1000 au combat, 1000 en prière pour une puissante victoire ! Paracha Matot/Massé

Matot (Tribus), Nombres 30:2 à 32:42 – Massé (étapes/voyages), Nombres 33:1 à 36:13

« Priez pour tous les saints. » (Éphésiens 6 : 18)

C’est avec cet habituel pincement au coeur que nous terminons ce glorieux livre de Bamidbar (Nombres).

Souvent lues ensemble, les Parachot Matot/Massei clôturent ce 4e livre de La Torah et n’échappent pas à la sainte règle : c’est un nouvel assortiment de thèmes édifiants que l’Éternel nous offre dans cette dernière section du livre des Nombres.

Au travers de quelques versets que nous allons scruter ensemble, Dieu nous invite à considérer l’extraordinaire importance et l’incomparable efficacité de la prière de coeur. Seules notre incrédulité ou notre ignorance de ses effets sur les mondes supérieurs et inférieurs sont capables de nous en voiler la puissance.

Rappelons très brièvement le contexte : dans les sections de la Torah précédemment étudiées, le sorcier Bil’ham (Balaam) conseilla au Roi Balak de mettre en place un stratagème satanique pour affaiblir et vaincre les juifs : les femmes de Moab et de Midian, mêlant la fourberie à leur charme, devait séduire puis entraîner les enfants d’Israël à la débauche et à l’impudicité.

Le piège fonctionna pour le malheur d’une multitude : la protection de l’Éternel se retira des enfants d’Israël et une terrible épidémie frappa plus de 24 000 juifs.

Un enfant d’Israël nommé Zimri mit le comble aux péchés du peuple : il fit un affront public à Moïse et se livra à un acte de débauche et de provocation aux yeux de tous. Pour l’honneur de Dieu, le zèle et le courage de Pin’has, petit fils d’Aaron, s’enflammèrent et il mit fort heureusement un terme à cette tragédie.

Nous sommes maintenant rendus dans le chapitre 31 du livre des Nombres. HaShem (Dieu) ordonne maintenant à Moshé (Moïse) d’exécuter Sa vengeance sur les Midianites. Pour des raisons justes et équitables que nous ne développerons pas ici, Dieu épargna les Moabites et choisit d’exercer Sa vengeance sur le peuple de Midian comme il est dit :

« L’Éternel parla à Moïse, et dit : Venge les enfants d’Israël sur les Madianites; Moïse parla au peuple, et dit : Equipez d’entre vous des hommes pour l’armée, et qu’ils marchent contre Madian, afin d’exécuter la vengeance de l’Éternel sur Madian. » (Nombres 31: 1-3).

Puis vient le verset qui constitue le centre de notre réflexion. Dans nos traductions courantes, il est écrit en Nombres 31 : 4 :

« Vous enverrez à l’armée mille hommes par tribu, de toutes les tribus d’Israël. »

Mais si nous regardons dans une traduction au plus proche de l’hébreu, une anomalie porteuse d’enseignements apparaît dans le texte :

« Mille par tribus, mille par tribus de chacune des tribus d’Israël seront envoyés pour l’armée »

Les maîtres de la Torah profonde affirment qu’il y a environ 600 000 explications à chaque verset. Une de ces précieuses explications nous permet de comprendre cette répétition du chiffre « mille » : chaque tribu arma mille hommes pour le combat physique et mille pour le combat spirituel. La victoire ne pouvait être assurée que grâce à ces derniers : il fallait absolument mille hommes par tribu en prière sur le champ de bataille.

« Mille par tribus »: « Douze mille, armés pour le combat… et douze mille pour la prière… soit au total 24 000 hommes (Midrach Bamidbar Raba 22, 3)

Nul n’ignore combien la vie est un grand combat spirituel, le grand et « bon combat de la foi ». Ce verset de la Torah et son commentaire nous invitent à considérer l’infinie nécessité d’accompagner par des prières ferventes de coeur toutes nos actions, même les plus petites, et à plus forte raison celles effectuées pour la gloire du Ciel.

Il est opportun de rapporter ici quelques notes inspirées d’un livre sur le Sadhou Sunadr Singh.

Le Sadhou Sundar Singh fut un témoin du Messie unique dans l’histoire chrétienne du XXe siècle. L’exemple de cet Indien, ses souffrances, sa consécration au Messie d’Israël, sa vie de prière, ses profondes réflexions et enseignements remplis de sagesse, son obéissance à Dieu et son jugement sur notre chrétienté occidentale, tout cela garde pour nous une valeur permanente qui glorifie l’Éternel qu’il a servi de tout cœur durant sa vie.

Le reproche que fait le Sadhou aux chrétiens d’être trop absorbés par leur travail et de négliger la prière, revient constamment. Quelqu’un lui demanda un jour :

– Que dites-vous de l’homme d’affaires si pressé, qu’il est déjà obligé d’expédier en hâte à son déjeuner pour courir à son bureau ?

– Je pense que la prière est pour lui aussi importante que le déjeuner ! répondit Sundar. Une fois qu’il aura pris l’habitude de prier, il en aura tant de joie qu’il prendra le temps nécessaire. Il faut savoir supprimer bien des choses secondaires pour trouver le temps de prier.

La sombre nuit précédant le moment historique de sa crucifixion, le Messie déclara à ses disciples endormis : « Vous n’avez donc pu veiller une heure avec moi ! Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; » (Matthieu 26:41)

Commentant ce texte, le Sadou dit : « Pourquoi le seigneur a-t-il adressé cet avertissement à Pierre ? Parce que si Pierre avait passé cet instant en prière, il n’aurait pas renié son maître quelques heures plus tard.

Le Sadhou insistait aussi sur les miracles qui peuvent être accomplis par la prière, comme si Dieu voulait nous associer à la réalisation de ses desseins d’amour et qu’il ait besoin de notre intercession pour les exécuter. Ce qui est impossible aux hommes devient possible par la prière.

Nous pouvons faire souvent plus de bien par la prière que par la parole. Une influence cachée se dégage de l’intercesseur et pénètre l’atmosphère spirituelle, tel un message qui, transmis par d’invisibles ondes, atteint, par de mystérieuses communications, la conscience de ceux pour lesquels nous prions. » (texte inspiré du livre « Le Sadhou Sundar Singh, Alice Van Berchem).

Quelque soit notre combat, si nous négligeons ce fondement essentiel, nous combattons avec nos propres forces et nous nous précipitons vers une cuisante défaite.

Les fruits d’un tel combat mené sans prières seront ceux d’un homme faible et fragile et non de Dieu. L’homme est « une vapeur qui paraît pour un peu de temps » et sans une vie de prière, toutes ses actions seront semblables à cette vapeur qui a vite fait de se dissiper.

Dans son cantique, David dira que « si l’Eternel ne garde la ville, Celui qui la garde veille en vain. » (Psaumes 127:1) : sans prières, la garde reste effectivement vaine.

Lorsque nous prions et implorons l’Éternel pour la réussite dans toutes nos entreprises, nous élevons nos mains et nos cœurs vers le Ciel comme il est dit : « Élevons nos cœurs et nos mains Vers Dieu qui est au ciel » (Lamentations 3 : 41).

L’impact spirituel de nos actions et de nos prières est proportionnel à la qualité de notre foi et de nos intentions. La foi et l’intention du coeur se développent et s’approfondissent par l’étude de la Torah et la prière.

Prenons un exemple pour mieux comprendre pourquoi nous élevons parfois nos deux mains dans certaines de nos prières. Nous agissons souvent par mimétisme après avoir découvert que certains héros de la foi comme David agissaient de la sorte. Mais les maîtres de la sagesse n’ignoraient pas la portée de ce geste et cette connaissance que nous donne la Torah apportera davantage de force à nos prières et à nos gestes.

En hébreu, le mot « main » se dit « Yad ». Sa valeur numérique est de 14. La valeur numérique des deux mains est donc de 28. Or 28 est la valeur numérique du mot « force » qui en hébreu se dit « Koach »

Ainsi donc, en élevant nos deux mains et nos cœurs vers Dieu dans la prière, nous invoquons Sa Toute-Puissance. L’Éternel nous enverra alors la force nécessaire pour la victoire et la réussite dans toutes nos actions et dans toutes nos entreprises, dès lors que nos prières sont faites pour la gloire de Dieu et le bien de nos semblables, cela va de soi, car « celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et il n’y a point d’injustice en lui. » (Yéshoua, Jean 7:18)

David, cet homme de prière imprégné et pétri de Torah, ne combattait jamais sans avoir les mains tendues vers le ciel pour recevoir de Dieu la force d’écraser l’ennemi comme il est dit :

« Que ma prière soit devant ta face comme l’encens, Et l’élévation de mes mains comme l’offrande du soir ! » (Psaumes 141:2) et encore :

« Tu me donnes la force du buffle; Je suis arrosé avec une huile fraîche. Mon œil se plaît à contempler mes ennemis, Et mon oreille à entendre mes méchants adversaires. » (Psaumes 92 : 11)

« Béni soit l’Éternel, mon rocher, Qui exerce mes mains au combat, Mes doigts à la bataille » (Psaumes 144 : 1),

Pour mieux comprendre la force de la prière, Le Rav Haïm Chmoulevitch nous fait remarquer que Moshé (Moïse) a supplié Hashem de le faire rentrer en terre d’Israël par 515 prières qui n’ont pas suffi à faire fléchir le cœur de Dieu sur ce sujet.

Il est dit que Dieu l’a interrompu dans ses prières, car si Moïse avait continué davantage, l’Éternel aurait fini par l’écouter comme il est dit : « Assez ! Ne me parle pas davantage à ce sujet; » (Devarim 3:26).

Cet enseignement du Rav Chmoulevitch, comme celui de nombreux Sages d’Israël, s’inscrit une fois encore dans les Paroles de vie du Messie Yéshoua, notamment dans cette célèbre parabole tellement à propos :

« Yéshoua leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher.

Il dit : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne. Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse.

Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même : Quoique je ne craigne point Dieu et que je n’aie d’égard pour personne, néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.

Le Seigneur ajouta : Entendez ce que dit le juge inique. Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18 :1-8)

Cette parabole confirme parfaitement l’enseignement du Rav Chmoulevitch : on comprend pourquoi il s’en est fallu de peu pour que Moshé soit exaucé ! La puissance de la prière mobilise le Ciel et peut transformer en bien tous les plus sombres décrets.

D’autres commentaires nous apprennent que Moshé a reproché au peuple de ne pas prier en sa faveur afin que Dieu lui accorde le droit de rentrer en terre d’Israël. Par se reproche nous découvrons combien Moïse était conscient de la force d’une seule prière collective, bien bien plus puissante et efficace que les 515 prières personnelles d’un homme aussi grand que cet illustre berger d’Israël !

Pour renforcer notre propos, regardons ce que rapporte les Pirké Avot (Maximes des pères) sur le verset de Lévitique 26 : 8. Ce verset nous instruit sur les effets que produit la victoire du peuple de Dieu sur ses ennemis lorsqu’il se conforme aux enseignements de la Torah de Dieu :

« Cinq d’entre vous en poursuivront cent, et cent d’entre vous en poursuivront dix mille ».

Nous voyons ici très nettement que la proportion n’est pas maintenue. Normalement, si 5 en poursuivent 100 (20 fois plus) alors cent devraient en poursuivre 2000. Or, le texte nous parle de 10 000 (100 fois plus).

Les Pirké Avot concluent avec simplicité:

“Les efforts d’une grande collectivité ont toujours plus d’effets que les efforts isolés.” [que cela soit dans nos actions ou dans nos prières]

Certes, nous savons que la prière est une chose importante, mais nous l’oublions parfois trop vite : la prière est capitale, vitale et fondamentale pour remporter victoire et succès dans tous les domaines de notre vie. Sans elle, l’échec est assuré.

Afin de ne pas devenir tiède dans notre pratique de la prière et ne pas tomber dans l’infâme routine de l’habitude et des prières machinales, il est bon de se remémorer régulièrement ce qu’en dit la Torah de l’Éternel ainsi que nous le faisons ici succinctement.

Certains connaissent sans doute cette image : une barque ne peut avancer droit que si elle possède deux rames utilisées de concert avec la même intensité de force.

La rame de droite représente la prière et celle de gauche l’action. Si une rame est utilisée avec moins de force que l’autre, le bateau commence à dévier de sa trajectoire. Mais si une seule rame est utilisée, le bateau tournera en rond et n’avancera plus.

En vérité, cette parabole n’est pas tout à fait exacte car la force de la prière est telle, que toutes les paroles et les actions bénies posées ensuite émanent directement de son influence.

Charles Spurgeon était un de ces célèbres et fidèles prédicateurs de la Parole de Dieu du 19e siècle. Il fait partie de ces serviteurs de Dieu du monde protestant qui, selon la révélation de son temps, savait dispenser des messages d’une grande puissance et sans compromis avec l’Écriture. Des foules entières ont été transformées par ses messages.

Charles Spurgeon était un amoureux de l’Évangile et de la Parole de Dieu. Il ne cherchait jamais la faveur des hommes. Il fut utilisé par HaShem pour propager l’Évangile dans sa génération et amener à la repentance, au Salut et à la connaissance du Dieu d’Israël et de Son Messie des dizaines de milliers d’âmes sans Dieu.

On raconte à son sujet une chose édifiante très à propos avec notre méditation. Lorsqu’on lui demandait le secret de l’impact de ses prédications sur les cœurs, et comment durant ses offices autant de personnes pouvaient fondre en larme, être convaincues de péché, se repentir et se convertir, alors en guise de réponse, il les emmenait au sous-sol du bâtiment où avait lieu sa prédication. Puis, montrant des centaines de personnes qui priaient à genoux à l’ombre des regards, il disait : voilà le secret !

Cette multitude en prière intercédait avec ferveur, autant avant que durant ses prédications…

Certes, Charles Spurgeon était un orateur de talent, éloquent et brillant, il savait convaincre les coeurs. Mais nous commettrions une erreur classique en lui attribuant une quelconque force de persuasion. De lui même Charles ne pouvait rien faire et sans une vie de prière, sa parole aurait l’effet « d’un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit. »

L’Éternel agissait au travers de sa bouche pour convaincre les coeurs pour une seule raison : la multitude de prières qui montaient devant le trône de Dieu.

Sans ses propres prières et celles de ses fidèles, ses sermons, privés de la puissance et du feu de l’esprit, auraient sonné creux, ricoché contre les coeurs de l’auditoire pour terminer dans les caniveaux de l’oubli.

Parfois, nous oublions ces vérités élémentaires ou nous les laissons se refroidir et partons au combat en négligeant la prière. Ne soyons donc pas étonnés de voir peu de résultats, de rencontrer tant de difficultés et d’échecs.

On se rappelle d’un autre combat mené par les troupes de l’Éternel contre l’ennemi numéro 1 : Amalek.

Lorsque Moïse, se tenant proche du lieu du combat, et qu’il baissait les bras de la prière, l’armée de puissants guerriers menée par Josué perdait instantanément de sa force et Amalek, que sa mémoire soit effacée, prenait l’avantage.

Relisons ce formidable passage qui illustre formidablement bien tout notre propos :

« Lorsque Moïse élevait sa main, Israël était le plus fort; et lorsqu’il baissait sa main, Amalek était le plus fort […] Aaron et Hur soutenaient ses mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre; et ses mains restèrent fermes jusqu’au coucher du soleil. 13 Et Josué vainquit Amalek et son peuple, au tranchant de l’épée. » (Exode 17 : 12,13)

La prière est une arme puissante et efficace que nous donne notre Créateur. Bien employée, elle satisfait Son coeur et fait bouger les cieux en notre faveur. Le Tout-Puissant prend plaisir à répondre aux prières zélées de Ses enfants, Il incline Son oreille avec amour et accorde toute Son attention à chacune des paroles de Ses bien-aimés.

Mais la puissance de la prière est davantage multipliée lorsque la communauté est mobilisée dans un même noble objectif spirituel et qu’elle intercède d’un même coeur dans une même direction.

Bien-aimés lecteurs, rappelons-nous l’extraordinaire résultat des prières ardentes de cette sainte assemblée de croyants qui intercédait jadis en faveur de Pierre lorsque celui-ci était injustement retenu « en prison et dans les fers » :

« l’assemblée ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu. […] Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison.

L’ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant : Lève-toi promptement ! Les chaînes tombèrent de ses mains […]

Lorsqu’ils eurent passé la première garde, puis la seconde, ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville, et qui s’ouvrit d’elle-même devant eux; ils sortirent, et s’avancèrent dans une rue.

Aussitôt l’ange quitta Pierre. Revenu à lui-même, Pierre dit : Je vois maintenant d’une manière certaine que le Seigneur a envoyé son ange, et qu’il m’a délivré de la main d’Hérode. » (Actes 12)

En guise de conclusion, nous ne pouvons qu’inviter le lecteur à une sainte action en mettant en pratique ce qui vient d’être dit.

Que chacun puisse prier Dieu de lui accorder Son aide pour mener une vie de prière conforme à Sa volonté.

Que chacun puisse aussi prier ardemment le Dieu des Cieux afin que tous ensemble nous puissions continuer à nous édifier, à nous exhorter mutuellement et à étudier encore longtemps grâce à cette manne répandue sur ce site web. Que l’Éternel puisse faire réussir tous les projets et les entreprises liés au site RencontrerDieu, pour la gloire du Ciel.

De nombreux travaux spirituels sont en cours de réalisation et ont pour objectif d’assurer la pérennité de ce blog afin de diffuser le plus régulièrement possible et au plus grand nombre possible, les merveilles et les perles de la Torah et de l’Évangile du Dieu bien heureux au travers d’articles, d’études et de divers montages vidéos sur ce site et sur notre plateforme d’étude dédiée LeRetourAuxRacines.com.

C’est un travail important dans lequel nous sommes engagés à temps plein par la foi. Nos prières sont très précieuses et notre étude du jour nous le rappelle efficacement.

Que nos prières de coeur puissent monter devant l’Éternel afin que Sa bonne main fasse réussir nos entreprises et bénisse avec abondance cette oeuvre de diffusion de sa Parole.

Merci pour vos intercessions et votre soutien, que l’Éternel vous le rende au centuple comme il a coutume de la faire dans Sa Générosité envers ceux qui l’aiment, car c’est une chose certaine et juste devant Dieu : par nos prières ferventes adressées pour la réussite d’une oeuvre spirituelle réalisée pour Sa gloire, nous avons aussi part à sa réussite et à ses bienfaits.

Que le Shalom, la joie et la réussite accompagnent chacun, à bientôt.

Thomas.

« Quand ton peuple sortira pour combattre son ennemi, en suivant la voie que tu lui auras prescrite; s’ils adressent à l’Éternel des prières, les regards tournés vers la ville que tu as choisie et vers la maison que j’ai bâtie à ton nom, exauce des cieux leurs prières et leurs supplications » (1 Rois 8)

Une étude et un partage réalisés par la seule grâce infinie d’HaShem (Dieu) et avec la précieuse aide des rabbanim d’aujourd’hui et des sages d’Israël d’autrefois.

Note importante relative aux articles et vidéos faisant intervenir à la fois des juifs, des rabbins, des chrétiens et des pasteurs :

Plusieurs sont étonnés et parfois même choqués de voir côte à côte, dans une même vidéo des rabbins et des pasteurs n'ayant pas toujours les mêmes convictions religieuses.

Il convient alors de préciser qu'en dehors des citations ou autres extraits de sources externes repris dans les études, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes ou des références et autres sites web cités : chaque homme est faillible, nul ne possède toute la vérité, chacun doit donc être attentif et ne retenir que ce qui lui semble bon et en accord avec les voies de Dieu et la bonne nouvelle du Messie Yéshoua : « examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; » (1 Thessalonicien 5:21).

Sur ce site web, nous usons donc de notre « liberté en Yéshoua » (Galates 2:4) pour citer et utiliser, lorsque cela s’avère nécessaire et utile pour nous faire grandir dans la compréhension du plan divin et de la volonté de Dieu, le travail d’hommes ou de femmes parfois rattachés à d’autres confessions, mais que nous publions tout de même en raison de la qualité de leur contribution dans des domaines particuliers, bien que nous ne les rejoignons pas forcément dans toute leur doctrine.

En outre, cela nous invite à nous exercer à vivre cette maxime des sages :

« Qui est sage ? Celui qui apprend de chaque homme […] Le sage n’est pas celui qui a acquis des connaissances étendues dans tous les domaines, mais celui qui est capable d’apprendre de chacun » (Pirqé Avot).

Si nous ne suivons pas cette maxime, nous nous éloignons alors de la sagesse pour rejoindre les rangs de ceux dont l’esprit est encombré par l’intolérance et le légalisme qui est l’étroitesse d’esprit, qu’à Dieu ne plaise !

Pour de plus amples informations, voir la déclaration de foi

Note sur les commentaires : les commentaires ne sont publiés que s'ils sont conformes à La Politique De Modération du site : Lire la politique de modération

Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète des contenus de ce site web, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

 

Recevez régulièrement nos messages privés par e-mails :
→ Podcast, vidéos, pensées du jour, analyses spirituelles de l’actu, réponses aux questions, etc.

→ Toutes les dernières nouveautés et articles phares du site : témoignages, enseignements, exhortations, etc.
Vos informations resteront privées et la désinscription peut se faire à tout moment. Vous pouvez consulter notre politique de vie privée en cliquant ici

Pépite de vérité à la une actuellement :

protection dieu contre covid vaccin et complots

Fête ou jeûne du moment (en cours ou à venir prochainement) : Fête de Roch Hashana

Date de la fête :
Entrée le Lundi 6 Septembre 2021 au soir à 21h09 (PARIS)
Sortie le Mardi 7 Septembre 2021 au soir à 21h07

Préparez-vous à la fête de Roch HaShana :

Shadow
Slider

Etude de la Paracha de la semaine :

La morsure salutaire du serpent : un outil céleste pour surmonter et sublimer les épreuves – Paracha Reeh (Vois) : Deutéronome 11:26 à 16:17

PlayPause
Shadow
Slider

Dernière étude vidéo publiée :

Shadow
Slider

Dernière étude texte publiée :

Slider

A découvrir actuellement :

Shadow
Slider
Shadow
Slider
Shadow
Slider
Shadow
Slider

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

26 Commentaires

  1. remi duplan

    bonjour Thomas bonjour Yannick et bonjours freres et soeurs en Yeshua je lis tout vos commentaires et il y a de quoi se rejouir d’une eglise vivante ; j’interviens juste pour demander des nouvelles de Roxanne qui avait demande de prier pour

    son epoux vivant au canada;celui ci
    avait ete grievement blesse par un taureau ;merci pour votre reponse ;

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom Remi, tu n’es pas tout à fait au bon endroit pour cela, les nouvelles par rapport à Roxanne sont sur le forum privé du site LeRetourAuxRacines, tu as du recevoir le mail normalement ? S’il y a le moindre souci, tu peux m’écrire sur contact [arobas] rencontrerdieu.com

      Réponse
  2. Avoungou Ghislaine

    La Prière est la respiration du chrétien, merci de nous rappeler nos devoirs.
    Que Le Tout Puissant, Le Roi Des Rois, Le Seigneur Des Armées veille sur vous et que le mouvement Angélique se manifeste dans se projet bénéfique à toute l’humanité Amen

    Réponse
  3. Nicole

    Nous fêtions hier dans le calendrier liturgique, les Saints Anne et Joachim, grands-parents de Jésus. Toute leur vie passée dans la prière et dans l’attente que la promesse (de la venue du Messie) soit accomplie, ils ont été exaucé et ont divinement conçu Marie, la Sans Tache, l’Immaculée Conception, pour mettre au monde le Roi des Rois, l’Enfant Jésus, le Christ donné au monde pour notre Salut. Dans ma prière j’invoquerai ces Saintes figures paternelle et maternelle sans lesquelles la Promesse ne serait point accomplie. Du Haut des Cieux, qu’ils vous gardent, vous bénissent et nous protègent tous, les priants. Amen

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Shalom Nicole, merci pour votre message et votre attention, j’aimerais échanger avec vous sur deux points :

      1) Toute l’Ecriture nous enseigne d’adresser nos prières à Dieu seul et de ne pas prier les créatures à la place du Créateur. Aussi grande fusse la piété des hommes et des femmes de foi, Yéshoua (Jésus) lui même nous enseigne de prier le Père: “Quand vous priez, dites : Père !” (Luc 11:2). Pourquoi alors passer par d’autres intermédiaires, ce qui spirituellement peut-être excessivement dangereux lorsque l’on choisi une voie différente de celle explicitement montrée par les Ecritures ?

      2) Sachant qu’il est dit au sujet de Yéshoua (Jésus) : « c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés » (Matthieu 1:21), si Marie était sans tâche et sans péchés, pourquoi a-t-elle déclarée avoir besoin d’un sauveur (Luc 1:47-48) ? Sauvée de quoi ?

      Clairement, comment l’Eglise Catholique peut déclarer que Marie ait été sans tâche et sans péché alors que l’Ecriture, de la bouche même de Marie, nous apprend qu’elle avait besoin d’être sauvée du péché !?

      Réponse
    • Ferry Marie Ange

      Bonjour Nicole,,
      Pour compléter la réponse qui vous a été déjà faite, je vous invite à lire le livre de Gaston Racine “Les Leçons de Marie” maman de Jésus. Oui ! Marie elle-même a eu besoin d’être sauvée par Jésus Le Christ, Dieu Lui-Même, l’Immaculé dans Sa Conception concerne Le Fils et non la mère (page 28 de ce livre)
      Si les Saints morts peuvent être des modèles, ils ne peuvent plus rien faire pour nous, Seul Le SAINT des SAINTS à ce pouvoir, Son Nom est JÉSUS Le VIVANT car ressuscité, sorti du tombeau.
      Soyez bénie Nicole dans ce Beau Nom.
      Marie Ange.

      Réponse
  4. Ditoma

    Vraiment nous somme ensemble avec vous étant que la famille dans le seigneur ,apautre Paul avais aussi demandé la priere au saint de l’église d’ephese (ephesien8:19 prie pour moi à fin qu’il soit donné de faire connaître arriment et librement le mistere de l’evangile.

    Réponse
  5. Pascaline

    Shalom frère Thomas, Chers soeurs et frères en Yéchoua !
    Si un ou deux se mettent d’accord pour prier pour un sujet en mon nom, affirme Le Fils d’HaShem, nous pouvons être certains que nous serons exaucés. Aussi, c’est avec joie que je m’associe à tous les amoureux de La Vérité pour demander à Père que Ce site de RencontrerDieu.com puisse d’avantage croître selon SA Sainte Volonté afin que nous puissions tous ensemble mûrir dans la connaissance de Sa Torah et que nous puissions demeurer unis dans l’Esprit de Vérité, avec force, courage et persévérance. Qu’au travers de ce site, encore de multiples âmes égarées soient ravies au monde pour Le Royaume du Roi des rois. Père, renouvelle ton onction sur Thomas ainsi que tous ceux et celles qui travaillent de près ou de loin pour ce merveilleux site et bénis tous les abonnés et ceux à venir. Amen vé amen ! et que toute La Gloire te revienne à toi Père très Saint au nom de Yéchoua !

    Réponse
  6. ella

    la prière du juste a une grande efficace Jac 5: 16 Dieu sera toujours là au milieu de ses enfants qui prient
    Merci Thomas

    Réponse
  7. Drissa

    Merci Thomas pour cet enseignement. Oui l’épée du serviteur du Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob a toujours été la prière. Nous prierons pour la pérennité du site. et la protection contre l’ennemie invisible. L’or et l’argent appartient a Dieu, donc les finances de ce site sont dans les mains de Yeshoua.

    Réponse
  8. issia

    amen merci pour l enseignement.tout ira bien

    Réponse
  9. Jean Pierre Dabou

    Grand merci pour ce merveilleux labeur. votreb travail ne sera pas vain. Je reste a genoux pour vous , je fais partie des 1000.

    Réponse
  10. Claudette

    Je suis avec vous dans la prière . Soyez béni!

    Réponse
  11. grossetie

    Je prierai pour toi et le site , qu’il soit fait selon la Volonté de notre Seigneur .

    Réponse
  12. Annie

    “Heureux celui qui a pour secours le D.ieu de Jacob, Qui met son espoir en l’Eternel son D.ieu” (Psaumes 146 : 5)
    Merci cher Thomas pour cette nouvelle étude …. tu es dans mes prières !
    Sois béni abondamment dans le Nom de notre Sauveur Yéshoua !

    Réponse
  13. Hélène Herlemont

    Pas de problème, je suis avec toi sur la brèche 🙂
    Que Hashem te fortifie et te guide en toutes choses, et qu’Il accorde les finances nécessaires au centime près. Quant à l’ennemi, qui fait toujours une oeuvre qui le trompe, qu’il aille mordre la poussière comme dans toutes les batailles menées par Hashem dans Sa Torah 🙂
    Avec toi
    Hélène

    Réponse
  14. boyer Aline

    Oui, Thomas, nous prierons car la mission que tu as reçue est importante pour le Corps du Messie. Comment aimer notre Seigneur et Sauveur, en obéissant à ses lois et préceptes … en gardant ses commandements, reçus au Sinaï ! Pour cela , encore faut il que ses enseignements soient connus et touchent son Corps prisonnier de l’esprit babylonien .. Nous élevons nos voix vers celui qui peut tout ! Notre Père ABBA Chebachamaïm au Nom de Yeshoua, pour que ton site soit protégé et que le superbe travail que tu fais touche un maximum de personnes dans le monde.
    Bon courage et soit béni et rempli de la Sagesse de HaShem.
    Aline

    Réponse
  15. PEYRENT Gérard

    Salut Thomas ( Sans me connaître je suis ton Compagnon dans la foi )
    je serai également du nombre pour prier pour ton projet. Que le très haut t’accorde et te permette le plus longtemps possible de multiplier tes actions.Qu’il renouvelle tes forces,Qu’il t’accorde des grâces particulières,merveilleuses, insoupçonnées, Qu’il te donne sa paix et bien entendu sa protection.
    Mes prières s’élèveront régulièrement chaque matin au trône de la grâce pour qu’il en soit ainsi.

    Soit béni , Toda raba

    Réponse
  16. Guéguen olivier

    Bien cher Thomas, il est déjà évident que l’Eternel veille sur toi quand je médite tes publications si profondément enrichissantes. Mes prières se joindront donc aux tiennes ainsi qu’à toutes celles de nos frères dans la foi.
    Amicalement. Olivier

    Réponse
  17. Yannick

    Très bien ! Ajoutons à cela une periode de jeûne, et c’est l’univers tout entier qui sera délivré !! Allez, que les soldats de L’Éternel intercèdent afin de réjouir le coeur du Seigneur tout en Lui faisant frémir Ses entrailles de miséricorde, car des mains pures s’élèvent vers Lui, avec une foi sincère et une conscience purifiée par le sang de l’Agneau Yéshoua, et l’observation dans la joie des Mitsvot du Père des lumières ! INTERCÉDONS, ARMÉE DU DIEU VIVANT ET VÉRITABLE !!

    Réponse
  18. SalomonP

    De Villeurbanne je prie pour toi car j’ai été béni par les enseignements que j’ai trouvé dessus et que j’ai reçu aussi, par l’abonnement.
    Merci Thomas pour ton travail, Mazal tov.
    L’Eternel est un vaillant guerrier, votre D.ieu, qui marche devant vous, combattra lui-même pour vous!
    Je prie qu’IL vous permettre de poursuivre cette oeuvre tout le temps de Sa volonté, en la bénissant, en vous bénissant, en nous bénissant encore an nom de Yeshoua.

    Réponse
  19. Jacques

    Dieu puissant,dans ta parole tu nous a demandé de prier sans cesse,c’est le chemin par lequel tu nous conduis,nous sommes sortis et nous voilà en marche vers ta maison,exauces Seigneur nos priéres et nos supplications,toi seul en connait leur contenu.Merci.

    Réponse
  20. Isa

    Je prierai pour que l’oeuvre du Seigneur s’accomplisse.
    Que l’Eternel te bénisse Thomas.

    Réponse
  21. BEGUE. Jean Luc

    Bonjour Thomas, oui, oui je prierai ce jour et demain et ce mercredi avec mon petit groupe afin que Dieu pérennise ce site et te donne la force et te fait la grâce de continuer à le sévir.
    Soit béni qu’Aschem te guide , te fortifie, et que tes prières et nos prières soient entendu par notre Maître YESHUA.
    Le vent du Saint Esprit se lève et souffle et repoussé toutes attaques de l’ennemi contre l’entreprise de Dieu,contre ton entreprise, contre notre entreprise car c’est ainsi que nous unis par son Saint Esprit.
    Soit richement béni mon frere.
    Jean Luc

    Réponse
  22. Francoise

    Merci Thomas pour ce partage. Ma prière est: tes yeux ont vu, tes oreilles ont entendu les merveilles de Hashem, il te donnera le désir de ton cœur, et t’accordera toute la demande de tes lèvres. Tu es une solution à un problème, et c’est l’expérience qui produit la sagesse selon moi. Donc en avant pour la gloire de HASHEM

    Réponse
  23. Maude Céré

    Je serai du nombre pour prier à votre projet.

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

// fin nouveau code
245 Partages
Tweetez
Partagez245
Enregistrer