Le chrétien a-t-il la force d’observer la loi de Dieu (Torah) ?

Aujourd’hui, nous vous proposons une simple, courte mais efficace méditation dénichée sur le site 911 Ministries* (en bleu dans le texte). Cette méditation vient comme une réponse à certains croyants qui affirment (souvent par erreur et malgré eux), qu’il n’est pas possible de garder la loi de Dieu et que, depuis Yéshoua (Jésus), celle-ci serait abolie et caduque.

Vous a-t-on déjà affirmé « tu ne peux plus garder la Loi » ? Leur avez-vous demandé quelle est la partie de la Loi qu’ils estiment être trop difficile à suivre ?

Sérieusement. A l’avenir, lorsque vous verrez que ces mêmes personnes passent par des temps difficiles et qu’ils se mettront à citer Philippiens chapitre 4 verset 13 qui dit : « Je puis toutes choses par Celui qui me fortifie », demandez-leurs de définir « toutes choses ».

Simple réflexion.

Oui, une simple réflexion qui vient nous rappeler avec une audacieuse simplicité que la foi dont nous parle Dieu et qu’Il nous communique au travers de l’écoute et de la mise en pratique de sa Parole, est une foi qui nous remplit de force, produisant en nous une obéissance de cœur aux commandements du Souverain Maître de l’univers.

Ce qui était impossible sans la foi, devient désormais possible par la foi en Dieu et en Yéshoua (Jésus), et ainsi, la loi de Dieu (Sainte et bonne), joug insupportable pour le païen incroyant et prisonnier de sa nature déchue, devient un joug doux et léger pour celui qui fait téchouva (repentance) et se convertit au Dieu d’Israël par la foi en Yéshoua le Messie :

« Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. » (Matthieu 11.30), conformément à une des glorieuses promesses de l’Éternel le Maître de toutes les âmes : « Je mettrai mon Esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. » (Ezechiel 36.27)

En conclusion, pour celui ou celle qui refuse et rejette certaines lois de Dieu en prétextant que la loi de Dieu serait impossible à pratiquer et/ou qu’elle serait abolie pour le chrétien, il conviendrait de bien méditer les propos de Paul :

examen-de-conscience_chretien_compress« Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Le Messie Yeshoua est en vous ? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés. » (2 Corinthiens 13:5) : C’est ici une question forte et une conclusion difficile de l’apôtre Paul que nous ne devons pas fuir de peur d’être véritablement réprouvé comme il est dit : « Celui qui garde ce qui est commandé garde son âme; Celui qui ne veille Pas sur sa voie mourra. » (Proverbes 19.16)

Beaucoup sont des victimes inconscientes de la grande apostasie et quelque part, nous l’avons tous été. Mais la bonté de Dieu demeure : Celui qui sonde les coeurs connait ceux qui veulent marcher dans la vérité devant Sa Face et ll les conduira progressivement, dans sa grâce, à sortir de leurs erreurs : si Dieu vous permet de lire ceci, peut-être s’agit-il une fois encore d’un effet de sa pure grâce qui vous tend la main et vous pousse à la repentance afin de passer à une nouvelle étape majeure : marcher pleinement et entièrement dans Ses voies afin de se rapprocher encore davantage de ce grand et merveilleux Dieu et d’avoir la force d’échapper à ce qui arrive sur ce monde en vue d’être véritablement présentable et prêt à accueillir le Messie très prochainement comme il est dit :

« Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n’a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité. » (2 Timothée 2:15)

N’oublions pas que la grâce de Dieu, loin de nous laisser ignorant, passif et dans la transgression aux lois saines et parfaites du Roi des rois, nous enseigne au contraire à renoncer à l’impiété afin de marcher dans la droiture et dans ses commandements (Tite 2.12).

L’apôtre Jacques nous rappelle avec simplicité et force l’importance de ne pas se leurrer dans sa foi, et si cet apôtre le rappelle, c’est bien pour nous rappeler que ce piège est une réalité dans la vie de plusieurs croyants, d’où l’importance de s’examiner avec humilité et honnêteté :

« Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. » (Jacques 1:22)

Que Dieu nous aide, à l’instar de David, a toujours faire cette courte et belle prière en guise de consécration ou de reconsécration : « Je choisis la voie de la vérité, Je place tes lois sous mes yeux. » (Psaumes 119:30)

Laisse un commentaire pour nous partager ton ressenti et ton expérience !

Une étude et un partage réalisée par la seule grâce infinie d’HaShem(Dieu) et avec la précieuse aide des rabbanim d’aujourd’hui et des sages d’Israël d’autrefois.

Note importante relative au contenu des articles du site web : Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète de l’article, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

En dehors des citations et autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes et/ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessaloniciens 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre liberté en Yéshoua pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine. En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages : « Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme.[…] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot). Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

Restez informés !
Articles, études, vidéos inédites : Recevez les dernières nouveautés du site web en rejoignant près de 8000 abonnés :
Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici
En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande avec d’éventuelles offres de services éthiques, bibliques et personnalisées qui pourraient en découler, si je le souhaite.

Réseaux sociaux :

Les 3 articles/vidéos les plus vus :

Pour aller plus loin :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :
/* */

16 Commentaires

  1. carrel

    que veut dire être réprouvés ?

    Réponse
  2. Alain B.

    Bonjour à tous,

    En effet, Notre adoré Seigneur Yeshoua a accompli toute la loi, et toujours La Volonté de Notre Père Céleste.

    Il a commencé Son Ministère par “Repentez-vous”. Notre devoir, spontané, est aussi d’accepter intégralement La repentance et de donner notre être tout entier à Notre Dieu, à Son Service, afin que nous soyons Le Temple du Saint-Esprit.

    Pour vivre La Loi dans la joie, nous devons être brisé, afin que La Grâce, La Miséricorde et La Paix qui surpasse toute intelligence, puisse laisser le champ libre au Saint-Esprit qui nous enseigne et tourne nos regards vers Notre Messie Yeshoua ; et par là-même, La Vie coulera comme des fleuves d’eaux vives.

    Nous ne pouvons pas nous attendre à vivre comme disciple, sans épreuve, sans discipline, sans opposition et sans contradiction, et ce tout au long de notre parcours : quand nous acceptons cette disposition essentielle, nous avons les ressources Divines pour nous, La Vie coulera, chargée de toute l’expression de La Loi dans notre vie, dans nos circonstances, dans notre témoignage avec le monde. Et le brisement est un long chemin, et c’est par La Grâce qu’il devient effectif. Ainsi, La Loi est notre vie, Elle est contenue dans La Vie Eternelle ; nous n’avons rien d’autre : l’obéissance et l’observation de La parole sans discuter ; La Grâce est là, La Vie Eternelle exprimera La Loi. Nous recevons tout cela par Grâce imméritée, et non point par nos propres efforts mais comme des enfants et des serviteurs de Dieu.

    Salutations fraternelles.

    Réponse
    • nadine

      un chrétien mis à mort sur un bûcher, à qui on demandait s’il voulait être attaché, répondit : si mon amour pour Jésus Christ
      n’est pas plus fort que des liens qui me feraient rester ici…alors toute ma vie n’aurait servie à rien….

      L” Amour de la sainteté ! et non des règles rigides et orgueilleuses…..
      la lettre tue, mais l”Esprit vivifie !
      Le Saint Esprit guidant notre vie : l’espérance de la Gloire de Dieu !

      Réponse
      • RencontrerDieu.com

        L’amour d’HaShem (Dieu) et de son Messie surpasse tout ! Mais n’oublions pas une chose : ce chrétien mort sur le bûcher, si on l’avait interrogé au sujet de la loi de Dieu, du shabbat, de la cacheroute, du sang, la tsniout (pudeur), les règles de nidda (lois divines liées aux menstruations) etc, n’aurait surement pas eu le discours que tiens bien malheureusement aujourd’hui un bon nombre de chrétien prétendant par erreur que l’observation de la loi de Dieu est une chose charnelle, caduque, abolie, qui tue et place sous la malédiction : un tel discours est une pure folie : la loi de Dieu ne tue pas, au contraire, elle donne la vie car la loi est spirituelle nous dit Paul (Rom 7.14) et Dieu lui même, le Maitre de l’Univers, dit en personne au sujet de la loi :

        « Et quand Moïse eut achevé de prononcer toutes ces paroles à tout Israël, Il leur dit: Appliquez votre coeur à toutes les paroles que je vous somme aujourd’hui de prescrire à vos enfants, afin qu’ils prennent garde à faire selon toutes les paroles de CETTE LOI (TORAH). Car ce n’est pas une chose sans importance pour vous, mais C’EST VOTRE VIE; et par cette parole vous prolongerez vos jours sur la terre que vous allez posséder en passant le Jourdain. »

        Par contre, si ce chrétien mort sur le bûcher enseignait à abolir la loi et certains commandements de Dieu, alors malheureusement pour lui, son sacrifice aurait été le plus triste des sacrifices, peu importe les apparences qui n’aurait séduit que les simples et les naïfs comme il est dit : « quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas l’amour, cela ne me sert de rien. » (1 cor 13.3) « Car l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. » (1 Jean 5.3)

        Réponse
  3. Manou

    Shalom Thomas
    Je te remercie pour cette méditation qui m’a beaucoup fortifiée et m’encourage encore plus à rester au pied de Yeshoua ha Mashiah. Mon peu cher et seul désir est obéir à la Torah de Dieu et de faire sa volonté. Que le Saint-Esprit qui demeure en moi me conduise a réffléchir, à parler et à agir en conformité avec la Parole de Dieu. Que le St-Esprit m’aide-moi à pratiquer la lecture de la parole de Dieu, à avoir une vie de prière fervente, à écouter la prédication et l’enseignement qui vient de Dieu et à observer les lois et les commandements de Dieu et à rester dans la sanctification. Je choisis la voie de la vérité je place tes lois sous mes yeux. Que Yeshoua ha Mashiah te bénisse richement.
    Manou.

    Réponse
    • nadine

      drôle de question ! Sans la sanctification, nul ne verra le Seigneur ! C’est le Saint Esprit qui grave la loi parfaite de Dieu dans notre coeur. Alors sans le Saint Esprit en nous, ou bien si nous l’attristons et que nous ne l’écoutons pas….c’est impossible !
      Mais avec le Saint Esprit qui nous guide, nous console, nous avertie, nous enseigne….tout est possible. Seul Dieu est Bon, et ses plans sont parfaits de bonheur pour nous ! La seule mission de la vraie “ecclesia” est de sauver les âmes. Il n’y a pas de plus grande joie que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Nous devenons des vases de miséricorde, et d’honneur; uniquement par le Saint Esprit.
      (cf. le témoignage sur le net de Emmanuel Polimeni.
      Moïse a dit à Dieu : efface mon nom, mais sauve ton peuple, s’il te plait…et Paul, de même : je voudrais être anathème pour l’amour de ma famille…. lire aussi Heb.11.40.
      La sainteté est d’avoir un coeur pur et d’un esprit bien disposé , donné par Grâce, quand nous sommes disposés à obéir à ce que Dieu nous dit. La foi, c’est obéir à ce que Dieu nous dit.
      Etre saint et parfait , à l’image de Christ.
      Prêt à renoncer à une vie égoïste, charnelle, mondaine, …..pour vivre ce que Dieu veut : et nous pourrons alors jeter notre couronne à Ses pieds lors de son avènement : les âmes de nos bien aimés sauvées !!!
      Oui Seigneur, je te donne ma vie et mon COEUR , et veux te suivre jusqu’au bout, afin que tu puisse étendre ta main sur ma famille bien-aimée et les conduire dans ton règne, ton autorité, ta gloire !
      Je crois à tes promesses pour ma vie.
      Dieu seul est Bon, et sait ce qui est bon, agréable et parfait pour nous !
      Il est SAINT, et prépare une famille (son ecclesia : la Jérusalem céleste, la nouvelle Eve, son épouse bien-aimée, ceux qui suivent l’agneau immolé partout où il va,) qui n’aspire qu’à cette merveilleuse sainteté (très différente du légalisme orgueilleux et du pharaonisme mortel ).
      Gloire à Dieu seul !

      Réponse
  4. Gaborieau

    Merci infiniment pour ce merveilleux message, mon mari et moi même nous nous réjouissons beaucoup de ces enseignements , que Dieu vous bénisse richement, Shalom.
    Ruth et Patrice Gaborieau

    Réponse
  5. Mélanie LALIRE

    Shabbat Shalom,

    Je l’ai lu, Bravo pour cette étude.

    Réponse
  6. Mélanie L.

    Shalom,

    Je n’ai pas encore lu l’article. Merci de me l’avoir proposé, juste avec le titre. La réponse est oui selon moi. Israël pratique la Sainte Torah Baroukh Hashem, alors pourquoi ceux qui font téchouva ou qui sont greffés sur Israël ne le pourrait pas ?
    Shabbat Shalom à tous.

    Réponse
  7. PLANCKEEL

    Une question simple : D.ieu ne change pas,tout les chrétiens seront d’accord avec cela donc : comment D.ieu qui ne change pas a donné des lois au mont Sinaï, et d’un seul coup ce même D.ieu trois fois Saint rejette ses lois ? cela n’a pas de sens !
    Ce qu’il faut comprendre, c’est que la loi révèle le péché qui est en nous et nous conduit vers le Messie Yeschoua, qui par son sang nous a enlevé le fardeau du péché, donc, de ce fait là nous ne sommes plus sous la condamnation de la loi, mais il nous faut bien évidemment mettre en pratique cette loi dans nos vies pour ne plus être condamné par cette loi Divine. C’est la sanctification sans laquelle nul ne verra le Seigneur.
    Si nous ne devons plus volé, commettre adultère ect…loi acceptées par tous, nous devons mettre en pratique le reste des lois car dans aucun passage il est question de trier les lois d’Elohim. Il ne faut plus lire le Psaume 119 ! et bien d’autres !
    Rom. 7 verset 12 : La loi est sainte et le commandement est saint , juste et bon

    Réponse
    • valdo

      Très juste PLANKEEL

      Réponse
      • moche

        HACHEM n a pas rejeter ses lois il est venu les accomplir

        Réponse
  8. HUMBRECHT

    Hélàs, mon cher Thomas, le monde court à sa perte..Les évènements se précipitent et les prophéties s’accomplissent.
    Nous allons partager, en janvier,avec quelques disciples…et si Dieu le veut, sur le sujet suivant : “le disciple et..la discipline” ou :
    la réhabilitation de “l’effort”.

    Non, l’Esprit de notre Dieu ne fait pas tout. Nous sommes appelés à être “participants”de sa Nature Divine en fuyant la corruption
    qui existe dans le monde par la convoitise..2 Pierre 1 v.4-5
    Non, ses commandements ne sont pas pénibles car..”tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire
    qui triomphe du monde c’est notre foi.Qui est celui qui a triomphé du monde,sinon celui qui croit que Jésus (Yèshoua)
    EST LE FILS DE DIEU ?”..1 Jean 5 v. 3-4-5.

    Réponse
  9. Antony

    Shalom, j’ai lu ceci cependant étant d’origine non juive,je ne m’appliquerai rien de plus que ce qui a été recommandé dans Actes 15. Aux chrétiens d’origine juive, je pense qu’ils peuvent suivrent les commandements tel que notre Seigneur et ses disciples juifs suivaient, et du moment où ils considèrent la loi parfaitement accompli par Christ et qu’ils n’espèrent pas gagner leur salut par la loi…Bises fraternelles, soyez bénis…

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom Antony, Corneille était aussi d’origine non juive et Ruth également : tout deux craignaient Dieu et observaient ses commandements et ont vécu la greffe dont parle Paul en Romains 11, cette greffe sur Israël. En Jérémie 31.31, Dieu déclare que la nouvelle alliance est faite avec Israël et la maison de Juda uniquement; en Apocalypse, pour rentrer dans la Jérusalem Céleste, il faut nécessairement passer par une des douze portes qui portent le nom des 12 tribus : encore une fois, il s’agit d’Israël. La question, pour les non juifs qui espèrent rentrer, est de savoir si la greffe a prise… Et cela se vérifie dans la pratique de la Torah, tout simplement.

      Au sujet d’Actes 15, n’oublions jamais qu’il s’agit des commandements de bases pour la début de la vie du disciple : la suite du verset nous indique qu’au sujet du reste des commandements, Dieu enseignera les disciples à l’observation de Sa Parole (Torah) grâce aux enseignements dispensés lors de la paracha lue et expliquée à Shabbat : Durant les mois et les années à venir, les disciples ne sont pas resté figé sur actes 15, ils ont grandi dans la compréhension des commandements et dans leur mise en pratique, ce que chacun est appelé à faire, c’est bien là toute l’importance de ce verset :

      Actes 15:21 : « Car, depuis bien des générations, Moïse a dans chaque ville des gens qui le prêchent, puisqu’on le lit tous les jours de Shabbat dans les synagogues. »

      Et d’ailleurs, tu remarqueras que même les quelques prescriptions d’actes 15 ne sont pas respectés par ceux qui prétendent s’y soumettre : il est question dans ce verset de s’abstenir du sang et beaucoup mangent, déclarent et enseignent que le chrétien, “en Jésus”, peut manger du sang de porc (boudin). C’est évidemment une grande erreur. actes 15 nous donne quelques lois alimentaires de bases dont l’abstention du sang est d’une grande importance (peine de karet = retranchement de l’âme, voir dans la Torah).

      Réponse
    • taurus

      merci pour cette info car je me dit que l on doit obeir a D.IEU plutot qu aux hommes. je benis le peuple elu pour cette grace que nous avons recue a nous paiens , a cause du rejet des juifs de reconnaitre ce DIVIN ROI le salut est venu vers nous aussi..je veux suivre les 7 fetes de l Eternel parmi vous .ZACHARIE 8-23
      Shalom Shabbat a tous en YESHOUA LE MESSIE .

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This