Devenir un expert dans l’art du combat spirituel : définition, qui, quand, comment ? (Préparation Chavouot)

par | Mai 24, 2023 | FETES | 2 commentaires

Coeur electrocardiogramme d'un homme de foi qui tombe et se releve

Après la sortie d’Égypte, il est question du recensement des enfants d’Israël dans le désert.

Lors de ce recensement, la Torah ne comptabilisait que ceux qui étaient « en état de porter les armes; » (Nombres 1.3, 1.20,22,24,26,28, etc.) ou dans d’autres traductions : « tous ceux d’Israël qui peuvent aller à la guerre; »(Ostervald) ou encore « tous les israélites aptes au service » (Zadoc Kahn).

Pour être comptés dans la glorieuse armée du Dieu vivant, nous devons savoir répondre à cette double question : que signifie donc être « apte au service » ? Le suis-je ?

Les Saintes-Écritures sont souvent comparées à autant d’armes défensives et offensives que chaque disciple de la Vérité devrait apprendre à manier.

Lorsque le Rabbin Paul parle des « armes offensives et défensives de la justice » (2 Cor. 6:7), sachons bien que le mot grec « Dikaiosune » traduit par « justice », provient du mot « Dikaios » qui signifie une personne « Juste, qui observe la loi divine, droit, juste, vertueux, gardant les commandements de Dieu » (Théologien Strong).

C’est pourquoi il existe une nécessité absolue de s’imprégner, d’étudier et de méditer les Écrits sacrés pour les mettre en pratique.

C’est l’endroit et le moment parfaits pour rapporter quelques paroles vivifiantes inspirées du Rabbi Na’hman de Breslev.

Il nous explique ce que signifie être « apte au service ».

Comprend que tout celui qui veut parvenir au repentir et servir L’Éternel doit disposer de deux compétences : celle « d’aller et de revenir », c’est-à-dire être capable de s’élever [sans tomber dans l’orgueil], mais savoir également affronter la descente voir la chute [spirituelle, sans tomber dans la tristesse], comme il est écrit dans le psaume 139:8 : « Si je monte aux cieux, tu y es; Si je me couche au séjour des morts, t’y voilà. »

La simple explication, c’est que celui qui souhaite arpenter les routes du repentir [qui mène vers la montagne sainte de l’Éternel comme il est dit : « qui séjournera sur ta montagne sainte »], celui-là devra ceindre ses reins et se renforcer sans répit dans les voies de l’Éternel béni soit-Il, que ce soit lors d’une montée ou lors d’une chute, comme dans le verset précité ;

C’est-à-dire que, lorsqu’il atteindra une certaine élévation, un certain niveau spirituel, qu’il ne s’attarde pas là-bas, qu’il ne se contente pas de cela, qu’il sache parfaitement et soit convaincu, que cela n’est qu’une étape, qu’il doit grimper encore davantage ; c’est cela être compétent dans la montée, de l’ordre de « si j’escalade les cieux, tu es là ».

Pareillement, à l’inverse, s’il chute, Dieu préserve, là où il tombe, même au plus profond de l’enfer, que l’individu ne se décourage pas, jamais ; qu’il persiste à chercher, à implorer l’Éternel béni soit-il, se renforçant en toute chose, par tous les moyens, car même là-bas l’Éternel béni soit-Il est présent, et là-bas aussi on peut se coller à Lui béni soit-Il ; c’est l’aspect du verset « en enfer, te voici » : c’est la démarche à adopter lors d’une descente.

C’est donc la raison pour laquelle chaque individu doit devenir expert au combat et maîtriser ces deux compétences (la montée et la descente).

Il est écrit dans le Cantique des cantiques 3:8 : 7 : « Voici la litière de Salomon, Et autour d’elle soixante vaillants hommes, Des plus vaillants d’Israël. 8 Tous sont armés de l’épée, Sont exercés au combat; Chacun porte l’épée sur sa hanche, En vue des alarmes nocturnes. »

À ce sujet, les maîtres expliquent :

Ceci fait référence aux 60 myriades d’âmes israélites qui entouraient le Tabernacle pour recevoir la Torah.

Chaque israélite qui souhaite s’inclure dans l’armée de l’Éternel doit porter le glaive et se perfectionner dans l’art du combat, de l’ordre de « expert dans la montée [spirituelle], et expert dans la descente [spirituelle] ».

Car c’est une guerre implacable, qui exige un apprentissage rigoureux et incessant.

Au passage, nous pouvons découvrir un aperçu de la sagesse de Dieu dissimulée dans un secret de l’électrocardiogramme :

La représentation graphique de l’activité électrique d’un cœur vivant doit présenter un tracé dit « sinusal ».

Le tracé de cette courbe est fait de haut et de bas et nous indique, par allusion, que celui qui est réellement vivant tombe, mais toujours il se relève comme il est dit : « Car sept fois le juste tombe, et il se relève. » (Proverbes 24:16).

La suite du verset indique le péril dans lequel se trouve le transgresseur : « Mais les méchants sont précipités dans le malheur. » : ceci en référence au tracé plat de l’électrocardiogramme. 

C’est là ce que disent les maîtres d’Israël, à la suite du Messie Yéshoua : « Les impies sont appelés morts de leur vivant. » (Cf. Matthieu 8:22). Et c’est pourquoi une seule chute peut leur être fatale et les conduire à la mort éternelle.

Mais au sujet des justes qui tombent, il est dit : « Ils reprennent de nouvelles forces. Les ailes leur reviennent comme aux aigles. » (Ésaïe 40:31).

Mais alors : comment devenir expert dans l’art du combat et acquérir cette compétence si précieuse dans la montée ou dans la chute spirituelle ?

Les maîtres d’Israël répondent avec raison :

L’ensemble du contenu de la Torah est requis ; toutes les règles, tous les usages, propres à chacun des commandements : tout est nécessaire ; car l’ange du mal s’agite et se démène au quotidien, disposant ses ruses innombrables comme l’ont dit nos maîtres (dans le traité Soukka 52:1).

 

Il nous faut donc toutes les sortes de mets et de saveurs de la sainte Torah, pour ressusciter les âmes affaiblies et épuisées, qui ont chuté et dévié de la sainteté parfaite comme il est écrit dans le psaume 119:176 : « je me suis égaré comme un agneau perdu, etc., »

 

C’est donc un devoir de raffermir de telles âmes, de les rapprocher et de les revigorer par toutes sortes de délices de notre sainte Torah.

 

En effet on se renforcera parfois grâce à telle loi, puis grâce à telle autre. Car toutes les lois de la sainte Torah viennent ressusciter et fortifier l’âme, afin qu’elle ne chute pas davantage.

 

Chaque règle particulière ou loi pratique, pour tous les préceptes et lois de notre sainte Torah, détient une force propre à raviver l’âme et l’esprit de l’individu, comme il est écrit en proverbes 4:13 : « car elle est ta vie, etc. », et aussi dans le Psaume 119:92 : « si ta loi n’avait pas fait mes délices, j’aurais déjà sombré dans la misère ».

 

En étudiant et en apprenant les règles prescrites et tranchées, on trie et on extrait le bien du mal ; dès lors ce dernier n’a plus la force de faire trébucher l’individu, et on mérite ainsi de rester ferme et déterminé sur nos positions.

 

Il faut également beaucoup étudier les niveaux de vérité qui traitent des voies du service divin pour y acquérir une solide compétence, car « elle est plus étendue que la terre, plus vaste que l’océan » (Job 11:9).

 

C’est la raison pour laquelle Israël tout entier cheminait dans le désert autour du Tabernacle Divin avec la Torah en son centre. » (inspiré du Likoutey Halakhot).

Durant La fête de Chavouot (Pentecôte) fête du « don de la Torah », de grandes lumières spirituelles propices à l’intégration de la Torah dans notre coeur descendent dans le monde sur ceux qui sont préparés à les accueillir.

C’est pourquoi la chose n’est pas fortuite : c’est ce jour-là précisément et pas un autre, que les disciples du Messie Yéshoua furent visités par des langues de feu, et commencèrent à parler des merveilles de Dieu dans des langues étrangères (Actes 2).

Puisse Le Seigneur des armées accorder aux lecteurs de cet article et à Son peuple cette sainte expertise : devenir maître dans l’art de « la montée et de la descente » afin de tenir ferme et fort dans la foi et l’amour en Yéshoua le Messie, dans toutes les situations, et avec persévérance jusqu’à la fin de la course. Amen vé amen.

Source : inspiré de l’article : Es-tu en état de porter les armes ? La véritable Pentecôte de l’Éternel(Chavouot). – Rencontrer Dieu

Note : Si vous ne connaissez pas ou peu les fêtes de L'Éternel, que vous ne savez pas comment les observer, si vous aimeriez  comprendre plus en profondeur ces fêtes bénies du Ciel et les mettre en pratique dans une dimension conforme et fidèle à l'Évangile, voici quelques recommandations.

Avant tout, n'oubliez jamais : ce que Dieu désire surtout, c'est le coeur. Faites de votre mieux : si votre coeur est sincère et bien disposé, Dieu le verra, Il vous conduira et vous donnera la volonté de découvrir Ses fêtes dans leurs enseignements comme dans leur pratique tout en vous enveloppant de Sa miséricorde, et l'année prochaine vous ferez mieux.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les fêtes de l'Éternel, les étudier, découvrir leur sens profond et les mettre en pratique selon l'enseignement des Sages d'Israël et du Messie Yéshoua (Jésus), l'Éternel nous a fait la grâce de disposer de nombreuses ressources à ce sujet (articles, vidéos, cursus d'études, etc.,).

👉 Cliquez ici pour rester informé :

▼ Réagissez à cet article en laissant un commentaire ! ▼

  • Note importante relative aux articles et vidéos faisant intervenir à la fois des juifs, des rabbins, des chrétiens et des pasteurs : Si vous avez une interrogation ou une incompréhension à ce sujet, nous vous renvoyons au volet concerné qui explique en détail notre position. Cliquez ici : F.A.Q - Rencontrer Dieu
  • Note sur les commentaires sur ce site et ailleurs (YouTube, etc.) : les commentaires ne sont publiés que s'ils sont conformes à La Politique De Modération du site : Lire la politique de modération

Veuillez citer la source lors de toute copie partielle ou complète des contenus de ce site web, ainsi que le rappellent justement les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les cœurs et qui rendra à chacun selon ses œuvres.

▼ Réagissez à cet article en laissant un commentaire ! ▼

2 Commentaires

  1. GINETTE

    Je suis en harmonie avec le premier commentaire , merci pour son inspiration . Fraternellement ginette

    Réponse
  2. Deogratias

    Merci Thomas pour ton partage!
    La guerre spirituelle est un thème récurrent de la Bible.
    Ainsi, savoir que signifie être « apte au service » d’une part et d’autre part si on est en état de porter les armes est effectivement très important.

    L’explication de Rabbi Na’hman de Breslev de deux compétences (la montée et la descente) afin de pouvoir être apte au service est très intéressante!

    Etre capable de s’élever sans tomber dans l’orgueil est difficile. Heureusement que l’Eternel est partout, «même au plus profond de l’enfer», comme le dit Rabbi Na’hman de Breslev.
    Nous savons par ailleurs que l’Eternel est prêt à utiliser tous les moyens pour nous préserver de tomber dans l’orgueil. C’est le cas de Paul. À propos des grandes révélations qu’Il a eues en vue de pouvoir répandre puissamment l’Evangile, il dit:
    « 7 Et pour que je ne sois pas enflé d’orgueil, à cause de l’excellence de ces révélations, il m’a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m’empêcher de m’enorgueillir.
    8 Trois fois j’ai prié le Seigneur de l’éloigner de moi, 9 et il m’a dit : Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance du Mashiah repose sur moi.
    10 C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour le Mashiah; car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort.»
    (2 Corinthiens 12:7-10)

    A la prochaine,
    Deogratias

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernière vidéo publiée :

Conflit israélo-palestinien disséqué Part 11 – L’éclair apocalyptique du 7 octobre: « Shoah Bis » et résurgence de la bête nazie
Conflit israélo-palestinien disséqué Part 11 – L’éclair apocalyptique du 7 octobre: « Shoah Bis » et résurgence de la bête nazie
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Derniers articles de la zone « Blog » (billets d’humeurs, actus, etc.) :

Guerre d’Israël 5784 – Communiqué 04 : le monde entier est pire qu’un cactus, il est ‘Hamas
Guerre d’Israël 5784 – Communiqué 03 : Le retour du Djihadisme de la mort, une menace mondiale ?
Guerre d’Israël 5784 – Communiqué 01 : Appel à la mobilisation des coeurs
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Rejoindre le canal WhatsApp du site RencontrerDieu :

Dates et horaires de la fête ou du jeûne du moment (en cours ou à venir prochainement) :

Fête de Chavouot (Pentecôte)

Entrée le Mardi 11 Juin 2024 à 21:35 (PARIS)
Sortie le Mercredi 12 Juin 2024 à 23:00

Dernier article écrit publié :

Comment observer les 613 commandements de la Loi de Moïse ? Est-ce possible ? Preuves scripturaires et sagesse des sages.
Comment observer les 613 commandements de la Loi de Moïse ? Est-ce possible ? Preuves scripturaires et sagesse des sages.
Shadow

Découvrez notre Plateforme d'Étude de la Torah :

Pour les convertis à Dieu qui veulent aller plus loin et étudier en profondeur la Torah d'Israël à la lumière de l'Alliance Renouvelée.


Pépite de vérité à la une actuellement :

protection dieu contre covid vaccin et complots

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :
Tweetez
Partagez
Enregistrer