Le sceau de Dieu dans la Bible : l’incroyable preuve par l’extraordinaire réalisation des prophéties

Une réponse Bombe à tous les détracteurs de la Vérité.

Si il y avait une vidéo que vous devriez regarder pour avoir des éléments et des preuves concrètes de la véracité du Dieu de la Bible et de son omniscience, c’est bien cette vidéo. Avec plus de 220 000 vues sur Youtube, elle n’a pas fini de toucher des coeurs !

Sommaire

Introduction

I) A quelles conditions une prophétie prouve-t-elle l’origine divine de la Bible ?

II) Exemple de Prophéties faites sur Babylone (voir la Vidéo)

1) Détails de la prophétie

2) Résultats de la prophétie vérifiables encore aujourd’hui

3) Morale de la prophétie

III) Exemple de Prophéties faites sur Tyr (voir la Vidéo)

1) Détails de la prophétie

2) Résultats de la prophétie vérifiables encore aujourd’hui

3) Morale de la prophétie

Conclusion

Introduction

« Ta justice, ô Dieu ! atteint jusqu’au ciel; Tu as accompli de grandes choses : ô Dieu ! qui est semblable à toi? » Psaume 71.19

tu_es_dieu_psaumeVoici un article absolument capital et indispensable accompagné d’un montage vidéo inédit sur le web afin d’amener à la certitude  toutes personnes désireuses de connaitre la vérité au sujet de la fiabilité inébranlable de la Bible. Pour ceux qui savent déjà à quel point le Dieu de la Bible est le seul vrai Dieu, la vidéo les édifiera davantage puisqu’on ne cesse jamais d’être émerveillé par la grandeur de Dieu. Un grand merci à Patrick Vauclair pour son documentaire « Géopolitique et prophéties bibliques » dont quelques extraits apparaissent dans la vidéo. Nous recommandons vivement le DVD à chacun (voir la rubrique Livre & DVD ) ou en cliquant sur ce lien : géopolitique et prophéties bibliques. Note importante : Le site rencontrerdieu.com ne cautionne aucunement l’ensemble des autres enseignements des 2 rabbins figurant dans la vidéo puisque ces personnes, comme beaucoup de juifs mal renseignés sur la nouvelle alliance, renient malheureusement le Messie Yeshua (Jésus-Christ) venu une première fois il y a plus de 2000 ans. Leur intervention est uniquement dû au fait qu’ils font partie de ces rares personnes à connaître en profondeur la puissance prophétique des écritures en ayant enseigné à ce sujet. Nous ne cautionnons donc que cet aspect la de leur intervention.

À un sceptique décidé à le rester, on aura beau aligner toutes les preuves, elles ne le convaincront pas. Il faut une illumination d’en haut pour lui faire abandonner sa position. Mais pour un honnête chercheur, certains arguments irréfutables peuvent l’aider à surmonter ses préjugés et l’amener à considérer la Bible plus objectivement. L’homme d’aujourd’hui veut des preuves de l’origine surnaturelle de la Bible, non pas des arguments, mais des faits. Les prophéties réalisées en fournissent de merveilleuses. L’omniscience est un privilège divin. « L’avenir n’est à personne, disait Victor Hugo, l’avenir est à Dieu ». La toute science de Dieu est manifestée par sa connaissance de l’avenir.

Si des événements futurs ont été prédits par Dieu dans la Bible, et se sont réalisées, cela prouve que le Dieu de la Bible et le vrai Dieu. « La meilleure preuve de l’inspiration des écritures et la prophétie ».(Erwin Jenkins).

Dans la Bible, Dieu lui-même propose l’accomplissement des prophéties comme critère de l’authenticité de ses révélations : « Peut-être vous demanderez-vous : comment saurons-nous qu’une prophétie ne vient pas de l’Éternel ? Sachez donc que si le prophète annonce de la part de l’Éternel une chose qui ne se réalise pas, si sa parole reste sans effet, c’est que son message ne vient pas de l’Éternel, c’est par présomption que le prophète l’aura prononcé : vous ne vous laisserez donc pas impressionner par lui » Deutéronome 18.21

Au Dieu des nations, Dieu lance le défi : « Qu’ils nous annoncent ce qui doit arriver ! Déclarez-nous quels sont les faits passés que vous avez prédits, pour que nous les examinions et que nous constations leur accomplissement, ou faites nous entendre ce qui doit arriver ! Annoncez-nous les choses qui doivent survenir plus tard, et nous saurons que vous êtes des dieux ». Esaïe 41.22

« Exposez votre cause, avancez vos raisons, délibérez ensemble. Qui donc a fait savoir ces choses dès le lointain passé, et qui, depuis longtemps, les avait annoncés ? N’est-ce pas moi, moi l’Éternel ? Et en dehors de moi, il n’y a pas de Dieu. Oui, en dehors de moi il n’est pas de Dieu juste, de Dieu qui sauve » Esaïe 45.21

« Dès le commencement, dit Dieu, j’annonce l’avenir, et longtemps à l’avance ce qui n’est pas encore. C’est moi qui dis, et mon dessein s’accomplira, oui, j’exécuterai tout ce que je désire ». Esaïe 46.10

« J’ai annoncé depuis longtemps les choses du passé, j’en ai parlé, je les ai fait entendre, puis, soudain, j’ai agis, et cela s’est produit… Moi, je t’ai annoncé ces choses bien longtemps à l’avance, je t’en ai informé avant qu’elles n’arrivent, pour que tu ne puisses pas dire : c’est mon idole qui a fait toutes ces choses, c’est ma statue de bois, mon image de fonte, qui en a donné l’ordre ! ». Esaïe 48.3-5

« Ainsi, le seigneur, l’Éternel, n’accomplit rien sans avoir d’abord révélé ses plans à ses serviteurs, les prophètes » Amos 3.7

Jésus a aussi dit à ses disciples : « Je vous ai prévenu dès maintenant, avant que ces choses arrivent, pour qu’au jour où elles se produiront, vous croyiez ». « Je vous ai annoncé tout cela d’avance pour que, lorsque l’heure sera venu pour eux d’agir ainsi, vous vous rappeliez que je vous l’ai prédit ». Jean 14.29 et 16.4

Dieu insiste ici sur une des raisons pour lesquelles il a prédit l’avenir, afin de nous convaincre qu’il est le seul Dieu qui existe.

Avant même de rentrer dans le vif du sujet, on serait en droit de se poser la question suivante : comment se fait-il que le monde n’ait pas connaissance des trésors surnaturels que Dieu a laissé à l’humanité par le biais des prophéties Bibliques ? Comment se fait-il que la personne lambda n’a aucune connaissance de ces prophéties venant démontrermanipulation-masse d’une manière implacable que le livre de la Bible est absolument unique et Divin ? Très bonne question à laquelle on pourrait répondre très simplement par quelques mots : dissimulations, détournements, mensonges, paresse, séduction, malhonnêteté. Même sur des prophéties aussi claires et limpides que celles présentées dans cet article, vous trouverez toujours des personnes pour tenter de les réfuter en insistant sur des détails, en tordant le sens des écritures et en semant le mensonge et la confusion. La Vérité a toujours été durement combattu, ce n’est finalement pas nouveau. Cet article se veut être comme une réponse à tous ses détracteurs de la vérité.

Aujourd’hui, en 2013, grâce aux divers outils scientifiques, historiques et archéologiques mis à notre disposition, le verdict et sans équivoques : La Bible est le seul livre qui peut attester de son origine surnaturelle et divine notamment par le biais de ses prophéties phénoménales ayant vu pour la plus part leur accomplissement.

I) A quelles conditions une prophétie prouve-t-elle l’origine divine de la Bible ?

1) La prophétie doit être claire et précise, pas comme celle des oracles grecs ou de Nostradamus, qui s’appliquait à n’importe quel fait.

2) Elle doit se rapporter à des faits contingents (pouvant être ou ne pas être), dépendants du  » hasard  » ou de la liberté humaine, donc scientifiquement imprévisibles. Si je prédis, par exemple, qu’une personne qui dépense plus qu’elle ne gagne se ruinera, ce n’est pas une prophétie, c’est une déduction logique.

3) La probabilité d’accomplissement doit être suffisamment faible pour écarter l’objection d’une coïncidence. Si je prédis que dans un conflit tel peuple gagnera la guerre, j’ai 50 % de chances pour que ma prédiction se réalise. Si, de plus, je connais les forces en présence, j’en aurais même davantage.

4) La réalisation de la prophétie doit échapper à la volonté humaine pour éviter l’objection d’un accomplissement artificiel. Par exemple, l’entrée de Jésus à Jérusalem sur un ânon ne pourrait pas être citée comme une prophétie réalisée significative puisque c’est lui-même qui a décidé d’accomplir le verset du prophète Zacharie en entrant dans la ville de cette manière.

5) On doit pouvoir prouver que la date de rédaction de la prophétie est antérieure à sa réalisation, sinon on pourra objecter que c’est une prophétie calquée sur l’évènement accompli. Certaines prophéties bibliques sont réalisées plusieurs décennies après avoir été prononcées. Même si c’était d’authentiques prophéties, elles ne peuvent pas entrer en ligne de compte pour notre propos, parce qu’un lecteur sceptique pourra toujours nous rétorquer : « qu’est-ce qui me prouve que la prophétie n’a pas été écrite après l’évènement ? ».

Si le monde publiait aujourd’hui un article prédisant qu’au 22ème siècle la capitale de l’Europe se trouvera en Auvergne, cela pourrait être qualifié de prophétie authentique au moment de son accomplissement, car elle remplirait les cinq conditions envisagées :

– Elle est claire et précise : le verdict une région continue bien délimitée

– Si la prophétie mentionnait Paris, Bruxelles ou même Strasbourg, on pourrait trouver certaines raisons actuelles à une telle prédiction. Ce ne serait certainement pas le cas pour l’Auvergne.

– Il est très improbable que ceux qui auraient en main les destinées de l’Europe au 22ème siècle et le choix de sa capitale se soucieraient à tel point de cette prophétie qu’il fixerait sa localisation en Auvergne, rien que pour la réaliser.

– La date du journal prouverait à un historien du 22ème siècle qu’il s’agissait d’une véritable prophétie. Théoriquement, il suffirait d’une seule prophétie de ce genre dûment vérifié par les faits pour faire naître une forte présomption en faveur de son origine surnaturelle. Or, dans la Bible, nous trouvons de nombreuses prophéties répondant à ces cinq critères. Elles concernent : Des cités et des pays antiques, le déroulement de l’histoire mondiale, les destinées du peuple d’Israël et de son pays, la personne et l’oeuvre du Messie Jésus-Christ.

Ces prophéties sont détaillées, précises et ne pouvaient en aucun cas être trouvées par déduction humaine… Si je dis par exemple que l’économie de tel pays va s’effondrer, en constatant ses conditions désastreuses, je ne suis pas un vrai prophète, il s’agit d’une déduction… Si je dis par exemple que cette ville sera détruite par un incendie, et qu’elle est détruite par une inondation, je ne suis pas un vrai prophète. Nostradamus a écrit 800 prophéties, l’immense majorité ne sont que du charabia. 126 ne sont absolument pas précises : certains les appliquent à Napoléon, d’autres au 11 septembre, il y a donc plusieurs interprétations possibles sans parler du fait que la majorité des prophéties sont peu claires et très opaques.

Mais voilà qu‘il existe un livre qui se tient à des années lumières devant tout autre livre : la Bible. Une telle prétention devrait nécessairement impliquer des preuves indiscutables de cette origine divine.

Les phénoménales prophéties biblique et leur accomplissements en sont la preuve, le sceau divin. Aucun autre livre au monde n’égale la grandeur et la puissance surnaturelle des prophéties bibliques qui se sont toutes accomplies à la lettre. Certaines personnes se servent de la science pour démontrer l’origine divine surnaturelle d’un livre. Cependant ce n’est malheureusement pas un gage de certitude divine sachant que de nombreux exemples existent et prouvent que des peuples ou des civilisations aujourd’hui disparus, possédaient probablement sur bien des points, des connaissances scientifiques bien plus poussées que nos connaissances modernes. La science n’est donc pas un sceau divin, les prophéties le sont. La science est évidemment merveilleuse pour démontrer que Dieu est une évidence lorsque l’on examine toute la création. Il est également intéressant de noter que la Bible contient certaines révélations scientifiques improbables à des époques si lointaines. Cependant, contrairement aux prophéties bibliques, la science ne pourra être retenu comme sceau divin attestant de la véracité de la parole de Dieu écrite dans son livre.

Nous ne parlons pas ici des prophéties  en cours d’accomplissement ou dont l’accomplissement n’est pas encore venu et qui feront d’ailleurs l’objet d’un autre article. Nous parlons ici de prophéties grandiose annoncée et déjà accomplies et démontrant de manière irréfutable l’inspiration totalement divine de la Bible.

II) Exemple de Prophéties faites sur Babylone (voir la Vidéo)

– Vers -600, Babylone, Reine de l’Asie est la plus grande capitale du monde antique. C’est une ville fortifiée et imprenable. Dans la même période, 2 des plus grands prophètes juifs, Esaïe et Jérémie, viendront annoncé la destinée de cette capitale mondiale. Les caractéristiques du peuple sont : Méchanceté, débauche, sorcellerie.

1) Détails de la prophétie :

– Esaïe 13 : « Babylone, le joyau des royaumes, cité splendide qui faisait la fierté des chaldéens, deviendra semblable à Sodome et à Gomorrhe que Dieu a renversé. Car Babylone ne sera plus jamais habitée et plus jamais peuplé dans toutes les générations. Et même les nomades n’y dresseront jamais leur tante, et nul berger ne s’y reposera. Les chats sauvages chercheront abri dans ses ruines, et ses maisons seront hantées par les hiboux, et les autruches y établiront leur demeure, les boucs viendront y prendre leurs ébats. Les chats sauvages s’appelleront dans ses châteaux, et les chacals viendront hurler dans ses palais. Son heure approche, et ses jours ne seront pas prolongés ».
– Esaïe 14 : « Ces ruines deviendront un nid de hérissons, un vaste marécage. Et je la balaierai comme avec un balai qui détruit tout. L’éternelle déclare, le seigneur des armées célestes ».
– Jérémie 51 : l’on ne prendra plus de toi ni pierre d’angle ni Pierre pour les fondations ; car tu vas devenir un désert pour toujours, l’Éternel le déclare… Ses villes ne sont plus que des lieux dévastés, des lieux arides et des steppes où n’habitent personne et où ne passe aucun humain
– Jérémie 51 : les guerriers de Babylone ont cessé de combattre, ils sont restés à l’intérieur des forteresses ; leurs forces est épuisée : les voilà devenus comme des femmelettes. Ses maisons sont en feu, les verrous de ses portes ont été mis en pièces
– Jéremie 50 : la voici mise au dernier rang de toutes les nations, devenu un désert, une terre aride, une steppe. L’indignation de l’Éternel en a fait une terre où tout est dévasté et personne n’habite. Tous ceux qui passeront auprès de Babylone en seront horrifiés ; ils pousseront des cris à la vue de toutes ses plaies

2) Résultats de la prophétie vérifiables encore aujourd’hui :

– En 539 : Ingénieuse technique perse pour prendre Babylone de l’intérieur en passant par un fleuve qu’ils ont asseché pendant leur fêtes d’ivrognerie. Babylone fut pillé

– Plus tard, elle fut pillé.

– jusqu’à -330, déclin rapide.
– Années 50-60 : Babylone presque inhabitée.
– Années 400 : Babylone transformé en terrain de chasse pour les rois de perses.
– Années 412 : Canaux de la ville bouchée, elle devient un vaste marécage. L’Euphrate recouvre ses ruines 2 mois dans l’années.
– Années 1000 : Babylone est un désert inaccessible à cause de nombreux serpents et scorpions. Aucune pierre n’a été réutilisée pour la construction d’autres villes.
– 2013 : Cela fait plus de 1500 ans que Babylone est toujours en ruine. L’éternité de cette ruine se vérifie encore aujourd’hui sous nos yeux. Personne ne va visiter ses ruines. C’est une zone effectivement devenue tantôt marécageuse tantôt aride et déserte lorsque les eaux se retirent. Des hiboux, chacals, autruches, boucs et hérissons y sont présents. Certains peuples arabes en sont horrifié affirmant que personnes ne souhaites y séjourner à cause des mauvais esprits qui s’y trouveraient. En page 315 de son livre « Evidences », McDowell arrive à une Probabilité de 1/5 milliard pour que l’ensemble des éléments de la prophétie se réalisent.

3) Morale de la prophétie

Les ruines de Babylone sont un signe prophétique. Par nous-mêmes, nous n’avons pas la capacité de nous projeter au “dernier jour” de l’histoire de ce monde. Mais la prophétie nous met clairement en garde. Ceux qui auront fait le mal seront détruits comme l’a été Babylone, et ceux qui se seront attachés à Dieu pourront rejoindre le royaume qui leur estdieu respect crainte destiné, comme les exilés hébreux ont pu retourner dans leur pays après leur déportation à Babylone. Ce retour au pays avait été annoncé par Ésaïe dans sa prophétie sur Babylone : “Le Seigneur aura pitié de Jacob, il choisira encore Israël. Il les installera sur leur terre”. (Ésaïe 14.1, TOB) L’intérêt de l’oracle sur Babylone n’est pas de nous annoncer la destruction d’une ville sur plusieurs siècles, mais de nous inviter à prendre en compte la parole de Dieu dans notre présent, pour préparer notre avenir. En effet, au “dernier jour” de l’histoire de ce monde, comme le prévoit la prophétie, Dieu exercera son jugement pour mettre fin au mal. Alors, ceux qui auront pratiqué le bien vivront avec Dieu pour l’éternité. Cette prophétie s’accomplira comme s’est accomplie celle sur la Babylone historique. L’oracle sur Babylone nous permet de faire un autre prolongement. Au travers de l’attitude despotique et orgueilleuse du roi de Babylone, le prophète discerne ce qui est à la racine du mal en mettant ces paroles dans sa bouche : “Je serai semblable au TrèsHaut” (Ésaïe 14.14). Avec la tour de Babel, l’homme avait voulu défier Dieu ; le roi de Babylone prétend “être semblable à Dieu”. Dès lors, les prophètes verront dans Babylone le symbole de l’imposture, la prétention inouïe de s’élever au niveau de Dieu. Le conflit avec Dieu ne s’arrête pas là. Regardons maintenant Tyr ou un pas de plus est franchi dans la méchanceté : le prince de Tyr se prend réellement pour Dieu.

III) Exemple de Prophéties faites sur Tyr (voir la Vidéo)

Tyr était la capitale mondiale du commerce maritime de l’antiquité. Elle était composé d’une ville côtière et d’une île fortifiée et imprenable située à quelques centaines de mètres de la côte. Personne n’avait jamais réussi à la conquérir en raison de sa puissance et de ses grandes fortifications. Les caractéristiques de ce peuple sont : Méchanceté, Orgueil, sorcellerie.

Ezechiel, aux environs de -586 Av J.-C annonça une prophétie phénoménale.

1) Détails de la prophétie :

– Ezéchiel 26 :  » voici ce que dit le seigneur, l’éternel : j’amène contre tyr Nabuchodonosor, le roi de Babylone. Il massacrera pas l’épée tes villes voisines bâties sur les terres de la côte. . Il foulera toutes les rues sous les sabots de ses chevaux, il passera tes habitants au fil de son épée, et les stèles qui font la force seront jetées à terre « .

– « Le Seigneur, l’Éternel, parle ainsi : je m’en prends à toi, Tyr, je m’en vais soulever contre toi des nations, des peuples en grand nombre, comme la mer soulève ses vagues en furie ».

– « Ils détruiront tes murs, ô Tyr, et abattront tes tours. Je raflerai, pour emporter loin d’elle, la poussière du sol ».

– « On jettera dans la mer tes boiseries, tes pierres et jusqu’à ta poussière ».

– « Je ne laisserai qu’un rocher dénudé ».

– « Un lieu où les pêcheurs étendront leurs filets pour les faire sécher ».

2) Résultats de la prophétie vérifiables encore aujourd’hui :

– Nabuchodonosor s’empara effectivement de la ville après un siège de 13 ans.

– Plusieurs peuples et nations se sont effectivement soulevés contre elle. Par la suite, Tyr s’est faite attaquer par des Grecs (Alexandre le Grand en 333 avant Jésus Christ, Antigone en 314), des Égyptiens (Ptolémée Philadelphe entre 285 et 247 av J.-C) et des musulmans.

– Le pillage des villes tombées aux mains des assiégeants était la règle dans les guerres antiques. La démolition des remparts et des habitations allaient de pair. Mais pourquoi jeter les boiseries et les pierres dans la mer ? Pourquoi racler la poussière du sol et la jeter aussi à la mer ? Ces prédictions ne furent pas réalisées par Nabuchodonosor. Mais voilà qu’en 322 avant Jésus-Christ, c’est-à-dire 250 ans après la prédiction d’Ezéquiel, Alexandre le Grand arrive devant Tyr. Il lui demande d’ouvrir ses portes. Tyr refuse. Construite sur un îlot assez loin de la côte, entourée d’un rempart de 50 mètres de haut, maîtresse des mers, Tyr se croit inviolable, d’autant plus qu’Alexandre ne possédait pas de flotte. Il en fait le siège pendant sept mois, mais Tyr tient bon. Il tente plusieurs vagues depuis la mer, mais se rend compte qu’il ne pourra en venir à bout qu’en y venant « à pied ». Alors il fait construire une immense digue de 60 mètres de large. On se met à démolir les maisons et les murailles de l’ancienne ville sur la côte, ses tours sont rasés et tout est jeté à la mer. Pour combler les interstices entre les blocs et les pierres de la digue et permettre aux chars d’y rouler, on se met littéralement à racler la poussière de l’ancienne ville. Alexandre est vainqueur après un siège de sept mois. Il fait brûler la ville, massacrer 8000 habitants et en vendre 30 000 esclaves.

– Après que l’îlot fut complètement ravagé par le sultan mamelouk en 1291, il ne fut plus question d’y rebâtir la ville.

– Aujourd’hui, seul un village de pêcheurs se trouve encore sur l’ancien emplacement de la fière capitale de la Phénicie.

– Malgré une situation exceptionnelle et des sources abondantes, plus aucun port n’a été rebâtie comme annoncé dans la prophétie.

D’après les spécialistes, il y avait 1 chance sur 75 millions pour que cette prophétie se réalise.

Volney lui-même, grand sociologue athée, après avoir cité la magnifique description que fait Ezéchiel de l’ancienne grandeur de Tyr, de la destruction de la ville et de son commerce, reconnaît expressément : « que les révolutions du sort ou plutôt la barbarie des Grecs du Bas-Empire et des Mahométans ont accompli ces oracles. Au lieu de cette ancienne circulation si active et si vaste, Tyr, réduit à l’état d’un misérable village, n’a plus pour tout commerce qu’une exportation de quelques sacs de coton et laine, et pour tout négociant qu’un facteur grec au service des Français de Saïde, et qui gagne à peine de quoi soutenir sa famille. Ensuite, sans remarquer dans ses détails l’accomplissement de la prophétie, il ajoute cependant des faits plus précieux qu’aucune opinion, et qui sont le témoignage le plus puissant de l’accomplissement des prédictions. – Toute la population du village de Tyr consiste en 50 à 60 pauvres familles qui vivent obscurément de quelques cultures de grains et d’un peu de pêche. Les maisons qu’elles occupent ne sont plus, comme au temps de Strabon, des édifices à trois ou quatre étages, mais de chétives huttes sur le point de s’écrouler. Bruce parle de Tyr comme d’un « rocher sur lequel des pêcheurs sèchent leurs filets. »

3) Morale de la prophétie :

L’orgueil démesuré du roi de Tyr lui a fait croire qu’il pouvait prendre à la fois la place de Jérusalem, pour attirer toutes les nations à lui, et celle de Dieu, en régnant sur un vaste empire (“Je suis assis sur le siège de Dieu, au sein des mers !” Ézéchiel 28.2), assujettissant un grand nombre de peuples et de rois (“Tu rassasiais un grand nombre de peuples, tu enrichissais les rois de la terre”, Ézéchiel 27.33). La prophétie établit un parallèle entre le roi de Tyr et celui qui a entraîné l’humanité dans le mal (Ezéchiel 28.11-19). Tyr dans sa chute, sa destruction et sa disparition, devient le symbole de l’anéantissement définitif du mal et de son principal protagoniste.

Aujourd’hui, l’île n’existe plus. Une partie s’est effondrée dans la mer, ce qui reste de l’île a été réuni au continent, le relief de la côte ayant été profondément modifié suite à la construction de la jetée d’Alexandre. La ville de Sour occupe aujourd’hui le site de l’ancienne cité. Les seuls vestiges antiques de Tyr datent de l’époque romaine. La Tyr d’Ezéchiel, forteresse qui vivait du trafic commercial international entre l’Orient et l’Occident, a complètement disparu depuis très longtemps, comme l’avait annoncé la prophétie. 22Ne l’oublions pas, la ville de Tyr, qui se croyait indestructible, n’est pour le prophète qu’un symbole. Sa disparition est l’archétype de l’anéantissement pour toujours, de celui qui a introduit le mal dans notre monde. Alors, Dieu pourra enfin inaugurer le royaume de paix et d’amour qu’il a promis depuis longtemps déjà.

Conclusion

Nous avons étudié ici 2 grandes prophéties importante de la Bible mais il y en a beaucoup d’autres que nous laissons à chacun le soin d’étudier. Par exemple, la destinée unique et surnaturelle du peuple d’Israël a été prophétisée il y a plus de 3000 ans et absolument tout s’est accompli à la lettre. C’est tellement impressionnant qu’une vidéo et un article complet sera prochainement présentée sur le site. Le prophète Daniel à quand à lui prophétisé sur l’histoire du monde dans son ensemble et tout s’est avéré exact jusqu’à aujourd’hui… Il y a les innombrables prophéties relatives à la venue de Jésus-Christ qui se sont toutes également merveilleusement accomplies. Les seules prophéties restantes et non accomplies sont rares et correspondent aux prophéties de la fin des temps, au retour de Jésus-Christ et du grand jour du jugement et de la colère de Dieu qui s’en vient sur le monde.

Maintenant, même si le cas ne s’est jamais produit, admettons qu’une prophétie émanant d’un autre livre s’avère exact remplie les 5 conditions mais que la révélation de ce livre ne correspond pas à la révélation antérieure, à savoir celle contenue dans la Bible, alors que croire ? Dieu apporte une magnifique réponse dans le Deutéronome 13 : « S’il s’élève au milieu de toi un prophète ou un visionnaire qui t’annonce un signe ou un prodige,et qu’il y ait accomplissement du signe ou du prodige dont il t’a parlé en disant : Allons après d’autres dieux,-des dieux que tu ne connais point,-et servons-les!tu n’écouteras pas les paroles de ce prophète ou de ce visionnaire, car c’est l’Eternel, votre Dieu, qui vous met à l’épreuve pour savoir si vous aimez l’Eternel, votre Dieu, de tout votre coeur et de toute votre âme(…)Vous obéirez à sa voix, vous le servirez, et vous vous attacherez à lui.« 

Dieu est donc ici parfaitement clair : Les signes miraculeux ne constituent pas, par eux mêmes, des preuves suffisantes pour attester de la véracité d’un écrit se prétendant divin mais contredisant la première révélation. Si les paroles du prétendu prophète contredisent l’enseignement reçu précédemment, il ne faut pas l’accepter. C’est ainsi, par exemple, que le coran ne peut-être tenu pour une révélation divine car contredisant en bien des points la révélation présente dans la Bible.

Peu nous importe par quels moyens ces prophéties ont été accomplies ; il était aussi impossible à l’homme de prévoir ces moyens que de prévoir l’évènement lui-même. Le fait est positif,lesprédictions ont été accomplies ; donc les prophètes ont annoncé la vérité. Si Dieu a pu accomplir de telle prophéties, croyez le : il a aussi été capable de consigner son message dans la Bible afin que chacun puisse le connaitre, avoir une relation avec lui, abandonner le mal et expérimenter le miracle de la nouvelle naissance spirituelle. Dieu veut que vous le suiviez Lui en recevant Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur de votre vie en attendant la rédemption finale qui arrive à grand pas. Le ciel, l’enfer, le jugement et la colère de Dieu sont des réalités. L’amour, la compassion, la miséricorde, la grâce, la paix et la joie infinie de Dieu et des merveilles insondables de son Royaume éternel à venir sont aussi des réalités que Dieu peut vous offrir si vous lui donner votre vie. Chacun doit prendre position devant Dieu, il s’agit de la destinée éternelle de chacun.

On peut mépriser les prophéties, mais on ne peut rien changer à leurs paroles ; il n’y a jamais eu de faits plus frappants et moins probables, et jamais il n’y a jamais eu de prédictions plus précises et plus claires. C’est absolument époustouflant et pourtant si près de chacun, là, sous nos yeux…

La méchanceté et la folie orgueilleuse de Tyr, la débauche, l’idôlatrie et la sorcellerie de Babylone, ont plongé littéralement ces villes et ces empires sous le jugement de Dieu, tel un signe réel et tangible pour nous montrer où les chemins du mal peuvent nous mener.

Toutes les prophéties de la Bible convergent vers un seul et unique but que l’apôtre Paul a résumé en quelques mots : “Car, par le Christ, Dieu agissait pour réconcilier tous les humains avec lui, sans tenir compte de leurs fautes. Et il nous a chargés d’annoncer cette œuvre de la réconciliation. Nous sommes des ambassadeurs envoyés par le Christ, et c’est comme si Dieu lui-même vous adressait un appel par nous : nous vous en supplions, au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu.” (2 Corinthiens 5.19,20) L’accomplissement des prophéties rend crédibles les paroles des prophètes. L’accomplissement des prophéties telles que les destructions de Babylone, de Tyr mais aussi du Temple de Jérusalem, Jérusalem dont il est dit qu’elle sera toujours habitée (Joël 4.20) sont des signes donnés par Dieu pour renforcer notre confiance dans sa Parole. Ce sont aussi des signes forts pour nous inciter à prendre en considération les invitations à nous tourner vers Dieu contenues dans ces prophéties.  Avec le prophète Daniel, la prophétie de la statue révélée au roi Nabuchodonosor nous permet de comprendre que Dieu maîtrise l’histoire humaine. Son royaume, inaugurée par la venue glorieuse du Messie maintes fois prophétisée, est l’ultime étape de notre histoire. Cette prophétie se réalisera à coup sûr, comme sont apparus chacun des royaumes qui avaient été annoncés.  La Bible contient bien d’autres prophéties. Elles sont autant de lumières éclairant le chemin qui nous conduit à Dieu. Vous pouvez continuer votre recherche en approfondissant ces prophéties, car Dieu a encore tant de chose à vous dire !

Pour terminer, rappelons le : Le but des prophéties n’est pas d’annoncer des destructions, mais de ramener les hommes à Dieu. les prophéties de la Bible sont comme des signes pour amener une prise de conscience salutaire. En prenant en considération les prophéties bibliques, chaque être humain peut influer sur son propre avenir. D’une manière tout à fait certaine, Dieu a un projet pour vous et il le dévoile dans la Bible au travers des prophéties, pour que vous puissiez choisir votre avenir.

Prenez donc conscience et connaissance du message de l’Évangile à la rubrique « Découvrez la Bonne Nouvelle » puis commencez une vie nouvelle avec le Seigneur lui même pour appui !

Sources utilisées pour la rédaction de cet article :

– Livre « Prophéties réalisées » d’Alfred Kuen

– http://www.regard.eu.org

– Extrait du livre issue de la conférence « quand la bible prédit l’avenir » : Quand la Bible prédit l’avenir.



5 Commentaires

  1. georgette

    merci de m’ouvrir encore une fois les yeux sur la grandeur de mon Dieu.

    Réponse
  2. barbier jessie

    Merci oui pour l’éclaircissement des prophéties je vais continuer a poursuive la lecture j’ai tellement de chose a dire que je me réserve pour l’instant merci pour votre poste

    Réponse
  3. Romuald

    Il n’y a aucune prophétie sur l’aviation, la technologie et sur l’empleur du commerce qui dirige le monde actuel qui a ete présenté comme il est dit dans la video.

    Réponse
    • RencontrerDieu.com

      Si biensur, c’est abordé dans la vidéo, l’avez-vous bien regardé ?

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
premade-image-14_mod_rd02

« Un coeur intelligent cherche la connaissance »

(Proverbes 15.14)

Recevez les dernières nouveautés et informations du site web en rejoignant plus de 5000 abonnés !


 

C'est fait, vous êtes abonné !