reconstruire leur temple en Israël. Même si Cyrus ne partage pas leur foi, il veut leur faire du bien. Il sait que les juifs croient au D.ieu créateur et sauveur, et que pour eux, en dehors des commandements de ce D.ieu, il n’y a pas d’autre voie d’humanité fiable. Même si à Babylone on adore Baal, Cyrus écoute les juifs lui parler du D.ieu unique, le D.ieu d’Israël, et il respecte leur culte !

Et qui ne verrait pas un autre clin d’oeil en faveur d’un “Donald Trump Cyrus”, après cette intervention publique de l’actrice Miley CYRUS et relayée des dizaines de milliers de fois, qui déclare Donald-Trump-and-Israeli-flag-1_compressselon le huffingtonpost.fr :  « Je vous accepte comme président ».

Et que dire face à ce nouveau lien qu’il serait possible de faire dans la paracha : Au moment de l’investiture du président Trump considéré comme un potentiel Cyrus et un potentiel libérateur par plusieurs, c’est précisément dans notre paracha qu’apparait la première fois celui qui est considéré comme un libérateur et un sauveur pour Israël et qui apportera au peuple une grande délivrance : Moïse !

Comme pour enfoncer le clou, en cette fin d’année 2017, près d’un an après l’élection du président américain, qui n’a pas été interpellé, en bien ou en mal, par la déclaration officielle de Trump reconnaissant Jérusalem comme capital indivisible d’Israël ? Le Huffingtonpost est allé jusqu’à dire : « L’incompréhension règne dans le monde alors que rien ne laissait présager voici quelques jours encore qu’une telle annonce allait intervenir avant la fin de cette année. ».

Si le ridicule tuait, nous aurions certainement une hécatombe au sein de L’ONU puisque, rappelons-le, bien que la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël soit une chose réaliste, naturelle, banale, évidente, biblique, historique, scientifique, prouvée et doublement démontrée, malgré cela, la déclaration de Trump a suscité, comme on pouvait s’y attendre, une farouche et malsaine opposition de la part d’une large majorité des états membres de l’ONU qui ont voté une résolution et condamné cette déclaration du président, rajoutant ainsi l’opprobre à leur malice et, comme dirait Paul, « en sorte qu’ils ne cessent de mettre le comble à leurs péchés.  » Mais la colère du Dieu Tout puissant finira par les atteindre.

On pouvait lire dans le huffingtonpost : « Cette résolution avait été proposée par le Yémen en tant que président du Groupe arabe au sein de l’ONU et la Turquie en sa qualité de président du Sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à l’ONU. S’en est suivi le parrainage d’une trentaine de pays, dont le Maroc, pour enfin avoir un total de 128 voix pour et 9 contre, avec l’abstention de 35 pays.

[…]

Trump avait dénoncé, lors d’une réunion à la Maison Blanche, ces pays qui “prennent (des Etats-Unis) des centaines de millions de dollars et même des milliards de dollars et, ensuite, ils votent contre nous”. “Laissez-les voter contre nous, nous économiserons beaucoup”, a-t-il dit en insinuation à l’arrêt ou la réduction des aides qui leur sont destinées. »

Rappelons enfin cette récente déclaration du premier ministre israélien rapporté par le site EuropeIsraël :

« Le président Trump est entré à jamais dans l’histoire de notre capitale. Son nom s’affichera avec fierté au côté d’autres noms dans l’histoire glorieuse de notre ville », a-t-il dit lors d’un événement organisé par le ministère des Affaires étrangères

Alors que penser du président Trump ? Est-il une sorte de nouveau Cyrus des derniers temps qui amènera, durant un temps, un grand bien sur Israël ? Ou alors, au contraire, serait-il le mauvais Pharaon de notre Paracha dont la langue flatteuse amènera la ruine ? Ou peut-être que les deux types de personnages vont s’entremêler, et que l’un laissera place à l’autre et vice versa ? Ce questionnement et potentiel antagonisme, d’une manière encore une fois tout à fait particulière et providentielle se retrouve dans les 2 Haftarot (portion d’Ecriture des prophètes liée à la paracha de la semaine) de cette paracha :

D’un côté, la Haftara Séfarade nous dit une chose qui semble s’harmoniser particulièrement aux conclusions pessimistes de l’étude de notre paracha dans ce danger qu’il y a pour Am Israël de s’appuyer sur le nouveau Roi des nations (Pharaon ou Trump) :

« C’est de l’Egypte que viendra ta honte, Comme elle est venue de l’Assyrie. De là aussi tu sortiras, les mains sur la tête; Car l’Eternel rejette ceux en qui tu te confies, Et tu ne réussiras pas auprès d’eux. » (Jérémie 2.36)

Mais d’un autre côté, la Haftara Ashkénaze annonce ceci : « En ce temps-là, L’Eternel secouera des fruits, Depuis le cours du fleuve jusqu’au torrent d’Egypte; Et vous serez ramassés un à un, enfants d’Israël ! En ce jour, on sonnera de la grande trompette, Et alors reviendront ceux qui étaient exilés au pays d’Assyrie Ou fugitifs au pays d’Egypte; Et ils se prosterneront devant l’Eternel, Sur la montagne sainte, à Jérusalem (…) Maintenant Jacob ne rougira plus, Maintenant son visage ne pâlira plus. Car, lorsque ses enfants verront au milieu d’eux l’oeuvre de mes mains, Ils sanctifieront mon nom; Ils sanctifieront le Saint de Jacob, Et ils craindront le Dieu d’Israël; Ceux dont l’esprit s’égarait acquerront de l’intelligence, Et ceux qui murmuraient recevront instruction. » (Ésaïe 27 : 12-13 ; 29 : 22-24)

jared-kushner gendre trumpcompressVoilà ici de belles pistes de réflexions en vue d’éveiller en nous la prudence, la vigilance et le discernement, d’autant plus que, toujours dans le domaine des chiffres, il est effectivement étonnant de constater que le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, juif pratiquant, s’est imposé comme l’homme de confiance du futur président américain…

Comme Trump, il hérite lui aussi d’un empire immobilier et achète l’immeuble au 666 Fifth Avenue pour la modique somme de 1,8 milliard de dollars. Il rencontrera par la suite la fille aînée de Donald Trump qui se convertit alors au judaïsme. Marié en 2009, le couple a aujourd’hui trois enfants (source : 20minutes)

Si le « 666 » est bien le chiffre de la bête dans le livre de l’Apocalypse dans lequel certains voient une mise en garde contre le sombre côté du nouveau président et de son proche entourage, n’oublions pas que ce chiffre 666, plus en contexte avec l’actualité et la richesse du président et de son gendre, est aussi le montant d’or annuel en possession du Roi Salomon, ce grand roi qui apporta jadis la paix à Israël : « Le poids de l’or qui arrivait à Salomon chaque année était de six cent soixantesix talents d’or » (1 Roi 10.14). C’est aussi le nombre des fils d’Adonikam, ce chef d’un clan israélite qui fut parmi ceux qui revinrent d’Exil, à l’époque d’Esdras : « Les fils d’Adonikam, six cent soixante-six; » (Esdras 2.13), Adonikam signifiant “mon seigneur s’est levé”… Dans ce cas, ne peut-on pas voir ici aussi quelque chose de positif pour l’avenir proche d’Israël ?

Encore une fois, la double possibilité d’interprétation et l’antagonisme ressenti dans la lecture ne nous permet pas de conclure facilement, mais devrait, en ce qui nous concerne, nous rendre particulièrement attentif.

IV] Conclusion

Laissons le site Dreuz.info conclure :

Aujourd’hui, croyants et incroyants engagés dans le sens du bien des autres, tous peuvent se faire « bénédiction » dans cette société obscurcie par de fausses croyances et qui a tellement besoin de lumière. L’enjeu est le respect de la dignité de chacun et la viabilité du vivre ensemble. Reliés à l’alliance, ou simplement humanistes (au vrai sens du mot), nos contemporains pourraient devenir – comme Cyrus – des « messies », en dénonçant les injustices et en édifiant un monde où l’on s’aime et se respecte. Il faut aujourd’hui des Cyrus du 21ème siècle qui au sein même du monde idolâtre jouent leur rôle constructif dans l’avènement du Royaume de D.ieu pour l’avenir de tous.

Quelque soit la bonne ou la mauvaise intention des hommes qui nous gouvernent pour encore peu de temps avant le règne tant attendu du Messie d’Israël, prenons garde cependant de ne jamais faire l’erreur de prendre appuit sur un homme, ni à se confier en la chair comme il est dit : « Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son coeur de l’Eternel » (Jérémie 17.5) et encore : « Voici, tu l’as placée dans l’Egypte, tu as pris pour soutien ce roseau cassé, qui pénètre et perce la main de quiconque s’appuie dessus: tel est Pharaon, roi d’Egypte, pour tous ceux qui se confient en lui. » (2 Rois 18.21)

Ne prenons donc pas appuit sur la chair et ne rentrons pas dans toute sorte de compromissions sous prétexte d’amour et de paix, car c’est alors que le bien se transformera en mal et que, aveuglés par une fausse paix teintée de confiance mal placée et de compromis avec la Torah du Maître, ce verset s’accomplira : « Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! Alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. » (1 Thessaloniciens 5.3)

Mais si tous ensemble, nous nous évertuons à étudier et à mettre en pratique la Torah et à rester fidèles aux enseignements du Saint d’Israël, assurément, au sein de la tempête qui doit arriver sur ce monde, d’une manière ou d’une autre, la main divine du Dieu éternel saura protéger ses enfants en vertu des mérites infiniment grands acquis pour les enfants de Dieu, par le sang précieux versé et répandu par le Prince des princes de la terre, le Messie Yéshoua (Jésus), pour la rémission des péchés de ceux qui ont le coeur tout entier à Lui.

Peu importe ce qu’il adviendra, l’essentiel est de rester fidèle, repentant, dans la crainte et l’humilité, car le juge est à la porte : nous sommes dans ces temps où la parole prophétique de notre Messie bien aimé devient toujours plus vivante et réelle : « Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche (…) Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. » (Luc 21 : 28-36)

Et vous, que pensez-vous du nouveau président Donald Trump ? Le voyez-vous comme un  nouveau Pharaon qui apportera de mauvaises surprises ou alors le voyez-vous comme un nouveau Cyrus capable d’apporter beaucoup de bien au peuple d’Israël ? Répondez dans les commentaires !

Restez informés !
Articles, études, vidéos inédites : Recevez les dernières nouveautés du site web en rejoignant près de 8000 abonnés :
Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici
En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande avec d’éventuelles offres de services éthiques, bibliques et personnalisées qui pourraient en découler, si je le souhaite.

Réseaux sociaux :

Les 3 articles/vidéos les plus vus :

Pour aller plus loin :

paracha

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Une étude et un partage réalisée par la seule grâce infinie d’HaShem (Dieu) et avec la précieuse aide des rabbanim d’aujourd’hui et des sages d’Israël d’autrefois.

Pour aller plus loin et/ou soutenir ce type de travail et permettre à d'autres études et/ou montages vidéos de voir le jour : https://www.leretourauxracines.com/

Ou alors :

Note importante relative au contenu des articles du site web : Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète de l’article, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

En dehors des citations et autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes et/ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessaloniciens 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre liberté en Yéshoua pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine. En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages : « Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme.[…] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot). Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

34 Commentaires

  1. Joseph

    shalom à tous,

    je suis vraiment édifié et instruis en lisant cette article. Je suis moi même chrétien et je reconnais ces passages de la bible… je les ais lu plusieurs fois… restons attentif et vigilant comme ces écrits le laisse entrevoir… je souhaite dire qu’on pourrait faire confiance à trump d’abord ces deux premières années et après voir la suite mais je croit qu’il est sincère quand j’écoute et regarde ces déclarations… Au surplus, je dirai que la bataille de gog et Magog (70 nation contre Israël) aura bel et bien lieu mais après l’enlèvement de l’église et le dernier retour de Jésus avec ses saints(les chrétiens) et les anges sur le mont des oliviers, a méguiddo, ce qu’on appelle la guerre d’Armageddon…. pour entrer dans le millénium et l’éternité… avant ça cette bataille ne peut avoir lieu. je conclu mes propos par cette remarque : soit Jésus-Christ revient les heures où les jours qui suivent et Donald trump devient pharaon ou Jésus tarde à venir et Donald trump devient le roi Cyrus pour donner une autonomie à Israël … avant que les choses se réalise concrètement.

    Shalom, et restons à l’écoute. unis nous vaincrons !
    bien a toi Thomas

    Réponse
  2. Michel-André

    Shalom à tous,

    Cet article très intéressant mérite en effet réflexion…
    En ce qui me concerne, je viens aussi d’écrire et de publier une chronique sur le blog de Michelle d’Astier intitulée “Un éléphant ça “Trump” énormément” dans lequel j’exprime ma propre opinion sur le nouveau président adulé par certains et haï par d’autres, et je me suis attardé sur son gendre Jared Kushner qui présente des caractéristiques assez singulières comme le relate le présent article..
    Mais c’est mon opinion qui n’engage que ma propre personne bien sûr!

    Réponse
  3. ducros

    shalom thomas merci pour l’études de la paracha concernant trump certainement élue par la volonté de yeshoua restons vigilent & prudent pour l’amour qu’il porte pour nos amis les juifs prions sans cesse nous vérons avec le temps hachem a toutes les réponses le retour est proche de yeshoua encore merci pour ton enseignement qui viens du saint esprit charli sois bénis a plus

    Réponse
  4. Joelle Barn

    Bonjour
    je pense que Trump est sincère, mais que le monde est contre lui, et que beaucoup souhaitent le renverser, d’ou il aura beaucoup de mal à agir comme il le souhaite.
    je pense que l’ antéchrist sera musulman ( l’ assyrien dit la Bible ).
    il se pourrait que les prises de position de Trump par rapport à Israël amènent les 10 pays musulmans d’ Ez 38 à attaquer Israël pour l’ anéantir, avec Gog ( = ONU ) complice, ce qui entrainera le retour de Yeshua.
    mais je peux me tromper.

    Réponse
  5. Jérôme

    Bonjour Thomas,

    Merci pour cette étude intéressante. Je pense que nous sommes tous un peu dans la situation suivante : “Wait and See”.
    N’oublions pas que Trump a eu les forces du mal contre lui et qu’il a dû bataillé ferme tel W.Churchill pour réussir. Maintenant je ne cacherai qu’il y a quelque chose qui me chiffonne, se disant chrétien il n’a pas voulu admettre que le Christ était son seigneur et son sauveur lors d’une interview. Peut-être était-ce de la pudeur ? On verra… Bonne continuation.
    Jérôme

    Réponse
    • loutoby

      Shalom Thomas

      Encore une étude intéressante et édifiante, qui nous permet de comprendre le temps dans lequel nous sommes, c’est pour cela que nous devons restés toujours éveillés garder nos lampes allumées et être attentifs aux évènements !
      Je crois que rien ici bas ne se fait par hasard, sans que D.ieu ne le sache, et sans que cela ne soit sa volonté, car en réalité tout vient de lui, nous le voyons bien tout le long quand on étudie la torah, il est le maître des évènements, il conduit toutes choses à sa parfaite volonté, sur la terre comme dans le ciel.
      Que Trump soit le pharaon ou Cyrus, ou les deux en même temps ,nous le sauront et le verront bien dans les jours , les mois et les années à-venir! Soyons les ouvriers de la dernière heure, tenons nous prêts ,il ne manquera pas de nous révéler ou dévoiler ses plans à tous ceux de ses enfants qui marchent dans ses voies et qui obéissent à ses commandements….
      Sois bénis mon cher frère, que l’esprit de l’Eternel repose toi , Esprit de sagesse et d’intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l’Eternel dans le nom de notre Adon Yeshoua Hamachiah .

      Réponse
  6. rémi

    est-il possible de recevoir vos messages en audio

    Réponse
  7. PLANCKEEL

    Shalom Thomas,
    Il faut être vigilant sur tout ce qui ce passe dans le monde, et comme quelques personnes le disent dans leurs commentaires, c’est bien HaShem qui a tout dans ses mains, il met en place les dirigeants qu’il veut. Ce qui est certain, c’est que beaucoup d’événements s’accomplissent sous nos yeux, je pense que notre Seigneur veut nous interpeller afin que l’on se prépare à son retour. Il y aura des événements qui seront difficiles à vivre, car les temps s’assombrissent. Cette élection est spéciale! peut-être un temps qui permettra au peuple de D.ieu de rentrer en Eretz Israël, et un temps de paix et de sûreté! puis viendra le temps de la grande guerre et du jugement des nations ! je ne le sais pas, mais en tout cas le Maître nous a bien dit : quand vous verrez ces choses sachez que mon retour est proche.
    Shavoua tov

    Réponse
    • weiss dominique

      bonjour je suis d accord cela ne sers de rien de s inquiéter ce qui va arriver arrivera DIEU a tout dans ses mains mais écoutons le SEIGNEUR quand il dit redressez la tète et je crois que c est le moment de se mettre en règle avec JESUS d être bouillant comme un bon et fidèle serviteur c est vrai que l on sent les choses qui arrivent mais redoublons de prières pour que nos proches nos amis et d autres pour qu ils s entrent dans le royaume de DIEU

      Réponse
  8. Florence

    Shalom Thomas,

    Pour donner mon avis sur cette question, je dirai que je reste plutôt sur mes gardes.

    Je ne me positionnerai pas sur D. Trump pour la simple raison que les médias nous ont tous dépeint une image négative voire carricaturale de cet homme , à tel point qu’on ne sait pas réellement qui est cet homme et quelles sont ses intentions.

    Par contre en effet il ne cache pas son soutien à I’Etat d’Israël et aux Juifs. D’ailleurs j’ai été surprise en entendant le rabbin Marvin Hier prendre la parole ( en tant que premier représentant religieux) pour bénir le Président et réciter une partie du Psaume 137 pendant la cérémonie d’investiture diffusée dans le monde entier.

    Une chose est certaine , Dieu est souverain et les prophéties s’accomplissent sous nos yeux. Continuons à travailler à notre salut avec crainte et tremblements comme l’a recommandé Shaoul à tous les Saints en Yéshoua de la ville de Philippes.

    Merci encore pour cette étude en lien avec la paracha de la semaine.

    Réponse
    • Jacquot

      Je pense que Trump servira les intérets du Peuple de DIEU un temps!DIEU l’emmènera ou IL veut!Et oui l’antichrits sera obligatoirement musulman,puisqu’il est appelé L’Assyrien,voir les excellents livres de Fabrice Statuo Chrétien Conférencier”L’Islam dans le livre de l’apocalypse”et”Vers un djihad mondial”a ne pas louper!

      Réponse
  9. Ariel

    Bonjour mon frère Thomas,

    Je rends toute la gloire à Dieu qui révèle les choses qui sont cachés en son temps. Depuis quelques temps les choses s’accélèrent et nous vivons l’accomplissement de beaucoup de prophéties mais qui passent inaperçues malheureusement aux yeux de beaucoup de chrétiens car ils ne connaissent pas la Parole et s’occupent plus des choses de ce monde que des choses du royaume de Dieu.

    Ton étude vient confirmer ce que Dieu m’a aussi révélé. Dans Daniel 9 et Apocalypse 13 tout est dit. Alors je crois que Donald Trump est plus Pharaon que Cyrus. Daniel 9 dit il fera une solide alliance de 7 ans avec Israel. (Israel attend malheureusement un Messie humain, un homme politique qui viendra leur donner la paix. c’est la première chose que M. Drump a d’ailleurs dit dès qu’il a été élu en novembre 2016: “je veux être celui qui mettra la paix en Israel”. Cela se fera et je crois que c’est lui le faux Messie). Mais au bout de 3 ans et demi, Israel se rendra compte qu’il n’est pas celui qu’ils prétendaient être. Ils blasphémera et dira des choses abominables et se prendra pour Dieu. N’oublions pas que Satan imite Dieu et c’est une contrefaçon. Il aveugle et trompe les humains. Dans Apocalypse 13, il est écrit que l’Antéchrist doit recevoir une blessure mortelle à la tête. Mais il ne mourra pas, il ressuscitera avec tous les pouvoirs que Satan va lui donner pour faire des prodiges et des miracles et le monde sera en admiration devant lui.

    Attendons de voir si ce que dit Apocalyspe 13 arrive dans les jours, mois à venir et nous serons fixés. A moins que notre Seigneur ne revienne chercher les siens avant car il écrit dans 2 Théssalonissiens que nous (ses enfants) ne sommes pas destinés à la colère de Dieu.

    Au plaisir d’échanger avec toi. Sois toujours remplis des 7 esprits de Dieu (Esprit saint, d’intelligence, de sagesse, de force, de conseils, de la connaissance et de la crainte de l’Eternel.)
    Ariel

    Réponse
  10. dupont

    BJR Thomas .
    merci pour ton étude et le partage ! Moi je reste sur mes gardes je ne fais pas trop confiance aux homme politique je sais ce que chacun peut faire et dire pour obtenir ce qu’il veut ( ayant moi même était très engagée dans la politique pendant 3 mandats) .Dieu ne dit il pas de ne pas amasser de trésor sur terre mes au contraire amasser dans les cieux , moi quand je vois DT je ne vois pas quelqu’un qui est dans le besoin .voilà au plaisir de te lire . Monique.

    Réponse
  11. Danil

    Tout d’abord , un grand merci à Thomas et son équipe pour ces enseignements tant désirés.
    Oui , je suis d’avis de plusieurs , il pourrait être en faveur d’Israël mais restons prudent.
    Dieu veille.

    Réponse
  12. AMINA

    Bonjour Thomas,

    Il semble bien que TRUMP puisse être un nouveau CYRUS;
    ce qui permettrait au 3eme temple d’être reconstruit comme cela est prévu
    dans l’apocalypse.
    Cette reconstruction sera sans doute à l’origine d’une forte opposition des arabes
    et pourrait être à l’origine de la guerre de GOG et MAGOG avec l’installation de l’Anti-Christ;
    ce qui pourrait déclencher la venue du Messie.
    Encore merci pour toutes vos informations
    Soyez Béni
    Benoist et Amina

    Réponse
  13. NANY

    NANY
    je dirai que le cœur de Trump est comme un courant d’eau dans les main d’ASHEM et qu’il l’inclinera a être Cyrus. Je dis que notre peuple a déjà subit beaucoup et que ce serait un petit temps de rafraîchissement. L’action que veut mener Trump peut forcer aussi les juifs à rentrer en terre d’Israel.

    Je pense de cette manière au vu de la façon dont il est arrivé à la présidence et puis rien n’arrive sans qu’ASHEM ne l’est ordonné.

    Cela étant non pas sa volonté mais bien celle d’ELOHIM. Restons fidéle à lui et à YESHOUA gardons nos lampes remplis d’huile et maintenons-nous devant le trône de sa grâce afin que sa volonté s’accomplisse dans nos vies, nos familles et ici bas comme elle est faite au ciel.

    Réponse
  14. Jeremy Ferro

    Shabat shalom,
    Son nom n’est-il pas TRUMP : tompette en anglais ! Ceci est une référence évidente à l’Apocalypse.
    En recherchant un peu plus le mot “trump” toujours en anglais, on s’aperçoit que cela veut aussi dire “carte maitresse”, “atout”. Pas de hasard ! D- est en train de préparer le monde à l’avènement de l’anti-messie (homme ou groupe ?) et cela se passe sous nos yeux, quelle grâce de vivre la fin en temps réelle.
    Est-il un pharaon ou un cyrus ? Est-ce lui ou directement ou un de ses associés cachés ? Est-il si “chrétien” qu’il veut le dire ?
    Rien n’est moins sur.
    En “aidant” Israël comme il dit vouloir le faire, il va énerver les 70 nations et les motiver à attaquer encore plus vite sur la Nation Sainte. Rav Dyno et Rav Chaya pensent profiter d’une trêve de 4 ans pendant la présidence de Trump, je pense au contraire que les choses vont s’accélérer.
    Soyons prêts, IL revient !

    Réponse
  15. GAMBA

    Depuis ma révélation christique je sais. Que tout est dit, écrit, que bien avant la création, de l’homme l’agneau avait été sacrifié, notre seigneur dans sa clairvoyance christique a déjà tout calculé, que les juifs sont le peuple élu béni par Dieu. Nouveau chrétien des questions pullulent en moi :
    Il est évident que l’apocalypse est commencé alors où se trouve l’ anti-Christ?
    Où doivent se réfugier les enfants de Jésus?
    Mon roi crucifié sur la croix en rémission de mes pêchés, ressuscité le 3ème jour, revient sur terre, mais étant l’alpha et l’oméga quelle va être sa réaction face à son peuple qui l’a crucifié?

    Réponse
    • Daniel

      Bonjour Gamba , je te comprend entièrement et surtout ton inquiétude , mais ne crains rien au sujet de l’anti-Christ il se fera découvrir acer vite et avec du discernement tu le découvrira.
      Quand tu parle de la crucifixion de Jésus notre Seigneur par son peuple , ne crois-tu pas qu’Il connaisse le pardon comme Il l’a fait à la croix avec le bandit ? Sois calme , prêt et repentant , rien de plus mon frère.

      Réponse
  16. Yannick

    Dommage qu’il n’y ait pas l’option de clic “like” comme dans Facebook. Possile de faire ça ? Si oui, rajoute aussi le clic “joli coup !”

    Réponse
  17. DanyFily974

    Shabbat Shalom Thomas, tu es l’instrument de HaShem, le Rouah Hakodesh est Un. Nous sommes mon mari et moi-même dans cette même pensée, la grâce que HaShem nous a fait en nous ramenant à notre héritage volé est épanouissante, enrichissante. Que Dieu continue à t’utiliser afin d’ouvrir les yeux au plus grand nombre, et que le plus grand nombre dispose ses oreilles et son coeur à entendre ce que le Rouah Hakodesh dit à Son peuple!
    Sois grandement bénis! Shalom

    Réponse
  18. Fortuna

    Thomas,
    Je voulais te remercier pour toute ces enseignements qui sonnent comme une alarme pour que Nous restons éveillés face à tout c’est qui se passe.
    Nous devons avoir le regard fixé sur Notre Messie Yéshoua.
    Car il reviendra comme un voleur…
    Toute les propheties s’accomplir ont et Trump qu’il soit Cyrus ou Pharaon en fait parti.
    Nous devons nous préparer chaque jour à sa venue.
    Sois bénis !

    Réponse
  19. Pierre

    Etude profondement spirituel. Une fois de plus, HaChem nous invite a faire confiance rien qu´à Lui. Le conportement de Trump laisse même les grands analystes bouche fermer. Seul HaChem connait ce qui se produira. De notre cote, reston fidèle au Maitre. Tout concourt au BIEN de cuex qui aiments Dieu.

    Réponse
  20. Myriam

    Shalom Thomas,

    Je fus béni en lisant ton étude et très édifié, merci :-). Tu nous aides beaucoup par tes études et les liens que tu fais sur la parasha et l’actualité, c’est vraiment fabuleux, c’est là que l’on s’aperçoit l’importance d’avoir les pieds plantés à la bonne place, donc avec les sage d’Israël et leur calendrier pour reconnaitre les signes des temps. C’est cela justement qui m’a attiré vers la pensée hébraïque par les Paroles de Yéshoua, car je voulais reconnaitre les signes des temps.

    Mathieu 16: 1-3 Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et, pour l’éprouver, lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel. 2 Jésus leur répondit : Le soir, vous dites : Il fera beau, car le ciel est rouge; 3 et le matin : Il y aura de l’orage aujourd’hui, car le ciel est d’un rouge sombre. Vous savez discerner l’aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps.

    Et c’est en demeurant dans la pensée juive que l’on discernera les signes des temps.

    En ce qui concerne M. Trump, je suis porté à croire que c’est une image de Cyrus, mais l’avenir nous dira bien si j’ai vu juste.

    Soyez béni abondamment,
    Shabbat shalom

    Réponse
  21. Estephede CHARLES

    je suis vraiment édifié par ce texte si enrichissant et profond. Un texte qui nous inspire comment le Grand HaShem(Dieu) Tout Puissant veut que nous comprenions comment le monde dans lequel nous vivons évolue.

    Que Dieu vous comble de ses multiples grâces tout en continuant a aider les croyants ou incroyants a mieux comprendre la Torah!

    Réponse
  22. francoise

    Merci beaucoup pour cet enseignement, mais pour ma part mr Trump est le nouveau pharaon

    Réponse
  23. DAGRI

    Shalôm à toi,
    Comme Daniel l’a dit en face du roi babylonien, il y a un D.ieu dont le trône est dans les ciels qui est celui qui fait tout et qui peut tout. C’est lui qui est seul capable de révéler la destinée d’un être. A lui donc nos questionnements et de lui nous viendra la vérité pour toute chose ! La grande désolation devra être précédée du grand réveil. HAshem accordera un temps de répit aux hommes par une grande puissance et des actes tels ceux posés par Cyrus, avant que les force du mal ne ressurgissent aux sommets des états pour cette fois s’emprendre au reste du peuple d’Hashem. Tout est donc possible comme vous le dites. À moins donc que Hashem veille nous le révéler avant que Trump n’agisse, c’est avec le temps que nous le saurons. Qu’Hashem nous préserve de la corruption du souffle criminel. A très bientôt si Hashem le veut !

    Réponse
  24. Boudart joelle

    Sabbat Shalom Thomas,
    En ce qui me concerne, TRUMP serait plutôt un CYRUS.
    Les prophéties nous indiquent que les 2 peuples de D.IEU ne feront plus qu’un.
    ISRAËL et LE PEUPLE DE D.IEU des nations vont accueillir un même MASHIAH et l’adorer et le louer d’un même cœur.
    TRUMP s’inscrit fort bien dans cette perspective, nous approchons de la fin et la fonction de TRUMP serait plus dans le rassemblement. N’oublions pas que CYRUS ordonne la reconstruction du TEMPLE de JÉRUSALEM ou actuellement construction du Temple Spirituel fait d’hommes et de femmes de toutes les nations, y compris ISRAËL.
    Voici ce qui me vient à l’esprit en te lisant Thomas.
    Bien à toi, sois béni.
    Joelle B.

    Réponse
  25. Haroun

    Ne pensez vous pas que M.Trump et M.Poutine vont bercer Israël pendant ces trois ans et demie et qu’ensuite La Chine et la Russie vont envahir le plus beau des pays Israël ?

    Réponse
  26. Jacquy Mengal

    Pensez-vous vraiment que la guerre de Gog et Magog aura lieu à notre époque ? En lisant Apoc. 20: 7 à 10, nous remarquons que cette guerre aura plutôt lieu à la fin du Millénium et non avant ! Salutations.

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom Jacquy,

      Le Tanakh (Bible hébraïque) est un livre prophétique ce qui signifie que chaque chose est susceptible de se répéter autant de fois que le plan de Dieu le juge nécessaire, que cela soit au niveau historique ou individuel.

      Simple exemple : l’abomination de la désolation dont a parlé le prophète Daniel s’est produit en l’an -200 à l’époque des Maccabées avec Antiochus Epiphane : est-ce que cela signifie pour autant que cela ne se reproduira plus jamais ? La réponse est non, la preuve étant que Yéshoua nous parle à nouveau de l’abomination et de la désolation dont a parlé le prophète Daniel, déjà passé à son époque, mais cette fois, il le situe pour la fin des temps. Il en est de même pour Gog et Magog.

      Réponse
    • Xavier Roederer

      Je crains fort que cet homme qui a déjà fait la preuve de sa malhonnêteté intellectuelle ne confonde pouvoir et argent et que son mandat ne s’achève prématurément dans un gigantesque scandale financier.

      Et si par malheur des juifs étaient impliqués dans l’affaire, il serait possible que cela ne se retourne contre l’ensemble des juifs américains et que ceux-ci soient chassés brutalement du pays, comme l’a vu un de mes amis chrétiens dans un rêve prophétique.

      Ou bien il est encore trop tôt pour ce rassemblement final qui se fera dans la douleur, comme l’annonce Jér 16,16…

      Réponse
  27. BARBOT MORI7

    Le Bien et le Mal, tout est entre les Mains d’Hachem.
    GAM ZOU LETOVA (Tout ce qui arrive est pour le bien)
    shabbat shalom.

    Réponse
  28. Simonigh

    Bonsoir Thomas,
    Je te remercie beaucoup pour toutes ces études bibliques
    Je pense que le nouveau président pourrait être en faveur d’Israël,mais je reste prudente.
    Que l’éternel le grand Dieu d’Israël te bénisse de tzion

    Bien fraternellement
    Ondine
    Merci pour votre site je l’apprécie énormément

    Réponse

Répondre à Jacquot Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This