Aurélie, Témoignage de conversion + Baptême : comment Dieu s'est révélé à elle

« Quel Dieu est semblable à toi, Qui pardonnes l’iniquité, qui oublies les péchés Du reste de ton héritage ? Il ne garde pas sa colère à toujours, Car il prend plaisir à la miséricorde. Il aura encore compassion de nous, Il mettra sous ses pieds nos iniquités; Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés. » (Michée 7)

C’est une première sur le site web RencontrerDieu : grâce à la bonté de Dieu et au soutien de divers frères et soeurs, nous sommes profondément heureux de vous partager le témoignage de conversion d’Aurélie qui a courageusement accepté de témoigner devant les caméras de l’équipe du site RencontrerDieu.com afin de glorifier Dieu et de partager au monde entier comment elle est venue à la foi dans le Dieu d’Israël et Le Messie Yéshoua comme l’exprime cette Parole de l’Ecriture : « J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé ! » (2 Corinthiens 4.13)

Ce témoignage est produit, réalisé et mis en scène par l’Equipe du site web(*) avec en fin de vidéo, un bonus inédit : quelques extraits du baptême d’Aurélie que nous avons eu l’honneur de baptiser, un moment mémorable, que Dieu dans sa grâce nous a permis de vivre ainsi qu’il est dit :

« Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné » (Marc 16:16) et encore : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom du Messie Yéshoua, pour le pardon de vos péchés » (Actes 2.38) et enfin : « vous tous, qui avez été baptisés dans le Messie, vous avez revêtu le Messie. » (Galates 3:27)

Ce témoignage d’Aurélie fait parti de ces témoignages simples et rafraîchissants qui nous rappellent combien Dieu est vivant et vrai, et combien il se manifeste ouvertement à ceux et celles qui le cherchent d’un coeur sincère et entier, comme l’Éternel lui-même le proclame quelque part dans l’Ecriture :

« Je n’ai point parlé en cachette, Dans un lieu ténébreux de la terre; Je n’ai point dit à la postérité de Jacob : Cherchez-moi vainement ! Moi, l’Eternel, je dis ce qui est vrai, JeApprocher dieu foi yeshoua proclame ce qui est droit. Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés, Vous tous qui êtes aux extrémités de la terre ! Car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre. Je le jure par moi-même, La vérité sort de ma bouche et ma parole ne sera point révoquée : Tout genou fléchira devant moi, Toute langue jurera par moi. » (Esaïe 45)

Comme l’a si simplement rappelé le Messie D’Israël : « Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. » (Luc 11:10)

Ainsi, pouvait-il en être autrement pour Aurélie, elle qui a cherché Dieu de tout son coeur et qui s’est tourné avec foi vers le seul vrai Dieu ? Aurélie ne croyait pas en Dieu, et son arrière plan catholique qu’elle a rapidement quitté, ne l’a jamais convaincu ni permis d’expérimenter la réalité glorieuse du Dieu d’Israël, la grandeur et l’importance inouïe du message de l’Evangile. « Approchezvous de Dieu, et il s’approchera de vous. » (Jacques 4:8), c’est bien là ce qu’Aurélie a pleinement expérimenté.

L’oeuvre de Yéshoua sur cette terre et son sacrifice volontaire est un témoignage éternel et puissant de l’amour sans borne de Dieu pour l’humanité qui, au travers de son Fils, vient nous racheter, nous justifier et purifier nos coeurs et nos consciences par la foi comme il est dit :

« Dieu, qui connaît les coeurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant l’Esprit Saint, et ayant purifié leurs coeurs par la foi. » (Actes 15.9) et encore : « Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; S’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. » (Esaïe 1.18)

Yéshoua est venu libérer les captifs, guérir et transformer les coeurs, chercher ceux qui étaient perdus afin de les ramener à Dieu. Il a offert sa vie pour le monde afin que par sa mort et sa résurrection, quiconque croit en lui puisse recevoir le pardon des péchés, une vie nouvelle et cette paix inébranlable avec Dieu.

C’est cette bonne nouvelle de la grâce de Dieu qui demeure encore aujourd’hui : Dieu sauve et pardonne avec puissance quiconque se repent de ses fautes et décide de croire en ce Dieu magnifique et véritable qui a donné son Fils Yéshoua (Jésus) pour nous réconcilier avec Lui et nous rapprocher de son coeur.

Ce n’est pas une religion appelée « Catholicisme » ou « Christianisme » qui sauve. Ces religions toutes humaines, comme beaucoup d’autres, ne sont qu’un ensemble de traditions d’hommes empilées les unes sur les autres et qui, bien souvent, se heurtent frontalement au rocher de la Parole de Dieu, de la Torah d’Israël et de la Bonne nouvelle de la grâce de Dieu déployée en Yéshoua notre Seigneur et Messie.

C’est ce Messie unique et glorieux qui sauve, c’est Lui que Dieu a suscité en son temps, fidèlement aux prophéties faites à son sujet, afin que quiconque croit en Lui, reçoive le pardon des péchés et le Salut de son âme : pour le juif premièrement, puis pour le reste du monde, c’est à dire tous ceux et celles qui adhéreront à ce message salvateur comme il est dit :

« Tribulation et angoisse sur toute âme d’homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, puis sur le Grec ! 10 Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec ! 11 Car devant Dieu il n’y a point d’acception de personnes. » (Romains 2)

Rappelons-nous encore et encore les paroles du Rabbi Levi ben Gershom dans son commentaire très intéressant sur Deutéronome 18.18, lorsque l’Eternel donne une prophétie à Moïse :

yeshoua messie israel prophete moshe« Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. ». Sur place, Rabbi Levi ben Gershom dit que « Moïse, par les miracles qu’il a accomplis, a poussé une seule nation à adorer Dieu, mais le Messie amènera tous les peuples à adorer Dieu.

En fait le Messie est un prophète comme celui qui est mentionné dans le midrash Tahouma au sujet du verset d’Esaïe 52.13 : « Voici, mon serviteur prospérera; Il montera, il s’élèvera, il s’élèvera bien haut. De même qu’il a été pour plusieurs un sujet d’effroi,-Tant son visage était défiguré, Tant son aspect différait de celui des fils de l’homme,- De même il sera pour beaucoup de peuples un sujet de joie; Devant lui des rois fermeront la bouche; Car ils verront ce qui ne leur avait point été raconté, Ils apprendront ce qu’ils n’avaient point entendu. »

C’est bien là la vérité que Dieu témoigne au monde depuis des siècles : Yéshoua le Messie ramène des peuples divers à adorer le Dieu d’Israël !

« Comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d’abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l’ont entendu, Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté. » (Hébreux 2)

Cependant, comme le dit très bien Aurélie avec vérité et humilité : avant de prendre position devant Dieu et de se repentir de tous ses péchés, elle était rebelle et comme beaucoup, elle a expérimenté l’amertume des fruits de la rébellion. En vérité, avant de se convertir, nous étions tous des rebelles mais la vérité et la bonté de Dieu nous a poussé à ouvrir les yeux et à nous repentir de cette folie qui consiste à vivre une vie sans Dieu, afin de porter non plus des fruits de rébellion qui mènent à la mort, mais des fruits d’obéissance qui mènent à la vie éternelle comme il est écrit :

« Quels fruits portiez-vous alors ? Des fruits dont vous rougissez aujourd’hui. Car la fin de ces choses, c’est la mort. Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Yéshoua le Messie, notre Seigneur. » (Romains 6)

Comme le dit très bien le bien aimé Dereck Prince :

« Ce mot « rébellion » englobe aussi toutes les conséquences néfastes et la punition de cette rébellion. C’est pour cette raison que le sacrifice de Yéshoua est parfait. Car Dieu a fait retombé sur Yéshoua la rébellion de nous tous, toutes ces conséquences maléfiques et tous les jugements qui en découleraient. En termes simples, tout le mal qui aurait dû retomber sur nous, l’a été sur Yéshoua, afin que tout le bien inhérent à l’obéissance parfaite du Fils de Dieu puisse nous être accordé. C’est simple ! Tout le mal est retombé sur Yéshoua afin que tout le bien puisse nous être accordé. C’est l’oeuvre complète accomplie par Yéshoua en un seul sacrifice.

En agonisant sur la croix, Yéshoua représente toute l’espèce humaine; toute la culpabilité retombe sur lui. Il paie la sanction complète. Lorsqu’il est mort et est mis au tombeau, notre culpabilité à cet instant, est effacé – Il suffit de croire, d’accepter par la foi. Nous sommes acquittés devant Dieu que lorsque nous reconnaissons l’effet de son sacrifice. »

La résurrection de Yéshoua d’entre les morts au 3ème jour, vient manifester et démontrer au monde entier que son Père valide et agrée son sacrifice expiatoire. L’effet de la grâce de Dieu produit sur le coeur repentant quelque chose d’extraordinaire : la grâce, par le moyen de l’Esprit Saint, de l’étude de la Torah et de sa mise en pratique, gravera les lois de Dieu dans le coeur du croyant, et lorsque ces lois y seront gravées, elles deviendront sa façon de vivre :

il obéira aux lois de Dieu sans contrainte mais avec amour. Non pour tenter d’acheter un salut inaccessible par nos propres efforts, mais pour témoigner de sa reconnaissance d’avoir obtenu l’impossible de la part de Dieu : le pardon et le salut de l’âme !

Regardons la vie des modèles tels que David qui avaient en eux « l’Esprit du Messie » (1 Pierre 1.11) : tous observaient la loi de Dieu par la foi au moyen de la grâce. En regardant leur vie, nous voyons cependant qu’ils commirent beaucoup de fautes et d’erreurs. Dieu n’a pas approuvé ces choses mais cependant, leur foi leur fut compté comme justice et un des fruits de cette foi fut l’obéissance de coeur aux lois divines, même si leur obéissance ne fut pas parfaite.

Comme dit Derek Prince au sujet de l’obéissance aux commandements de Dieu :

« Si vous pouviez comprendre cela dans votre propre vie, vous seriez soudain soulagé. Ce n’est pas que Dieu nous encourage à mal agir, mais si nous recherchions à faire sincèrement ce qu’il nous demande, même si nous agissons mal parfois, notre foi nous est toujours compté comme justice. Il suffit de persévérer dans la foi (ndlr : et se repentir régulièrement). »

Nul question pour eux, ni pour aucun authentique disciple du Messie Yéshoua, d’abolir la moindre loi de Dieu telle que le Shabbat, les fêtes de l’Eternel, la cacheroute etc, comme nous le voyons malheureusement dans une large partie du christianisme. Cependant, ne perdons pas courage, nous sommes dans les tous derniers temps et Dieu, dans sa bonté, continue de restaurer la vérité, il est en train de balayer actuellement toutes les fausses compréhensions des Saintes Écritures engendrées par des siècles d’apostasie (un dossier spécial sortira bientôt à ce sujet).

Comme le dit si bien Aurélie : Yéshoua était juif et si nous proclamons suivre le Messie d’Israël, nous devons donc suivre les racines juives de la foi chrétienne, aimer, respecter et soutenir Israël et s’éloigner définitivement de près de 2000 ans d’apostasie et de fausses religions anti-torah et judéophobe.

Si Dieu le permet, un grand nombre de nouvelles études et de vidéos inédites sont à prévoir sur tous ces sujets, afin de contribuer, s’il est possible et par la seule grâce du Tout Puissant, à revenir aux anciens sentiers.

Enfin, au travers de cet authentique témoignage d’Aurélie, nous prions pour que Dieu et son Messie Yéshoua se révèle et sauve l’âme de tous ceux et celles qui ne le connaissent pas encore. Une rubrique spéciale est d’ailleurs dédiée à tous ceux et celles qui veulent voir du concret au travers de témoignage bouleversants et véridiques : http://www.rencontrerdieu.com/temoignages/

Remerciements :

temoignage aurelie bapteme yeshoua lowAu nom de toute l’Equipe du site RencontrerDieu.com, j’en profite pour remercier chaleureusement les nombreuses prières et le soutien de chacun, que cela soit par les paroles, les actions concrètes ou par les dons, sans l’aide des frères et soeurs, cette vidéo n’aurait tout simplement pas pu voir le jour. Merci aussi à Aurélie pour sa confiance, son courage, son intégrité et sa sympathie, autant de fruits de l’Esprit qui ont contribué à la publication de cette vidéo sur Internet. Merci de tout coeur à mon frère Yannick et à sa femme Céline, qui ont grandement contribué au bon déroulement du tournage et du baptême. Un grand merci aussi au mari d’Aurélie pour sa compréhension et son respect, que Dieu le garde et lui accorde le Salut en Yéshoua. Evidemment et pour finir, un ultime et immense merci à toi, HaShem (Dieu en hébreu), le Dieu d’Israël et à notre Messie Yéshoua, sans qui, absolument rien n’aurait été possible comme il est dit :

« Qui a confié l’univers à ses soins ? S’il ne pensait qu’à lui-même, S’il retirait à lui son esprit et son souffle, Toute chair périrait soudain, Et l’homme rentrerait dans la poussière. » (Job 34.13) et encore : « C’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. » (Philippiens 2.13), « car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être. » (Actes 17.28)

Que le Dieu éternel et son Messie Yéshoua vous bénisse tous !

Thomas.

 

« Car Dieu n’est pas injuste, pour oublier votre travail et l’amour que vous avez montré pour son nom, ayant rendu et rendant encore des services aux saints. » (Hébreux 6:10)

 

Si vous désirez soutenir directement l’oeuvre du site RencontrerDieu et encourager l’équipe dans les nombreux futurs projets qui ont pour objectif de partager l’Evangile et les merveilles de Dieu au plus grand nombre tout en donnant une nourriture spirituelle solide et sans compromis, alors cliquez ici :



*Matériel utilisé pour la vidéo :
– Production, réalisation, mise en scène : RencontrerDieu.com
– Son : RencontrerDieu.com
– Musique : Fantasy Music – The Elven Prophecy
– Vidéos d’incrustation derrière les sous-titres : TSO Photography à El Teide & des extraits du film « Jésus » lors du baptême de Jean.
Restez informés !
Recevez régulièrement les dernières nouveautés du site web en rejoignant plus de 6500 abonnés !
Informations confidentielles, aucun spam envoyé.

Réseaux sociaux :

Pour aller plus loin :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

Nous recommandons notre partenaire, la librairie juive hébraïque Ness :

8 Commentaires

  1. Graindsel

    Très beau témoignage, merci Aurélie pour ce partage. Ton baptême me rappelle le mien, l’an passé à Yardenit. Le plus beau jour de ma vie ! Je sais que l’Esprit Saint de Dieu est sur toi, il te reste à Le manifester. Que Dieu te bénisse abondamment et te garde dans Ses voies !

    Réponse
  2. Elisabeth

    Gloire a Dieu pour ce temoignage!
    J’aurai juste 1 question concernant le bapteme en lui-meme :
    il y a des gens qui baptisent au Nom de Jesus-Christ, d’autres au nom du Pere, du Fils et du Saint-Esprit.
    Ma question est la suivante : quelle est la bonne maniere de baptiser svp. J’ai vraiment besoin de savoir la verite.
    Merci.

    Réponse
  3. Krystal

    BRAVO Aurélie, que le Seigneur Yeshoua soit toujours dans ta barque. Deviens cette belle épouse qu’il prépare.
    Merci Thomas, Yanou et Céline.

    Réponse
  4. Pia

    Très belle vidéo, et la fin est juste bouleversante. Bon chemin a toi!

    Réponse
  5. Aurélie

    Je vous remercie infiniment Thomas, Yannick et Céline pour avoir permis que ce Baptême se fasse selon la Volonté de notre Père Tout-Puissant !
    Merci à tous mes frères et sœurs en Yeshoua pour vos bénédictions, soyez également abondamment bénis dans le nom de notre Sauveur Yeshoua !
    Nous sommes liés par le Rouah HaKodesh, soyons unis, nous qui formons le Corps, le Mashia’h en est la Tête et Il est haï (vivant) !

    Réponse
  6. Marie-Louise

    Que notre Elohim est grand! Merci Seigneur pour toutes les âmes que Tu ajoutes chaque jour à Ton Royaume. Qu’il est grandiose de voir la Lumière illuminer ma soeur Aurélie: j’ai été émue aux larmes d’une joie qui transporte, celle-là même que j’ai vécue comme toi le jour où j’ai été immergée dans la mort et la résurrection de mon Maître. Béni sois-Tu, Abba, pour ce témoignage de vérité. Il n’y a que Toi qui puisses nous donner la Vie et remplir le vide innommable que nous ressentons tous avant de nous laisser attirer par Toi et te dire OUI! Merci Aurélie ainsi qu’à tous les frères et soeurs de Rencontrer Dieu!
    Fraternellement, Marie-Louise
    Lévis, Québec, Canada

    Réponse
  7. LAFON Jean-Michel

    En voyant cette vidéo, j’éprouve les mêmes sentiments d’exaltation que j’ai expérimentés lors de mon baptême. La Grâce infinie de Dieu qui nous accueille dans Sa famille. Sois bénie Aurélie! Et merci pour ton témoignage. Gloire à Dieu!

    Réponse
  8. Sophie

    Merci pour ce magnifique témoignage.
    Que les fleuves d’eau vive coulent en Aurélie!

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This