Restez Informés !

Recevez les dernières nouveautés et informations du site web en rejoignant plus de 5000 abonnés !

 

Mise à jour du 17 novembre 2016

L’Equipe du site RencontrerDieu.com a décidé de vous livrer et de vous partager une analyse de cette victoire de Donald Trump à la présidentielle. Cet article pourra faire l’objet de constantes mises à jour durant les semaines à venir, les mois à venir ou même les années à venir. Nous vous invitons donc à y revenir régulièrement afin de vérifier la date de mise à jour et les modifications éventuelles qui apparaîtront en rouge dans l’article : Cet article se veut être comme une sorte de synthèse des informations en notre possession.

Résumé de l’article :

Après une brève introduction, nous regarderons plus en détail les 8 principaux groupes idéologiques ou « types de réaction » qui ressortent de cette élection. Dans une deuxième partie, nous regarderons plusieurs indices et faits étonnants à méditer : 1) Prédiction volontaire ou involontaire de l’élection de Trump et d’un crash financier qui en découlera, une prédiction faite dans la série télévisée « les Simpson » il y a plus de 10 ans. 2) Lien avec l’étude de la Torah de la semaine (paracha) qui parle précisément d’une « guerre entre président ». 3) L’apparition du nom du président en des endroits précis et interpellant des textes de la nouvelle alliance et enfin 4) nous regarderons ensemble quelques éléments de réflexions donnés par quelques rabbins au sujet de l’élection de Trump telle que la prédiction donnée par le Rabbi Glazerson plusieurs mois avant les résultats officiels grâce à son étude de la Torah. En conclusion, nous laisserons la parole à Gérald FRUHINSHOLZ de Jérusalem, un pasteur qui aime et bénit Israël, pas qu’en paroles seulement.

I] Introduction

hqdefaultA peine deux jours après la surprenante et stupéfiante élection et victoire de Donald Trump qui devient le 45ème président des Etats-Unis, le web et les médias mainstream (média de masse populaire) sont en ébullition face à ce fiasco médiatique comme en témoigne cette vidéo de 59 secondes qui montre à quel point l’establishment semble être complètement dépassé par les événements : Trump Président : la grande mascarade médiatique au grand jour !

Les réactions à chaud sont multiples et variées et il convient d’adopter une position circonspecte dans ce déchaînement et ce foisonnement d’opinions et d’informations très diverses, afin d’entendre le son de la vérité qui ne nous parviendra que si nous gardons nos coeurs calmes, humbles, sereins, confiants et patients afin d’attendre que le tremblement médiatique et le feu de l’information s’estompent pour percevoir enfin le doux murmure de la vérité : « Et après le tremblement de terre, un feu : l’Eternel n’était pas dans le feu. Et après le feu, un murmure doux et léger. Et voici, une voix » (1 Rois 19.12)

« Car ainsi a parlé le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël : C’est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, C’est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l’avez pas voulu ! » (Esaïe 30:15) et encore : « Un coeur calme est la vie du corps, Mais l’envie est la carie des os. » (Proverbes 14:30)

II] Les 8 principaux « groupes idéologiques » ou « types de réaction » autour de l’élection de TRUMP

Ainsi donc, sans tirer aucune conclusion précipitée, il semble important de prendre conscience et d’analyser les réactions à chaud engendrée par cette victoire de Donald Trump. Les réactions peuvent se répartir en 8 principaux groupes:

1) Consternation, étonnement et déception affichés pour les partisans de Clinton, c’est-à-dire tous ceux qui, de prêt ou de loin, rejoignent ce cartel gouvernemental oligarchique allié autrump oligarchie nwo bis cartel bancaire, qui s’imaginaient pouvoir continuer leur jeu géopolitique sordide en faisant élire, via leur influence médiatique et financière, Hillary Clinton, afin de continuer leur politique impérialiste de type « ordo ab chaos » (l’ordre par le chaos) menée dans l’ombre par une poignée d’élites apatrides et sans frontières, créant des guerres ici et là, nourrissant des groupes terroristes tel que Daesh, afin de contrôler les pays orientaux, riches en matière première.

Fait étonnant et rarissime : c’est un échec. Pour rappel : le terme oligarchie, du latin oligarkia ou olígos (« petit », « peu nombreux ») et arkho (« commander ») est un terme signifiant qu’une petite poignée d’hommes riches et influents, non élus démocratiquement (banquiers, financiers, patrons de multinationales etc), tire les ficelles et influence les politiques gouvernementales des principales nations du monde dans leur intérêt. Ce groupe, pouvant atteindre plusieurs milliers de personnes, voir plus, forme une sorte de gouvernement discret qui détient le vrai pouvoir, oriente les décisions politiques et la masse média, formant ainsi une classe dominante non visible, mais bien réelle.

2) Choc terrible pour une autre frange de la population qui ne voit en Trump qu’un homme sexiste, xénophobe et raciste.

alex-jones-trump-mosque 5003) Choc également dans le monde musulman. Paris Match titrait : « J’ai très peur » : choc dans le monde musulman après la victoire de Trump. L’élection à la présidence américaine de Donald Trump a provoqué une onde de choc dans le monde musulman après une campagne marquée par les attaques directes du candidat républicain contre l’Islam.

4) Choc également pour tous ces groupuscules terroristes islamistes dont une partie des finances arrivaient de manière détournée par l’entremise des gouvernements américains type Clinton, Bush et tous ceux qui les soutiennent (de nombreux éléments de preuves existent à ce sujet).

Jforum, le portail juif francophone titrait « Trump Président : un « désastre » selon les Frères Musulmans ».

5) Joie profonde pour toute une autre frange de la population mondiale non religieuse qui penchait en faveur de Trump, non pas à cause du personnage en lui-même et de sa morale, mais plutôt à cause de ce qu’il représente : une sorte de pied de nez fait au système mondialiste oligarchique, en élisant un président qui remet le patriotisme au goût du jour, qui fut favorable au Brexit (sortie de l’Angleterre de l’Europe) et qui donc, ne semble pas s’associer particulièrement à cette construction européenne effectivement dangereuse et nuisible, un président dont la politique d’immigration irait à l’encontre de cette folie des politiques occidentales désireuses d’islamiser le monde en encourageant de massifs flux migratoires dans toute l’Europe, un président qui semble soutenir pleinement et fermement Israël, contrairement à Clinton et aux
victoire internet actu alternativepositions hypocrites et fourbes de la majorité des autres nations occidentales (nous avons bien vu le fond de leur cœur vis-à-vis d’Israël avec la résolution folle de l’UNESCO), un président qui semble vouloir sympathiser avec la Russie, un président qui peut et veut mettre à mal, si on en croit ses discours, le système financier corrompu actuel, un président qui affiche un désir certain d’éradiquer l’Islam radical, etc. Il peut effectivement y avoir de quoi se réjouir pour cette partie de la population qui semble voir de plus en plus clair dans le jeu de cette oligarchie mondiale.

Pour cette partie de la population, c’est comme une victoire d’Internet et de l’actualité alternative qui a été capable d’informer la population, tout au long de ces années, au sujet des multiples manipulations gouvernementales fomentées par les élites financières et ainsi, de faire pencher l’opinion public dans un sens différent de celui des masses média officielles.

6) Une certaine joie et un certain soulagement mesurés, légers et non naïfs pour le peuple juif et tous ceux qui les soutiennent, connaissant la position très favorable de Donald Trump à l’égard d’Israël. Ce soulagement n’est pas naïf pour autant, l’avenir nous dira si ses paroles se concrétisent par des actes concrets.

7) Une autre partie de la population, plus discrète et sceptique, attend de voir la suite sans désirer manifester aucune conclusion hâtive pour 4 raisons majeures : 1) il reste encore deux mois avant l’investiture et la prise de pouvoir officielle du président Trump : beaucoup de choses peuvent se passer d’ici là. 2) Reste à voir si les actes du président Donald Trump trump jfk assassinatsuivront ses paroles et s’il tiendra ses promesses. 3) Nous ne sommes pas à l’abri d’un nouvel assassinat politique type JFK ou d’une remise en question de l’élection par la découverte d’une potentielle manipulation des votes 4) L’oligarchie puissante n’a pas dit son dernier mot et ne saurait rester sur une défaite sans réagir : une contre attaque médiatique lancée par les puissants de ce monde en vue de détruire idéologiquement et médiatiquement le président n’est pas à exclure et serait même à prévoir : cela ne serait alors que le début d’un combat perfide et vicieux de longue haleine pouvant déboucher sur toutes sortes de conflits généralisés et de diverses natures pouvant s’étendre à l’échelle mondiale. Déjà nous voyons dans le journal Le Monde publier un article qui affirme que Selon Donald Trump, les manifestants sont « incités par les médias » à défiler contre lui.

8) Une autre partie de la population place sa confiance dans le seul vrai Dieu et sait intimement dans son coeur que Dieu est au contrôle et dirige son monde à la perfection selon qu’il est dit : « Dieu est celui qui juge : Il abaisse l’un, et il élève l’autre. » (Psaumes 75:8) et encore, rappelons-nous de ces glorieuses paroles d’un roi orgueilleux que Dieu a réduit à néant pour lui donner une grande leçon d’humilité, avant de lui redonner le pouvoir, afin que ce roi comprenne que seul Dieu gouverne et que lui seul élève et abaisse qui Il veut : « Tous les habitants de la terre ne sont à ses yeux que néant : il agit comme il lui plaît avec l’armée des cieux et avec les habitants de la terre, et il n’y a personne qui résiste à sa main et qui lui dise : Que fais-tu ? En ce temps, la raison me revint; la gloire de mon royaume, ma magnificence et ma splendeur me furent rendues; mes conseillers et mes grands me redemandèrent; je fus rétabli dans mon royaume, et ma puissance ne fit que s’accroître. Maintenant, moi, Nebucadnetsar, je loue, j’exalte et je glorifie le roi des cieux, dont toutes les oeuvres sont vraies et les voies justes, et qui peut abaisser ceux qui marchent avec orgueil. » (Daniel 4)

Oui,  « Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel. » (Jean 3.27)

III] 4 indices étonnants à méditer

Avertissements : les informations que nous vous partageons ici, sont de simples pistes de réflexions qui n’engagent à rien. Ce sont des choses plus ou moins intéressantes à savoir et à méditer :

1) La famille Simpson l’avait prédit ?

– Le site « lepoint » titre : « Donald Trump élu président : « Les Simpson » l’avait prédit… en 2000″ puis : « Diffusé en mars 2000, un épisode de la saison 11 des Simpson mettait en scène des États-Unis dévastés… après le mandat d’un certain président Donald Trump. La scène se passe à la Maison-Blanche. Lisa Simpson, qui succède au républicain, fait le point avec son équipe sur la situation du pays. « Comme vous le savez, notre pays a subi une crise budgétaire importante à cause du président Trump », annonce-t-elle. « Nous sommes ruinés ! » ».

Capture

Cette information peut valoir son pesant d’or lorsque l’on sait que d’une manière similaire, la date des attentats du 11 septembre apparaissait dans un épisode des Simpson datant de 1997… Plus flagrant encore : les attentats du 11 septembre furent réellement « annoncés » en de nombreux endroits tels que sur les jaquettes d’un Album de musique « Party Music » du groupe de rap « The Coup » (2001), dont la pochette fut réalisée en Juin 2001, quelques mois avant les attentats :

prediction_11_septembre

Toutes ces choses sont-elles de simples coïncidences sans lien direct, ou alors, le mandat de Trump sera-t-il réellement catastrophique ? Nous allons vite le savoir.

trump_lisa_simpson 350Peut-être qu’en raison de sa politique trop en décalage avec l’oligarchie, la politique de Trump engendrera une ruine financière et économique qui permettra à l’oligarchie de mieux rebondir par la suite afin de fermer définitivement la bouche de tous ceux et celles qui ont voté pour Trump, et de replacer ensuite Hillary Clinton; ce qui expliquerait pourquoi nous voyons Lisa Simpson occuper le poste de président à sa suite ?

Peu probable, mais pas à exclure, car cela pourrait être un Schéma parfait, quoique complexe, long et fastidieux mais utile pour faire taire définitivement cette large partie d’opposants au système qui semble se réveiller : en vérité, Trump ne serait qu’un « pantin malgré lui », sorti par l’oligarchie, au moment précis où justement elle voyait leur manigance être dévoilée et mise à nue, notamment grâce à l’actualité alternative du web qui permet à tous les spécialistes et experts, nombreux, de s’exprimer librement, tandis que jadis, lorsque les médias officiels régnaient en maîtres, contrôlés par l’oligarchie, ces mêmes experts indépendants étaient censurés et muselés…

Ce n’est plus le cas, alors, il fallait trouver une solution : mettre un Trump au pouvoir, tout faire pour que son mandat soit un fiasco économique et politique afin de démontrer au peuple son erreur et lui faire accepter, en bout de course, un nouveau président allié à l’oligarchie.

Ou alors, Trump ne serait au final qu’une « marionnette consentante », à l’image de ces agents, bien réels, parfaitement infiltrés depuis de longue date et surgissant sur la scène politique au moment opportun… L’avenir nous le dira !

trump illuminati complot agent 400

Oui, cette piste « fort de café » du « joker oligarchique » semble à propos lorsque l’on compare ses propos incendiaires tenus à l’égard d’Hillary Clinton, et sa franche amitié qui lui valut d’approuver non seulement Bill Clinton mais d’inviter le couple à son mariage en 2005 comme le montre cette photo :

Clinton trump mariage 2005 ami

En 2008, il soutenait Mme Clinton à l’investiture démocrate et en 1987, il était candidat à la vice présidence de Georges Bush… Finalement, alors qu’il dénonce et incendie les politiques Clinton et Bush, il y a peu de temps, il était tout de même un de leur grand sympathisant… (Informations à vérifier et à recouper avec d’autres informations en rapport avec ses récents déclarations actuelles à ce sujet).

De plus, il semblerait que le site réputé et sérieux « Politifact », chargé de vérifier ce qui est vrai et ce qui est faux dans les paroles des politiques, donne un score très mauvais en faveur de la vérité sortie de la bouche de Trump (chiffres et résultats à nuancer et à vérifier régulièrement) :

trump politifact

2) Lien avec l’Etude de la Torah de la semaine (Paracha) : une bataille entre président !

Comme nous l’avons dit en de nombreuses reprises sur ce site : la paracha (étude hebdo d’une portion de la Torah) a toujours, de près ou de loin, un lien avec l’actualité, ce qui devrait toujours plus à nous attacher à ce rythme d’étude sacrée, respecté par le Messie Yéshoua et institué par les sages d’Israël.

Une fois encore, on pourrait faire de nombreux liens avec l’actualité mais le temps presse et nous regarderons une simple allusion qui mériterait d’être développée infiniment plus en profondeur et de manière bien plus travaillée que ce que nous allons faire ici en peu de lignes : C’est précisément dans notre paracha, au chapitre 14 du livre de Genèse, que nous voyons une bataille entre Rois !

Rapportée dans un langage plus contemporain, notre paracha parle justement d’un combat entre présidents (Rois) ! Il est d’autant plus pertinent de remarquer que cette bataille est une sorte de révolte contre un asservissement de douze années : la treizième année, il y a révolte : « Pendant douze ans, ils avaient été soumis à Kedorlaomer; et la treizième année, ils s’étaient révoltés. » (Genèse 14 : 4)

Or, nous savons que cette élection de Trump est comme un fort signal de révolte du peuple face au système mise en place, même wikipédia le souligne: « Trump devient de façontorah lekh lekha inattendue le candidat du Parti républicain à l’issue des primaires de 2016. Marquée par de nombreuses polémiques, sa campagne se caractérise par une opposition à l’establishment et au politiquement correct. Elle se distingue également par un faible coût et une absence de recours à des sponsors. Éloigné du profil habituel des candidats du Parti républicain, il constitue un cas singulier dans l’histoire politique américaine ».

Ainsi, comme étant en révolte contre toutes ces dernières années de mandat présidentiel qui n’ont mené qu’au mur, le peuple semble vouloir se réveiller et se révolter en choisissant un président volontairement en décalage, un président opposé « à l’establishment et au politiquement correct », « Éloigné du profil habituel, un cas singulier dans l’histoire politique américaine », pour bien signifier qu’ils sont en révolte contre le système actuel.

Il est a noter aussi une chose assez étonnante : cette « bataille présidentielle » du chapitre 14 de la Genèse est un affrontement entre deux groupes de rois : une partie des rois représente globalement les nations-élites mondialistes (Tideal = « grand fils », roi des Goyms, nations), alliées avec un roi qui représente l’Islam radical (Arjoc = « serviteur du dieu lune », roi de Ellasar = « Dieu est celui qui châtie ») contre les rois de Sodome et Gomorrhe et leurs alliées (débauche, luxure) : On pourrait donc voir ici un affrontement de l’oligarchie (roi des nations) alliée avec l’Islam radical (on sait que l’oligarchie finance l’Islam radical) contre ceux qui, dans le monde non religieux, luttent contre l’Oligarchie et l’Islam : Sodome et Gomorrhe (représentent cette frange de la population qui possède un certain discernement et une assez bonne analyse de la situation, mais sans Dieu, ils soutiennent et approuvent toute sorte de perversions telles que la fornication (responsables d’innombrables MST et de souffrance découlant du non respect de l’institution sacrée et divine du mariage), l’homosexualité, la débauche etc ! Oui, c’est précisément le type d’affrontement auquel on assiste. Ce qui renvoie à la dernière étude qui parlait justement et précisément d’une prophétie ancienne faite par un sage d’Israël et affirmant qu’à la toute fin des temps, deux grands types de civilisations mauvaises s’affronteront ! (Ce sujet nécessiterait d’être approfondi, mais l’idée est là).

3) Le nom du président dans les textes bibliques de l’alliance renouvelée (nouvelle alliance, nouveau testament) :

Trump apparaît tel quel au moins à deux reprises dans les textes de la Brit Hadacha (nouvelle alliance). Rappelons que Trump est un diminutif de Trumpet, mot anglais utilisé pour traduire le mot « Trompette » qui, dans les textes bibliques, signifie surtout le mot « Chofar », instrument utilisé en diverses importantes occasions (fête des trompettes etc), notamment pour avertir et sonner la fin des temps. Lorsque le Chofar sonne, cela fait souvent référence à ces ultimes avertissements divins comme il est écrit : « En ce jour, on sonnera de la grande trompette (Trumpet) » (Esaïe 27:13) et encore : « Sonnez de la trompette à Guibea, Sonnez de la trompette à Rama ! » (Osée 5)

Il y a une chose à souligner qui peut sembler anodine : au moins à deux reprises (peut-être les deux seules), le mot anglais « trumpet » s’écrit précisément « TRUMP ». Ces deux passages sont relatifs à la fin des temps : 

« En un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. » (1 Corinthiens 15:52) : trump chofar jerusalem« In a moment, in the twinkling of an eye, at the last trump: for the trumpet shall sound, and the dead shall be raised incorruptible, and we shall be changed. » (Version King-James)

« Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. » (1 Thessaloniciens 4:16) : « For the Lord himself shall descend from heaven with a shout, with the voice of the archangel, and with the trump of God: and the dead in Christ shall rise first: » (Version King-James)

Oh mais ce n’est qu’une traduction, aucun rapport ! Vraiment ? Réfléchissons alors à cela : Sur ce site et ailleurs, énormément d’éléments prophétiques semblent nous montrer avec force que nous sommes à l’aube de bouleversements majeurs qui inaugureront la venue du Messie. Nous savons que le hasard n’existe pas : la trompette « Trump » est un instrument qui, selon les textes sacrés, est utilisé particulièrement pour annoncer des jugements et des événements célestes majeurs. Ainsi donc, placer à la tête de la première puissance mondiale, un homme du nom de « Trump », ne serait-ce pas, de la part du Seigneur des armées, comme un signal fort envoyé du Haut de son trône de Gloire à ceux qui le craignent afin qu’ils se repentent toujours plus et se préparent à ce qui s’en vient ? Une fois encore, l’avenir nous le dira, mais quoiqu’il advienne de bien ou de mal, nous savons que nous devons toujours nous tenir prêts puisque le jour du Seigneur « viendra comme un filet sur tous ceux qui habitent sur la face de toute la terre. Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. » (Luc 21)

christ trumpVeuillez noter une chose découverte récemment qui s’aligne sur ce qui est dit ici : le père de Donald Trump se nomme Frederick Christ Trump : ici encore, nous avons « Christ Trump », c’est à dire, la trompette du Messie, ou plutôt le Chofar du Messie : l’avenir nous dira ce qu’il en est, il faut se tenir prêt…

Peut importe le programme et les intentions sincères, bonnes ou mauvaises de Trump, il pourrait être, en définitive, une véritable trompette de l’Eternel, qui de par son élection est un signal d’alarme céleste pour ceux qui ont des oreilles pour entendre, même si aux yeux des hommes, il serait au final, une personne qui consciemment, tromperait son monde, joker fourbe, bien dissimuler et sournois de cette oligarchie mondiale (voir plus au dessus pour cette piste) : les deux ne sont pas incompatibles !

4) Les enseignements de certains Rabbins au sujet de la gématria de Trump

Regardons ce que disent certains Ravs au sujet de la valeur numérique (gématria) des noms.

Dans l’hébreu et l’interprétation des textes bibliques, la gématria a une grande importance dans la mesure où chaque lettre, chaque mot, possède une valeur numérique qui dévoile un sens plus profond du simple texte littéral. Sachant que, dans la langue Sainte, rien n’est laissé au hasard, ces valeurs numériques transmettent des enseignements profonds, qui à eux seuls, nécessiteraient des ouvrages entiers pour démontrer de manière claires et irréfutables, à l’aide de milliers d’exemples, le poids et l’importance de la gématria dans l’enseignement divin. Cependant, il faut rester mesuré car sans un accompagnement sérieux et beaucoup de prières, il est possible de sombrer dans toutes sortes d’interprétations non pertinentes. Prenons donc connaissance des découvertes de certains Ravs.

Le site Torah Yeranen Yaakov souligne que la gématria de Donald Trump (דונלד טראמפ) est 424. La valeur numérique du nom de Trump marquerait donc un de ses traits particulièrement problématiques. 424 est l’équivalent de כְּמוֹ-נָחָשׁ (comme un serpent), qui est mentionné dans les Psaumes : « Ils ont aiguisé leur langue comme un serpent, Ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic. » ( Psaumes 140: 4 )

Cependant, Il est aussi remarquable de noter que Donald Trump (gématria = 424) est la gématria de « Messie pour la Maison de David » (משיח בן דוד). Cela ne veut pas dire que Donald Donald-Trump-israel-drapeauTrump soit le Messie, mais que sa présidence inaugurera l’ère messianique. (Note Thomas : n’oublions pas que l’Evangile fait une association serpent/Messie : « Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé » (Jean 3:14)

En hébreu, le mot Machia’h (Messie) signifie « oint ». Depuis que le roi persan Cyrus a aidé les Juifs à retourner en Israël et à reconstruire le Temple, il est appelé dans ce verset comme l’oint de Dieu. Selon le rabbin Glazerson et la Torah, « Quiconque aide Israël à se construire et à développer correctement leur pays », est désigné comme une sorte de Machia’h.

« Ainsi parle l’Eternel à son oint, à Cyrus, Qu’il tient par la main, Pour terrasser les nations devant lui, Et pour relâcher la ceinture des rois, Pour lui ouvrir les portes, Afin qu’elles ne soient plus fermées » (Esaïe 45: 1). (Note Thomas : comme le soulignera le Pasteur Gérald en fin d’article, il est intéressant de remarquer que le Roi Cyrus, élevé et utilisé par Dieu en faveur de son peuple Israël, apparaît au chapitre 45, le chiffre attribué à Donald Trump : il est le 45ème président des Etats-Unis.)

Dans deux ensembles distincts de codes bibliques, publiés à trois mois d’intervalle avant l’élection du président, l’expert international des Codes de la Bible, Matityahu Glazerson, a trouvé des preuves indiquant que Donald J. Trump gagnerait l’élection présidentielle américaine à venir. De plus, la victoire prévue de Trump semblerait être liée à son soutien à Israël.

Le 6 Juillet 2016, Rabbi Glazerson a souligné le mot Donald, épelé en lettres hébraïques, à côté du mot « nasi », qui est le mot hébreu pour dire « président ». Il a également trouvé une abréviation pour « Artzot HaBrit », ce qui signifie « les États-Unis » en hébreu.

La date se trouve également dans ce tableau. Plus précisément, Rabbi Glazerson a souligné les codes pour 8 Cheshvan 5777. C’est la date sur le calendrier hébraïque qui correspond au 9 Novembre 2016 – la première date à laquelle Trump serait élu président des États-Unis, s’il gagne l’élection.

Source : Adam Eliyahu Berkowitz qui est un rédacteur pour le site Breaking Israel News. Il a fait Aliyah en Israël en 1991 et a servi dans les FDI comme médecin de combat. Il a étudié la loi juive et a reçu l’ordination rabbinique en Israël.

IV] Conclusion de Jérusalem, par Gérald FRUHINSHOLZ du site Shalom Israël

Bousculant tous les sondages, Donald Trump est devenu Président des Etats-Unis. Cela nous rappelle les élections de mai 1996 : la France s’était endomie avec Shimon Perez et elle s’est réveillé avec l’élection de Binyamin Netanyahou. C’était un choc pour tous les humanistes mondialistes… Même scénario aujourd’hui avec Donal Trump ! (comme le Brexit britannique qui a choqué l’Europe). Personne n’y croyait, et cet homme si controversé balaye toutes les espérances de la gauche, des finances, des altermondialistes.

Donald Trump est le 45e président des Etats-Unis. Croyons-nous que Dieu est au contrôle ? – Oui absolument.

C’est Dieu qui place les autorités et conduit les choses du monde pour Ses propres desseins : « Le coeur du roi est un courant d’eau dans la main de l’Eternel, Il l’incline comme Il le veut » (Prov 21:1). Et nous pouvons dire que les plans prophétiques sont en train de se réaliser sous nos yeux… en faveur d’Israël. Car, n’en doutons pas, Israël est le but ultime des plans divins, la clé pour le dévoilement du Messie-Roi.

Esaïe 45 : « C’est moi qui ait suscité Cyrus » Est-ce le fruit du hasard ?… Dieu aime les chiffres. Le chapitre 45 du prophète Esaïe mentionne un homme que Dieu appelle « oint » – il s’agit d’un roi païen que Dieu va utiliser pour reconstruire Jérusalem et rétablir le Temple. Cyrus est devenu le leader mondial de l’époque ; c’est lui qui s’empara de Babylone et libéra les Juifs du joug chaldéen pour les autoriser à revenir en Israël. Restituant les objets sacrés du Temple, Cyrus permit aux Juifs sa reconstruction. Ce roi a été annoncé par le prophète Esaïe un siècle avant la naissance de ce dernier ! « C’est moi qui ai suscité Cyrus dans ma justice, et J’aplanirai toutes ses voies. Il rebâtira ma ville, et libérera mes captifs, sans rançon ni présents, dit l’Eternel des armées » (Es 45:13).

Trump est l’homme qui fait peur, il surprend tout le monde et n’appartient pas à l’establishment. Il sera un président « non politiquement correct ». Rien n’est fait au hasard avec Dieu.
Dieu dira de Cyrus : « Il est mon berger ; et il accomplira toute ma volonté. Il dira de Jérusalem : Qu’elle soit rebâtie, et du Temple qu’il soit fondé ! » (Esaïe 44:28).

Est-ce que Trump rétablira l’ambassade américaine à Jérusalem, comme il l’a promis ?… Ce serait une révolution politique qui pourrait susciter en cascade d’autres événements en faveur d’Israël.

Trump, un deuxième Jéhu ?

Jéhu, fils de Josaphat, était le roi que Dieu fit oindre par le prophète Elie. 1Rois 19 nous relate cette histoire, alors que le prophète était mis à mal par la terrible Jézabel, femme de Achab. Dieu ordonna l’exécution de toute la famille d’Achab. Il ordonna à Jéhu : « Tu frapperas la maison d’Achab et Je vengerai sur Jézabel le sang de mes serviteurs les prophètes, et le sang de tous les serviteurs de l’Eternel » (2Rois 9:7). Jézabel fut finalement jetée du haut des murailles et mangée par les chiens (2Rois 9:33). Nous savons qu’aujourd’hui, Jézabel, prophétesse démoniaque, joue un rôle de premier plan. C’est elle qui a volé « la vigne de Naboth » pour Achab, et c’est elle qui aujourd’hui inspire les grandes instances internationales à voler l’Héritage terrestre donné à Israël.

Restons attentifs à la suite des événements, pour voir quel rôle ce nouveau président va jouer…

Fin de l’article de Gerald.

Une Synthèse et une étude de Thomas.

*Note : Merci de citer la source lors de toute copie partielle ou complète de cet article comme le rappelle les maximes des pères (Pirqé Avot) : « Quiconque cite l’auteur d’une parole amène la délivrance dans le monde ». Pour le reste, c’est entre vous et Dieu qui sonde les coeurs et qui rendra à chacun selon ses oeuvres.

Mise à part les citations et autres extraits de sources externes reprises sur le site rencontrerdieu.com, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes et/ou des références et autres sites web cités dans les articles et les vidéos du site rencontrerdieu.com

faire-un-don-RD

Share This
premade-image-14_mod_rd02

« Un coeur intelligent cherche la connaissance »

(Proverbes 15.14)

Recevez les dernières nouveautés et informations du site web en rejoignant plus de 5000 abonnés !


 

C'est fait, vous êtes abonné !